Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Mansour et Nahas représenteront le Liban aux réunions de Bruxelles

Posted by jeunempl sur octobre 14, 2012

 (Khalil Fleyhane – L’Orient le Jour)

     

La situation au Liban et dans la région sera demain à l’ordre du jour de la réunion annuelle du Conseil d’association libano-européenne à Bruxelles. Le Liban sera représenté par les ministres des Affaires étrangères, Adnane Mansour, et de l’Économie, Nicolas Nahas, et l’Union européenne par la chef de la diplomatie chypriote, Erato Kozakou-Marcoullis, dont le pays assume la présidence tournante de l’UE, ainsi que par deux autres délégations diplomatiques.
M. Mansour doit expliquer à ses interlocuteurs la situation au Liban ainsi que les raisons de l’impasse en Syrie, sachant que ces deux sujets avaient été abordés par les deux ministres libanais et chypriote des AE lors de leur entretien, le 29 septembre dernier, à New York, en marge de l’Assemblée générale annuelle de l’ONU.

De source diplomatique, on indique que les questions européennes au sujet de la crise syrienne, de ses répercussions sur le Liban et de la politique libanaise officielle seront nombreuses, surtout si l’on tient compte des informations relatives à la participation de combattants du Hezbollah aux côtés des forces du régime syrien. L’UE s’inquiète d’une extension du conflit syrien au Liban et recommande continuellement aux forces politiques d’unifier leurs rangs afin de se poser en bouclier devant toute tentative d’exporter cette crise.

Mme Kozakou-Marcoullis doit ainsi soulever la question des violations syriennes régulières de la souveraineté libanaise au nord du pays et dans la Békaa. À toutes ces questions, M. Mansour doit répondre en expliquant de nouveau la politique de distanciation adoptée par le gouvernement Mikati. Il doit également rassurer son interlocutrice, a-t-on appris de source informée, sur « l’absence de velléités syriennes agressives contre le Liban, les contacts établis avec Damas ayant permis de savoir que les chutes d’obus en territoire libanais se justifient par la poursuite de combattants antirégime ».
M. Mansour doit également lui expliquer le rôle de l’armée déployée tout le long de la frontière avec la Syrie.

L’objectif principal de la réunion reste cependant une évaluation de la politique de voisinage entre le Liban et l’UE qui comporte, comme on le sait, plusieurs volets, politique, économique, social et humanitaire. C’est le ministre Nicolas Nahas qui va notamment répondre aux questions en rapport avec l’état de l’économie et des finances libanaises. MM. Nahas et Mansour exposeront ensuite à leurs interlocuteurs les préparatifs des prochaines législatives et répondront à leurs questions à ce sujet.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :