Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Villa’

Immobilier Liban : les acquéreurs recherchent de plus en plus des appartements de petites tailles

Posted by jeunempl sur août 20, 2012

L’immobilier 100% entre particuliers

Le secteur immobilier libanais affiche un net ralentissement après une période de forte croissance de 2005 à 2009

Selon Walid Moussa, expert de Real Estate Association of Lebanon, même si la chute des ventes des appartements au Liban a atteint 17 %, cette phase difficile et transitoire est nécessaire pour stabiliser le marché immobilier libanais et lui donner une nouvelle dynamique. Il explique que cette baisse est surtout due au recul des demandes des expatriés libanais (- 20,3 %), ces acquéreurs assurant depuis plusieurs années près de 50 % des ventes d’appartements au Liban. La demande locale, assez faible, ne peut à elle seule offrir une nouvelle envolée au marché foncier libanais.

Les prix de l’immobilier au Liban ne baissent pas en raison de la pénurie de terrains constructibles

Devant la chute des transactions immobilières (- 12 % en 2011) et le peu de demandes de permis de construire, on pourrait penser que les prix de l’immobilier libanais vont baisser, mais c’est loin d’être le cas. Les causes sont multiples, le manque de projets de construction de bâtiments, la pénurie des terrains, mais surtout les prix élevés des matières premières maintiennent à un niveau important les prix de l’immobilier libanais.

La solution pour doper les ventes immobilières au Liban : construire des appartements plus petits avec 50 % de superficie en moins par rapport aux habitations construites en 2005

Pour éviter le gel du marché immobilier au Liban en attendant le retour des acquéreurs étrangers, les promoteurs développent de nouveaux logements à grand standing comme à Beyrouth pour attirer une clientèle au niveau social élevé. Le consultant immobilier de l’agence Ramco, Guillaume Boudisseau, souligne que face à la difficulté d’obtenir des crédits bancaires, les futurs acheteurs libanais recherchent des appartements plus Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sauver les derniers joyaux architecturaux de Beyrouth

Posted by jeunempl sur septembre 24, 2010

Angola Press

Beyrouth - patrimoine

A  l’heure où les belles demeures traditionnelles de Beyrouth se réduisent comme peau de chagrin, les consciences se réveillent -trop tard- pour sauver le peu qui reste d’un patrimoine malmené par la frénésie immobilière et la complicité des hommes politiques.

« Beyrouth était une ville-jardin, avec des maisons à l’architecture exquise. C’est devenu un amas de constructions d’un ennui mortel », regrette Yvonne Sursock Cochrane, 88 ans. Elle est l’une des rares propriétaires d’une superbe demeure héritée de son illustre famille beyrouthine. « On détruit les oeuvres les plus belles qui, à l’étranger, seraient intouchables », dit-elle à l’AFP.

Ces oeuvres, ce sont des villas au style ottoman ou vénitien du XIXe siècle ou des maisons au style colonial datant du mandat français (1920-1943) avec des façades aux triples arcades adornées d’enluminures, des toits en tuile, des halls somptueux et des jardins où embaume le jasmin.

Après la guerre civile au Liban (1975-1990) et le chantier de reconstruction, des tours d’appartements de luxe se sont implantés en plein coeur de quartiers dits « à caractère traditionnel », faisant disparaître de centaines de bijoux du patrimoine. Des 1.200 recensés en 1995 uniquement autour du centre-ville, il n’en reste plus que 400 répertoriés.

« Les Libanais se sont habitués à cette laideur », martèle Pascale Ingea, militante dans « Save Beirut Heritage », une initiative lancée en 2010. Pascale a vu de son balcon comment un palace de 200 ans qui la faisait rêver quand elle était petite a été détruit pierre par pierre. « C’est un tissu socio-urbain qui est en train de disparaître. Beyrouth ressemble à une ville qui n’est plus la nôtre », lâche cette peintre de 33 ans.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La Belgique refuse de comparaître devant la justice israélienne

Posted by jeunempl sur mai 15, 2009

7sur7 – Belga

jerusalemLe ministre des Affaires étrangères, Karel De Gucht a informé cette semaine Israël du fait que la Belgique ne comparaîtra pas devant la justice israélienne dans le cadre du litige concernant la villa Salamé à Jérusalem, résidence du consulat général de Belgique.

A partir du 2 juin, l’homme d’affaires isarélien David Sofer pourra dès lors demander au juge de condamner la Belgique par défaut afin d’obtenir 2 millions d’euros d’arriérés de loyer impayés depuis des années, annonce vendredi La Libre Belgique.

La Belgique continue en effet à maintenir sa position et conteste la compétence des tribunaux israéliens dans ce dossier. La Villa Salamé appartient, selon la Belgique, à un homme d’affaires palestinien, Constantin Salameh, qui a fui la ville sainte pour le Liban en 1948 lors des violences judéo-arabes avant la création de l’Etat hébreu.

Le palais art-déco, construit en 1930 par l’architecte Marcel Favier, passe pour l’un des plus beaux immeubles de Jérusalem. Après sa fuite, l’homme d’affaires palestinien avait loué le bien à la Belgique, qui en a fait la résidence de son consul général et a depuis lors toujours payé Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :