Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Méditerranéen’

Un film libanais au Festival Cinéma Méditerranéen de Bruxelles

Posted by jeunempl sur novembre 27, 2013

MPLBelgique.org

Cinemamed 2013 - bannièreLe Festival Cinéma Méditerranéen, c’est plus de 70 films (fictions, documentaires, courts métrages) issus des pays de la Méditerranée. Mais c’est également des concerts et soirées épicées ainsi qu’un marché aux couleurs et saveurs de cette région.

Cette 13e édition aura lieu du 5 au 12 décembre, et 1 film libanais sera programmé : « Derrière moi les oliviers » de la réalisatrice Pascale Abou Jamra.

À cette occasion, le Mouvement Pour le Liban invite la communauté libanaise à porter une attention particulière à la promotion de la culture libanaise dans l’espace méditerranéen et en Belgique en particulier, en participant à cet évènement majeur. Cette année encore, le festival se tiendra au Centre Culturel « Le Botanique » : 236, rue Royale – 1210 Bruxelles.

Le programme complet du festival et toutes les informations concernant l’événement se retrouvent sur le site officiel de l’évènement : www.cinemamed.be

Posted in Culture & Société, Géneral, Nos articles, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Buzz de Facebook: La Food War est relancée à Harvard

Posted by jeunempl sur novembre 6, 2012

Libnanews

La guerre de la Bouffe est relancée aux USA, à la Harvard Business School entre les Pays Arabes et Israël après la fameuse bataille des records des Hommos et des Tabbouleh géants entre le Liban et l’Etat Hébreux.

Ainsi, selon des ressortissants libanais effectuant leurs études dans la célèbre université située à proximité Cambridge dans le Massachusetts et connue pour former une grande partie des futurs décideurs américains ainsi que pour la culture générale de son personnel, un buffet intitulé « Station Mezze Israélien » a été installé dans un des restaurants universitaires. Sauf que le menu proposé, selon les étudiants du Pays des Cèdres n’a rien d’Israélien mais comporte plutôt différentes recettes empruntées aux pays arabes.

Selon la liste établie par Sara el Yafi, on peut constater pêlemêle que le Harissa est une sauce tunisienne et libyenne, le couscous d’origine maghrébine alors que le plat servi et présenté comme étant un couscous israélien serait en fait le Maftoul d’origine Palestinienne, le Fattouch d’origine arabo-turc, tout comme le Hommos.

L’étudiante libanaise s’interroge également sur le cas du Halloumi, un fromage chypriote

4. Halloumi (χαλούμι) is a Cypriot semi-hard, unripened brined cheese made from a mixture of goats’ and sheep milk. It’s not even ARABIC. So seriously, your « fuck-you » is not even centered around Arabs, it’s going west. –> Until Cyprus becomes another conquered Israeli territory, Halloumi is considered NOT Israeli.

Le Halloumi est un fromage mi-dur, non affiné fabriqué à partir de la saumure de lait de chèvres et de moutons. il n’est même pas arabe (…) Jusqu’à ce que Chypre ne soit devenu un autre Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le 12ème Festival Cinéma Méditerranéen – Le rendez-vous le plus pimenté de Bruxelles aura lieu du 9 au 17 novembre 2012!

Posted by jeunempl sur octobre 22, 2012

Cinemamed.be

Toutes les infos concernant les accréditations pour le festival, les demandes d’interviews et les visuels sont disponibles sur la page presse du site internet

Le 12ème Festival Cinéma Méditerranéen de Bruxelles, le Med pour les intimes, investira le Botanique du 9 au 17 novembre. Cette année marque une première collaboration avec Bozar Cinema. Deux séances seront ainsi organisées au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles dont la grande soirée d’ouverture en présence de la comédienne Lubna Azabal.

Le jury qui devra départager les films en compétition sera présidé par le comédien Serge Riaboukine. Dans cette tâche, il sera accompagné de la réalisatrice Dima El-Horr, les réalisateurs Philippe Faucon et Faouzi Bensaidi, le comédien italien Stefano Cassetti ainsi que les comédiens belges, Christelle Cornil et Fabrizio Rongione.

Le Med, c’est aussi près de 10 jours de fête et d’échanges dans la multiculturalité et la bonne humeur! Le festival est un rendez-vous cinéma qui fera (re)découvrir le meilleur de la production cinématographique actuelle des pays du sud dans une ambiance festive et chaleureuse.

Près de 70 films en provenance du bassin méditerranéen seront présentés dans 3 salles de projection du festival (l’Orangerie, la Rotonde et la Salle de Cinéma):

  • Les films en compétition internationale : ces longs métrages de fiction représentatifs de la production des pays méditerranéens sont en lice pour l’attribution du Grand Prix et du Prix Spécial. Ils nous feront voyager du Palerme des années 70 aux plaines du Maroc, en passant par la France, l’Algérie, Israël ou encore la Croatie pour ne citer qu’eux. Un prix Cineuropa sera également remis cette année par un jury spécial.
  • La section Panorama propose une sélection de longs métrages de fiction réalisés au cours des deux dernières années. Une sélection éclectique et variée, à l’image d’une région riche de sa diversité. Ce sera également l’occasion de voir ou revoir certains films méditerranéens de qualité sortis trop brièvement ces derniers mois sur les écrans bruxellois.
  • Une section MeDoc, avec un éventail de films documentaires abordant avec conviction les différents aspects sociaux et culturels des pays méditerranéens. Certains de ceux-ci seront suivis de débats, témoignages ou rencontres avec les réalisateurs.
  • Une section Coup de Cœur du Court avec le meilleur des courts métrages méditerranéens récents dont la plupart ont été primés dans des festivals internationaux.
  • Cinema Italia: le cinéma italien nous a fait et nous fera encore longtemps rêver. Vu l’ampleur de la production italienne, le festival a décidé de donner un coup de projecteur sur ce pays afin de mettre en valeur la créativité et la vitalité du cinéma italien d’aujourd’hui.
  • Le reflet de la méditerranée dans le cinéma belge,c’est Med in Belgium ! Lors de chaque édition, le festival souhaite mettre en avant des films co-produits en Fédération Wallonie-Bruxelles. Cette année seize films seront présents dans les différentes sections.  Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

« Chaque jour est une fête »: Le cinéma libanais à l’honneur au 11ème Festival du cinéma méditerranéen de Bruxelles

Posted by jeunempl sur novembre 14, 2010

MPLBelgique.org

Projeté à l’occasion du festival international du cinéma méditerranéen de Bruxelles (du 5 au 13 novembre 2010), le film franco-libanais « Chaque jour est une fête » aura suscité des débats, essentiellement auprès du public libanais présent à la projection. La réalisatrice du film Mme. Dima el Horr nous a accordé un entretien au cours duquel elle nous dévoile sans complexe l’idée du film et sa vision du cinéma libanais.

« Chaque jour est une fête » concourt dans la section « Compétition internationale » du festival. La salle de l’Orangerie au Botanique est archi-pleine. La présentation du jury, présidé par l’excellent Claude Brasseur, laissera très vite place à l’expression des pellicules levantines.

En allant voir ce film, un libanais expatrié aurait aimé tomber sur les beaux aspects de son pays, une nature et des paysages époustouflants, l’activité (suractivité même) libanaise, la ville de Beyrouth reconstruite, les jolis édifices historiques,etc… bref le Liban tel qu’on l’admet et à qui on pardonne, même oublie, trop facilement ses sombres facettes. C’est pourtant une toute autre image du Liban qui ressort de ce film… l’image de ces femmes perdues à la recherche de leurs disparus, fils ou maris, un thème et une cause relayés en force par le cinéma libanais ces derniers jours à Bruxelles.

Dima el Horr, la réalisatrice du film, met en scène 3 actrices : Hiam Abbass, Manal Khader et Raïa Haïdar.
Ces trois femmes, toutes aussi différentes les unes des autres, partent à la recherche de leurs maris disparus. Plusieurs évènements font que ce périple ne sera pas aussi direct qu’un simple trajet en autobus.

Compliqué, original, lent, intellectuel, déformé, différent,etc… les critiques tant positives que négatives ont fusé à la fin de la projection. A peine les projecteurs allumés, le débat prenait place parmi le public, en présence de Dima el Horr.

A une interpellation lui reprochant de ne pas montrer les belles facettes du Liban, la réalisatrice répondra en toute simplicité « ne pas avoir à jouer le rôle de ministre du tourisme ».

Insistant à l’issue de la projection sur l’aspect personnel et irréel du film, rempli de contrastes, les derniers réticents comprennent.

Dans l’entretien qu’elle a eu la gentillesse de nous accorder, Dima el Horr se réjouit du débat suscité par son film.

« Il faut provoquer les gens. Si on ne provoque pas, on ne suscite rien… J’aime bien quand les gens réagissent de cette façon. Ce ne sont Lire le reste de cette entrée »

Posted in Activités MPL, Culture & Société, Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Festival du Cinéma Méditerranéen : gagnez des places pour la projection du film libanais « Chaque jour est une fête »

Posted by jeunempl sur novembre 1, 2010

MPL Belgique

https://mplbelgique.files.wordpress.com/2010/11/bannermedrouge-1.jpg

Du 5 au 13 novembre aura lieu le Festival International du Cinéma Méditerranéen de Bruxelles (au Botanique).

Cet évènement important mettra à l’honneur près de 70 films dont le long métrage libanais Chaque jour est une fête, réalisé par Dima El Horr.

Le Mouvement Pour le Liban est très sensible à ce type d’évènement qui réunit et rassemble les peuples et leurs cultures. Nous nous sentons d’autant plus impliqués que l’art et la culture libanaise y sont représentés.
Dans cet esprit, l’organisation du Festival vous propose, à travers le Mouvement Pour le Liban, de gagner 5 fois deux places pour la projection du film libanais « Chaque jour est une fête » ce dimanche 7 novembre à 19h – dans la salle de l’Orangerie.

Pour ce faire, il vous suffit simplement de nous renvoyer un mail à info@mplbelgique.org, avec les informations suivantes:
– Prénom :
– Nom :
– GSM :

Le dernier délai de participation est fixé au 5 novembre à minuit. Si nécessaire, un tirage au sort sera effectué pour départager les participants.

Soutenez le cinéma méditerranéen et libanais en participant en famille et entre amis à cette fête. N’hésitez pas non plus à faire circuler ce message. Vous pouvez télécharger le dossier complet et programme de cette semaine. Vous pouvez également lire ici un résumé détaillé de l’évènement : Le 11ème Festival Cinéma Méditerranéen de Bruxelles, un rendez-vous pimenté du 5 au 13 novembre 2010

Ci-dessous les détails concernant l’accès au festival :

Centre Culturel Le Botanique (3 salles de projection)
236, rue Royale – 1210 Bruxelles

Métro: Lignes 2 et 6 (Station Botanique)
Trams: 92-94 • Bus : 61-65-66 • De Lijn : 270-271-272-358

Parking Traversière à 2 pas du botanique (17, Rue Traversière – 1210 Bruxelles). Tarif spécial pour les festivaliers (entre 18 h et 1 h du matin): 3 €

Posted in Activités MPL, Géneral, Nos articles, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Se prémunir contre les plantes invasives, une priorité pour le Liban

Posted by jeunempl sur juin 24, 2009

(Par Dr Layla SAAD – L’Orient le Jour)

plante-invasiveElles sont appelées « invasives » non sans raison : ces plantes, introduites artificiellement dans des milieux naturels, sont la deuxième cause de perte de biodiversité dans le monde. Le Liban, comme le reste des pays méditerranéens, doit adopter une stratégie pour y faire face.

Cultivées pour leur valeur ornementale dans les jardins d’agrément ou en « landscaping », introduites par l’homme pour des activités agricoles, pour la restauration de milieux dégradés ou dans le cadre de reforestation, certaines espèces végétales exotiques ont mérité le qualificatif d’« invasives » en référence aux nombreux risques et dommages qu’elles représentent pour nos écosystèmes naturels.

Par définition, les espèces végétales exotiques invasives sont des espèces introduites, volontairement ou de manière accidentelle, et qui sont en expansion en dehors de leur aire géographique d’origine. Elles sont Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Culture & Société, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :