Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘vie privée’

Liban – La confidentialité en danger : la sécurité veut accéder à tous les comptes Internet

Posted by jeunempl sur décembre 5, 2012

[Note du MPLBelgique.org : Nous vous proposons un recueil d’articles sur l’affaire de ces deux derniers jours : L’appel du ministre des Télécoms, Nicolas Sehnaoui, pour préserver la confidentialité des informations privées des internautes libanais suite aux appels répétés des services de renseignement des Forces de sécurité intérieure, une branche politisée au sein de la police libanaise… Retour sur le tollé provoqué au sein de la toile libanaise !]

Nicolas Sehnaoui - Ministre des Télécommunications4/12/2012

Liban : La confidentialité en danger

Libnanews

Le système judiciaire connait assez souvent des abus mais au Liban, on ne fait pas la dentelle. Après les données de tous les étudiants libanais de 2000 à 2005 transmis on ne sait ou dans le monde, un nouvel épisode – bras de fer – apparait ce soir, le viol de la confidentialité de 4 millions de Libanais une nouvelle fois.

Dans un communiqué publié par le ministre des télécoms actuel, Nicolas Sehnaoui, on apprend que les FSI ont demandé à que leur soit communiqué les bases de données, noms d’utilisateurs et mots de passe des libanais utilisant, non seulement les réseaux de télécoms mais également les réseaux sociaux. Big Brother en gros.

Vous pouvez lire ici la traduction en français:

« Ce soir, pour le bien de notre vie privée, j’appelle à votre soutien.
Un appel à tous les blogueurs, e-journalistes, Tweeters et les utilisateurs de Facebook et tous les membres de notre communauté de médias sociaux.

Notre confidentialité sur Internet tout comme le peuple libanais est en jeu.

Aujourd’hui, j’ai pris une décision et j’ai refusé une demande de « Fer3 Ma3loumet » exigeant le contenu de tous les SMS, des noms d’utilisateur et mot de passe de toutes les sessions de données, BBM, Webmail de 4 Million de libanais.

Cette demande est inacceptable, illogique et ne saurait être justifiée. Nous ne pouvons pas résoudre un crime en commettre un autre crime.

La décision est désormais entre les mains du Conseil des ministres, et j’ai besoin de votre soutien.
J’ai besoin de vous faire part pour sensibiliser la population et faire pression sur tous les membres du Conseil afin arrêter cette invasion de notre vie privée.

Retweetez, partagez, émailez et bloggez, utilisez tous les moyens que vous trouverez pour dire « Comme un citoyen libanais je refuse de renoncer à ma vie privée sur Internet »

Traduction du communiqué fourni par Bing – la flemme de traduire ce soir…

Liban: la sécurité veut accéder à tous les comptes Internet

Le Figaro – Sibylle Rizk

Wissam el HassanPour leur enquête sur l’assassinat du général Wissam el-Hassan, les services de renseignement libanais demandent aux Télécoms les mots de passe de tous les usagers de Facebook. Le ministère refuse et le débat enflamme la société.

Beyrouth

« Mobilisez-vous contre les violations de la vie privée sur Internet.» L’appel qui agite les réseaux sociaux libanais depuis lundi n’émane pas d’une association de défense des droits de l’homme mais du ministre libanais des Télécoms. Nicolas Sehnaoui a annoncé avoir refusé aux services de renseignement des Forces de sécurité intérieure (FSI) l’accès à un très gros volume de données numériques dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat de leur chef, Wissam al-Hassan, le 19 octobre 2012. Les services de sécurité ont demandé à avoir accès au contenu de tous les textos échangés sur le territoire libanais entre le 13 septembre et le 10 novembre 2012, ainsi qu’aux données personnelles (mots de passe, adresse, numéro de téléphone, etc.) sur des sites tels que Facebook, qui compte 1,4 million de membres au Liban.

Levée de boucliers sur le web

«J’ai besoin de vous, internautes et activistes libanais, pour faire pression sur les membres du gouvernement afin d’empêcher cette atteinte à notre vie privée», dit le ministre des Télécoms, s’adressant aux internautes. Un message qui Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Billets & Opinions, Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Affaire de la cession de données télécoms aux FSI: Paris choquée par la position du gouvernement libanais

Posted by jeunempl sur août 29, 2012

Al Manar

Dans l’affaire des données des communications téléphoniques , le quotidien asSafir a rapporté que la commission qui avait été invitée à se rendre en France pour voir comment les autorités françaises parviennent à concilier le principe du secret des communications avec les exigences de la sécurité, est retourné au Liban avec des données differentes de celles défendues par le conseil des ministres!

Selon asSafir, les cercles judiciaires français qui ont rencontré la délégation, ont été choqués que le gouvernement libanais permette aux organismes libanais de sécurité de s’approprier les données de Communication appartenant à tous les citoyens depuis le 12 Septembre , soulignant que cette décision constitue une violation de la constitution et du respect de la vie privée.

La commission a ainsi pu constater qu’en France la demande de données détaillées sur des numéros précis doit être justifiée et encadrée. C’est ce qui s’appelle des données ciblées. De même, le fait de remettre aux services de sécurité ce qu’on appelle au Liban la « all Data » et en France la « Data mining » (qui couvre l’ensemble des données téléphoniques) est considéré en France comme contraire aux lois en vigueur et notamment à la Constitution qui Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Entre le souci de respecter la vie privée et les exigences sécuritaires, la polémique sur les communications téléphoniques bat son plein

Posted by jeunempl sur janvier 31, 2012

(Scarlett Haddad – L’Orient le Jour)

Dès qu’il s’agit du secteur des télécommunications, la moindre information devient matière à polémique, au point d’empoisonner la vie politique. Depuis quelques jours, le ministre des Télécoms est ainsi mis en cause par le courant du Futur qui l’accuse de refuser de remettre au ministère de l’Intérieur les informations sur les échanges téléphoniques de 3,4 millions de Libanais. Cette accusation coïncide étrangement avec les rumeurs sur la préparation d’un attentat contre un responsable sécuritaire, comme si, quelque part, il s’agissait de lier les deux éléments et de laisser entendre qu’en refusant de donner les informations au ministère de l’Intérieur et à son service de renseignements propre, le ministre serait quelque part complice des projets en cours de préparation.

Loin de toute polémique, la réalité est bien plus simple. Elle se résume comme suit : bien que non sécuritaire, le ministère des Télécoms reçoit des centaines de demandes pour suivre les communications téléphoniques de personnes déterminées. La loi fixe d’ailleurs un mécanisme précis pour la demande et pour le processus de réponse du ministre.

En plus, le ministère de l’Intérieur demande chaque jour le détail des communications téléphoniques de tous les Libanais. Cette demande existait dans l’accord de coopération signé entre l’ambassade des États-Unis et les FSI, et elle a été reprise par les forces de sécurité en principe pour leur propre compte. Pendant les sept premiers mois de sa prise en charge du portefeuille des Télécommunications, le ministre Nicolas Sehnaoui a accédé à cette demande.

Mais au cours de la réunion de la commission parlementaire des Télécommunications présidée par le député Hassan Fadlallah et tenue en présence du ministre de l’Intérieur, le 17 janvier, celui-ci a reconnu que cette demande était excessive et qu’il fallait adopter à ce sujet une politique plus stricte eu égard du respect de la vie privée des citoyens. Hassan Fadlallah a d’ailleurs annoncé cette décision au cours d’une conférence de presse tenue à l’issue de la réunion de la commission parlementaire des Télécommunications. Il a notamment déclaré que le ministère de l’Intérieur renonce désormais à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

An-Nahar dévoile l’opposition des ministres du CPL aux désignations des vice-gouverneurs de la BDL

Posted by dodzi sur mars 27, 2009

Iloubnan.info

cpl-logoBEYROUTH – Les ministres du Courant Patriotique Libre se sont opposés aux désignations des vice-gouverneurs de la Banque du Liban durant la réunion gouvernementale de jeudi, a rapporté vendredi le quotidien an-Nahar. Selon le journal, le vice-Premier Ministre Issam Abou Jamra, le ministre des Télécoms Gebran Bassil et le ministre des Affaires Sociales Mario Aoun ont confirmé avoir refusé ces désignations, du fait que les noms des candidats ont fait l’objet d’une «contrebande comme ils (les ministres) n’en n’ont pas été informés. »

Etant donné que la réunion a également abordé de nouveau le dossier des écoutes téléphoniques, le ministre des Télécoms Gebran Bassil a qualifié « d’inacceptable » de continuer à exploiter l’affaire pour atteindre des objectifs variés. Il a ainsi accusé le Gouvernement de chercher à violer la loi et l’intimité du peuple, a rapporté an-Nahar.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

M. Tabourian : Le Tachnaq votera pour le député Murr mais nous ignorons à qui les Arméniens accorderont leurs votes

Posted by dodzi sur mars 19, 2009

Tayyar.org

alain-tabourianLors d’une entrevue accordée au quotidien « Al-Bayraq », le ministre de l’Énergie et de l’Eau, M. Alain Tabourian, a annoncé que le Tachnaq votera pour le député Michel Murr uniquement et non pas pour toute la liste. « Les membres du Tachnaq respecteront la décision du parti et voteront pour le député Murr. Par contre, il n’est pas sûr que la communauté arménienne respecte cette décision. Il n’est pas prévisible de savoir pour qui les Arméniens accorderont leurs votes. Rien d’évident, les discussions entre le député Saad Hariri et le Tachnaq n’ont aucun effet sur les élections. Nous serons candidats aux prochaines législatives si le Tachnaq présente notre candidature. Le bloc arménien verra le jour, il y a une grande probabilité de réussite pour les députés arméniens dans ces législatives », a-t-il dit.

Le ministre Tabourian a insisté à ce que le ministre arménien qui sera choisi dans le prochain gouvernement soit un vrai représentant pour la communauté arménienne. « La communauté arménienne a perdu un siège à la suite de l’accord de Doha. Il est presque impossible que le bloc centriste voit le jour ; d’ailleurs ce bloc ne vise qu’à affaiblir le Courant Patriotique Libre (CPL). Personne ne veut vaincre l’autre au Liban. Nous sommes tous obligés de se partager le pouvoir. La structure du Liban oblige toute les communautés, même les plus grandes, à accepter le consensus et le partenariat au pouvoir », a-t-il indiqué. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Hachem: Bassil coupable pour « avoir appliqué la loi »

Posted by dodzi sur février 6, 2009

iloubnan.info

BEYROUTH – Le ministre des Télécoms Gebran Bassil a été reconnu coupable « d’avoir appliqué la loi » a déclaré le député du bloc du Changement et de la Réforme Abbas Hachem vendredi à la chaine LBC. Il faisait référence à la loi No 140 qui régit la mise sur écoute par le Gouvernement. Il a ajouté que le député Marwan Hamadeh a admis ne pas avoir appliqué la loi quand il était ministre des Télécoms, en raison des divergences politiques dont celle relative à l’adoption du Budget de l’Etat.

Hachem a également affirmé que le Procureur Général le magistrat Said Mirza a fait part au Cabinet de 14 cas seulement pour la mise sur écoute téléphonique et ce, durant les 15 semaines de batailles au camp de Nahr el-Bared durant l’été 2007. Hachem a ajouté que la controverse sur le responsable militaire libanais opérant au ministère des Télécoms n’est que le résultat de « l’illégitimité de la section des renseignements ». Il a ainsi affirmé que Bassil n’a retenu aucune information, mais « a besoin d’une demande officielle du ministre de l’Intérieur (Ziad Baroud) qui a affirmé n’avoir déposé aucune demande ».

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les prochaines élections législatives seront contre les aounistes. Aoun: Le monde entier se prépare pour mettre fin aux aounistes en juin prochain

Posted by dodzi sur février 4, 2009

Tayyar.org

Présidé par le chef du CPL, le général Michel Aoun, le bloc du Changement et de la Réforme a tenu hier sa réunion hebdomadaire à Rabieh.

Dans une conférence de presse tenue à la suite de la réunion, le général Aoun a abordé le sujet des titrages du quotidien « An-Nahar », surtout le titre publié samedi dernier: « La majorité fait chuter les impôts ». « En fait, la majorité avait retiré une proposition de majoration des impôts qu’elle avait elle-même proposée et qui n’a pas fait l’objet d’un consensus. C’est un camouflage médiatique pour éviter de parler de la réduction des tarifs du réseau mobile. Nous ne reconnaissons plus le Nahar de Ghassan Tuéni, nous ne savons plus qui s’occupe du titrage. Nous n’avons trouvé aucune trace dans le numéro sur l’événement important, à savoir la réduction du tarif du réseau mobile alors que depuis l’entrée en fonction de ce dernier, la valeur du service déclinait tandis que les factures augmentaient. Pour la première fois, le service est meilleur et moins cher et le Trésor obtient plus de fonds. La raison est simple : Des spécialistes se sont chargés du dossier; non pas des amateurs qui se détendent dans leurs ministères. Ces derniers empêchent le développement du réseau pour leurs intérêts personnels car ils possèdent des sociétés qui vendent uniquement les services disponibles. De même, le quotidien « An-Nahar » a titré lundi dernier:  » Les FSI proposeront une  enquête lors de la réunion sur les écoutes, sur  les obstacles dressés par Bassil ». « Tout le monde sait que c’est une atteinte, nous sommes surpris qu’une telle information soit publiée dans le quotidien de Mr. Tuéni. D’ailleurs le Ministre Bassil, ceux qui travaillent avec lui et nous dresserons toujours des obstacles face aux corruptions, aux tentatives d’échapper à l’application de la loi, aux agressions contre les spécificités et les droits des gens. Est-il normal qu’un ministre qui se respecte ne dresse pas d’obstacles face à ceux qui dépassent la loi dans son ministère ? C’est pourquoi le ministre Bassil appliquera la loi 140. Il est inacceptable qu’on nous attaque de cette manière; nous couperons la langue de ceux qui le feront et briserons la main qui essaiera de nous porter atteinte. Personne ne pourra arrêter le processus de réforme et les mensonges se retourneront contre leurs auteurs. C’est vrai que nous sommes polis, mais nul ne peut nous porter atteinte. Au Liban et partout dans le monde, nous tenons face aux grands, mais les petits… nous les dorlotons au début mais nous les piétinerons s’ils continuent de nous traîner dans les pattes « , a-t-il indiqué.

Abordant le sujet électoral, le général Aoun a affirmé que les élections de juin 2007 seront une bataille contre le « aounisme ».  » C’est une bataille universelle, durant la semaine qui précèdera les élections, vous assisterez à la plus grande opération de largage, et peut-être même à une invasion maritime, pour renvoyer les aounistes hors du Liban. Des troupes, de grandes sociétés aériennes internationales des cinq continents seront là, appuyées par d’immenses fortunes, pour nous vaincre. Mais comme à chaque fois, nous défions tout le monde, nous remporterons les élections. Nous demandons aux citoyens de faire un simple effort, de voter le dimanche 7 juin « .

Aoun a annoncé que le bloc a discuté du voyage des maires dans les pays d’émigration et de la transportation des voix électorales d’une région à une autre. « Ces maires n’ont aucune autorité pour effectuer de telles opérations judiciaires dans ces pays. Il y a une opération de déplacement des voix électorales d’une région à une autre », a-t-il ajouté. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :