Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Université Libanaise’

Elections 2009 – Biographie : Estephan Boutros Doueihy (Zghorta)

Posted by jeunempl sur mai 12, 2009

RPLFrance.org

Estephan Doueihy est candidat du courant Marada sur la liste du Changement et de la Réforme pour l’un des 3 sièges maronites de Zghorta.

Estephan-Doueihy-elections09Candidat: Estephan Boutros Doueihy
Courant Marada
Maronite – Zghorta

Données personnelles
– Né à Zghorta le 10 janvier 1953.
– Marié à Mme Marie Abd et ils ont trois enfants : Stéphanie, Antoine et Bouchra.
– Issu d’une famille libanaise maronite impliquée depuis très longtemps dans la vie politique, religieuse et sociale. Citons principalement le Patriarche Estephan Doueihy et le député feu le père Semaan Doueihy.

Etudes
Il a effectué ses études universitaires à l’Université Libanaise et à l’Université Saint Joseph tout en participant activement à la vie estudiantine.

Activités politiques
– Il est entré à l’Assemblée Nationale pour la première fois en 1991 succédant à son oncle Semaan Doueihy décédé.
– Il a été ensuite élu député de Zghorta al Zawya en 1992 et en 1996 jusqu’en 2000, et a obtenu la confiance des citoyens de Zghorta, sauf qu’il n’a plus pu intégrer le Parlement à cause de la loi électorale injuste.
– Il a été nommé Ministre des affaires sociales au Gouvernement Rafic Hariri du 26 mai 1995 au 6 Novembre 1996.

Publicités

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections 2009 – Biographie: Naji Camille Gharios (Baabda)

Posted by jeunempl sur mai 7, 2009

MPLBelgique.org

Naji Gharios est candidat du Courant Patriotique Libre sur la liste du Changement et de la Réforme au siège maronite de Baabda.

naji-ghariyos-elections091Candidat: Naji Camille Gharios
Courant Patriotique Libre
Maronite – Baabda

État Civil
Né à Chiyah le 21 juin 1942
Marié à Sonia El Achi. Ils ont deux enfants: Jihane et Kamil

Ses études
Diplômé de la faculté de médecine de l’Université St Joseph (USJ) en 1968 et de l’Université de Lyon en France en 1972.

Sa vie professionnelle
– Chirurgien en gynécologie: accouchement et stérilité
– Chef du département de chirurgie gynécologique à l’hôpital St Coeur à Baabda
– Occupe actuellement le poste de président du comité des médecins à l’hôpital
– Il a occupé auparavant le poste de professeur conférencier aux facultés de médecine de l’Université de St Joseph et de l’Université Libanaise

Ses activités politiques
– Actif dans le champ politique aux côtés du général Aoun depuis 1988
– Membre du comité principal et du comité des médecins au CPL
– Un des fondateurs du comité CPL de la circonscription de Baabda
– Il a participé aux différents congrès du CPL au Liban et à l’étranger
– membre de la Ligue Maronite depuis l’an 2000
– membre de la Rencontre Chrétienne Nationale
– Il figurait sur la liste des candidats CPL pour le siège maronite des circonscriptions de Baabda-Aley aux élections législatives de 2005.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Programme politique de la Résistance libanaise, Hezbollah

Posted by jeunempl sur avril 24, 2009

MPLBelgique.org

« Programme politique du Hezbollah libanais traduit par Mouhamad Wehbe en collaboration avec translationbelgium et Al-manar Lebanon. »

hezbollah-drapeauDans la réforme politique

-L’abolition du sectarisme politique à travers la création d’un haut comité national pour l’abolition du confessionnalisme politique, comme stipulé dans l’accord national libanais.

-Une nouvelle loi électorale :
Une bonne réforme ne peut se compléter que dans l’élaboration d’une loi électorale moderne basée sur la proportionnalité, en même temps il faut parachever la réforme de la Constitution.

-Un développement équilibré :
Le principe d’un développement équilibré représente l’un des piliers de la réforme politique et, à cette fin, le texte a été prévu dans la Constitution réintroduction du ministère de la Planification, pour anticiper les besoins de toutes les régions dans les différents secteurs.

– La décentralisation administrative :
Le texte de la Constitution, dans son introduction, a reconsidéré les divisions administratives, en tenant compte de l’assimilation et la préservation de la coexistence. Or la décentralisation administrative, signifie : accorder un plus large pouvoir administratif aux municipalités et aux provinces pour renforcer les opportunités de développement et faciliter l’achèvement des opérations et des tâches administratives.

-Le pouvoir judiciaire :
Selon la constitution libanaise, le pouvoir judiciaire est une autorité indépendante, ainsi que les pouvoirs législatif et exécutif, et sachant que le pouvoir judiciaire se doit d’être juste et impartial, il doit garantir la primauté du droit, et Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Nos articles, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 7 Comments »

Amin Maalouf, un humaniste inquiet

Posted by dodzi sur mars 13, 2009

Le Figaro

«Jai voulu essayer de comprendre pourquoi la chute du mur de Berlin navait pas produit les effets désirés. Ce livre est ma manière de tirer la sonnette dalarme», explique Amin Maalouf, ici dans son appartement parisien.

«J'ai voulu essayer de comprendre pourquoi la chute du mur de Berlin n'avait pas produit les effets désirés. Ce livre est ma manière de tirer la sonnette d'alarme», explique Amin Maalouf, ici dans son appartement parisien.

L’écrivain franco-libanais, Prix Goncourt en 1993 pour Le Rocher de Tanios, délaisse le roman le temps d’un essai. Dans Le Dérèglement du monde (Éditions Grasset), il dénonce l’épuisement simultané des civilisations occidentale et arabo-musulmane, mais veut encore croire en la possibilité d’un monde meilleur.

Le savoir n’a jamais été une valeur prise à la légère dans la famille d’Amin Maalouf. L’écrivain rappelle volontiers cette anecdote. Dans les années 1930, sa grand-mère, devenue veuve, quitta le village de montagne où elle vivait pour s’installer à la porte de l’université de Beyrouth. Elle voulait que ses six enfants s’habituent au lieu qu’ils fréquenteraient plus tard. Pari tenu. Le père d’Amin Maalouf y enseigna lui-même. L’un des plus beaux souvenirs d’enfance de l’écrivain remonte à ce jour de Noël où les élèves du professeur chantèrent devant sa fenêtre pour le remercier de les instruire.

Cet appétit de connaissance et de compréhension n’a jamais quitté Maalouf, l’auteur de Léon l’Africain et du Rocher de Tanios (prix Goncourt 1993), qui vit et publie en France depuis 1976. C’est dans son appartement parisien, où l’Orient déploie discrètement ses charmes décoratifs, qu’il évoque ses trois années passées à amasser des informations pour Le Dérèglement du monde, son dernier essai. Il aura auparavant pris le soin de servir le café, en recommandant les délicieux biscuits au sésame que l’on trouve normalement à Damas et que lui a dénichés dans une épicerie parisienne. Une pointe de douceur avant d’aborder les choses qui inquiètent. Car, dans son essai, il n’y va pas par quatre chemins, dénonçant l’aveuglement et l’épuisement simultanés de la civilisation occidentale et du monde arabe. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Aoun s’en prend au Premier ministre et au dirigeant des FSI au Mont-Liban

Posted by jeunempl sur novembre 11, 2008

Libnanews

aoun_2A l’issue de la réunion hebdomadaire du bloc de la Réforme et du Changement, le chef du CPL général Michel Aoun s’est demandé comment en une journée, le conseil ministériel peut traiter 120 articles, se déclarant sceptique quant à la répartition des projets et des dossiers entre les ministres, avant de s’arrêter sur les prérogatives sur le poste du vice-Premier ministre et de déplorer le manque d’organisation des institutions libanaises et la façon d’agir du Premier ministre qui se plait à jouer le rôle qui lui plait au moment précis et d’essayer de se justifier par la suite.

Se déclarant déçu par la réaction du dirigeant des Forces de Sécurité Interne au Mont Liban en ce qui concerne l’incident qui a eu lieu à la Faculté des Sciences de l’Université Libanaise de Fanar au cours duquel un étudiant membre du CPL a été poignardé par un de ses collègues membres des Forces Libanaises, le général Aoun a signalé que l’étudiant blessé a été poussé à renoncer à porter plainte contre son agresseur sous prétexte de sauvegarder la réconciliation, et a souligné qu’au nom de la réconciliation la justice doit être appliquée, ce qui veut dire que l’auteur du coup de poignard doit être Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :