Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

La guerre israélienne sur Gaza se poursuit pour le dixième jour de suite… les menaces atteignent le Liban, solidaire

Posted by jeunempl sur janvier 5, 2009

El Nashra

Au dixième jour de la guerre israélienne contre Gaza, Israël poursuit ses attaques terrestres, maritimes et aériennes, sur la bande assiégée, affrontant une « résistance » qui, chaque jour, se renforce davantage. Quant aux réactions internationales, elles ne dépassent les propos de dénonciation.

Dix jours déjà… et la « tragédie persiste »… Les sept membres de la même famille, « morts à l’aube du dixième jour », suite à un raid israélien, ne font que confirmer « l’approche de guerre basée sur l’absence des concepts humanitaires ». Ces concepts sont supplantés par un « silence total » et des « espoirs illusionnistes d’une conscience qui se réveillerait »…
Ainsi, au dixième jour de guerre et trois jours depuis le début de « l’opération terrestre », la situation s’aggrave davantage : le nombre des victimes a excédé 530, alors que le nombre des blessés a atteint un « record », dépassant 2500 individus atteints. En revanche, les roquettes, « symbole de la résistance » continuent d’être lancés, et les « manifestations » envahissent les capitales du monde, exprimant sa solidarité avec Gaza et condamnant les hostilités israéliennes.

Dans les derniers détails, samedi soir, les soldats israéliens ont pénétré dans la bande de Gaza, grâce à leurs chars, affrontant les guerriers du mouvement « Hamas ». Ces affrontements ont détruit un hélicoptère israélien, tué un soldat et blessé 52 autres de l’armée israélienne.
De son côté, Ismaël Radwan, porte-parole du « Hamas », a mis en garde contre toute invasion de Gaza, parce que « cette région serait le cimetière des israéliens ».

En ce moment, les responsables continuent de lancer leurs « menaces gratuites » sans toutefois préciser d’objectifs particuliers. En parallèle, les activités diplomatiques arabes et occidentales se sont accentuées en une « tentative apparente de solution ».
Dans cet ordre, après un retard de « quelques jours » où « rien que des milliers de morts et de blessés sont tombés », les ministres arabes des Affaires étrangères se sont dirigés vers le conseil de la sécurité afin qu’une Résolution internationale réclamant un « cessez-le-feu » soit promulguée.

Quant à Israël, elle paraît « prête » à toute Résolution, bien qu’elle montre une « négligence apparente ». Toutefois, le quotidien israélien « Yedioth Aharonoth » précise qu’une Résolution, mettant fin à la guerre israélienne contre Gaza, n’empêcherait pas Israël de poursuivre son opération militaire.

En marge de ces évènements, le président français Nicolas Sarkozy entame une « visite moyen-orientale » comprenant l’Egypte, Israël et la Cisjordanie. Il se dirigera mardi vers la Syrie et le Liban. Cette visite a été préparée grâce à des discussions téléphoniques avec la chancelière fédérale Angela Merkel, le premier ministre espagnol José Luis Rodriguez Zapatero, le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan, ainsi qu’avec le premier ministre israélen Ehud Olmert.

En parallèle, le Liban continue d’exprimer sa solidarité à Gaza, au niveau officiel en envoyant des aides, et populaire en organisation des manifestations.
Mais les « propos israéliens » sont interprétés, au Liban, par l’éventualité de prochains affrontements. D’ailleurs, Ehoud Barack, ministre israélien de la Défense, assure que son pays est prêt à toutes les circonstances, tandis qu’Olmert rejette la possibilité de lancer une nouvelle guerre contre le Liban. Toutefois, les forces israéliennes, dans la zone frontalière du Nord d’Israël, sont en état d’alerte maximale.

Concernant les attitudes libanaises, le général Michel Sleiman, président de la République, a appelé à une activité arabe commune de solidarité avec le peuple palestinien. Dans un communiqué diffusé par son bureau informatif, il note que cette activité devrait aboutir à un arrêt des hostilités israéliennes menées sur la bande de Gaza. Il a également exhorté les palestiniens à rester unifiés.
A son tour, Nabih Berry, président de la Chambre des députés, a poursuivi ses réunions avec les personnels municipaux du Liban Sud et de Nabatieh. Il a précisé que rien ne semble étrange dans les manœuvres du conseil de sécurité. D’ailleurs, conclut Berry, « Israël semble un pays exceptionnel qui ne se soumet pas aux Résolutions internationales ».

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :