Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘USEK’

La paroisse Notre-Dame du Liban à Bruxelles chante avec Ghada Chbeir « Bonheur, Amour et Paix »

Posted by jeunempl sur juin 18, 2013

MPLBelgique.org

Ghada Chbeir - Notre Dame du Liban - BruxellesCe mardi 25 juin 2013, à 20h00, en l’église Saint Adrien d’Ixelles (Bruxelles), la paroisse Notre-Dame du Liban accueille Ghada Shbeir sur le thème « Bonheur, Amour et Paix ».

Adresse : 27 avenue des Grenadiers, 1050 – Bruxelles.

P.A.F. : 5 euros

Site officiel : http://www.ghadashbeir.com

Mini-biographie de Ghada Chbeir (source : concerts.fr)

Née au Liban, c’est à 17 ans qu’elle commence son apprentissage musical et intègre peu après l’université libanaise du Saint-Esprit de Kaslik (USEK). Quatre ans plus tard, elle obtient son diplôme. Tandis qu’elle suit des cours de chant, elle participe aussi à des concerts internationaux et interprète chants traditionnels et religieux.

Elle est diplômée de chant et de musicologie de l’USEK. Elle enseigne au sein de cette université ainsi qu’au Conservatoire national et parcourt le monde. De la Pologne au Canada en passant par l’Italie et la Grande-Bretagne, elle offre ce chant hiératique, sobre et dépouillé.

Sa voix nue éclate dans toute sa pureté et séduit d’emblée. Elle emporte l’âme dans une sorte d’extase sacrée.

Le répertoire syriaque est composé de chants brefs, certains durent moins d’une minute. Il s’étend à un éventail de traditions religieuses chrétiennes : les rites maronite, orthodoxe, catholique, chaldéen et byzantin. Un chant profond qui invite au recueillement, procure la paix intérieure et réjouit l’âme.

En 2007, elle a remporté le BBC Radio 3 World Music Awards pour son album Al-Muwashahat (2006).

Posted in Belgique, Culture & Société, Géneral, Nos articles, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Conférence sur la présence libanaise dans le monde : Mansour évoque un immense potentiel humain à l’étranger

Posted by jeunempl sur mars 9, 2012

ANI

A l’occasion de la Journée de l’Expatriation, célébrée le 14 mars, l’Institut d’Histoire de l’Université du Saint-Esprit (USEK) a organisé vendredi une conférence internationale sur « la présence libanaise dans le monde », sous le patronage du président de la République Michel Sleiman représenté par le ministre des Affaires étrangères Adnane Mansour, en présence de plusieurs personnalités politiques, diplomatiques et religieuses.

S’exprimant à la fin de la séance d’inauguration de la conférence, M. Mansour a indiqué que le Liban dispose d’un immense potentiel humain à l’étranger, surtout que l’expatriation libanaise date de plusieurs millénaires, « un navire embarquant de Saïda ayant accosté à l’est du Brésil en l’an 600 av. J-C ».

Après un aperçu historique sur les voyages des Phéniciens, le ministre a noté que « la présence libanaise dans le monde a pris une amé, leur politique, économique et culturelle et est devenue un exemple de la construction, de la croissance, de la libération et de l’éducation dans l’histoire ancienne ».

« Les expatriés libanais ont été en tête du mouvement culturel dans les deux Amériques dans la première moitié du XXème siècle et leur littérature a été l’instigatrice des révolutions arabes contre la colonisation et l’escalavage (…), si bien que la présence libanaise dans le monde constitue désormais une Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ghada Sbheir au Calvaire des marins dimanche: Et le chant devient sacré

Posted by jeunempl sur juillet 8, 2009

La Semaine dans le Boulonnais

Ghada Shbeir, c’est une voix, c’est aussi une histoire dont les racines sont plongées dans le passé, dans la foi aussi. De son Liban natal, elle vient partager les chants arabo-andalou, les chants sacrés maronites dans la langue syriaque.

C’est au calvaire des marins que sa voix seule s’exprimera.
Avant de chanter, Ghada Shbeir est une universitaire. En parallèle aux concerts, elle donne des cours à l’Université et mène des recherches sur ces chants qu’elle a d’ailleurs découverts sur les bancs de la fac. « En ethnomusicologie, nous avions une matière où pendant un an nous avons travaillé sur les chants syriaques. Ces chants sont très importants pour nous. Ils font partie de la tradition. En tant que chrétienne catholique maronite, c’était très fort pour moi. Et aussi difficile que soit la prononciation, il s’est avéré que je la prononçais très bien ».

Ses recherches lui ont fait découvrir que ces chants ne s’accompagnaient pas de musique. « Alors, je me suis mise à les chanter a capella. Aujourd’hui, je chante pendant une heure et demi et je capte l’attention du public : il n’y a pas de bruit, ces chants nous emmènent dans un autre monde. » Noël, la vierge Marie, la passion, la résurrection, ce sont des thèmes Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections 2009 – Biographie: Nassif Hanna Azzi (Chouf)

Posted by jeunempl sur mai 18, 2009

MPLBelgique.org

Nassif Azzi est candidat du Courant Patriotique Libre sur la liste du Changement et de la Réforme pour l’un des 3 sièges maronites de la circonscription du Chouf.

Nassif-Azzi-elections09Candidat: Nassif Azzi
Courant Patriotique Libre
Maronite – Chouf

Ses racines familiales
– Natif du village de Jiyé à Kharrouba dans le caza du Chouf, le 22 décembre 1952.
– Son père, le professeur Hanna Nassif Azzi, était directeur de l’école publique de Rmaylé. Il fut l’un des fondateurs de la ligue des Azzi.
– Sa mère, Mme. Yvonne Hanna el Khoury Chelala, est originaire de Beit Chlala à Batroun.
– Il a 4 soeurs:
Nada, mariée au professeur François Youssef Azzi
Norma, mariée à Mansour Toufic Azzi
Nayla, docteur
Nina, célibataire

Ses études primaires et secondaires
– Après les maternelles chez les soeurs de la Ste Famille Maronite à Jiyé, il poursuivit ses études primaires et complémentaires à l’école des Frères Maristes à Saïda et Rmaylé.
– Les études secondaires ont été complétées à l’école publique de Saïda (Zatari).
– Les études universitaires, il les a faite à l’Université Libanaise et à l’Université de Paris I, la Sorbonne.

Sa situation académique
– Enseignant assistant à l’Université Libanaise (UL) à la faculté de lettres et de sciences politiques (département de philosophie)
– Il enseigne à l’Université Libanaise depuis 1981
– Il a présidé à plusieurs reprises le département de philosophie à la faculté de lettres, 2ème section (UL)
– Il a enseigné l’esprit de l’arabe moderne à l’Université St-Esprit Kaslik (USEK) entre 1985 et 1991
– Il a enseigné la philosophie générale dans plusieurs établissements culturels depuis 1977

Ses activités culturelles et idéologiques
– Actif dans les rangs du mouvement culturel à Antélias
– Fondateur et responsable de la « Rencontre philosophique » au Liban
– Activiste écologique ayant participé à plusieurs actions dans ce domaine
– Penseur et écrivain, il tend à répandre une vision politique moderne pour l’appliquer à la situation globale au Liban.

Diplômes universitaires
– 1981: Docteur en philosophie, diplômé à l’Université de Paris I, La Sorbonne
– 1979: Diplômé en études appliquées en philosophie à l’Université de Paris, La Sorbonne.
– 1977: diplômé en enseignement philosophique à l’Université Libanaise, faculté de Lettres et Sciences humaines.

Son parcours social et politique
– Adolescent, il s’est enrolé dans la jeunesse estudiantine chrétienne à Saïda, aux côtés de son guide spirituel Père Sélim Ghazal du St Sauveur, devenu plus tard Evêque.
– Activiste au mouvement de l’Eveil – Front des jeunes libanais à l’Université Libanaise, durant les années 70.
– Il a mené en 1975 une tentative pacifiste contre la guerre, aux côtés de ses parents et amis dans son village à Jieh et ses environs. Tentative qui s’est couronnée par le retour des déplacés chrétiens durant la guerre de 2 ans à leurs villages, ce qui a créé une atmosphère de sécurité dans la région côtière du Kharoub.
– En 1983, avec l’explosion de la montagne, cette guerre qu’il a considéré comme un complot contre le Liban et les chrétiens, il s’est réfugié à Beit Chlela, le village de sa mère où il s’est occupé de l’affaire des Déplacés.
– Il a fondé en 1988 avec quelques amis le « mouvement des déplacés résistants », mouvement politique indépendant faisant partie de la situation libanaise instaurée autour du projet politique du général Aoun pendant 2 ans.
– Il a fondé avec ses concitoyens « l’Union des Déplacés de la montagne » au moment du retour des déplacés, auquel il a participé après son retour à Jieh, où il a fondé le centre balnéaire « Jonasse » qui sera pendant des années un havre de paix et de plaisance pour tous les touristes ainsi que les déplacés revenant au pays.
– Il a débuté au sein du Courant Patriotique Libre en 2004 en s’occupant de la coordination entre les régions. Il a été désigné responsable de la presse et des relations générales avec la région de la montagne au Sud en passant par le Chouf .
Il fut aussi membre du bureau d’études et du comité des universitaires.
Il a été désigné par le général Aoun pour suivre plusieurs dossiers comme la communication politique avec les leaders libanais et le dossier de la cause palestinienne.
Il a ainsi pleinement participé aux accords avec le « Parti Populaire Nassérien » à Saïda et avec les orientations communes au « Parti Communiste libanais ».
Il avait préparé le document « Palestine dans la conscience chrétienne » qui a été présenté au congrès international de Téhéran pour défendre la cause palestinienne.

Autres activités
– Il a pratiqué le théâtre avec la troupe du club des jeunes unis à Jieh en jouant plusieurs rôles comme celui de Léonardo dans la pièce « Les noces de sang » de Garcia Lorca, et Richard III dans l’oeuvre de Shaekspeare en passant par le cantique des cantiques. Il s’est même aventuré deux fois dans la mise en scène entre 1973 et 1975.
– Il a travaillé comme critique théatral durant son séjour à Paris dans la revue « L’Avenir » où il a rencontré plusieurs célébrités libanaises et mondiales.

Son poste actuel
Il occupe actuellement le poste de responsable de l’information et des relations générales en plus de sa responsabilité à la montagne du Sud Liban au sein du Courant Patriotique Libre.

Son oeuvre
– 1979: « Prélude à l’étude laïque dans la pensée arabe contemporaine » (Thèse pour obtenir le diplôme en philosophie à l’Université de Paris I)
– 1981: « Kamal el Hajj entre religion et laïcité » (thèse en langue française, université de Paris I)
– 1986: « Nos martyrs, des Saints » (Beyrouth, éditions Khalifé)
– 1987: « L’exode » (Beyrouth, éditions Khalifé)
– 1996: « Le philosophe, père Joachim Moubarak » (Antélias)
– 1997: « Autour de la Cause » (Antélias)
– 2001: « Le retour, un chapitre de la mémoire » (Beyrouth, éditions Georges Hajj)
– 2002: Kamal Youssef el Hajj 1917-1976, 25 ans après sa mort (Antélias)
– 2003: « René Habchi 1915-2003 », avec la participation de Pascal Habchi (éditions « Mouvement Culturel », Antélias)
– « Prières et signes » (trilogie pour Tony)
– « Homélie du Lundi » (article politique)
– « Le temps qui s’arrête ou l’histoire d’un revenant »
– « Les nouveautés linguistiques dans les oeuvres philosophiques de Kamal Youssef el Hajj »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Marie-Josée Rizkallah signe son recueil Paroles Eprises à l’Université Saint-Esprit de Kaslik – Liban

Posted by jeunempl sur février 11, 2009

Libnanews

« Vous êtes cordialement invités à la séance de dédicace de l’ouvrage Paroles Eprises, un recueil de poésie écrit par la poétesse et artiste-peintre libanaise Marie-Josée RIZKALLAH et illustré par le photographe français Gaëtan VERGNE.

La signature aura lieu le 13 février 2009 entre 17h et 19h à la Salle des Congrès de l’Université Saint-Esprit de Kaslik. »

(Une lecture à deux voix se déroulera à 17h30. Un vin d’honneur accompagnera la séance de dédicace.)

Cf : www.usek.edu.lb, section Actualités.

Marie-Josée RIZKALLAH

Originaire de Deir el-Kamar, Marie-Josée Rizkallah s’est frayé une voie dans l’univers de la poésie depuis l’âge de 11 ans. « Paroles Eprises » est son troisième recueil de poèmes. Il est dédié à Deir el-Kamar, à la Lune, à l’Amour, et a été présenté en septembre 2008 lors de la semaine culturelle consacrée aux auteurs de « La cité des Emirs de la Plume », dans le cadre des Estivales organisées au Centre Culturel Français de Deir el-Kamar. Marie-Josée est également artiste-peintre, diplômée du Département d’Art Sacré de l’USEK. Pour en savoir plus, visitez son site personnel : www.mariejoseerizkallah.com

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Littérature – Témoin au Liban avec le Hezbollah

Posted by jeunempl sur décembre 20, 2008

Un livre de Thierry LEVY-TADJINE
(Editions L’Harmattan)

livre levy tadjineQuelle image a-t-on des chiites libanais en France et en Occident ? Est-elle conforme à la réalité ? Quels sont les points de ressemblance entre théologies chrétiennes et chiites ? Le Hezbollah mérite-t-il les diabolisations que lui prête le Gouvernement Bush ? Quels étaient les enjeux de la guerre d’Israël au Liban à l’été 2006 ? Quelles en sont les conséquences au Liban aujourd’hui ? Peut-on s’appeler Lévy et soutenir le Hezbollah ? Telles sont quelques-unes
des questions que pose cet ouvrage qui se veut un essai personnel et une interrogation modeste et documentée sur le Liban, le Hezbollah, les religions, la foi, la laïcité, l’identité et la question juive. En apportant son témoignage et par sa réflexion, l’auteur invite à la rencontre interculturelle et au dépassement des préjugés et des stéréotypes.

Thierry LEVY-TADJINE dont le nom est évocateur de ses origines juives et de ses liens avec l’Islam, même s’il est un ancien séminariste de la Mission de France, a choisi de s’expatrier au Liban pour y tenter l’aventure et y monter des projets universitaires. Docteur en sciences économiques et en sciences de gestion, il est professeur-associé à l’Université St-Esprit de Kaslik (USEK) où il dirige un centre de recherches en économie et gestion, le CIRAME. Il intervient toujours en France et dans d’autres institutions libanaises comme l’Université Islamique du Liban. A l’été 2006, il a vécu le conflit entre Israël et le Hesbollah et a choisi de rester au Liban comme témoin.

Infos supplémentaires disponibles ici : Levy Tadjine

Posted in Culture & Société | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un chercheur libanais met au point une technique pour rendre les plantes résistantes à la salinité excessive

Posted by jeunempl sur juillet 21, 2008

(L’Orient le Jour – Suzanne Baaklini)

Les émigrés d’origine libanaise dans le monde se sont souvent illustrés dans des domaines très divers, et la recherche scientifique en fait partie. Michel Ghanem est l’un d’eux : ayant suivi des études d’agronomie au Liban, il est aujourd’hui président du corps scientifique de l’Université catholique de Louvain. Avec son équipe, il est l’auteur d’une découverte majeure dans le domaine de l’agriculture, surtout pour des pays comme le nôtre, vulnérable à la sécheresse : celle de rendre les plantes plus résistantes à la salinité excessive. Voici le compte rendu de l’interview que nous a accordée ce scientifique de haut niveau, qui, malgré les années d’exil, porte toujours le Liban dans son coeur.

Q- Pourriez-vous nous donner une idée plus exacte de votre parcours ?
R- « Je suis ingénieur agronome diplômé de l’Université Saint- Joseph de Beyrouth, sorti de l’École supérieure d’ingénieurs d’agronomie méditerranéenne (Esiam). J’ai terminé mes études en 2001, et j’étais major de promotion. Mon mémoire de fin d’études portait sur l’introduction de la culture de l’ananas (Ananas comosus L.) au Liban sous la direction du Pr Pierre Wittouck (à la fois professeur à l’USJ et à l’UCL, Belgique). À la fin de mes études, j’ai travaillé pendant un an à la Chambre de commerce internationale (ICC). Soutenu par le Pr Wittouck, j’ai réussi à décrocher une bourse pour poursuivre mes études à l’Université catholique de Louvain (UCL, Belgique), où j’ai obtenu mon DEA en Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bienvenue au Liban

Posted by jeunempl sur mars 16, 2008

(UCLouvain.be – D.H.)

L’hospitalité libanaise n’est pas un vain mot. La délégation de l’UCL (Université catholique de Louvain) accueillie par l’USEK à Jounieh le découvre au jour le jour.
L’UCL a entrepris, cette semaine, une tournée des universités libanaises. Accueillie par l’Université Saint-Esprit de Kaslik (USEK), à deux pas et quelques embouteillages de Beyrouth, le recteur Bernard Coulie, le prorecteur Michel Francard et plusieurs professeurs découvrent à quel point cette visite touche nos hôtes, contraints de travailler dans un contexte précaire. Ils l’ont rappelé au cours d’une conférence de presse largement couverte par la presse libanaise : l’intérêt qu’une université belge porte à ses soeurs libanaises ne laisse pas indifférent. L’UCL vient de signer, avec l’USEK, un accord et différentes conventions qui officialisent une collaboration naissante : des échanges d’enseignants entre les Facultés de théologie ; une collaboration académique et scientifique entre les Facultés des sciences, mais aussi entre l’Ecole de pharmacie et la Faculté des sciences de Kaslik dans deux domaines : la pharmacologie cellulaire et moléculaire et l’analyse des médicaments et des huiles essentielles.
C’est un message de solidarité que l’UCL apporte à ses homologues libanais qui délivrent, à leur tour, une belle leçon de ténacité et de capacité à rebondir en toutes circonstances.

Posted in Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Universités: Signature d’un accord de coopération entre l’USEK et l’Université de Louvain

Posted by jeunempl sur mars 11, 2008

(S.B. – L’Orient le jour)

usek-logo2.jpgucl_horiz.gifL’Université Saint-Esprit de Kaslik (USEK) et l’Université catholique de Louvain (UCL, Belgique) ont signé hier un accord-cadre de partenariat qui leur permettra d’effectuer, à l’avenir, des échanges au niveau des connaissances des étudiants, des professeurs et des chercheurs.

L’accord a été signé par les recteurs de l’USEK, le père Hadi Mahfouz, et de l’UCL, Bernard Coulie, au cours d’une conférence de presse qui a été organisée au siège de l’USEK, en présence de l’ambassadeur de Belgique, Johann Verkammen, et de plusieurs hauts responsables, professeurs et étudiants de l’USEK. Le Pr Coulie a fait le déplacement au Liban accompagné d’une grande délégation, dont fait partie le prorecteur aux relations internationales de l’UCL, Michel Francard. Le vice-recteur de l’USEK, le père Georges Hobeika, était également présent. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :