Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Union pour la méditerranée’

Mission parlementaire française d’information sur le rôle de la Syrie dans la région : «Les choses vont dans le bon sens»

Posted by jeunempl sur mars 8, 2010

Iloubnan

Une délégation parlementaire française est arrivée en fin de semaine dernière à Beyrouth au terme d’une tournée régionale qui l’a également menée en Israël, dans les Territoires palestiniens, en Jordanie et en Syrie. Les députés effectuent une mission d’information sur « la place de la Syrie dans la communauté internationale ».

« Cette mission sur la place de la Syrie dans le concert des nations doit aider à définir ce que la Syrie peut apporter en bien – ou en mal – à la situation de la région, et notamment au processus de paix israélo palestinien », ont indiqué les deux députés représentant la mission parlementaire française d’information sur « la place de la Syrie dans la communauté internationale ». Elisabeth Guigou, député socialiste de Seine-St-Denis et présidente de cette mission d’information, était lors de ce voyage accompagnée de Jean-Jacques Guillet, député UMP des Hauts-de-Seine. Ils ont achevé vendredi à Beyrouth une tournée régionale qui les a également menés en Israël, dans les Territoires palestiniens, en Jordanie et en Syrie. Lors de leur passage au Liban les 4 et 5 mars, les deux députés français ont eu des entretiens avec le Premier ministre Saad Hariri, le président de la République Michel Sleiman, le chef du Courant patriotique libre Michel Aoun, ou encore le leader des Marada Sleiman Franjieh.

« Après un premier déplacement de notre mission parlementaire cet automne en Syrie, ce voyage est aujourd’hui davantage destiné à comprendre le regard que les pays de la région portent sur la Syrie », a expliqué Elisabeth Guigou lors d’une rencontre avec les média. Tout comme Jean-Jacques Guillet, elle affirme qu’ »un constat a marqué l’ensemble de nos entretiens : la Syrie évolue dans la bonne direction ». Même si, ajoute Mme Guigou, certaines positions syriennes « posent question. Comme par exemple Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La Syrie redevient un acteur régional incontournable

Posted by jeunempl sur juillet 27, 2009

Cécile Hennion – Le Monde

sleiman_assadDans les luttes d’influence qui agitent le Moyen-Orient, Bachar Al-Assad peut se targuer d’avoir remporté une belle victoire en récupérant, au moins provisoirement, la place qu’avait jadis occupée son père, Hafez Al-Assad, celle de leader incontournable dans la région. En atteste la visite, dimanche 26 juillet à Damas, de George Mitchell, l’envoyé spécial de la Maison Blanche pour le Moyen-Orient. Le 14 juin, George Mitchell rencontrait déjà Bachar Al-Assad à Damas pour ce qui constituait alors la première visite officielle d’un diplomate américain de ce rang en Syrie depuis 2005.

En quatre ans, Bachar Al-Assad est parvenu à hisser la Syrie de statut d’Etat infréquentable au rang de puissance incontournable, courtisée par presque l’ensemble de la communauté internationale, sans pour autant avoir répondu concrètement aux exigences des uns et des autres.

Entre 2005 et 2008, le régime syrien apparaissait fragile, menacé par l’administration américaine de George Bush, boycotté par la France, l’Arabie saoudite et l’Egypte qui le suspectaient d’avoir partie liée à l’assassinat du premier ministre libanais Rafic Hariri en 2005.

Aujourd’hui, la situation du leader syrien est à ce point confortable qu’il peut appuyer verbalement l’aile dure de Téhéran, incarnée par l’ayatollah Ali Khamenei et le président Mahmoud Ahmadinejad, en pleine crise iranienne, tout en se voyant offrir par les Etats-Unis un signe tangible de normalisation avec le retour, annoncé le 24 juin et après quatre ans d’absence, d’un ambassadeur américain à Damas.

Le 3 juillet, M. Assad, décontracté, invitait, sur la chaîne britannique Sky News, son homologue américain Barack Obama à venir à Damas. « Le président Obama est jeune. Le président Assad est aussi très jeune. Peut-être est-il Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

France | Méditerranée: 1er anniversaire du lancement de l’Union pour la Méditerranée

Posted by jeunempl sur juillet 10, 2009

Libnanews

Union européenne - MéditerranéeLa destruction de Gaza, un coup fatal pour l’Union pour la Méditerranée

Nicolas Sarkozy ou la dystopie d’un discours

René Naba | Paris, 7 juillet 2009 – La destruction de l’enclave palestinienne de Gaza par Israël, en janvier 2009, paraît avoir porté un coup fatal à l’Union Pour la Méditerranée, rendant aphone et atone la France, pour la première fois dans les annales diplomatiques internationales, sur un dossier clé de la géostratégie mondiale, le Moyen  orient, un développement d’autant plus fâcheux qu’il survient au moment même où la zone auparavant résolument anti-américaine opère un basculement psychologique à la faveur du discours du Caire du président Barack Hussein Obama, fondateur de la nouvelle politique américaine à destination du monde arabo musulman. Sauf retournement de tendance, tel est le bilan de la diplomatie méditerranéenne de Nicolas Sarkozy, un an après le lancement à grand fracas publicitaire du projet phare de sa mandature présidentielle.

La grande œuvre diplomatique de la présidence Sarkozy a surtout permis à un état membre (Israël) de détruire un autre état membre (Gaza Palestine), sous le regard impassible de ses deux co-présidents Nicolas Sarkozy (France) et Hosni Moubarak (Egypte), entraînant la paralysie de cette instance et le rehaussement parallèle des relations entre Israël et l’Union Européenne, la défense tonitruante du prisonnier franco-israélien Gilad Shalit et l’omission coupable du cas du franco-palestinien Salah Hammoury.

L’UPM est désormais un château fantôme déserté par ses nombreux et bruyants pensionnaires, confus devant un tel gâchis, confus  devant ce qui apparaît comme sa principale réalisation: l’éradication de toute sensibilité pro-palestinienne de l’administration préfectorale et de l’audiovisuel extérieur français et la promotion concomitante de personnalités au philo sionisme exacerbé. La mise à l’écart de Bruno Guigue (administration préfectorale), –dont la destruction israélienne de Gaza, en janvier 2009, lui a donné a posteriori raison–, la mise à l’index de l’universitaire Vincent Geisser, l’éviction de Richard Labévière (Média) et de Wahib Abou Wassel, seul palestinien du dispositif médiatique extérieur, se sont accompagnés, en effet, de la promotion concomitante de Bernard Kouchner (Quai d’Orsay), Pierre Lellouche (Affaires européennes), Dominique Strauss khan (FMI), Arno Klarsfeld (Matignon), ainsi que de François Zimmeray, ancien vice-président de la commission d’études politiques du CRIF,  Ambassadeur pour les Droits de l’homme, de Christine Ockrent (pôle audiovisuel extérieur) enfin de Philippe Val (France inter) (1).

Rien n‘avait pourtant été épargné par Nicolas Sarkozy pour ancrer Israël comme pivot de sa diplomatie. Rien. Ni la «désarabisation» (2) du Quai d’Orsay, ni sa participation inaugurale au dîner annuel du CRIF (Conseil représentatif des Institutions Juives de France), ni Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Conférence de Presse pour le Ministre Tabourian et le Président du Groupe d’Études sur l’Énergie du Sénat Français

Posted by jeunempl sur juillet 6, 2009

ANI

electriciteLe ministre des ressources hydrauliques et électriques Alain Tabourian et le Président du Groupe d’Études sur l’Énergie du Sénat Français Ladislas Poniatowski ont tenu une conférence de presse au siège du ministère, en présence du PDG de l’EDL Kamal Hayek et de spécialistes Français.

Le ministre Tabourian a affirmé avoir présenté un plan afin de venir à bout du rationnement du courant électrique et du déficit en production, « mais ce sujet a toujours été traité de manière politique », a-t-il ajouté. J’ai malgré tout étudié le problème de l’EDL et les solutions possibles avec le président du groupe d’études sur l’énergie du Sénat Français Ladislas Poniatowski qui a souhaité venir au Liban pour présenter le projet de l’aide de la France qui consiste à une contribution dans le financement de l’achat de générateurs électriques fabriqués par ce pays. Ces générateurs nous permettront de résoudre le problème de l’électricité à court terme. Pour un terme moyen, nous étudions la possibilité de construire de nouvelles usines à coûts abordables avec le soutien de la France ou de l’Union pour la Méditerranée. La construction d’une nouvelle centrale électrique nécessite cinq ans, ce qui fait qu’on est dans une situation d’urgence nécessitant une solution rapide puisque la demande va augmenter durant ce délai ». Tabourian a aussi précisé que l’énergie renouvelable n’est pas facile à adopter en raison du besoin de solutions immédiates.

De son côté, le sénateur Poniatowski a assuré que la France est prête à poursuivre son soutien pour le Liban, surtout après les élections qui se sont déroulées de façon démocratique. Poniatowski a aussi déclaré que les projets étudiés concernent la construction de centrales utilisant le charbon et le gaz naturels. Il a par ailleurs considéré que la France joue le rôle du défenseur du Liban au sein de « L’Union pour la Méditerranée ».

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

«D’ici 2020, la part d’ENR dans la consommation du sud de la Méditerranée pourrait baisser»

Posted by jeunempl sur juin 26, 2009

Journal de l’Environnement

solaire-energie-renouvelablePrésident de l’association libanaise pour la maîtrise de l’énergie et pour l’environnement (Almee), Said Chehab est dubitatif quant à la concrétisation du Plan solaire méditerranéen. Selon lui, il ne pourra être mené à bien sans la création d’un environnement juridique et économique favorable aux énergies renouvelables dans les pays du sud du bassin méditerranéen.

Axe majeur de l’Union pour la Méditerranée, le Plan solaire méditerranéen prévoit l’installation de 20 gigawatts d’énergies renouvelables (chaleur solaire, photovoltaïque, éolien surtout) en 2020 dans les pays du sud du bassin méditerranéen. Que pensez-vous de cet objectif, presque un an après le lancement de l’UPM?

Le Plan solaire méditerranéen est grippé depuis la guerre israélo-palestinienne de décembre dernier.
Quant à l’installation de 20 GW, elle est possible, mais pas en 2020. C’est un scénario très optimiste et très agressif.
Il faut donc une relance de ce plan, politique mais aussi économique. Le Plan solaire ne décollera pas si l’environnement juridique et économique favorable n’est pas là.

L’Imeder (voir plus bas) peut-il jouer un rôle dans l’atteinte des objectifs?

Les grandes centrales solaires photovoltaïques font peur, et les grands groupes n’auront pas besoin d’aide pour les installer. L’idée que l’Imeder défend, c’est un réseau d’énergies renouvelables à taille humaine.
Toutefois, l’Imeder a un point de vue trop technique. Ce qu’il faut avant tout, c’est créer un environnement juridique favorable au développement des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ibrahim el Ali dans l’émission « c’est pas du vent » sur RFI: « Il faut sauver la mer Méditerranée et sa côte Est; non à l’île des Cèdres »

Posted by jeunempl sur avril 17, 2009

Libnanews

Retranscription de l’émission

Source: RFI

ibrahim-elali-rfi-26-03-2009La première partie de l’émission, présentée par Arnaud Jouve, est destinée à décortiquer l’actualité environnementale avec deux invités:
– Ibrahim El Ali, fondateur de l’ONG Mawassem Khair (Moisson de la bienfaisance).
– André Cicolela, chercheur en évaluation des risques sanitaires à l’INERIS et à l’origine du lanceur d’alerte.

Arnaud Jouve: Bonjour et bienvenue dans votre magazine de l’environnement avec aujourd’hui un dossier consacré à la Méditerranée.

Expert: Il faut voir l’espace méditerranéen. Pour présenter, il inclut une mer quasi fermée et autour d’elle une bande de terre de quelques centaines de kilomètres tout au plus, donc c’est un espace assez restreint. Et sur ce confetti, qui représente à peine 1% de la surface du globe, se concentrent des activités, des comportements qui font peser de vraies menaces sur le développement et sur l’environnement.

La Méditerranée est un espace en partage qui comprend 21 pays riverains qui sont tous confrontés à des degrés divers à un ensemble de problèmes environnementaux aggravés par les changements climatiques en cours et qui en font l’une des grandes problématiques du développement durable actuel.
Alors, quelle est la situation, quels sont les enjeux et les réponses qui s’esquissent au niveau régional. C’est ce que nous verrons dans la deuxième partie de l’émission.

On commence cette première partie par un tour de l’actualité environnementale avec nos invités André Cicolela. Nos auditeurs vous connaissent, vous êtes un des grands lanceurs d’alerte sur les risques chimiques qui ont envahi notre environnement. Vous êtes en charge de l’évaluation des risques sanitaires à l’INERIS (l’Institut national de l’environnement industriel et des risques) et nous vous avions reçu dans notre magazine pour le lancement du réseau Environnement Santé. Vous aviez d’ailleurs attiré notre attention sur les risques toxiques du bisphénol A… le réseau a depuis pris son envol?

André Cicolela: Oui, notamment sur les ailes du bisphénol A si j’ose dire. Depuis cette question, des décisions sont prises aux Etats-Unis. On a une absence de réaction des autorités en France mais là, on en reparlera j’espère parce que c’est une vraie question. Comment se fait-il que face à un problème de santé publique majeur, il y ait un silence aujourd’hui des autorités. Alors que la prise de conscience de l’opinion s’est faite, et je pense qu’il faut effectivement prendre des décisions. Beaucoup d’industriels commencent à prendre des décisions d’ailleurs.

Et à mes cotés, Ibrahim el Ali. Vous êtes le fondateur de l’ONG libanaise Mawassem Khair qui veut dire Moisson de la bienfaisance et c’est aussi une deuxième visite parmi nous.

Ibrahim el Ali: oui c’est une deuxième visite. J’espère qu’elle ne va pas se terminer parce qu’on a tellement de travail à faire autour de l’environnement au Liban mais aussi dans l’espace méditerranéen. Et justement durant ces deux jours qui vont venir, il va y avoir une grande rencontre au Forum de Paris autour du thème de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Forum de Paris à l’UNESCO : Discours d’Ibrahim el Ali

Posted by jeunempl sur avril 7, 2009

Libnanews

“Nul ne peut atteindre l’aube sans passer par le chemin de la nuit.”

Khalil Gibran

ibrahim-elali-forumunescoJe viens d’arriver de mon pays le Liban,  là-bas sur un des villages  de la Haute Galilée, un olivier qu’on nomme l’Olivier Farsi nourrit ses habitants depuis plus de 2700 ans d’huile et d’olives et produit de la richesse pour le développement durable en revivifiant notre biodiversité.

Le Dollar, monnaie récente (200 ans), est devenu maintenant l’architecture de notre système économique, et le pilote du développement industriel. Puis par les crises en cascades qu’il engendre… la meilleure arme de destruction massive de notre planète.

La science et la finance doivent être au service de notre Mère Nature, de sa régénération  et non les promoteurs de sa calamité. L’exemple le plus flagrant  est  la main mise que la finance veut faire de la nature et du ventre des habitants du Tiers Monde, en imposant les OGM, alors que tout scientifique vous dira que l’agriculture biologique ou l’agriculture durable sont  bien meilleures  pour notre environnement.

Je m’appelle Ibrahim El Ali, je veux vous parler de deux expériences qui vont illustrer la thèse que je veux soutenir, l’importance de la sensibilisation et la participation de la population en cas de catastrophes naturelles.

Au Liban tout d’abord, juste après la guerre de 2006, j’ai pu organiser le déminage de plus de 4000 bombes à sous munitions et plus de 100 Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban au centre de l’Union pour la Méditerranée: une place à reconquérir

Posted by jeunempl sur février 18, 2009

L’Hebdo Magazine – Pauline Mouhanna

Quelle est la place occupée par le Liban dans l’Union pour la Méditerranée? Comment aider le Liban à promouvoir son économie? Tous ces sujets ont été débattus à l’Ima, à Paris, lors d’un colloque organisé par l’Institut de relations internationales et stratégiques (Iris) et la Fondation Safadi.

Une salle à craquer.
Tous ont répondu présents: des Libanais vivant à Paris, des Français curieux de s’informer sur l’Union pour la Méditerranée et des Français d’origine méditerranéenne. En effet, la plupart des participants se sentent concernés par les défis de taille qui attendent le Liban et les pays faisant partie de l’Union pour la Méditerranée (UPM). Ainsi, les difficultés économiques et la stabilité politique ont-elles été abordées par les divers intervenants, afin de répondre aux questions posées par le public. C’est d’abord Dominique Baudis, président de l’Institut du monde arabe, et Mohammad Safadi, ministre de l’Economie et du Commerce du Liban, qui ont exposé les buts de ce colloque, à savoir définir les méthodes qui doivent être adoptées pour renforcer la position du Liban dans l’espace méditerranéen.

Pour le ministre libanais, la culture occupe une place particulière. Ceci dit, il a mis en œuvre une coopération culturelle entre la Fondation Safadi et l’Institut du monde arabe. Il a, en outre, expliqué que la relation entre les régions de Tripoli et de Toulouse doit être renforcée.
Par ailleurs, M. Safadi a rappelé la nécessité de développer l’économie libanaise, en invitant les différents intervenants à expliquer quelles sont les Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La France satisfaite du début de concrétisation des échanges diplomatiques Liban-Syrie

Posted by dodzi sur décembre 24, 2008

iloubnan.info

PARIS – Lors d’un point presse mardi 23 décembre, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères et européenne, interrogé sur un éventuel lien entre « le début de concrétisation des échanges diplomatiques entre le Liban et la Syrie » et la proche venue au Liban du président français Nicolas Sarkozy, a déclaré que le ministère avait « souhaité cette étape utile que nous avions mise en relief lors des réunions en marge du sommet de l’Union pour la Méditerranée en juillet dernier. Nous sommes donc satisfaits que ce processus progresse. Nous souhaitons que ce processus aille jusqu’à l’échange formel d’ambassadeurs et cela avant la fin de l’année, maintenant très proche ».

Le Liban a nommé samedi un ambassadeur en Syrie. Trois diplomates syriens sont pour l’heure présents à Beyrouth dans les bâtiments de la future ambassade syrienne.

Le porte-parole a également rappelé que le déplacement de Nicolas Sarkozy au Liban devait encore faire l’objet d’une confirmation officielle.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :