Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

50% des adolescents palestiniens au Liban sont pratiquement illettrés

Posted by dodzi sur novembre 21, 2009

L’Orient le Jour

Le taux d’abandon de l’école parmi les jeunes réfugiés palestiniens au Liban est très élevé, avec 50% des adolescents de 17 ans qui ne bénéficient pas d’éducation scolaire, s’est alarmée vendredi l’ONU.

Nous tirons la sonnette d’alarme sur le fait que le taux d’abandon est trop élevé parmi les enfants en âge d’être scolarisés », a déclaré à Beyrouth Ray Virgilio Torres, chef du Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) au Liban. L’Unicef publiait vendredi un rapport sur le sujet à l’occasion du 20e anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant. M. Torres a expliqué que près de 15% des enfants âgés de 7 à 17 ans résidant dans les douze camps de réfugiés du pays et dans des zones de regroupements de Palestiniens hors des camps avaient quitté l’école. Un tiers de ces enfants sont illettrés, selon le rapport. « Ce chiffre est vraiment inquiétant quand vous considérez que la moitié des enfants âgés de 17 ans et 40% de ceux âgés de 16 ans ont abandonné l’école », a indiqué M. Torres. « C’est un âge sensible, et si vous ajoutez cela à d’autres risques auxquels ils sont exposés dans les camps, il y a des raisons de s’alarmer. » Le responsable de l’Unicef indique que la plupart des enfants abandonnent l’école en raison de la pauvreté, du manque de programmes scolaires appropriés et de perspectives quant à leur avenir. « Les jeunes disent pourquoi étudier quand, après, je ne peux pas travailler », a dit M. Torres. La loi libanaise interdit aux réfugiés palestiniens d’exercer la plupart des métiers et de posséder des propriétés. M. Torres a indiqué qu’un autre facteur inquiétant était le taux de travail parmi les jeunes réfugiés palestiniens qui s’élève à 6,1%, des garçons pour la plupart. « Ce chiffre est trop élevé si vous le comparez à ceux des pays développés où le travail des enfants a pratiquement disparu. »

Entre 250 000 et 270 000 réfugiés palestiniens vivent au Liban. La majorité provient de familles arrivées en 1948 après la création de l’État d’Israël.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :