Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘unité nationale’

Rencontre Aoun/Joumblatt pour sceller la réconciliation

Posted by dodzi sur janvier 11, 2010

Libnanews

Le député druze Walid Joumblatt s’est rendu au domicile du député chrétien Michel Aoun à Rabieh au nord de la capitale libanaise ce matin à 11:00, accompagné des ministres Waël Bou Faour et Akram Chehayed ainsi que des députés Marwan Hamadé, Nehmé Tohmé, Alaadinee Terro et Elie Aoun. Cette rencontre se serait patronnée par le président de la république Michel Sleiman, afin de conclure le processus de retour des réfugiés déplacés durant la guerre civile, et serait placée selon Walid Joumblatt, sous le sceau de la l’intérêt du Liban et de son unité nationale

Walid Joumblatt a offert au dirigeant du CPL un livre avant d’entamer les discussions à l’issue desquelles une conférence de presse a été tenue.

Notant que les discussions se poursuivront au sein de comité mixtes, chargés notamment de la question des déplacés, le député Walid Joumblatt a estimé que cette rencontre scelle le processus de la réconciliation et enterre les notions de majorité et d’opposition au sein du gouvernement actuel, alors que le député Michel Aoun a indiqué de son coté que le processus de réconciliation vise à enlever les barrières psychologiques et sociales entre citoyens et à compléter la fin des barrières géographiques, sous-entendu à la période de la guerre civile de 1975 à 1990 où le Liban était divisé en cantons ethniques. Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le confessionnalisme libanais a fait son temps

Posted by jeunempl sur août 15, 2009

Tribune des Droits humains

Drapeau LibanLe pluralisme religieux est la clé de voûte du système politique libanais. De nombreux observateurs estiment que le Liban a désormais dépassé cette structure politique, qui a fait ses preuves par le passé. Reste à savoir comment les Libanais pourront continuer de fonctionner à l’intérieur de ce système tout en renforçant leur sentiment d’identité nationale aux dépens de celui d’appartenance religieuse.

Luna Farhat/Service de Presse de Common Ground – Un des aspects positifs du système libanais, qui compte 18 rassemblements religieux officiellement reconnus, c’est qu’il permet à toutes les communautés religieuses d’avoir une représentation dans le gouvernement, de participer à la gestion des affaires de l’Etat et de contribuer à son essor.

Cette formule a été élaborée dans le Pacte national non écrit de 1943, adopté lors de l’accession à l’indépendance, qui a débouché sur une répartition attribuant : aux maronites, la présidence de la république, par élection de l’assemblée nationale ; aux sunnites, la présidence du Conseil des ministres ; aux chiites, la présidence de l’assemblée nationale. A l’assemblée nationale, les sièges sont répartis entre chrétiens et musulmans selon un rapport de 6 à 5, équilibre qui a en principe tenu jusqu’en 1989.

Pour certains, la guerre civile qui a ravagé le pays de 1975 à 1990 est due au fait que la répartition confessionnelle était inadaptée pour assurer que toutes les mouvances religieuses soient équitablement représentées au gouvernement.

En somme, s’il est vrai que le système a été conçu pour assurer l’équilibre politique entre plusieurs communautés confessionnelles et garantir une coexistence pacifique entre elles, sa conception fondamentalement confessionnelle donne plus de poids à l’appartenance religieuses qu’à la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mekhitarian: tout gouvernement d’unité nationale doit prendre en considération que le Tachnag représente 80% de la communauté arménienne

Posted by jeunempl sur juin 17, 2009

El Nashra

tachnag-flagHovig Mekhitarian, secrétaire général du parti Tachnag, commente les informations selon lesquelles le parti ne sera pas représenté au gouvernement d’unité nationale ou au cours de la session de dialogue national, ajoutant: « nous (la communauté arménienne) sommes citoyens dans ce pays, le parti Tachnag représente 80% de la communauté arménienne et tout gouvernement d’unité nationale doit prendre en considération ce nombre ».

Dans une interview accordée au quotidien « Alakhbar », Mekhitarian signale un développement positif dans la relation Tachnag-courant du Futur: « la reprise des relations est possible si elles se basent sur le principe du respect mutuel ». Sur le plan électoral, Mekhitarian répond au député Michel Murr et note que ce dernier n’aurait pas été réélu si les électeurs Tachnag n’avaient pas voté en sa faveur dans la circonscription du Metn Nord. Concernant le dossier des fausses cartes d’identité abordé par Murr au cours de sa conférence de presse, Mekhitarian nie toute implication du Tachnag dans cette affaire, appelant à revoir tous les noms des électeurs arméniens pour s’assurer qu’ils ont tous des cartes d’identité. Et de noter: « même si ces fausses cartes existaient, qu’est-ce qui indique que les détenteurs de telles cartes ont voté en faveur de l’opposition? »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Initiative du Chef du Bloc du Changement et de la Réforme le Général Michel Aoun

Posted by mplbelgique sur novembre 23, 2007

MPLBelgique.org

Après l’approbation des députés membres du Bloc du changement et de la réforme à l’unanimité, le Général Michel Aoun a soumis à tous les blocs parlementaires de l’Opposition et de la Majorité l’initiative de salut suivante:

1-Le Général Michel Aoun nomme un candidat à la présidence de la République en dehors du Bloc du changement et de la réforme et du Courant patriotique libre. Ledit candidat s’engage au contenu du document d’Entente signé avec le Hezbollah ; il est élu par la Chambre des députés et la période de sa présidence vient à terme après les élections parlementaires suivantes, pourvu que le quorum constitutionnel (majorité des deux tiers) soit assuré pour l’élection du successeur.

2-Parallèlement, le député Saad Hariri, nomme un nouveau Premier ministre consensuel en dehors des rangs du Courant du futur s’engageant en faveur de la formation du Tribunal International.

3-Un gouvernement d’unité nationale et d’entente sera également constitué avec 55% des portefeuilles ministériels accordés à la majorité et 45% à l’opposition. Deux portefeuilles ministériels clés dits souverains seront accordés à la majorité et deux autres à l’opposition.

4-Les principaux points de l’agenda du futur gouvernement nommé sont les suivants:
– Approuver une nouvelle loi électorale de réforme (sur base de caza).
– Organiser des élections parlementaires générales suivant la loi électorale susmentionnée, et dans les délais précis au grand maximum.
– Parvenir à une solution finale quant au dossier des déplacés, et lui accorder la priorité financière absolue.
– Réviser le Statut du Conseil Constitutionnel et nommer ses membres par consensus immédiatement après la formation du gouvernement ; et trancher les recours électoraux dans les plus brefs délais.

5. Nommer les fonctionnaires aux postes de première catégorie administratifs, judiciaires et sécuritaires à égalité entre les chrétiens et les musulmans conformément à la constitution, et maintenir le Commandant en chef de l’armée à son poste. Mais en cas de vacance de ce poste, le Président désigné aura à lui seul et exceptionnellement le droit de nommer son successeur.

6. Cette initiative entre en vigueur aussitôt que la majorité des chefs de tous les blocs parlementaires s’y engage. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :