Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘USA’

Le Buzz de Facebook: La Food War est relancée à Harvard

Posted by jeunempl sur novembre 6, 2012

Libnanews

La guerre de la Bouffe est relancée aux USA, à la Harvard Business School entre les Pays Arabes et Israël après la fameuse bataille des records des Hommos et des Tabbouleh géants entre le Liban et l’Etat Hébreux.

Ainsi, selon des ressortissants libanais effectuant leurs études dans la célèbre université située à proximité Cambridge dans le Massachusetts et connue pour former une grande partie des futurs décideurs américains ainsi que pour la culture générale de son personnel, un buffet intitulé « Station Mezze Israélien » a été installé dans un des restaurants universitaires. Sauf que le menu proposé, selon les étudiants du Pays des Cèdres n’a rien d’Israélien mais comporte plutôt différentes recettes empruntées aux pays arabes.

Selon la liste établie par Sara el Yafi, on peut constater pêlemêle que le Harissa est une sauce tunisienne et libyenne, le couscous d’origine maghrébine alors que le plat servi et présenté comme étant un couscous israélien serait en fait le Maftoul d’origine Palestinienne, le Fattouch d’origine arabo-turc, tout comme le Hommos.

L’étudiante libanaise s’interroge également sur le cas du Halloumi, un fromage chypriote

4. Halloumi (χαλούμι) is a Cypriot semi-hard, unripened brined cheese made from a mixture of goats’ and sheep milk. It’s not even ARABIC. So seriously, your « fuck-you » is not even centered around Arabs, it’s going west. –> Until Cyprus becomes another conquered Israeli territory, Halloumi is considered NOT Israeli.

Le Halloumi est un fromage mi-dur, non affiné fabriqué à partir de la saumure de lait de chèvres et de moutons. il n’est même pas arabe (…) Jusqu’à ce que Chypre ne soit devenu un autre Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Harb appelle, depuis Cleveland, la diaspora libanaise à venir participer aux législatives au Liban

Posted by jeunempl sur octobre 15, 2012

N.KH & M.VW – ANI

[Note du MPLBelgique.org : si ça ce n’est pas de l’hypocrise… appeler la diaspora à se déplacer au Liban pour voter au moment où le gouvernement lance une série d’initiatives visant à faciliter l’inscription des expatriés dans les ambassades et et alors que les partis politiques se trouvent en plein débat. Pour rappel en 2009, Boutros Harb avait fait venir en Australie ses moukhtars pour inscrire à la pelle des votants dans ses villages. Actuellement entrain de bloquer toute nouvelle loi électorale proportionnelle comprenant le vote des Libanais à partir de l’étranger, M. Harb appelle déjà ses partisans à venir voter au Liban… voilà qui a le mérite d’être clair] 

Le député Boutros Harb a appelé lundi « la communauté libanaise aux Etats-Unis à s’apprêter à venir au Liban pour participer aux prochaines législatives ».

« Le gouvernement libanais n’a pas l’intention, comme il semble, d’appliquer le projet de loi électorale qui permet aux émigrés libanais de voter depuis leur pays de résidence », a-t-il indiqué lors d’un dîner annuel organisé en son honneur par l’association libano-américaine du Nord de Ohio « NOLAA ».

M. Harb a souligné que « le Liban est un modèle de coexistence et ressemble dans sa formation, à celle des Etats-Unis. Il est un refuge pour les opprimés aspirant à la liberté et au pluralisme culturel et religieux ».

« C’est pourquoi, les tyrans essayent de le dominer. L’Iran, par exemple, tente de l’utiliser comme arène pour propager la révolution islamique dans le monde et étendre son pouvoir jusqu’aux frontières d’Israël. Un fait qui lui permet de s’engager dans le combat international », a-t-il dit.

« Le régime syrien déploie également des efforts pour dominer le Liban. Il a, d’ailleurs, réussi à le faire durant des décennies, car il considère que le système de liberté et de démocratie au Liban, est une source de menace à son régime tyrannique », a-t-il ajouté.

« On ne peut omettre de rappeler qu’Israël viole la souveraineté libanaise, en raison de ses ambitions dans ses ressources maritimes. Il désire créer une zone frontalière sécurisée à l’intérieur du territoire libanais », a signalé M. Harb.

Commentant le printemps arabe, le député Harb a précisé que  » les Libanais, notamment chrétiens, ne peuvent pas appuyer ou accepter les dictatures et rejeter la volonté des peuples libres ». « Tout appui aux régimes totalitaires, nuit à nos Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bassil poursuit sa tournée aux Etats-Unis

Posted by jeunempl sur octobre 1, 2012

R.CH. – ANI

Le ministre de l’Energie et des Eaux Gebran Bassil poursuit sa tournée aux Etats-Unis, visitant Detroit, Michigan, Cleveland, Ohio, Boston et arrivant à New York.

Un dîner a été organisé par la diaspora libanaise à New York, en l’honneur du ministre Bassil, au restaurant « Byblos ».

M. Bassil a prononcé un mot, en cette occasion, dans lequel il a souligné l’importance de construire des barrages d’eau, notant qu’il était inacceptable de ne construire qu’un seul barrage en cinquante ans, surtout que le Liban jouit d’importantes ressources hydrauliques qui peuvent être exploitées convenablement et assurer par la suite l’eau et l’électricité pour le pays, en plus des bénéfices engendrés par la vente du surplus d’eau.

« Est-il possible que les responsables libanais soient les mêmes durant la période de l’occupation et de la libération », s’est-il interrogé, appelant les Libanais à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bassil de Michigan: Les petites circonscriptions manipuleront le vote des Chrétiens

Posted by jeunempl sur septembre 28, 2012

M.M. – ANI

Au KesrouanLe ministre de l’Énergie et des Ressources hydrauliques, Gebran Bassil , qui s’adressait à une foule de Libanais expatriés résidant aux États-Unis au cours d’un dîner en son honneur organisé à Michigan, a refusé vendredi toute tentative de compromettre la présence chrétienne.

« L’entente entre le Courant Patriotique Libre et le Hezbollah a récolté ses résultats en dépit de tout ce qui tourmente la région », a déclaré Bassil.

« Ceux qui proposent une loi électorale basée sur un découpage prévoyant 50 petites circonscriptions, cherchent à manipuler les voix chrétiennes lors des prochaines élections parlementaires », selon le ministre Bassil.

« Ils créent de petits quartiers pour influencer le vote chrétien et la présence chrétienne qui ne peut être mesurée par le nombre, mais plutôt par le rôle » a-t-il ajouté.
Le ministre Bassil a affirmé que le Liban ne peut exister sans la présence des Chrétiens et des Musulmans.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Elections 2013, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Syrie : Les erreurs de calcul de la Turquie !

Posted by jeunempl sur août 30, 2012

Note introductive : Roger Akl

Tel est pris qui croyait prendre. Cela ne s’applique pas seulement à la Turquie mais à tous ses alliés. L’homme a été créé pour la vérité. Or, le mensonge fait du mal à ceux qui l’utilisent et veulent en profiter. C’est ce qui est arrivé à tous ceux qui ont utilisé le wahhabisme, version déformée de l’islam (donc mensongère) pour faire avancer leurs intérêts. Ils se trouvent tous bien plus mal que lorsqu’ils ont lancé leurs djihadistes (de l’aveu involontaire de France 2 hier soir) pour diviser les Arabes et surtout ceux qui se defendent encore contre l’anschluss israelien.

Le gouvernement francais est pris à la gorge et ne sait comment faire baisser le prix du pétrole de six centimes à la pompe. S’ils arretaient un peu leurs bruits de tambours au Moyen-Orient, leurs problèmes et ceux du monde seraient résolus en plus que le prix du pétrole.

Quant à la Turquie, c’est vraiment l’empoisonneur empoisonné par son propre poison, car les intégristes et les djihadistes battus en Syrie vont se refugier chez elle. Quand donc tous ces gouvernements et médias mal intentionnés réaliseront-ils qu’ils sont en train de ruiner leurs propres pays?

Syrie : Les erreurs de calcul de la Turquie

Par Dr Amin Hoteit

Quand la Turquie s’est préparée à son rôle de « Directeur Régional pour la Recolonisation » en tant que « puissance néo-ottomane» ou « califat islamique moderne », elle a cru que son chemin serait sans encombres étant donné l’absence de stratégie arabe, l’isolement de l’Iran, et l’évolution des conditions régionales ayant rendu Israël incapable de tenir son propre rôle consistant, selon les théories de Shimon Peres, à promouvoir l’idée d’un « Nouveau ou Grand Moyen-Orient » fondée sur « la pensée sioniste » et « l’argent arabe ».

La Turquie a vraiment cru que telle était la meilleure façon de s’assurer le leadership de la région pour commencer, puis celui du monde musulman ensuite… confortée en cela par ses Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les Libanaises font leur entrée en force dans la police nationale

Posted by dodzi sur mai 18, 2012

L’Orient le Jour

Les premières policières libanaises ont prouvé jeudi devant un petit comité militaire qu’elles ont les mêmes capacités que les hommes en matière de défense.

Pour la première fois au Liban, une police totalement féminine a été formée. Elles sont près de 600 femmes, âgées de 18 à 26 ans, à faire partie de cette section. Jeudi, à la caserne al-Fouhoud, elles ont fait une démonstration de leurs acquis, deux mois seulement après le début de leur formation. Simulations d’arrestation, tirs sur cibles et exercices de combat, elles ont tenu à montrer ce dont elles étaient capables devant des responsables militaires. Dans quatre mois, leur formation arrivera à son terme et elles seront totalement opérationnelles pour jouer un rôle dans la police nationale au même titre que les hommes. En intégrant les Forces de sécurité intérieure, elles seront affectées sur tout le territoire libanais pour assurer la circulation, procéder à des arrestations ou encore participer à des missions d’investigation.

Depuis 2006 et dans le cadre d’un partenariat entre les deux pays, l’État américain a déboursé 100 millions de dollars pour financer la création de cette police totalement civile, le but étant de favoriser la sécurité au Liban et d’intégrer les femmes à ce projet. Une trentaine d’officiers américains et libanais ont donc participé à la formation de ces jeunes policières.

Pour le lieutenant-colonel Joseph Moussalem, voir une telle section émerger au Liban est une réelle fierté et une évolution dans la société : « C’est une première au Liban. Nous les entraînons pendant six mois pour qu’elles soient des policières à part entière. Elles représentent la moitié de la population, il est normal qu’elles jouent un rôle important. Aujourd’hui, elles nous ont prouvé qu’elles étaient capables de défendre leur pays tout comme les hommes. »

S’engager pour son pays

Pour Nicole, 25 ans, intégrer la police libanaise est une véritable reconversion professionnelle : « Avant d’intégrer la police, je travaillais dans une compagnie d’assurances. Ma vie n’est plus la même, elle a changé du tout au tout, mais j’ai fait le bon choix. Je suis très fière de porter cet uniforme et de participer à la sécurité de mon pays. »

Au départ, elles étaient 11 000 à se présenter pour intégrer les Forces de sécurité intérieure, prêtes à changer de vie pour servir le Liban. Après une sélection et différents tests, seules 600 ont été retenues. Pour la commandante Suzanne Hage, responsable des nouvelles recrues, « le Liban est un pays où l’on a encore du mal à accepter qu’une femme puisse avoir le même rôle qu’un homme ». « Ce n’est qu’une première expérience, mais il est certain que c’est le début d’une évolution dans la société libanaise », souligne-t-elle. Au terme de ces six mois, d’autres jeunes femmes intégreront les FSI pour être formées au métier de policier.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Souvenir du 13 avril 1975, début de la guerre au Liban

Posted by jeunempl sur avril 13, 2012

Dr Riad Jreige

Comment s’est opérée au Liban la modification des influences régionales depuis 1975 ?
Le Liban a-t-il la capacité de ne pas être sous influence ?

Le Liban de par sa composition pluricommunautaire, sa situation géographique et sa faiblesse militaire, s’est trouvé sinon depuis sa naissance du moins depuis plusieurs décennies, embarqué dans une scission politique souvent accompagnée de violence conduite par ses voisins immédiats ( Syrie et Israël).

La Syrie alliée de l’URSS et Israël allié des USA durant la période de la guerre froide se sont battus jusqu’en 1973 (guerre des six jours) date à laquelle la Syrie perdait le Golan déjà annexé en 1967.

Depuis 1973 plus aucun conflit d’envergure n’est venu perturber le « statut quo » établi à l’époque entre ces deux pays.
Pour le Liban, la fin de la période dite de la « guerre froide » n’a pas été de tout repos.
Le calvaire qu’a dû subir ce pays, 18 années durant et la guerre brûlante qui l’a enflammée, contrastait singulièrement avec la température plutôt fraiche vue à une échelle plus importante, celle des grandes puissances.

1975 – 1990 : La guerre froide

– USA-Israël-Chrétiens du Liban vs URSS-Syrie-Musulmans du Liban

Le communautarisme libanais a servi de terreau au rôle « tampon » entre ses deux voisins ainsi qu’un champ d’expérimentation, à moindre frais, pour les grandes puissances.
L’on a tenté une séparation entre les musulmans d’un côté, alliés de l’OLP présents massivement à l’époque au Liban, pris sous la houlette et la « protection » syrienne mais aussi de l’URSS et de l’autre, les chrétiens sensés être protégés par Israël, l’autre minorité du Proche-Orient, mais surtout principal allié et sous la protection des USA dans la région.

Outre un conflit civil armé d’une rare violence, cette scission s’est traduite sur le terrain par une présence massive militaire et influente des armées syrienne (1976) et israélienne (1978).
Bachir Gemayel, patron des Forces Libanaises a été le symbole, éphémère mais réel, de l’aide perpétrée par Israël pour son accession à la plus haute fonction de l’Etat en mai 1982.

La période de la guerre froide s’est terminée en 1989-1990.
Ceci s’est traduit dans la région par une nouvelle ère, celle de la mainmise américaine appliquée sur le terrain avec la première guerre contre l’Irak suite à l’invasion du Koweït par ce dernier.
Damas, privée de son allié soviétique, s’est rapprochée tactiquement de Washington en se déclarant l’allié des Américains dans leur expédition contre le régime de Saddam Hussein.

Au Liban, ceci s’est traduit le 13 octobre 1990 par l’invasion du « réduit chrétien » par l’armée syrienne et la reddition du Premier ministre par intérim le Général Michel Aoun.
La dichotomie Est / Ouest ou URSS / USA n’existait plus puisque le mur de Berlin était tombé, symbolisant la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Dossiers, Economie, Géneral, Liban dans l'Histoire, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un étudiant de McGill conteste le pouvoir des autorités américaines

Posted by dodzi sur avril 10, 2012

24h Montreal

Par Giuseppe Valiante

MONTRÉAL – Un étudiant à l’Université McGill conteste les pouvoirs octroyés aux douaniers américains qui leur donnent le droit de fouiller le contenu des appareils électroniques.

Pascal Abidor est étudiant au doctorat en études islamiques. Il dit avoir été menotté et détenu à la frontière américaine en mai 2010 pendant que les douaniers scrutaient le contenu de son ordinateur portatif. Il se rendait à New York en train pour aller visiter ses parents.

Abidor, qui possède la citoyenneté américaine, avait indiqué aux douaniers qu’il s’était rendu au Liban et en Jordanie dans les douze mois qui ont précédé son voyage à New York.

«Ils sont allés immédiatement vers mes photos», a-t-il relaté.

Les agents des services frontaliers ont trouvé des images de rassemblements du Hamas et du Hezbollah, deux groupes qui ont été placés dans la liste des organisations terroristes internationales par le département d’État américain.

Abidor a dit aux douaniers que les photos étaient pour sa thèse. Les agents des services frontaliers ne l’ont pas cru, a-t-il avancé.

Abidor et le regroupement des libertés civiles américaines attendent la décision d’un juge américain sur la constitutionnalité de la politique actuelle à l’égard des fouilles et des saisies d’appareils électroniques.

Selon des documents obtenus par l’American Civil Liberties Union (ACLU), 6671 voyageurs ont vu leur équipement informatique être scruté par les autorités américaines aux frontières entre le 1er octobre 2008 et le 2 juin 2010. Parmi eux, 32 % étaient des Canadiens. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La jalousie et la haine trucidaire d’Israël contre le Liban

Posted by dodzi sur mars 23, 2012

Journal Chrétien

Par Roger Akl

Les chrétiens du Liban ont en 1975 cru pouvoir compter sur l’aide d’Israël et de l’Occident pour sauver leur pays de la sédition islamo-palestino-progressiste, car, croyaient-ils, ils étaient en train de chercher à empêcher les réfugiés palestiniens, transformés en résistants à bombarder la Galilée avec leurs armes dépassées et si peu efficaces, entraînant des ripostes israéliennes meurtrières et destructrices contre le Liban, tout le Liban et son infrastructure.

En allant à Washington, comme adjoint à l’Attaché des Forces Armées, je pensais aller dans un pays ami. Quel ne fut mon dépit quand je réalisais que nous étions les ânes de la fable et que c’était le commencement d’une stratégie générale utilisant les guerres civiles, religieuses et confessionnelles libanaises pour enflammer le Moyen-Orient et en chasser les chrétiens. Les envoyés américains ont même offert aux chrétiens du Liban de les accueillir comme réfugiés aux Etats-Unis et au Canada.

Depuis, les agressions, destructions et massacres israéliens se répétèrent de plus en plus et, à chaque fois, le Liban ressuscitait comme le phénix de son antiquité. A tel point que les Occidentaux et leurs sbires du monde arabe décidèrent de changer illégalement la constitution libanaise pour installer au Liban un Premier Ministre, sujet saoudien, pour endetter le Liban et le forcer à suivre leurs diktats. Malheureusement pour lui, ce Premier Ministre, malgré le fait d’avoir endetté le Liban de plus de 65 milliards de dollars, pour le faire obéir aux ordres étrangers, échoua dans sa mission et fut assassiné, car sa mort fut jugée plus utile à leur stratégie que sa vie et ce fut ainsi que la Syrie fut forcée de quitter le Liban ; mais ce dernier battit quand même les Israéliens, en 2006, grâce à la résistance d’une petite partie de son peuple, les habitants du Sud-Liban.

Alors fut créé un Tribunal Spécial pour le Liban, chargé de faire chanter les Libanais pour ramener au pouvoir les sbires de l’étranger en la personne de Saad Hariri et du Premier Ministre Saniora, accusé aujourd’hui d’avoir fait disparaître plus de 16 milliards de dollars des caisses de l’Etat. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Géneral, Liban dans l'Histoire, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Aoun : Le bloc de Joumblatt n’a jamais fait partie de la majorité

Posted by dodzi sur mars 7, 2012

L’Orient le Jour

Commentant l’absence des députés du Front de lutte nationale, le chef du Courant patriotique libre, Michel Aoun, a estimé hier qu’il s’agit « d’une position négative qui ne peut s’expliquer que par le fait qu’ils ont l’intention de ne pas faire partie de la majorité ». M. Aoun, qui s’exprimait à l’issue de la réunion hebdomadaire de son bloc parlementaire, a ajouté que « le groupe joumblattiste n’a d’ailleurs jamais fait partie de la majorité parlementaire. Ses membres se sont retrouvés au sein de cette majorité à cause d’intérêts bien particuliers ».

Et le chef du CPL d’ajouter : « Lorsque le dossier ne sert pas l’intérêt personnel de (Walid) Joumblatt, il s’en désintéresse. Le contraire est vrai. » Affirmant en outre que le leader druze profite de la présence de ses ministres au gouvernement, le député a affirmé : « Lorsque ces derniers démissionneront du gouvernement, on verra à ce moment-là si nous sommes effectivement devenus la minorité. »

Même son de cloche chez le secrétaire général du mouvement de la Lutte libanaise, Fayçal Daoud, qui a estimé, à l’issue d’une rencontre avec le général Aoun, que M. Joumblatt « travaille pour son intérêt personnel et non dans l’intérêt de la nation ». Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Economie, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :