Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Cuisine’

Le Buzz de Facebook: La Food War est relancée à Harvard

Posted by jeunempl sur novembre 6, 2012

Libnanews

La guerre de la Bouffe est relancée aux USA, à la Harvard Business School entre les Pays Arabes et Israël après la fameuse bataille des records des Hommos et des Tabbouleh géants entre le Liban et l’Etat Hébreux.

Ainsi, selon des ressortissants libanais effectuant leurs études dans la célèbre université située à proximité Cambridge dans le Massachusetts et connue pour former une grande partie des futurs décideurs américains ainsi que pour la culture générale de son personnel, un buffet intitulé « Station Mezze Israélien » a été installé dans un des restaurants universitaires. Sauf que le menu proposé, selon les étudiants du Pays des Cèdres n’a rien d’Israélien mais comporte plutôt différentes recettes empruntées aux pays arabes.

Selon la liste établie par Sara el Yafi, on peut constater pêlemêle que le Harissa est une sauce tunisienne et libyenne, le couscous d’origine maghrébine alors que le plat servi et présenté comme étant un couscous israélien serait en fait le Maftoul d’origine Palestinienne, le Fattouch d’origine arabo-turc, tout comme le Hommos.

L’étudiante libanaise s’interroge également sur le cas du Halloumi, un fromage chypriote

4. Halloumi (χαλούμι) is a Cypriot semi-hard, unripened brined cheese made from a mixture of goats’ and sheep milk. It’s not even ARABIC. So seriously, your « fuck-you » is not even centered around Arabs, it’s going west. –> Until Cyprus becomes another conquered Israeli territory, Halloumi is considered NOT Israeli.

Le Halloumi est un fromage mi-dur, non affiné fabriqué à partir de la saumure de lait de chèvres et de moutons. il n’est même pas arabe (…) Jusqu’à ce que Chypre ne soit devenu un autre Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Beyrouth, l’impact de l’élégance

Posted by jeunempl sur juin 14, 2012

Par Karim Larbi – Voyager Luxe

Les attraits que revêt Beyrouth sont multiples, ce qui permet à cette ville légendaire d’attirer des touristes de plus en plus nombreux, de les séduire et de tisser avec eux des liens passionnels. Beyrouth dévoile une belle identité qui augure d’un succès touristique en ce début de saison estivale.

Un kaléidoscope fascinant

Le Liban, ô combien surprenant et envoûtant ouvre des perspectives prometteuses, propose un merveilleux kaléidoscope culturel et donne naissance à un foisonnement exceptionnel d’escapades chargées d’histoires fortes. Un subtil mélange entre beaux panoramas naturels, patrimoine culturel, art avant-gardiste, vie nocturne animée… Passés les premiers instants en filigrane des vicissitudes connues, l’émotion de Beyrouth donne toute sa mesure à l’éblouissement de sa beauté qui se reflète dans ce miroir méditerranéen.

« The place to be »

Son mix d’influences, sa spécificité et sa diversité vibrent à chaque étape. Ainsi en phase avec son époque, les engagements pris de vouloir retrouver sa beauté d’antan, Beyrouth est impulsée par cette envie de rattraper le temps. Au niveau du bien-vivre Beyrouth est reconnue comme exemplaire par les Libanais comme par les voyageurs. Remarquable et remarquée sur la scène des stations balnéaires chic et branchées, Beyrouth s’impose comme la nouvelle destination « the place to be ». Aujourd’hui, toutes les Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban : Beyrouth 2011, c’est là qu’il faut être

Posted by jeunempl sur février 9, 2011

Tour Magazine

Onze ans de réparation, tel est le temps qu’il a fallu à Beyrouth pour se refaire un visage avenant après la longue période de guerre qu’elle a traversée. C’est aujourd’hui une capitale à taille humaine, généreuse et dynamique, où les visiteurs français sont accueillis à cœur ouvert, et qu’il est bien difficile de quitter.

Depuis quelque temps, les habitants ont retrouvé peu ou prou le décor qui manquait à leur joie de vivre intarissable.

Les bâtiments très hollywoodiens de Solidere sont terminés. Les anciennes villas princières du quartier Hamra retrouvent peu à peu leur lustre ocré dans des jardins ombreux.

Les vitrines d’Achrafiyeh regorgent de noms de créateurs internationaux et les ruelles de Gemmayizeh bruissent des rires et appels téléphoniques de Beyrouthins toujours en quête et prêts à partager la bonne adresse, le resto branché, le bar incontournable, la boîte où il faut être vu, et le Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La « bataille du houmous » continue: le Liban bat un nouveau record

Posted by jeunempl sur mai 8, 2010

LePoint.fr

Plus de 300 cuisiniers libanais ont établi samedi un nouveau record Guinness de la plus grande platée d’houmous, en préparant plus de dix tonnes de cette purée de pois chiches dont le Liban réclame la « paternité » face à Israël.

Les « chefs » ont mélangé sept tonnes de pois chiches, deux tonnes de tahini (pâte crémeuse à base de graines de sésame), en utilisant deux tonnes de citron et 700 kg de bouteilles d’huile d’olive dans un plat gigantesque qui, au passage a remporté aussi le record du plus grand plat en terre cuite.

Ce nouveau round de la bataille gastronomique entre le Liban et Israël -deux voisins techniquement en guerre- s’est déroulé en présence d’un émissaire du Guinness World Records qui a certifié le record: 10.452 kg, soit le même chiffre que la superficie du Liban.

« Ne nous dérobez pas nos plats, le houmous est libanais », ont indiqué les organisateurs dans un communiqué. En janvier, une cinquantaine de chefs avaient confectionné plus de quatre tonnes de houmous dans le bourg Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Quatre jours à Beyrouth, ville nouvelle

Posted by jeunempl sur février 17, 2010

Philippe Viguie-Desplaces – Blog « Le Figaro »

Byblos - Jbeil (Liban)

Un nouveau musée d’art contemporain, le Beyrouth Art Center, vient de voir le jour dans la capitale libanaise, qui renoue avec le tourisme. Loin des clichés voici en quelques incontournables les musts de cette destination en plein devenir.

Jeudi

16h. L’avion de la Middle East Airlines qui opère la liaison Paris Beyrouth en quatre heures avec Air France descend doucement à la verticale de la célèbre corniche de la capitale libanaise. Hérissée de buildings plantés en bord de mer Beyrouth semble au garde à vous !

17h. De gagner la capitale prend une dizaine de minutes au taxi. L’autoroute traverse Beyrouth sud (20€) et le chauffeur signale d’un regard le camp de Sabra et Chatila. Puis c’est l’entrée dans ce centre ville grouillant, agité où les églises jouxtent les mosquées. A quoi ressemble la rue libanaise du centre ville ? Une Porsche décapotable que conduit un ado tendance, une limousine aux Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

HORECA 2010: c’est pour avril prochain

Posted by jeunempl sur février 15, 2010

Iloubnan

Rendez-vous des professionnels de l’hôtellerie, de la restauration et de l’alimentation et des boissons, le 17e salon « HORECA » se tiendra du 27 au 30 avril au BIEL à Beyrouth, pour une édition « plus internationale » que celles des années précédentes, a affirmé le ministre du Tourisme lors de la conférence de presse organisée jeudi dernier au Phénicia pour annoncer l’événement.

“Le salon HORECA constitue l’une des étapes majeures au Liban pour les professionnels du tourisme” a déclaré le ministre libanais du Tourisme Fadi Abboud lors de d’une conférence de presse à l’Hotel Intercontinental Phoenicia jeudi dernier pour annoncer la 17e édition du Salon HORECA. A cette occasion, le ministre a tenu à préciser que cette 17ème édition serait « plus internationale » que celle des salons précédents. En plus des partenaires locaux d’Horeca, la conférence de presse a réuni les attachés commerciaux des ambassades de France, Egypte, Jordanie, Italie, Turquie, et Chypre.

Organisé depuis l’année 1994, par “Hospitality Services”, l’une des compagnies dédiée au développement d’activités de service de l’alimentation et de l’hôtellerie au Moyen-Orient, le Salon de l’hôtellerie et de la restauration HORECA attire chaque année plus de 200 exposants, 200 participants aux différentes compétitions, 20 chefs de renommée internationale ainsi que des dizaines d’événements parallèles et d’ateliers de travail, selon les organisateurs, qui affirment que “14000 visiteurs ont assisté à l’édition de l’année passé”. Pierre Achkar, président du syndicat des hôteliers au Liban, a fait un petit rappel de la situation du pays ces dernières années, en indiquant que “malgré diverses fluctuations sécuritaires qu’a connue la capitale (en référence à l’assassinat de l’ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri en 2005, et à la guerre qui a frappé le Liban en Juillet 2006 ndlr), HORECA a tenu le coup, grâce à une forte volonté et à l’élection d’un nouveau premier ministre ».

L’exposition se tiendra sur 10000m², où plus de 250 exposants locaux et internationaux installeront leur stand (Canada, France, Jordanie, Arabie Saoudite, Liban, Syrie et Emirats Arabes). “Cette année, HORECA accueillera plus de 250 sociétés locales et internationales (Canada, France, Jordanie, Arabie Saoudite, Emirats arabes unis et Syrie, ndlr)” a déclaré lors de la conférence de presse Joumana Salame, directrice générale de “Hospitality Services”, précisant que comme chaque année, “un concours du meilleur cuisiner et du meilleur Barman sera organisée dans le cadre du salon HORECA” dit-elle. Une petite trentaine de barmens, tout droit sortis des lieux phares de la vie nocturne libanaise, chercheront à obtenir le titre de « Meilleur barman libanais » durant cette compétition des «Lebanese Bartenders».
Autres compétitions : «le Salon Culinaire de Beyrouth», où 250 chefs talentueux s’affronteront, en direct, dans Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un village arabe israélien bat le record du plus gros houmous du monde

Posted by dodzi sur janvier 8, 2010

AFP

Un plat de hoummous pesant 4.087,5 kg préparé dans le bourg arabe d'Abou Gosh en Israël est présenté dans une antenne satellite de six mètres de diamètre le 8 janvier 2010

ABOU GOSH — Une cinquantaine de chefs ont confectionné vendredi plus de quatre tonnes de houmous, mets populaire du Proche-Orient, dans le bourg arabe israélien d’Abou Gosh, près de Jérusalem, pour battre le record Guinness de la spécialité jusque là détenu par le Liban.

Le record a été homologué par un juge du Livre Guinness alors que la platée de houmous, large de six mètres, affichait 4.087,5 kilos sur la balance.

Les cuisiniers ont allègrement mélangé une gigantesque pâtée de purée de pois chiches, de graines de sésame, d’ail et des litres d’huile d’olive et de jus de citron.

Le précédent record — de quelque 2 tonnes — appartenait depuis le 24 octobre dernier au Liban qui a, semble-t-il, d’ores et déjà l’intention de prendre sa revanche. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Plainte contre Israël: Le Liban veut protéger son patrimoine culinaire

Posted by jeunempl sur octobre 28, 2009

ANI

cuisine_libanaise

Le Ministre de l’économie et du commerce Mohammad Safadi a publié un communiqué indiquant que le Liban a reçu des documents en provenance du stand israélien de l’exposition des produits alimentaires, exposant des produits libanais, dont certains arborant le drapeau libanais et constituant une infraction aux règles et aux lois internationales.

« L’utilisation par une compagnie israélienne de la tahina du cèdre est une violation du patrimoine libanais et du cèdre », peut on lire dans le communiqué. Le ministère de l’économie et du commerce prépare actuellement, toujours selon le communiqué, un dossier juridique à l’intention des instances juridiques internationales spécialisées pour la protection du patrimoine libanais qui est la cible chaque jour d’une attaque israélienne et d’une violation méthodique et programmée.

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pulvériser le record du plus gros Houmous ? Le Liban a dit « Chiche »

Posted by dodzi sur octobre 26, 2009

Iloubnan.info

Houmous Geant Les chapiteaux de Saïfi Market à Beyrouth ont été envahies samedi par une armée en tablier et toque blanche. Dirigés par le célèbre chef Ramzi, et armés de bassines, de spatules et de plusieurs tonnes de purée de pois-chiches, 250 apprentis cuistots du lycée hôtelier de Kafa’at sont venus s’engager dans la bataille pour le record du plus grand houmous du monde, jusqu’alors détenu par Israël.

Fouad, 17 ans, touille, chante, assaisonne et monte finalement sur son plan de travail pour danser la dabke avec ses amis. La foule, galvanisée par les commentaires du présentateur star Michel Azzi, ne quitte pas des yeux le compteur. « 400 kilos ! Ca y est on les a battus ! » hurle une organisatrice. L’objectif ? Pulvériser le record israélien. Les Libanais avaient, en effet, eu beaucoup de mal à digérer l’assiette de 362 kilos de houmous préparée à Tel-Aviv en 2006. Et la contre-attaque est un succès : à cinq heures du soir, une véritable piscine de 2056 kilos de houmous, plus ou moins appétissante, trône majestueusement sous le chapiteau de la place des Martyrs. Beatriz Fernandez, une juge espagnole dépêchée par le Guinness Book est venue authentifier le record en toute neutralité : « Le vrai geste politique aurait été de refuser de venir », s’explique-t-elle.

Et pour battre le record du Guinness, des quantités pantagruéliques d’ingrédients ont été utilises : 1350 kg de purée de pois-chiches, 400 kg de Tahina, 400 litres de jus de citron, 26 kg de sel, 13 kg d’ail écrasé, 160 litres d’huile d’olive, le tout offert gracieusement par les sponsors de l’événement, comme Cortas ou Al Rabih. Dimanche, la piscine de houmous a fait place à une piscine de taboulé. Les visiteurs ont pu déguster les deux productions, qui se sont avérées succulentes, sans toutefois réussir à en venir a bout. « C’est un honneur que d’avoir concrétisé cet enjeu national de taille. Tout le monde était heureux, poussé par un patriotisme et une fierté nationale immenses! » s’emporte le Chef Ramzi. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Une ville du nord du Liban décroche le record Guinness du plus gros « kebbe »

Posted by jeunempl sur août 30, 2009

AFP

La ville d’Ehden, dans le nord du Liban, est entrée samedi dans le Livre Guinness des records grâce au plus grand « kebbe » du monde, un plat à base de viande hachée et de boulgour, ont annoncé les organisateurs.

Le plat a été préparé par 25 femmes dans une ambiance festive sur la place de cette petite ville de montagne.

Pour confectionner ce kebbe géant, elles ont dû mélanger 120 kg de viande hachée, 80 litres d’huile d’olive, 80 kg de boulgour (blé dur concassé), 5 kg de sel et 1 kg de poivre. Le tout a ensuite été cuit dans un immense plat d’une superficie de 20 m2.

Un représentant du Guinness World Records a délivré le certificat à Rima Franjié, présidente de l’association « Al midane » (La place) organisatrice de l’évènement.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :