Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘VIH’

Donner Sang Compter se mobilise pour motiver les donneurs

Posted by dodzi sur avril 28, 2011

L’Orient le jour

Le don de sang anonyme est un terrain encore peu familier, explique Yorgui Teyrouz, cofondateur de DSC.

Donner Sang Compter est une initiative née de jeunes bénévoles qui ont choisi de déverser leur énergie dans l’incitation au don de sang. Une autre initiative porte désormais la marque de DSC : l’invitation au dialogue entre spécialistes du domaine en vue de créer un cadre plus engageant pour les donneurs.

Le don de sang anonyme est un terrain encore peu familier pour beaucoup de Libanais. Rares sont les donneurs de sang qui se listent comme tels, en faveur de patients qu’ils ne connaissent pas. Pourtant, «comme je trouve beau qu’une personne avec qui je n’ai aucun lien, que je n’ai ni aidée ni interpellée, me donne son sang, uniquement pour me sauver la vie», a confié Charbel Maroun, jeune homme de 18 ans qui lutte contre la leucémie depuis presque trois ans. Il témoignait de l’aide donnée par l’organisation Donner Sang Compter (DSC) pour assurer les unités de sang nécessaires à son traitement, dans le cadre de «La première conférence de motivation des donneurs de sang» que DSC a organisée le 18 avril à l’hôtel Rotana-Hazmieh.

Cette ONG à but non lucratif (reconnue par le ministère de l’Intérieur le 31 mai 2010) œuvre depuis 2007 à la mobilisation des donneurs, dont 10000 sont désormais inscrits dans sa base de données, répertoriés selon le lieu de résidence et la disponibilité à répondre aux demandes urgentes de sang, plaquettes ou plasma. Ces donneurs, DSC les recherche surtout parmi les jeunes, à la santé affirmée, à l’horaire souple et à l’enthousiasme certain. Cette fois, c’est aux responsables de la santé, hôpitaux et banques de sang, que l’organisation a voulu s’adresser dans sa conférence, «en vue d’un dialogue entre les différents départements du pays impliqués dans le don de sang».

Un rôle promotionnel nécessaire


Le débat s’est centré sur les initiatives que les hôpitaux peuvent prendre pour «dénouer la peur» des premiers donneurs et les encourager à des dons réguliers: le donneur doit ressentir «une atmosphère amicale» dans le corps médical qui l’accueille, a affirmé le Dr Bandali, de l’hôpital Nini de Tripoli. L’accueillir avec le sourire, ce même «sourire de fierté et de générosité que l’on voit sur le visage des donneurs réguliers», a insisté de son côté Yorgui Teyrouz, cofondateur de DSC.
De petits signes de reconnaissance peuvent aussi faire toute la différence, comme la gratuité du parking de l’hôpital. Dans ce sens, DSC a remis un autocollant aux autos avec l’indication «Donneur de sang à bord». Une autre initiative de DSC, dont le slogan est «Sois un héros», touche au cœur de sa collaboration avec les hôpitaux: il s’agit de proposer aux donneurs circonstanciels dans les urgences d’inscrire leur nom dans la base de données de DSC en vue d’autres dons éventuels. Lire le reste de cette entrée »
Publicités

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La double vie des gais au Liban

Posted by dodzi sur décembre 20, 2009

AFP/Cyberpresse.ca

Par Thomas Abgrall

Une manifestation pour le droit des gais et lesbiennes, en février dernier dans les rues de Beyrouth.

Beyrouth, capitale du Liban, apparaît comme un refuge pour tous les homosexuels du monde arabe, parfois menacés de mort dans leurs pays. Mais les gais libanais ont encore du chemin à faire pour véritablement « sortir du placard», nous explique notre collaborateur.

Un no man’s land dans une banlieue de Beyrouth, un samedi soir. L’immense hall impersonnel de l’Acid, la grande discothèque gaie de la capitale libanaise, se remplit au compte-gouttes. Des dizaines d’hommes s’agglutinent autour du bar sous le regard de la déesse Shiva.

Ils s’observent, se rapprochent, se touchent. Peu à peu, au son de la musique techno, les corps se déhanchent sur les podiums, s’enlacent. La fièvre va monter jusqu’au petit matin. Ensuite, chacun retournera chez soi et fera comme si de rien n’était. Personne n’en saura rien, ou presque.

Au Liban, mieux vaut ne pas crier sur les toits son homosexualité. Les «relations sexuelles contre nature» sont interdites par l’article 534 du code pénal libanais et sont passibles de six mois à un an de prison. La police, qui procédait il y a encore quelques années à des rafles dans les milieux gais, s’est cependant adoucie.

Les bars homosexuels se sont multipliés sans que les autorités réagissent. C’est là une des conséquences du travail de l’association Helem (Rêve), première association gaie du monde arabe, créée en 2004. Helem a su sensibiliser la société libanaise à la cause homosexuelle et organise régulièrement des rencontres avec le ministère de l’Intérieur, au cours desquelles des policiers travaillent avec des gais sur la prévention du HIV. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Montréal perd un éminent chercheur

Posted by jeunempl sur juin 29, 2009

Radio Canada

Rafick Pierre SekalyUn chercheur réputé de l’Université de Montréal annonce qu’il poursuivra sa carrière aux États-Unis.

Le Dr Rafick-Pierre Sékaly, qui est bien connu au pays pour ses travaux sur le sida, se dit mécontent des récentes compressions du gouvernement Harper dans la recherche scientifique au Canada.

M. Sékaly a accepté le poste de directeur scientifique d’un institut de recherche de Floride, le Vaccine and Gene Therapy Institute. Il emmènera avec lui une partie de son équipe de recherche, soit une vingtaine de chercheurs.

Le Dr Sékaly maintiendra toutefois certaines activités de laboratoire à l’Université de Montréal.

L’occasion d’une vie
Outre son insatisfaction en matière de financement au Canada, Rafick-Pierre Sékaly affirme que ce déménagement aux États-Unis constitue pour lui et son équipe une occasion unique.

Il a déclaré au quotidien Globe & Mail que sa décision a en partie été motivée par les nouvelles possibilités offertes aux jeunes chercheurs de talent de son équipe. « Ils commencent leur carrière et sont inquiets de leur avenir ici », a expliqué M. Sékaly.

Selon lui, les jeunes scientifiques auront de meilleures perspectives d’avenir aux États-Unis, où le président Barack Obama a prévu Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Rafick-Pierre Sékaly et son équipe

Posted by jeunempl sur mars 16, 2008

(La Presse – Anne Richer)

Rafik-Pierre SekalyCertains individus, bien que séropositifs, possèdent une protéine particulière, la protéine FOX03a, qui les protégerait contre des maladies immunodéficientes mortelles. Cette découverte de chercheurs québécois constitue une percée importante pour le traitement du VIH, qui touche plus de 33 millions de personnes dans le monde, dont 20 000 Québécois.

Le virus, qui joue à cache-cache et épuise le système immunitaire malgré tous les traitements, est enfin déjoué. La découverte, publiée et brevetée, pourrait mener à un vaccin.

Cette extraordinaire aventure, entreprise il y a une dizaine d’années, a été financée grâce à l’appui d’institutions publiques et privées du Canada, de la France et des États Unis. C’est le professeur Rafick-Pierre Sékaly, du département de microbiologie et d’immunologie de l’Université de Montréal, chercheur au CHUM, initiateur du projet et directeur de l’équipe, qui a accepté modestement d’être le porte-étendard de la Personnalité de la semaine, choisie par La Presse et Radio-Canada. Son équipe est également formée des chercheurs Elias El Haddad, Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :