Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘visa’

Mansour : Le Liban n’a pas supprimé les visas d’entrée aux Iraniens

Posted by jeunempl sur octobre 3, 2011

(L’Orient le Jour)

Le ministre des Affaires étrangères Adnan Mansour a démenti lors d’une intervention sur la télévision al-Manar que le gouvernement ait supprimé les visas d’entrée pour les Iraniens. Il a expliqué que le gouvernement a cependant permis aux ressortissants iraniens de demander leur visa à l’aéroport de Beyrouth, ce qui est réciproque car les Libanais ont le droit d’obtenir leur visa en arrivant à l’aéroport de Téhéran.

Il a ajouté que cette mesure n’est pas réservée aux seuls Iraniens, puisque les ressortissants de l’Union européenne et des pays arabes du Golfe peuvent, eux aussi, prendre un visa à l’aéroport de Beyrouth.

Par ailleurs, en ce qui concerne la situation en Syrie, M. Mansour a affirmé que « toute la région est concernée par ce qui se déroule en Syrie » et que les pays qui tiennent à la stabilité « doivent aider le régime syrien à appliquer les réformes prévues et à dépasser cette période ». Il a également affirmé que la position turque envers la Syrie est Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Abboud durant la réunion des ministres du Tourisme en Jordanie : plus de sérieux requis dans l’implémentation des décisions

Posted by jeunempl sur septembre 30, 2011

S.N. – ANI

Fadi Abboud - Ministre du Tourisme

Le ministre du Tourisme Fadi Abboud a critiqué vendredi le travail touristique arabe, appelant à plus de sérieux dans l’implémentation des décisions, lors de sa participation à la deuxième Conférence économique de Akaba pour l’innovation et l’administration de l’investissement touristique.

Soulignant qu’il n’est pas pessimiste à l’égard de la situation du tourisme, M. Abboud a toutefois mis l’accent sur la réalité de ce secteur qu’il a considéré « en dégradation dans tous les pays arabes à cause des crises politiques qui frappent la région ».

Le ministre a également qualifié le travail arabe touristique joint de « perte de temps » et de « gaspillage de l’argent public ».

Il a donné, à titre d’exemples, l’accord signé entre le Liban et la Jordanie qui consiste en la diminution à moitié des frais des aéroports dans les deux pays et qui, jusqu’à l’heure, reste non implémenté.

Il a noté, dans ce cadre, que le Liban a perdu pour l’été 2011, près de 100 000 touristes jordaniens à cause des développements prenant lieu en Syrie et la fermeture de la voie terrestre.

« Si nous désirons adopter de vraies recommandations applicables, nous devons mettre en oeuvre un agenda exécutif, élaborer des plans et assurer des budgets, sinon, nous ne Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Abboud veut supprimer les visas libanais pour les étrangers résidant dans le Golfe

Posted by jeunempl sur mai 25, 2011

Le Commerce du Levant

Aeroport international de Beyrouth

Le ministre démissionaire du Tourisme, Fadi Abboud, a dit travailler sur un projet visant à supprimer les visas pour les étrangers résidant dans les pays du Golfe qui souhaitent visiter le Liban, ou à les octroyer directement à l’aéroport.

Cette annonce a été faite lors de la rencontre de Abboud avec les agents de voyage consacrée aux moyens de développer les tours organisés, sachant que les touristes visitant le Liban dans le cadre de tours organisés ne représentent que 5% du total, selon le président du syndicat des agents de voyage Jean Abboud.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Une année record pour le tourisme au Liban

Posted by jeunempl sur janvier 28, 2010

Econostrum

Avec 1,85 million de touristes, l’année 2009 aura sans aucun doute été une année exceptionnelle pour le pays des Cèdres, qui enregistre ainsi une hausse de 39% de sa fréquentation par rapport à 2008 et de 82% par rapport à 2007. Et les professionnels du tourisme ne comptent pas en rester là.

Dès le début de l’année, les chiffres du tourisme se sont avérés prometteurs, portés par une relative stabilité politique libanaise, après des années noires, comme en 2006, où la saison estivale avait connu une fin avortée, en raison de la guerre entre Israël et le Hezbollah, ou en 2008, où le pays avait connu des affrontements entre partis rivaux.

Par ailleurs, en 2009, le Liban, via sa capitale Beyrouth, a été adoubé par la presse internationale, comme « la » destination de l’année. Le New York Times avait ainsi classé Beyrouth comme « première destination mondiale en 2009 », alors que le prestigieux guide Lonely Planet la plaçait deuxième sur les dix villes « à voir ».

Si la stabilité du pays se confirme, Beyrouth pourrait bien retrouver sa place de « Paris du Moyen-Orient » qu’elle occupait avant la guerre civile de 1975, selon plusieurs observateurs. Pour mémoire, le Liban avait obtenu son précédent record en matière de tourisme en 1974, avec 1,4 millions de touristes!

Parmi les atouts qui en font une destination de choix, le fait que le Liban regroupe sur son territoire exigu (300 km de côtes) de nombreuses attractions, comme la proximité mer-montagne en moins d’une heure de route, portées par un secteur des services très dynamique et innovant. Le pays possède également sur son territoire de nombreux sites archéologiques prestigieux, comme ceux de Baalbeck ou de Byblos.

Les Arabes du Golfe d’abord

La fréquentation hôtelière a également été bonne en 2009. Une étude rendue publique par le consultant international Deloitte, estime à 71,2% le taux d’occupation moyen des hôtels à Beyrouth au cours des 11 premiers de 2009, soit +33% par rapport à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Yousra, réfugiée irakienne au Liban, un cas parmi 48 000 autres

Posted by dodzi sur janvier 21, 2010

Iloubnan.info

Par Nada Akl

L'UNHCR estime à plus de 48 000 le nombre de réfugiés irakiens au Liban.

Yousra El-Amiri, une réfugiée irakienne entrée illégalement au Liban il y a quelques mois, a ces derniers jours monopolisé l’attention de différentes ONG: elles accusent entre autre la Sûreté Générale d’avoir arbitrairement détenu cette femme alors même qu’un juge avait ordonné sa libération. Une controverse qui remet en lumière l’absence de politique concernant la situation des 48 000 réfugiés irakiens au Liban.

L’aventure de Yousra El-Amiri, 37 ans, commence en Irak, son pays, où des milices armées tuent son père et la menacent. En mai 2009, elle quitte le pays avec son frère et entre clandestinement au Liban via la Syrie. Quand les autorités libanaises les arrêtent tous deux, elle est condamnée à un mois de prison. La peine prend fin le 21 Juin mais le 11 Décembre 2009, El-Amri est toujours détenue, malgré l’ordre de libération immédiate prononcée par le juge Cynthia Kasarji (une décision du tribunal confirmée par le ministère de l’Intérieur). « En septembre 2009, Yousra El-Amiri a été reconnue comme réfugiée par le Haut commissariat des Nations Unies aux réfugiés(HCR) », explique Nizar Saghieh, son avocat. Le Liban a signé et ratifié la Convention des Nations Unies contre la torture qui interdit le rapatriement des personnes qui risquent la torture dans leur pays. Saghieh demande des comptes au ministère de l’Intérieur: « Yousra El-Amri a été détenue arbitrairement pendant 7 mois sans aucune justification juridique ».

Comme Yousra, les Irakiens qui ont fuit leur pays pour trouver refuge au Liban sont généralement identifiés comme réfugiés par le HCR. Mais le Liban n’a pas signé la Convention sur les réfugiés de 1951 et ne donne pas d’effet juridique à la reconnaissance de ce statut par le HCR. Ceux qui qui entrent clandestinement au Liban en quête d’un refuge contre la persécution, ou alors qui y entrent légalement mais qui, pour les mêmes raisons, après l’expiration de leurs visa, sont donc traités comme des immigrants illégaux et sont arrêtés ; ils risquent la prison et le rapatriement. Cependant, selon un accord passé entre le HCR et le gouvernement libanais, les réfugiés et les demandeurs d’asile sont tolérés pour une période limitée en attentant l’orientation vers un autre pays ou le rapatriement volontaire. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :