Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Baabda’

Le retour à Baabda… le retour aux sources

Posted by jeunempl sur septembre 27, 2015

Dr. Hampig Raphael Kourie

Baabda 1989 - palais du peupleAprès un quart de siècle d’exode forcé du peuple libanais de son palais de Baabda, le ministre des affaires étrangères et nouveau chef du courant patriotique libre, M. Gebran Bassil, a lancé un appel pour reconquérir ce fief de la résistance des mains de ses occupants pendant 25 ans. La date et le lieu, si symboliques, vont certainement réveiller les sentiments de nostalgie et de patriotisme chez des milliers de libanais qui ont vécu l’époque glorieuse d’or 1988-1990.

Ce dimanche 11 octobre, les libanais de toutes couleurs, confessions et appartenances politiques sont invités à participer à cette manifestation pour transmettre un message clair et précis. Le retour au peuple par des élections législatives anticipées est la seule solution pour sortir de cette impasse politique qui ravage le pays des cèdres depuis près de 18 mois.

Après la vague orange du 4 septembre, le tsunami du 11 octobre ouvrira-t-il grand les portes du palais présidentiel au Général imbattable?

Posted in Billets & Opinions, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Incendie de Baabda : les Sikorsky cloués au sol faute de financement

Posted by jeunempl sur mai 17, 2014

Le Commerce du Levant

incendie foretL’armée libanaise n’a pas pu utiliser les hélicoptères américains Sikorsky pour éteindre l’incendie de Baabda, par manque de fonds pour assurer leur entretien.

Où étaient donc les hélicoptères Sikorsky de l’armée libanaise quand s’est déclaré l’incendie qui a ravagé des hectares de forêt dans les régions de Wadi Shahrour, Btechay, Baabda, Yarzé et Jamhour le 5 mai dernier ? Depuis juillet 2009, l’armée libanaise est dotée de trois hélicoptères Sikorsky S-61N, des appareils de fabrication américaine destinés à lutter contre les incendies, mais ils sont restés cloués au sol à défaut de financement pour les entretenir. L’histoire de ces appareils remonte aux incendies dévastateurs de l’été 2007, lorsque 4000 hectares sont partis en fumée (contre 1500 en moyenne chaque année). Le ministère de l’Intérieur décide alors de lancer une initiative nationale pour lutter contre les feux de forêt. En août 2008, il parraine la création de l’association « Feu vert », dont l’objectif est de fournir du matériel adéquat à l’armée libanaise.

L’association récolte rapidement 15 millions de dollars, provenant essentiellement d’un don personnel de Saad Hariri (8 millions de dollars), de l’Association des banques (3,9 millions de dollars), mais aussi d’hommes d’affaires et de différentes écoles et universités. Le modèle des Sikorsky est sélectionné en mars 2009 à l’issue d’un appel d’offres international réalisé par l’armée libanaise sous la supervision de l’organisme d’audit Bureau Veritas. « Les Sikorsky ont été considérés comme les mieux adaptés à la géographie libanaise, les Canadairs étant davantage recommandés pour de grandes surfaces planes, sans lignes de haute tension », explique au Commerce du Levant l’ancien ministre de l’Intérieur et des Municipalités Ziyad Baroud.

Le 20 juin 2009, le Conseil des ministres approuve la donation en nature faite par Feu vert au ministère de la Défense. Un mois plus tard, les appareils sont livrés à l’armée de l’air libanaise plutôt qu’à la Défense civile, celle-ci ne disposant pas de pilotes civils. Quelque 14 millions de dollars servent à l’achat des hélicoptères, la formation d’une douzaine de pilotes pendant un mois en Grande Bretagne et le million restant doit couvrir les frais d’entretien pendant trois ans ainsi que l’approvisionnement en carburant.

Des appareils inutilisables faute de financements

Entre 2009 et 2012, les Sikorsky servent régulièrement à éteindre des incendies, mais aussi dans diverses opérations de sauvetage, comme celle qui a suivi le crash de l’Ethiopian Airlines au large de Beyrouth. A l’expiration de la durée de garantie des trois ans, les fonds destinés à la maintenance des hélicoptères sont épuisés, d’autant qu’une partie de la cagnotte réservée à l’entretien a été utilisée pour réparer l’un des appareils endommagé lors d’un accident. Malgré des demandes répétées de l’armée libanaise, la somme Lire la suite »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ibrahim Kanaan, député du Metn : «Notre popularité augmente»

Posted by jeunempl sur juin 7, 2013

 

L’Hebdo Magazine – Saad Elias

PIbrahim Kanaan - député du Metnour le secrétaire du Courant patriotique libre, le Conseil constitutionnel est appelé à invalider ce qui frappe la démocratie au Liban. Ibrahim Kanaan fait le point sur des questions que chacun se pose.

Le Courant patriotique libre a présenté une demande d’invalidation de la prorogation du mandat 
parlementaire. Pourra-t-elle être refusée pour des 
considérations politiques?
Chacun a conscience de la difficulté de cette période historique. Le Conseil constitutionnel est appelé à invalider ce qui frappe la démocratie au Liban. Si, pour une raison ou une autre, le Conseil ne peut assumer ses responsabilités, il aura légalisé la fin de la démocratie. Les magistrats sont conscients de l’importance de leur décision et ne peuvent se laisser influencer par des considérations politiques.

Les positions du président de la République, du patriarche Béchara Raï et la vôtre ne peuvent-elles pas influencer les membres chrétiens du Conseil?
J’ai parlé d’influence dans le sens de contraintes et de pressions directes.

Vous avez minimisé l’insécurité qui a dicté la 
prorogation. Or, la situation se dégrade chaque jour à Tripoli. Dans la banlieue sud. Des tentatives
d’enlèvements ont lieu…

Les conditions contraignantes ne peuvent être prévues à l’avance. La force majeure s’impose d’elle-même. Si certains camps n’ont pas intérêt dans la tenue des élections ou si des inspirations venaient de l’étranger, il suffirait d’une simple explosion pour empêcher les élections. Pourquoi donner l’image au Liban et au monde que le pays est en guerre. Le ministre de Lire la suite »

Posted in Billets & Opinions, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les députés se payent une rallonge de leur mandat : Grand bazar au Parlement

Posted by jeunempl sur juin 2, 2013

Jenny Saleh – L’Hebdo Magazine

Parlement libanais - place de l'Etoile (Beyrouth)Après des mois de débats acharnés, mais relativement stériles, les députés devaient proroger le mandat du Parlement pour une durée d’au moins un an, le temps pour eux d’élaborer une nouvelle loi électorale. Une décision qui ne satisfait pas tout le monde, mais qui semble actée.

Votera, votera pas? C’est sans doute ce que se sont demandé les Libanais ces derniers jours, en assistant aux éternelles tergiversations sur la tenue des élections législatives. Après la mise à l’écart des différents projets de loi, censés remplacer la loi de 1960, par l’une ou l’autre des parties en présence, la solution intermédiaire de la prorogation a effectué son grand retour, au grand dam de certains.

Pourtant, lundi, le Premier ministre démissionnaire Najib Mikati et son Conseil des ministres, réunis brièvement à Baabda, se sont décidés à former la Commission de supervision des élections législatives. Ils ont même approuvé un budget de 22 milliards de livres libanaises, destiné à la gestion des élections le 16 juin prochain, en vertu de la loi électorale en vigueur. Dans une quinzaine de jours donc. «Nous souhaitons une loi électorale plus juste pour les Libanais, mais nous sommes obligés de remplir nos devoirs conformément à la loi», a déclaré Najib Mikati, à l’issue de la réunion. Surprise donc pour les Libanais, appelés théoriquement à se rendre dans les isoloirs le 16 juin, sans avoir pris connaissance des programmes – si programme il y a – des candidats à la députation. Toutefois, qu’ils se rassurent, cette annonce n’est au final qu’un coup d’épée dans l’eau, purement pour la forme, puisque la prorogation du mandat du Parlement semble bel et bien actée. Sur ce sujet, le Premier ministre démissionnaire a estimé que «le gouvernement ne se prononce pas sur cette affaire, c’est la Chambre qui doit décider. Si la décision est prise de proroger le mandat du Parlement, nous l’examinerons et chacun donnera son avis sur cette demande». En préalable à cette annonce de la date des élections, quasiment tous les partis, à l’exception des Kataëb qui ont attendu lundi pour le faire, ont présenté leurs candidats à la législature (voir encadré), qu’ils soient opposés ou non à la loi de 1960.

La situation très instable du Liban, du fait des événements en Syrie et leurs répercussions dans plusieurs points névralgiques comme Tripoli, Saïda, Ersal ou encore les roquettes tombées sur Chiyah ces derniers jours, apparaît comme la raison première de la prorogation. Pour autant, tous les partis ne sont pas d’accord sur la durée de cette prorogation.

Dans le camp du 8 mars, si le Hezbollah et Amal n’étaient pas hostiles à cette option, pour des raisons stratégiques – le premier étant occupé sur le front syrien -, on a vite écarté l’éventualité d’une prorogation de six mois. Une échéance trop brève pour se mettre d’accord. Le tandem chiite penchait plutôt pour un report de deux ans des élections. Mais c’était sans compter sur le président du Courant patriotique libre (CPL), Michel Aoun, qui a refusé en bloc une quelconque prorogation, après avoir accepté du bout des lèvres, la tenue des législatives en temps et en heure, selon la loi de 1960, qu’il a pourtant décrié depuis de longs mois. Le leader du CPL préférait en effet une élection dans les délais, plutôt que Lire la suite »

Posted in Dossiers, Elections 2013, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La visite de Sargsyan consolide l’amitié libano-arménienne

Posted by jeunempl sur novembre 27, 2012

(L’Orient le Jour)

Le président de la République Michel Sleiman, recevant hier son homologue arménien Serzh Sargsyan à Baabda, a saisi l’occasion pour réitérer son appel à la participation de tous à la table de dialogue jeudi, au nom de « la cause nationale ».

Le chef de l’État arménien Serzh Sargsyan a entamé hier sa visite officielle au Liban. Il a été reçu dans la matinée par son homologue Michel Sleiman à l’entrée du palais de Baabda, où s’est déroulée la cérémonie d’accueil traditionnelle. Les deux présidents et leurs épouses respectives sont montés à la tribune présidentielle, sur la musique des hymnes libanais et arménien. Le drapeau arménien a été hissé au côté du drapeau libanais, avant qu’une enfant en habits folkloriques remette à la Première dame Rita Sargsyan un bouquet de fleurs.
Cette atmosphère a préludé aux pourparlers bilatéraux entre les présidents Sleiman et Sargsyan, qui ont examiné les moyens d’élargir la coopération bilatérale, sans perdre de vue les développements régionaux et internationaux. Le chef de l’État libanais a remercié à cette occasion son homologue « pour le soutien permanent de l’Arménie au Liban et à ses causes justes, notamment en ce qui concerne la mise en application de la résolution 1701 ».

Accord sur l’annulation des visas

Après cet aparté, les deux présidents ont pris part à une réunion élargie dans le hall réservé au Conseil des ministres à Baabda, en présence des ministres libanais des Affaires étrangères, des Déplacés, de l’Information, de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur et de la Culture, ainsi que le ministre d’État Panos Manjian et le président de la commission de l’amitié libano-arménienne, le député Arthur Nazarian, dont l’homologue arménien était présent, aux côtés de plusieurs ministres et responsables arméniens. La réunion élargie s’est achevée sur la signature de deux accords bilatéraux : le premier lié à Lire la suite »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban : Aoun se dit « ouvert » à la formation d’un nouveau gouvernement

Posted by jeunempl sur novembre 13, 2012

(L’Orient le Jour)

Le chef du Courant patriotique libre (CPL), Michel Aoun, a affirmé mardi, à l’issue de la réunion hebdomadaire de son bloc parlementaire, qu’il était « ouvert » à la formation d’un nouveau gouvernement. « Nous sommes favorables à cette idée à condition que cela se fasse dans le cadre d’un dialogue national », a dit M. Aoun, ajoutant que la « neutralité » est un concept imaginaire. « Trouvez-moi dix personnes neutres au Liban qui pourraient former un nouveau gouvernement », a-t-il insisté.

Concernant la Syrie, le chef du CPL a indiqué qu’il n’y aura pas de solution à la crise tant que l’opposition continuera de refuser le dialogue avec Bachar el-Assad. « Ils ne font que prolonger les souffrances du peuple, a-t-il encore affirmé. Cette crise aurait pu être réglée dès le premier jour par le dialogue qui est la seule solution possible. Tirez les leçons de notre expérience, a conclu M. Aoun en s’adressant aux Syriens. Nous nous sommes entretués pendant des Lire la suite »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Hollande de Baabda: La France ne ménagera aucun effort pour garantir au Liban son indépendance, son unité et sa sécurité

Posted by jeunempl sur novembre 4, 2012

ANI

Le président libanais, Michel Sleiman, et son homologue français, François Hollande, ont tenu dimanche une conférence de presse conjointe, au terme des pourparlers officiels tenus à Baabda.

Le président libanais a indiqué avoir abordé avec son homologue les développements de la scène locale et les efforts visant à découvrir les auteurs de l’assassinat du général Wissam el-Hassan.

« Nous avons souligné l’importance du fonctionnement des institutions étatiques, de la modération et de l’engagement au respect de la déclaration de Baabda, laquelle a été appuyée par la communauté internationale », a dit le président.

« Nous nous sommes mis d’accord sur le respect des échéances constitutionnelles, notamment des élections parlementaires », a-t-il ajouté, notant que le président français s’est dit prêt à poursuivre le soutien de la France à l’armée libanaise et à lui fournir les équipements nécessaires.

M. Sleiman a affirmé sa détermination à parer au Liban les répercussions de la crise syrienne.

« Concernant la crise syrienne, j’ai fait état de notre détermination à parer au Liban les répercussions de ce conflit. Nous avons souligné l’importance de l’appui de la mission de Lire la suite »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Fadi el-Awar (député druze de Baabda) : Entre l’émir et le Bey

Posted by jeunempl sur septembre 17, 2012

L’Hebdo Magazine – Joëlle Seif

Des yeux qui pétillent de malice, de l’humour et un franc-parler. Il fait partie de ceux qui nomment les choses par leur nom et vont droit au but. Il a gardé en lui le côté frondeur de celui qui, à 12 ans, participait déjà à des manifestations. Portrait du député druze de Baabda, Fadi el-Awar, membre du Bloc du Changement et de la Réforme.

C’est dans le village de Kornayel qu’il a grandi dans une famille composée de cinq enfants, quatre garçons et une fille. A l’âge de cinq ans, il perd son père. «On a vécu avec ma mère dans une maison modeste. Ma mère travaillait et nous possédions une petite parcelle de terrain à Beyrouth qui nous rapportait des rentrées. En ce temps-là, cela suffisait pour subvenir aux besoins de la famille», se souvient Fadi el-Awar. C’est à l’école publique de Kornayel qu’il fait ses études scolaires, avant d’entamer des études universitaires à la BUC (actuelle LAU) et à l’Université libanaise.

A un âge très précoce, il fait ses débuts en politique. Il a 12 ans lorsqu’en 1972 il organise la première manifestation à l’école publique et réclame qu’on asphalte les routes. «C’était une demande vitale pour nous car on s’enfonçait dans la boue», dit-il. Il est retenu dans la voiture des gendarmes mais ses collègues réussissent à le libérer en leur jetant des pierres.

En 1973, lorsque les problèmes entre l’armée et les Palestiniens commencent, il se promène partout avec une keffieh autour du cou, alors que toute la famille se rendait auprès du ministre de l’Intérieur, Bachir el-Awar, qui était un parent à lui. «J’ai toujours considéré mienne la cause Lire la suite »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Benoit XVI au Liban – 2ème journée : Le fil d’une journée pleine…

Posted by jeunempl sur septembre 15, 2012

MPLBelgique.org

L’équipe de presse du MPL Belgique vous propose un recueil d’articles et de photos sur la seconde journée de visite du pape Benoît XVI au Liban.

Veillée - Pape avec les jeunes à Bkerki

   Les jeunes et le Pape au Liban   Benoit XVI et les jeunes au Liban

19h10 : Le pape rencontre les jeunes du Liban et du Moyen-Orient: vous avez une place privilégiée dans mon coeur; Il est temps que musulmans et chrétiens s’unissent pour mettre fin à la violence et aux guerres.

Le pape Benoît XVI s’est adressé aux jeunes du Liban et du Moyen-Orient ce soir depuis le siège patriarcal de Bkerké en leur disant: « vous avez une place privilégiée dans mon coeur et dans le coeur de l’Eglise ». Aux Libanais, il a dit: « vous êtes l’espérance et l’avenir de votre pays. »

Il a surtout souligné l’importance que « musulmans et chrétiens s’unissent pour mettre fin à la violence et aux guerres. »

Voici l’intégralité de son allocution:

« Béatitude, frères évêques, chers amis,

Que la grâce et la paix vous soient accordées en abondance par la véritable connaissance de Dieu et de Jésus notre Seigneur  » (2 P 1, 2).

Le passage de la lettre de saint Pierre que nous avons entendu exprime bien le grand désir que je porte dans mon coeur depuis longtemps. Merci pour votre accueil chaleureux, merci de tout coeur pour votre présence si nombreuse ce soir!

Je remercie Sa Béatitude le Patriarche Bechara Boutros Raï pour ses paroles d’accueil, Mgr Georges Bou Jaoudé, Archevêque de Tripoli et président du Conseil pour l’apostolat des laïcs au Liban, et Mgr Elie Hadda, Archevêque de Sidon des Grecs melkites et vice président du même Conseil, ainsi que les deux jeunes qui m’ont salué en votre nom à tous. « Salami Outikom » [« Je vous donne ma paix »] (Jn 14, 27) nous dit le Christ-Jésus.

Chers amis, vous vivez aujourd’hui dans cette partie du monde qui a vu la naissance de Jésus et le développement du christianisme.

C’est un grand honneur! Et c’est un appel à la fidélité, à l’amour de votre région et surtout à être des témoins et des messagers de la joie du Christ, car la foi transmise par les Apôtres conduit à la pleine liberté et à la joie, comme l’ont montré tant de saints et de bienheureux de ce pays. Leur message éclaire l’Eglise universelle. Lire la suite »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Toute la République accueillera le pape à l’aéroport de Beyrouth

Posted by jeunempl sur août 28, 2012

(L’Orient le Jour)

Au lendemain des inquiétudes pour la sécurité du pape au Liban, exprimées de divers côtés, le chef de l’État a tenu à rassurer les organisateurs de cette visite. À cet effet, il a présidé hier une réunion à laquelle assistaient notamment le nonce apostolique, Gabriele Caccia, les membres du comité préparatoire de la visite, l’archevêque maronite de Beyrouth, Mgr Boulos Matar, le ministre de l’Environnement, M. Nazem el-Khoury, qui coordonne le côté officiel de la visite du pape, ainsi que les chefs de divers services sécuritaires chargés d’en asurer la sécurité. Le président Sleiman a informé ses hôtes des préparatifs officiels, sécuritaires, médiatiques et populaires destinés à assurer le plein succès de la visite du pape, et il a recueilli les suggestions et remarques du comité d’organisation ecclésial.

Les milieux concernés ont rappelé hier, à ce propos, que le pape sera au Liban à l’invitation du chef de l’État, qui se rendra en personne à l’aéroport pour l’accueillir. Le président Sleiman aura à ses côtés le Premier ministre et le président de la Chambre. En fait, toute la République se retrouvera à l’aéroport pour y saluer le pape, et notamment les chefs religieux de toutes les communautés chrétiennes et musulmanes.

Pour sensibiliser les communautés musulmanes à cette visite, qui comprend un volet interreligieux, une veillée islamo-chrétienne organisée par des associations civiles comme Lire la suite »

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :