Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Violences’

Les méditations du chemin de croix écrites par des jeunes du Liban

Posted by jeunempl sur mars 30, 2013

(L’Orient le Jour)

Jesus-Christ ressuscité - Fêtes de PâquesÀ la demande de Benoît XVI, et pour sensibliser les chrétiens du monde aux épreuves de leurs frères d’Orient, ce sont des Libanais, membres de divers ordres et mouvements apostoliques, qui ont rédigé cette année, sous la supervision du siège patriarcal maronite, le texte des méditations du chemin de croix.

Quel est le chemin de la vie éternelle ? « Jésus a répondu à cette question, qui brûle au plus profond de notre être, en parcourant le chemin de la croix. » C’est par ces paroles que commencent les méditations qui ont été lues hier, pendant le rite du chemin de croix présidé pour la première fois par le pape François. À la demande de Benoît XVI, et dans le souci de sensibiliser les chrétiens du monde entier aux épreuves de leurs frères d’Orient, les méditations ont été préparées par de jeunes Libanais sous la conduite du patriarche Béchara Raï. Ces derniers, venus en délégation à Rome, ont participé hier à l’émouvante cérémonie, qui a commencé à 22 heures. Publié par les soins de la la Librairie éditrice vaticane, le texte des méditations est depuis hier en librairie à Rome.

Chacune des stations s’ouvre avec une des illustrations d’un chemin de croix du XIXe siècle, peintes par un artisan franciscain palestinien et conservées à Bethléem. Nombreux sont, dans le texte, les renvois à l’Exhortation apostolique postsynodale de Benoît XVI, Ecclesia in Medio Oriente, et les citations des saints d’Orient Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Après la reconnaissance, les réparations : Un vent nouveau sur la cause arménienne

Posted by jeunempl sur mars 5, 2012

Cyril Fourneris – L’Hebdo Magazine

Après presque cent ans de lutte pour la reconnaissance du génocide arménien, l’heure est venue de réclamer des réparations. Un nouvel angle pour contourner les obstacles de la juridiction internationale qui laisse à la diaspora arménienne tout entière un rôle à jouer. D’éminents juristes internationaux se sont penchés sur la question en fin de semaine dernière, à Antélias.

Ils étaient plus de 60 experts en matière de droit international et de génocide à avoir fait le déplacement jusqu’au Catholicossat de Cilicie à l’appel de sa sainteté Aram Ier, tous venus avec la ferme volonté de faire avancer la cause arménienne. Et pourtant, le début du séminaire fut marqué par un sentiment général de frustration: Dans un premier temps les juristes, ont réaffirmé le droit inaliénable des Arméniens à la justice, à la réparation et à la vérité sur les crimes commis par l’Empire ottoman, en 1915. Mais ils ont vite dressé la liste des obstacles qui jusqu’aujourd’hui empêchent le jugement préalable à la reconnaissance de l’acte de génocide. Selon les juristes, en l’absence de coupables, il faut faire jouer la loi en faveur des victimes. Ainsi faut-il cesser de focaliser les réflexions et les actions sur l’accusation de génocide.

Sans coupable pas de crime

«Un tribunal instituant le génocide arménien n’est plus possible, il est trop tard». Dès les premières heures, le ton est lancé par le Dr. Jacobs. «La Cour Internationale de Justice, si elle est habilitée à juger des crimes contre l’humanité, des crimes de guerre et de génocide comme ceux perpétrés sur les Arméniens en 1915, ne peut émettre de jugement, car les accusés sont morts». «L’Etat turc est le responsable des crimes de l’empire ottoman», démontrera par la suite le professeur Patrick Dumberry: il en est la continuation, comme convenu lors du traité de Lausanne en 1923. Mais il reste pour autant impossible de juger le gouvernement turc. Un tribunal pénal n’est compétent que sur la question de l’action du crime, et pas des conséquences.

L’impératif est vite fixé: il faut se pencher sur l’aspect continuel des crimes, seule issue possible à cette impasse de la juridiction internationale. Explorer les faits qui en Turquie sont la perpétuation du génocide de 1915. L’irréductible négation du génocide par l’Etat turc n’est-elle pas la continuation du crime? Elle se traduit dans les manuels scolaires et punit même la proclamation du génocide par l’article 301 du nouveau code pénal du pays. Membre du Conseil européen au même titre que l’Arménie, l’Etat turc pourrait dans ce cadre être amené à devoir se justifier pour Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

« Lettre ouverte au Président de la République du Liban » par Tracy Chamoun

Posted by jeunempl sur novembre 24, 2011

Tracy Chamoun – Libnanews

Lettre ouverte au Président de la République du Liban, 
Son Excellence Monsieur Michel Sleiman
Pour éviter des effusions de sang à venir …

« Monsieur le Président,

En ce jour de célébration de l’Indépendance du Liban et à la lumière de la détérioration du climat politique au Moyen-Orient, je crois qu’il est nécessaire que la Nation et le peuple libanais soient rassurés par le fait que le Liban ne succombera à la violence sous aucun prétexte.

Il serait utile que le gouvernement libanais puisse préparer, au préalable, une approche coordonnée pour lutter contre les conséquences de résultats régionaux différents. Cette approche serait préemptive. Il est trop dangereux pour le Liban d’être réactif face à des forces extérieures.

Le gouvernement devrait décider, en amont, des positions et des actions qui seraient les siennes par rapport aux défis à venir. Un accord de cette nature doit être convenu par toutes les parties sous le patronage du Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Violences antichrétiennes: des chrétiens manifestent à Bagdad et Mossoul

Posted by jeunempl sur février 28, 2010

El Nashra

Des centaines de chrétiens ont manifesté dimanche à Bagdad et près de Mossoul pour exprimer leur exaspération après une série de meurtres de membres de cette communauté dans cette ville du nord de l’Irak, et réclamé la protection des autorités.

Des centaines de manifestants, parmi lesquels des religieux, se sont rassemblés à Hamdaniyeh, à 35 km à l’est de Mossoul, pour exiger que les forces de sécurité protègent leur communauté, dont huit membres ont été abattus depuis le 14 février par des hommes armés toujours en fuite, rapporte un journaliste de l’AFP.

Les manifestants ont pressé les autorités de traduire en justice les auteurs des meurtres de Mossoul (350 km au nord de Bagdad), où vivent toujours 15.000 à 20.000 membres de la minorité chrétienne.

« Le sang des innocents vous interpelle, assez de violences, assez de terrorisme », proclamait une banderole brandie par les manifestants.

Parallèlement, plusieurs dizaines de chrétiens, dont l’évêque de Bagdad, ont manifesté dans le centre de la capitale pour protester contre ces meurtres. « Arrêtez les meurtres de chrétiens », ont lancé les manifestants rassemblés place Ferdous, brandissant des drapeaux irakiens.

L’évêque de Bagdad, Mgr Shlimoune Wardouni, a reproché aux autorités leur Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les violences au Liban ont fait 42 morts et 164 blessés en cinq jours

Posted by jeunempl sur mai 11, 2008

(Le Vif/L’Express)

Quarante-deux personnes ont été tuées au Liban et 164 blessées en cinq journées de violences entre partisans de la majorité et sympathisants de l’opposition, a déclaré dimanche un responsable des services de sécurité libanais. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

La guerre civile commémorée dans l’angoisse d’une récidive

Posted by jeunempl sur avril 14, 2008

(Article et historique par : RFI – Paul Khalifeh)

Les Libanais ont commémoré, dimanche, le 33e anniversaire du déclenchement de la guerre civile, le 13 avril 1975. Ce triste rendez-vous intervient alors que la plus grave crise politique que traverse le pays depuis la fin des combats, en 1990, menace de dégénérer en conflit armé.

« Les Libanais ne sont pas prêts à s’entretuer. Ils n’ont pas encore oublié les 150 000 morts, les centaines de milliers de blessés, les 17 000 disparus et le million de déplacés de la guerre civile ». Cette phrase, les Libanais l’ont entendu des centaines de fois, ces trois dernières années. Mais les réalités sur le terrain sont loin de confirmer ces propos rassurants. La crise politique se complique, l’exacerbation des tensions sectaires a atteint son apogée, les violences se multiplient et les partis politiques se réarment.

Consciente de la gravité de la situation, la société civile s’est mobilisée pour adresser un message fort à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Colère, deuil et tension

Posted by jeunempl sur janvier 30, 2008

(La Libre Belgique – Émilie Sueur)

Les heurts meurtriers de dimanche soir font craindre un retour de la guerre civile. Qui a tué les manifestants chiites ? L’opposition veut une réponse, vite. Sinon…

Reportage

A Haret Hreik, bastion du Hezbollah, une trentaine d’hommes, les traits tirés, discutent à mots feutrés devant l’entrée d’un immeuble, sous une treille de vigne. Un cheikh arrive et présente ses condoléances. Sur la porte d’entrée, est collée une affichette sur laquelle est reproduite la photo d’un jeune homme. Youssef Choukair avait 17 ans. Il a été tué dimanche soir à un kilomètre de chez lui, lors des émeutes qui ont embrasé la banlieue sud de Beyrouth. Une balle a traversé sa poitrine de part en part.

 » Youssef n’était ni membre de Amal ni du Hezbollah (les deux partis chiites piliers de l’opposition). Il était juste descendu dans les rues pour voir ce qui se passait « , assure son frère, Ahmad, 20 ans. Huit personnes, dont un responsable d’Amal, ont été tuées lors de ces émeutes. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :