Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Le Buzz de Facebook: La Food War est relancée à Harvard

Posted by jeunempl sur novembre 6, 2012

Libnanews

La guerre de la Bouffe est relancée aux USA, à la Harvard Business School entre les Pays Arabes et Israël après la fameuse bataille des records des Hommos et des Tabbouleh géants entre le Liban et l’Etat Hébreux.

Ainsi, selon des ressortissants libanais effectuant leurs études dans la célèbre université située à proximité Cambridge dans le Massachusetts et connue pour former une grande partie des futurs décideurs américains ainsi que pour la culture générale de son personnel, un buffet intitulé « Station Mezze Israélien » a été installé dans un des restaurants universitaires. Sauf que le menu proposé, selon les étudiants du Pays des Cèdres n’a rien d’Israélien mais comporte plutôt différentes recettes empruntées aux pays arabes.

Selon la liste établie par Sara el Yafi, on peut constater pêlemêle que le Harissa est une sauce tunisienne et libyenne, le couscous d’origine maghrébine alors que le plat servi et présenté comme étant un couscous israélien serait en fait le Maftoul d’origine Palestinienne, le Fattouch d’origine arabo-turc, tout comme le Hommos.

L’étudiante libanaise s’interroge également sur le cas du Halloumi, un fromage chypriote

4. Halloumi (χαλούμι) is a Cypriot semi-hard, unripened brined cheese made from a mixture of goats’ and sheep milk. It’s not even ARABIC. So seriously, your « fuck-you » is not even centered around Arabs, it’s going west. –> Until Cyprus becomes another conquered Israeli territory, Halloumi is considered NOT Israeli.

Le Halloumi est un fromage mi-dur, non affiné fabriqué à partir de la saumure de lait de chèvres et de moutons. il n’est même pas arabe (…) Jusqu’à ce que Chypre ne soit devenu un autre territoire conquis par Israël, le Halloumi est considéré comme n’étant pas israélien

La guerre culinaire et culturelle est donc relancée sur les médias sociaux, comme estime l’auteur de cette note, indiquant que l’école d’affaire de Harvard a utilisé le terme de « Station Culinaire Israélienne » à défaut d’Arabe depuis qu’elle considère cette ethnie comme des terroristes et qu’à défaut, le terme de nourriture méditerranéenne aurait été plus appropriée.

La note conclut en rappelant que l’Etat Hébreux s’est approprié des territoires arabes depuis 1948 et s’interroge sur la possibilité de pouvoir s’approprier la culture culinaire des autres pays.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :