Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Cairn Energy, après un début d’année prospère, regarde vers le Liban

Posted by jeunempl sur août 24, 2011

AFP

Le groupe pétrolier écossais Cairn Energy a dévoilé mardi des résultats trimestriels éclatants, et, parallèlement à sa campagne d’exploration bien engagée au Groenland, a indiqué qu’il voulait se lancer dans la prospection d’hydrocarbures dans de nouveaux pays comme le Liban.

Sur le semestre écoulé, le groupe a dégagé un bénéfice net part du groupe de 371,5 millions de dollars, alors qu’il avait essuyé une perte de 12,6 millions un an plus tôt, a-t-il détaillé dans un communiqué.

Parallèlement, le chiffre d’affaires a été multiplié par un facteur de 4, à 1,3 milliard de dollars, et le bénéfice imposable a été multiplié par 8, à 733 millions.

Cette très forte amélioration des résultats reflète l’envolée de la production du groupe, qui a plus que doublé à plus de 77.000 barils équivalent pétrole par jour, contre moins de 33.000 un an plus tôt. Cette production a elle-même été dopée par la montée en charge du gisement de Mangala, découvert par Cairn en 2004 au Rajasthan, dans le nord-ouest de l’Inde.

De plus, le prix moyen du baril de brut vendu par le groupe a grimpé à 97,78 dollars, contre 63,48 dollars un an plus tôt, reflétant la forte remontée des cours de l’or noir au début de l’année.

Concernant ses perspectives, Cairn Energy a souligné que sa campagne d’exploration dans l’Arctique, au large du Groenland, se poursuivait.

Il projette d’y forer en tout 4 à 5 puits cette année, grâce à deux plateformes mobiles, après en avoir déjà creusé trois autres l’an dernier. Cette campagne suit donc son cours, malgré l’opposition de l’organisation écologiste Greenpeace, qui a tenté à plusieurs reprises de l’interrompre.

Et le groupe, qui est spécialisé dans la recherche d’hydrocarbures dans des zones peu ou pas explorées, a souligné qu’il étudiait d’autres pistes pour développer ses activités, particulièrement en Méditerranée orientale, où plusieurs pays cherchent à vérifier l’existence de ressources potentielles, suite à la découverte récente de gisements gaziers très prometteurs au large d’Israël.

Il a indiqué avoir formé un consortium avec deux autres sociétés (le groupe libanais CCED et le britannique Cove Energy) qui se portera candidat à l’acquisition de permis d’exploration au large du Liban, où le gouvernement prépare des appels d’offres pour l’an prochain, et peut-être à d’éventuels appels d’offres qui pourraient être organisés à Chypre ou en Syrie.

Par ailleurs, le groupe a décroché en début d’année auprès de l’Espagne des permis d’exploration d’une zone sous-marine d’une superficie totale de 4.000 km2 située en mer Méditerranée, au large de Valence.

Enfin, le groupe estime que la cession du contrôle de sa filiale Cairn India au groupe minier Vedanta, annoncée l’an dernier mais retardée par des obstacles réglementaires, est désormais sur les rails. Il a parachevé le mois dernier la cession d’une tranche de première 10% de Cairn India au groupe minier et une deuxième tranche, représentant 30% du capital, sera vendue dès que les feux verts nécessaires auront été obtenus.

Au terme de la transaction, Cairn Energy devrait conserver 22% de sa filiale indienne, tandis que Vedanta en détiendra 58,5%.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :