Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Zghorta’

Les combats de Tripoli circonscrits… jusqu’à quand?

Posted by jeunempl sur mars 21, 2013

Mediarama

Tripoli - Les Salafistes attaquent l'Armée LibanaiseL’intervention rapide de l’armée a permis de circonscrire les accrochages qui ont éclaté par intermittence hier à Tripoli et qui ont fait 2 morts et plusieurs blessés. Mais la tension reste très vive et les combats peuvent reprendre à tout moment si les responsables officiels n’assurent pas une couverture politique sans ambigüité à la troupe afin qu’elle puisse remplir sa mission dans des conditions optimales. Surtout que les discours sectaires et les campagnes d’exacerbation des tensions confessionnelles se poursuivent sans relâche, plus particulièrement dans le chef-lieu du Liban-Nord, où les groupes extrémistes se préparent «à la grande bataille», selon les propos d’une de leurs principales figures, cheikh Salem Raféï, qui a promis, dans un cours d’enseignement religieux dispensé lundi dernier de nettoyer la ville «des traitres sunnites» (Voir Médiarama du mercredi 20 mars).

Les incidents d’hier avaient été précédés par une série d’incidents à caractère sectaire qui ont chauffé à blanc les esprits. Agressions, bastonnades, jets de grenades se sont multipliés à un rythme effréné ces trois dernier jours. Mais l’étincelle qui a mis le feu aux poudres, hier, est une dispute à l’intérieur de l’Hôpital gouvernemental de Kobbé, qui a dégénéré en accrochage armé qui a fait cinq blessés. Tout a commencé lorsque la famille Chédid, originaire de Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Le Conseil des Ministres approuve la proposition de loi électorale basée sur la proportionnelle

Posted by dodzi sur août 8, 2012

MPLBelgique.org

C’était une séance fructueuse qui a eu lieu hier au siège du Conseil des Ministres. Parmi les points les plus importants: la discussion et l’approbation de la proposition de la nouvelle loi électorale basée sur la proportionnelle. Le débat tournait notamment autour de la taille des circonscriptions, plutôt que sur le système à implémenter – la proportionnelle ou la majoritaire à taille réduite. Au final, un compromis a permis à une nouvelle proposition de loi de naître: 13 circonscriptions de taille moyenne. Bien qu’approuvée par le Conseil des Ministres, la proposition de loi doit encore passer par l’Assemblée Nationale. Dans l’opposition, on cite déjà un projet mort-né.

Les circonscriptions sont réparties comme suit:

Liban Nord:
– Akkar-Minieh-Donniyeh: 10 sièges
– Tripoli: 8 sièges
– Zghorta-Bcharreh-Koura-Batroun: 10 sièges

Mont Liban:
– Kesrouan-Jbeil: 8 sièges
– Baabda-Matn: 14 sièges
– Aley-Chouf: 13 sièges

Beyrouth:
– Achrafieh-Rmeil-Saïfi-Bachoura: 9 sièges
– Ras-Beyrouth-Mreisseh-Minet el Hosn-Zouqak el Blat- Mazraa-Msaitbeh: 10 sièges

Liban-Sud:
– Jezzine-Saïda-Zahrani-Tyr: 12 sièges
– Nabatiyeh-Marjeyoun-Hasbaya-Bint Jbeil: 11 sièges

Bekaa:
– Baalbak-Hermel: 10 sièges
– Zahle: 7 sièges
– Bekaa-Ouest-Rachaya: 6 sièges

Expatriés: 6 sièges

Un pas vers l’avant, malgré certaines irrégularités

D’après nos analyses, la loi électorale proposée met certains arrangements en question: pourquoi une telle différence de taille entre les districts de Baabda-Matn (14 sièges) et de Bekaa-Ouest (6 sièges)? En effet, il était possible de réarranger les districts existant tout en évitant une telle divergence de taille entre le plus grand et le plus petit district. Pour comprendre, il s’agit de deux districts ayant de nombreuses minorités. Mais en allouant à un district 14 sièges et à un autre que 6, le système risque de soutenir les petits groupes (partis politiques ou communautés) dans l’un, et de les discriminer dans l’autre. En effet, afin d’obtenir un siège à Baabda-Matn, il ne faudra obtenir qu’un minimum de 7,14% des voix, alors qu’il faudra obtenir un minimum de 16,66% des voix à Bekaa-Ouest.

Or les communautés druzes et chiites ne représente que 14% de la population de Bekaa-Ouest chacune. Insuffisant pour faire élire un représentant par eux-même. Une répartition proportionnelle des communautés dans un district permet donc de faire élire plus de députés que dans un autre.

L’ouverture du débat et l’action qui s’en est suivie en faveur de la proportionnelle constitue néanmoins un pas dans la bonne direction. Le système offre une meilleure représentativité des minorités dans les grands districts, permet l’accès au Parlement pour les petits et moyens partis, et permet au long terme de sortir du système confessionnel.

Vous pouvez lire notre analyse détaillée permettant de mieux comprendre le système.

De plus, la loi électorale fait une avancée supplémentaire vers plus de démocratie, en allouant un quota de 10% pour les femmes. On est bien loin des 30% suggérés par certains progressistes, mais il s’agit d’une première au Liban. Les expatriés pourront également bénéficier du droit de vote dans les ambassades et les consulats. 6 sièges, 3 chrétiens et 3 musulmans ont été ajouté pour ceux-ci, portant à 134 le nombre total de députés au Parlement. Plus encore, les militaires auront pour la première fois le droit de vote en 2013.

D’autres réformes aux aspects plus techniques ont également été apportés. Citons entre autre plus de facilités pour les handicapés.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Billets & Opinions, Dossiers, Elections 2013, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Fayez Karam relâché et accueilli en héros à Zghorta

Posted by dodzi sur avril 5, 2012

L’Orient le Jour

Fayez Karam a eu droit à un accueil enthousiaste à Zghorta.

Le général a été libéré hier, au lendemain de la parution, au Journal officiel, de la loi fixant à 9 mois l’année carcérale.

Après 22 mois de détention et un procès qui avait suscité une vive polémique dans le pays, notamment entre le courant aouniste, d’une part, et la branche des renseignements des FSI et le courant du Futur, d’autre part, le général Fayez Karam, proche collaborateur du chef du CPL, Michel Aoun, a été libéré hier, profitant de la réduction de l’année carcérale qui lui a permis de purger sa peine plutôt que prévu. Il avait été condamné par le tribunal militaire à deux ans de prison pour collaboration avec Israël.

À sa sortie de la prison de Rihaniyé, près du ministère de la Défense, il s’est contenté de déclarer brièvement aux journalistes qui l’assaillaient qu’il estimait que son emprisonnement était politique… Aussitôt libre, le général Karam s’est rendu à Rabieh dans une démarche symbolique pour une rencontre loin des flashs des caméras avec le général Aoun. Il s’est d’ailleurs contenté de déclarer après cette rencontre que nul ne peut changer son passé au sein de l’institution militaire « pour laquelle j’ai tout sacrifié avec mes camarades pour défendre le Liban », a-t-il dit.

Le général Karam a ensuite pris le chemin de Zghorta où des sympathisants lui ont réservé un accueil triomphal.

Drapeaux du CPL, cris de joie et foule en liesse, Zghorta attendait donc « son » général qui ne cachait pas son émotion. Après avoir salué la foule, Fayez Karam s’est recueilli sur la tombe de son père avant de prier à l’église. Il s’est ensuite brièvement adressé aux journalistes pour dire que nul ne peut faire de la surenchère sur son honneur et sur sa dignité. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Elections 2013, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Frangié : À travers Ghosn, c’est l’armée et son rôle qui sont visés

Posted by jeunempl sur janvier 3, 2012

(L’Orient le Jour)

Rompant la trêve des confiseurs dans laquelle a baigné le Liban ces derniers jours, le député et chef du courant des Marada Sleimane Frangié a choisi de prendre la défense du ministre Fayez Ghosn, pris pour cible par le 14 Mars au sujet de ses propos sur les éléments d’el-Qaëda qui se seraient infiltrés en Syrie via le Liban. M. Frangié, qui a laissé le temps nécessaire aux responsables pour évoquer cette affaire à titre individuel ou dans le cadre de la réunion du Conseil supérieur de défense qui s’est tenue jeudi, a déclaré devant les journalistes que le ministre de la Défense ne possède pas un service de renseignements propre et que les informations qu’il a divulguées lui ont été transmises par les services de renseignements de l’armée.

Le député du Liban-Nord a aussi affirmé que le ministre Ghosn – qui appartient à son courant – est la cible d’une « véritable campagne de dénigrement », mais qu’à travers lui, « c’est l’armée et son rôle qui sont visés, car nul n’ignore que les informations qu’il détient lui ont été délivrées par cette institution ». Il a ajouté que si le ministre de la Défense est tenu au droit de réserve, lui ne l’est pas et c’est pourquoi il s’exprime devant la presse. Tout en souhaitant que M. Ghosn puisse s’exprimer, Sleimane Frangié a rappelé que le Conseil des ministres avait adopté sa version des faits au sujet des éléments d’el-Qaëda qui se seraient infiltrés en Syrie, avant de remettre le dossier entre les mains du Conseil supérieur de défense.

Le leader du Liban-Nord a insisté sur le fait que des éléments d’el-Qaëda sont présents sur le sol libanais et cela depuis des années. « Bien sûr, il n’y a pas une enseigne portant le nom el-Qaëda, mais les hommes sont Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Appel pour la libération immédiate du Général à la retraite Fayez Karam, détenu arbitrairement dans une « prison spéciale »

Posted by jeunempl sur septembre 23, 2010

Tayyar.org

Les violations multiples des droits du détenu, tels que garantis par la loi libanaise et les engagements internationaux du Liban, sont d’une gravité telle que sa détention est arbitraire. La procédure engagée contre l’officier doit donc être immédiatement annulée et ce dernier libéré.

Des représentants du CLDH (Centre Libanais des Droits Humains) ont essayé cette semaine de rendre visite au Général Fayez Karam à la prison de Roumieh (bâtiment dit « Maalumet », relevant des services de renseignements des Forces de Sécurité Intérieure) mais n’ont pu accéder au lieu de détention que ses gardes qualifient eux-mêmes de « prison spéciale», à laquelle les ONG ne peuvent accéder contrairement aux autres secteurs de la prison centrale.

Cette tentative de visite était motivée par les inquiétudes concernant la situation physique, psychologique et légale du détenu.

En effet, depuis son arrestation le 3 août 2010, le Général Karam est sous la garde des mêmes forces de sécurité ayant procédé à son arrestation, et à son interrogatoire, ce qui altère son droit à se défendre et le place au risque d’être soumis à des pressions sur sa personne, voire à la torture.

Par ailleurs, selon les informations disponibles, le Général Karam n’a à ce jour toujours pas eu le droit de s’entretenir en tête a tête avec ses avocats, ceci en contradiction notamment avec l’article 14 alinéa 3 du Pacte International relatif aux droits civils et politiques ratifié par le Liban [9] et avec le règlement intérieur des prisons libanaises qui stipule que les visites des avocats peuvent se dérouler « sans la présence d’un gardien si le prévenu ou l’avocat en formulent la demande ».

En outre, suite à son arrestation, le Général Karam aurait été détenu au secret et interrogé sans l’assistance de son avocat durant 8 jours, avant d’être Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections 2009 – Biographie : Sleiman Tony Frangieh (Zghorta)

Posted by jeunempl sur mai 12, 2009

RPLFrance.org

Sleiman Tony Frangieh est candidat du courant Marada sur la liste du Changement et de la Réforme pour l’un des 3 sièges maronites de Zghorta.

Sleiman-Frangieh-elections09Candidat: Sleiman Tony Frangieh
Courant Marada
Maronite – Zghorta

Données personnelles
– Né le 18 Octobre 1965 à Zghorta.
– Son père est le député et ministre feu Tony Sleiman Frangieh. Sa mère Vera Kordahi, d’origine egyptienne. Son grand père l’ancien Président de la République Libanaise Sleiman Frangieh.
– Il a trois enfants Tony et Bassel et Vera.
– Marié à Rima Karkafi.

Sleiman Frangieh s’est engagé dans la politique en 1982 en tant que responsable du parti politique Marada. Ce parti s’est dirigé vers des occupations environnementales, sociales et politiques et s’est impliqué beaucoup dans les aides de la société libanaises surtout auprès de la population qui est dans le besoin.

Il est entré à L’assemblée Nationale pour la première fois le 7 juin 1991 puisqu’il a été pour les législatives de 1992 ensuite pour celles de 1996 et 2000 en tant que député de Zghorta.

Il s’est représenté pour les législatives 2005 pour le siège maronite de Zghorta mais n’a pas été élu.

Les Postes ministériels occupés
– du 25-12-1990 au 05-10-1992 : Ministre d’Etat au Gouvernement Karamé.
– du 16-05-1992 au 30-10-1992 : Ministre du Logement et des coopératives au Gouvernement Rachid Solh.
– du 31-10-1992 au 25-05-1995 : Ministre des Municipalités et des affaires Rurales au Gouvernement Rafic Hariri.
– du 07-11-1996 au 03-12-1998 : Ministre de la santé au Gouvernement Rafic Hariri.
– du 04-12-1998 au 25-10-2000 : Ministre de l’agriculture et du Logement au Gouvernement Salim Hoss.
– du 26-10-2000 au 15-04-2003 : Ministre de la Santé au Gouvernement Rafic Hariri.
– du 17-04-2003 au 26-10-2004 : Ministre de la Santé au gouvernement Rafic Hariri.
– du 26-10-2004 au 19-04-2005 : Ministre de l’Intérieur et des Municipalités au Gouvernement Omar Karamé.

Occupations
– Environnement : Occupation et Passion.
– Chasse
– Photographie : Développement et prise de photos.
– En plus des autres occupations tels que Ski, plongée etc.

Quelques extraits de ses discours

– Discours de M.Sleiman Frangieh à l’occasion du Dîner annuel au Liban des jeunes étudiants Marada.
M.Frangieh a rassuré les Libanais que l’opposition après le 8 juin ira de victoire en victoire dans l’intérêt du Liban. Il a également expliqué que la dissolution de la milice des Forces Libanaises est une conséquence des crimes commis par cette dernière. M Frangieh a soulevé le fait que les chrétiens de l’Orient reviennent à leurs sources orientales et reconnaissent leurs droits d’appartenance. Dans ce discours, il a été question de la cause la plus importante de la dissolution de la milice des Forces libanaises, à savoir l’assassinat de Dany Chamoun, mais qu’actuellement il faut aller de l’avant et oublier le passé dans l’intérêt du Liban.

– Quelques extraits du discours de Sleiman Frangieh devant les enseignants :
Il s’adresse aux enseignants en leur expliquant que leurs réclamations sont des dettes que le gouvernement devrait reconnaître, et que les problèmes soulevés par ses derniers devraient être résolus de façon plus sérieuse.
Il a invité le peuple libanais à examiner sérieusement sa conscience pour voter juste, car la démocratie et la dignité sont des droits basiques qui appartiennent à tout citoyen libanais.
Frangieh a décrit un nord du Liban très uni et soudé et un système juridique intègre, en invitant les Libanais du Nord à rester solidaires comme ils ont l’habitude de l’être, notamment en ce qui concerne l’ordre des avocats avec toutes ses confessions et religions confondues.

– Extraits du discours de Frangieh devant la diaspora libanaise en Australie :
M. Frangieh s’est adressé à la diaspora libanaise en Australie en leur conseillant vivement de rester très unis et soudés comme ils ont habitué leurs familles à l’être. Car disait-il, les familles de Zghorta n’ont jamais été matière de vente ni d’achat.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections 2009 – Biographie : Estephan Boutros Doueihy (Zghorta)

Posted by jeunempl sur mai 12, 2009

RPLFrance.org

Estephan Doueihy est candidat du courant Marada sur la liste du Changement et de la Réforme pour l’un des 3 sièges maronites de Zghorta.

Estephan-Doueihy-elections09Candidat: Estephan Boutros Doueihy
Courant Marada
Maronite – Zghorta

Données personnelles
– Né à Zghorta le 10 janvier 1953.
– Marié à Mme Marie Abd et ils ont trois enfants : Stéphanie, Antoine et Bouchra.
– Issu d’une famille libanaise maronite impliquée depuis très longtemps dans la vie politique, religieuse et sociale. Citons principalement le Patriarche Estephan Doueihy et le député feu le père Semaan Doueihy.

Etudes
Il a effectué ses études universitaires à l’Université Libanaise et à l’Université Saint Joseph tout en participant activement à la vie estudiantine.

Activités politiques
– Il est entré à l’Assemblée Nationale pour la première fois en 1991 succédant à son oncle Semaan Doueihy décédé.
– Il a été ensuite élu député de Zghorta al Zawya en 1992 et en 1996 jusqu’en 2000, et a obtenu la confiance des citoyens de Zghorta, sauf qu’il n’a plus pu intégrer le Parlement à cause de la loi électorale injuste.
– Il a été nommé Ministre des affaires sociales au Gouvernement Rafic Hariri du 26 mai 1995 au 6 Novembre 1996.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le courant « Marada » participe aux législatives pour consolider sa position sociale, tout en confirmant sa complétion avec le Courant patriotique libre…

Posted by jeunempl sur avril 25, 2009

El Nashra

marada-frangiehParce que les chrétiens ne sont pas uniquement représentés par le général Michel Aoun (chef du groupe parlementaire « Changement et Réforme ») ou par Samir Geagea (chef du conseil exécutif des Forces Libanaises)… Parce que les chrétiens ne peuvent être « dirigés » par une seule personne, ils se sont divisés. Chacun a pris une voie à travers laquelle il cherche à préserver la particularité chrétienne. Certains ont alors tenté d’instaurer un « Emirat chrétien ». Mais d’autres se sont entendus avec un autre groupe, afin de se protéger et de se préserver.

Michel Aoun et Sleiman Frangieh avaient des visions politiques si divergentes vis-à-vis de la situation locale. Ils se sont toutefois rencontrés après le retour du premier de son exil parisien. Frangieh, depuis Rabieh, évoque « une chimie qui l’a rapproché du général ». Aoun lui rend la visite, le 13 juin 2005, pour participer à la commémoration du massacre d’Ehden.

Ainsi, la relation entre le courant Marada et le Courant patriotique libre a débuté. Une relation si développée que certains vont jusqu’à penser que les deux courants pourraient s’unir en un seul parti… Tellement ils partagent les mêmes visions politiques et réformatrices pour l’avenir libanais.
Aux législatives de 2009, les aounistes visent à remporter plus de 34 sièges supplémentaires. Quels sont alors les objectifs du courant Marada? Quel est alors leur programme pour Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Cinq entreprises vont bientôt créer des centres d’appels internationaux

Posted by dodzi sur mars 29, 2009

Iloubnan.info

Gebran Bassil - Ministre des Télécommunications

Gebran Bassil - Ministre des Télécommunications

BEYROUTH – Selon Lebanon this Week, le ministère des Télécoms a signé des contrats avec quatre entreprises locales et une société étrangère pour mettre en place des centres d’appel internationaux au Liban.

Les entreprises locales sont Call Me, International Computer & Communication Systems, Mediatech International, et Professional Call Center (PCC), tandis que l’entreprise étrangère est Téléperformance basée en France. Les entreprises établiront leurs bureaux à Beyrouth, Tripoli, Nabatieh et Zghorta.

Le ministère a déjà signé des contrats similaires le 5 Janvier dernier et a l’intention de signer plus de 10 prochainement.

Le mois dernier, la société japonaise Toshiba a établi son premier centre d’appel régional à Beyrouth.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Issam Abou Jamra, vice-Premier ministre et candidat à Achrafié

Posted by dodzi sur mars 26, 2009

L’Hebdo Magazine

«Je libèrerai Achrafié des rouleaux-compresseurs»

L’annonce de a candidature au siège grec-orthodoxe à Achrafié a fait l’effet d’une bombe et a donné à ses détracteurs l’opportunité de lui tirer dessus à boulets rouges. Pourtant, c’est avec beaucoup de sérénité que Issam Abou Jamra, vice-Premier ministre, a accepté le choix de l’opposition et se prépare à défendre Achrafié «des rouleaux compresseurs du passé, comme il l’avait défendu en prenant les devants sur ses lignes de démarcation pendant la guerre». Rencontre.

Vos détracteurs affirment que vos alliés de l’opposition préfèrent réserver le siège grecorthodoxe de Marjeyoun à Assaad Hardan et vous présente comme une victime de calculs électoraux qui vous désavantagent. Qu’y atil de vrai?
Lorsqu’on est membre d’un parti, il n’y a pas de victimisation. Au sein du Courant patriotique libre (CPL), nous pensons avant tout à l’intérêt général. Je suis un dirigeant du CPL et j’y occupe une place symbolique. J’aime ma région et j’aurais aimé y présenter ma candidature, d’autant plus que je n’y ai jamais abandonné les habitants et j’ai toujours rendu, dans la mesure de mes moyens, des services à tous ceux qui le demandaient. Par ailleurs, les habitants de la région auraient aimé me rendre la pareille à l’occasion de cette échéance. Notre alliance avec le Hezbollah et Amal me pousse aussi à me présenter dans ce caza. Mais, dans une étude que nous avons menée sur tout le territoire libanais, nous sommes arrivés à la conclusion que ma candidature à Achrafié serait plus bénéfique à l’opposition. D’autre part, ma candidature à Achrafié, où j’ai habité et où j’ai des connaissances solides, me convient, du fait des services que j’ai rendus à la région depuis 1970. Les habitants d’Achrafié savent parfaitement que mes prises de position sont stables, depuis l’époque où j’étais officier dans l’armée, en passant par la période où j’étais viceprésident du gouvernement de Michel Aoun, à ce jour. Ces facteurs jouent en ma faveur. Et si je suis élu, tout ce dont la région a besoin sera réalisé.

La déclaration de Michel Aoun visant à justifier votre candidature à Achrafié a choqué plus d’un.
«Il n’y a pas de nerf à Achrafié», a-t-il dit.
Le général Aoun a mis tout son poids lors de la conférence de Doha pour assurer la libre décision et le libre choix aux habitants de plusieurs ciconscriptions, dont Achrafié, Jezzine, Koura, Batroun, Zghorta, et il a senti que les propos de M. Hariri à Doha étaient une offense. «Vous les prendrez sur papier, mais en réalité, ces régions resteront entre mes mains», lui avait lancé le chef du Moustaqbal. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :