Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Yazigi’

Le patriarche maronite célébrera le 10 février une messe en Syrie

Posted by jeunempl sur février 9, 2013

La Croix

Le patriarche maronite Mgr Rahi

Le patriarche maronite Mgr Rahi

Le patriarche maronite S.B. Bechara Boutros Raï est arrivé samedi 9 février en Syrie pour assister dimanche à l’intronisation de Youhana Yazigi, patriarche grec-orthodoxe d’Antioche et de tout l’Orient, a indiqué la télévision syrienne.

Il est arrivé en Syrie par la route et doit célébrer dans la soirée une messe à la cathédrale maronite de Damas, à l’occasion de la Saint Maron, selon l’agence nationale d’information libanaise.

Il s’agit de la première visite d’un patriarche maronite depuis l’indépendance en 1943, après celle de Mgr Antoun Boutros Arida, durant le mandat français.

La cérémonie d’intronisation est prévue dimanche à 8 h 30 à l’église de la Croix sacrée à Qassar, dans le centre de la capitale syrienne.

« MANIFESTER LA SOLIDARITÉ DES EGLISES »

« La participation de plusieurs chefs d’Églises est une manière d’exprimer la solidarité entre les Églises alors que la Syrie est en crise, une crise qui frappe les chrétiens de Syrie », affirme samedi le quotidien libanaise An-Nahar. Les chrétiens syriens représentent environ Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le nouveau patriarche grec-orthodoxe : Youhanna X Yazigi, un pont entre l’Orient et l’Occident

Posted by jeunempl sur décembre 21, 2012

Julien Abi Ramia – L’Hebdo Magazine

Patriarche orthodoxeDouze jours après la disparition d’Ignace IV Hazim, le saint-synode de l’Eglise orthodoxe d’Antioche a choisi son successeur, en la personne de Youhanna X Yazigi. Evêque de la communauté pour l’Europe de l’Ouest et l’Europe centrale, le jeune prélat peut jouer le rôle de pont entre l’Orient et l’Occident.

En ces temps difficiles pour la communauté orthodoxe en Syrie, qui constitue la première communauté chrétienne du pays, le profil du nouveau patriarche coulait de source. Il était écrit que le patriarche que les évêques du saint-synode porteraient à la tête de l’Eglise orthodoxe d’Antioche serait originaire de Syrie. Le décès de Hazim a provoqué un électrochoc au sein de la hiérarchie. Il fallait trouver une personne dans la force de l’âge, au parcours ecclésiastique exemplaire, qui a su tisser des liens avec ses fidèles. Le conflit en Syrie et, plus globalement, la situation des chrétiens de la région, exige un homme solide, dynamique et incontestable. Le synode devait envoyer un signal fort. Il était acquis que le successeur de Hazim devait pouvoir se projeter dans l’avenir, avec force et détermination. L’hommage international qui a été rendu au patriarche disparu aura sans aucun doute dramatisé cette élection. Ce sont les yeux de toute une communauté, de toute une région qui se sont tournés vers Balamand, lundi dernier.

Trois candidats

Après la fermeture des portes du monastère, les vingt membres du collège électoral n’ont eu besoin que de deux heures pour élire le successeur de Hazim. En l’absence des évêques des Etats-Unis et de Bagdad, le saint-synode a élu le nouveau patriarche à la majorité absolue avec douze voix. Selon les dispositions du droit canon, l’élection du patriarche orthodoxe d’Orient se déroule en deux temps. Au premier tour, les évêques sont conviés à choisir trois évêques qui feront office, au deuxième tour, de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Youhanna X, nouveau patriarche grec-orthodoxe d’Antioche : « Les chrétiens resteront en Syrie »

Posted by jeunempl sur décembre 17, 2012

(L’Orient le Jour)

Youhana X - Patriarche orthodoxe d'Antioche et de tout l'OrientLe saint-synode de l’Eglise grecque-orthodoxe, réuni à huis-clos lundi au monastère de Balamand (Liban-Nord), a élu l’évêque grec-orthodoxe pour l’Europe de l’Ouest et l’Europe centrale, Youhanna el-Yazigi, nouveau patriarche d’Antioche et de tout l’Orient. Il succède à Mgr Ignace IV Hazim, décédé le 5 décembre à l’âge de 92 ans des suites d’une attaque cérébrale.

Le saint-synode a été convoqué à cette réunion par l’évêque Saba Esber, qui assurait l’intérim du patriarcat grec-orthodoxe d’Antioche après le décès du patriarche Hazim.

Dans un discours prononcé après son élection, le patriarche Youhanna X el-Yazigi a assuré qu’il se soumettrait à l’évangile. « Ce service est une croix, mais le Christ a été crucifié et est ressuscité », a déclaré le nouveau patriarche. Mgr el-Yazigi a appelé les membres de la paroisse à « prier pour que l’Eglise d’Antioche ait une image qui refléterait la vraie image du Christ. » Et de conclure : « Nous sommes originaires de ces pays, notre terre fait partie de nous comme nous faisons partie d’elle. »

Quelques heures plus tard, lors d’une conférence de presse à Balamand, le patriarche Youhanna X a assuré que malgré les périodes difficiles qu’a connues la Syrie, « les chrétiens y resteront, cette terre est la leur ». Alors que le conflit dans ce pays fait rage entre Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les Coptes d’Egypte dans l’œil du cyclone : La discrimination doit cesser!

Posted by jeunempl sur octobre 15, 2011

Walid Raad – L’Hebdo Magazine

Quelques semaines à peine après le renversement du régime de Hosni Moubarak, la colère de la majorité musulmane s’est retournée contre la minorité copte. Les incidents et les agressions contre les chrétiens d’Egypte ont culminé, avec le massacre commis dans la nuit du 9 octobre, en plein cœur du Caire, avec la participation et la complicité des forces armées, censées être garantes de la transition démocratique.

Tout a commencé avec la décision prise par le gouverneur d’Aswan, le général Moustafa al-Sayyed, de détruire l’église Saint-Georges, en construction dans le petit village de Marinab. Le prétexte des autorités était que les travaux se déroulaient sans permis, ce qui nécessitait, à leurs yeux, la démolition du bâtiment. Alors même que la signature d’Al-Sayyed n’avait pas encore séché, les forces de police avaient déjà complètement détruit la petite église.
Le gouverneur était déterminé à en finir avec les «caprices» des Coptes. «Le nombre de chrétiens vivant dans le village où l’église a été bâtie, ne nécessite pas une telle construction. D’où la décision que j’ai prise à ce sujet», se défend-il.

Il est difficile pour un chrétien d’Egypte de pratiquer normalement ses croyances, alors que le vingtième siècle et le vent des révolutions arabes, auraient dû introduire dans le pays des pharaons, les principes de tolérance et non pas ceux de l’exclusion. Or la loi qui régit les pratiques religieuses, en place depuis de longues décennies, a justement été imaginée, pour priver les Coptes de leur droit à construire librement des lieux de culte. Si la fenêtre d’une église dans un village d’Ismaïlia est brisée, le prêtre devra patienter des mois, voire des années, avant d’être autorisé de réparer les dégâts. Ces exigences n’auraient pas été aussi répugnantes, si elles n’étaient pas uniquement imposées aux chrétiens. Les musulmans, eux, peuvent construire leurs mosquées et minarets, sans être inquiétés et c’est ce sentiment d’injustice qui a poussé des centaines de Coptes à descendre dans la rue, dimanche dernier, face à la chaîne de télévision d’Etat, à Maspero, pour exiger l’arrêt de ce type de discriminations. Mais la répression d’une violence inouïe a Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :