Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘UK’

Téhéran peut-il vraiment verrouiller le détroit d’Ormuz ?

Posted by dodzi sur décembre 29, 2011

France 24

L’Iran menace de fermer le détroit d’Ormuz, carrefour stratégique par lequel transite plus de 40% du fret pétrolier mondial, si les Occidentaux viennent à sanctionner ses exportations d’hydrocarbures. Intimidation ou réelle menace ?

Le monde flirte-t-il avec le spectre d’un nouveau choc pétrolier ? C’est en tout cas la menace brandie par l’Iran depuis que les Occidentaux – États-Unis, France, Royaume-Uni et Allemagne en tête – envisagent d’imposer un embargo sur ses exportations de brut pour forcer la République islamique à stopper son programme nucléaire. L’Iran est en effet soupçonné de vouloir se doter de l’arme atomique.

Une énième opération d’intimidation de la communauté internationale qui, loin de convaincre l’Iran à venir s’asseoir à la table des négociations, l’a plutôt fait sortir de ses gonds. Le premier vice-président iranien Mohammad Reza Rahimi a prévenu mardi 27 decembre que son pays n’hésiterait pas à fermer le détroit d’Ormuz – un des corridors les plus stratégiques de la planète par lequel transitent près de 40% du trafic maritime pétrolier mondial – si les pays occidentaux mettaient leurs sanctions à exécution.

« Fermer le détroit est très facile pour les forces armées iraniennes […]. Il est complètement sous [notre] contrôle […]. [Le fermer], c’est comme boire un verre d’eau, comme on dit en persan », a déclaré mercredi 28 décembre l’amiral Habibollah Sayyari à la télévision en langue anglaise Press-TV.

Esbroufe iranienne

Non seulement cette déclaration a fait souffler un court vent de panique sur les marchés pétroliers – provoquant mardi un pic à 100 dollars le baril à la Bourse de New York – mais il a aussi rapidement fait monter la tension dans le Golfe persique.

L’Iran a-t-il vraiment les moyens de mettre sa menace à exécution ? Rien n’est moins sûr, estime Bernard Hourcade, spécialiste de l’Iran et directeur de recherche au CNRS, pour qui Téhéran joue le jeu de l’esbroufe. Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Félicitations au Président Van Rompuy

Posted by dodzi sur novembre 20, 2009

Le Soir

Herman Van Rompuy, premier Président de l'Union Européenne

Au 1er janvier 2010, Herman Van Rompuy entrera en fonction en tant que premier président de l’Union européenne. La Britannique Catherine Ashton, elle, a été nommée Haut représentant de l’UE aux Affaires étrangères. Ceci dit, qui Obama pourrait-il appeler en cas de besoin pour joindre l’UE ? Les dirigeants européens ne savent pas très bien… La Maison Blanche, elle, a déclaré que le partenariat avec les Etats-Unis sera renforcé par ces deux nominations.

Par Jurek Kuczkiewicz

Herman Van Rompuy, inconnu sur la scène européenne il y a un an encore, a été choisi à l’unanimité par les 27 chefs d’Etats ou de gouvernement pour devenir le premier président permanent du Conseil européen, une des deux nouvelles fonctions créées par le Traité de Lisbonne qui entrera en vigueur le 1er décembre prochain.

Il assumera ses nouvelles fonctions à partir du 1er janvier 2010, ouvrant ainsi l’épineuse question de sa succession au Seize rue de la Loi. Avec une présidence stable pour un mandat de deux ans et demi renouvelable une fois, le système actuel de présidence tournante tous les six mois est remplacé. Le Premier ministre quitte le 16 rue de la Loi pour le nº 175, au Juste Lipse, siège du Conseil de l’UE.

« L’Europe est une union de valeurs et elle a la responsabilité de jouer un rôle important dans le monde », a déclaré le nouveau président de l’Union. Il a toutefois dit vouloir se contenter, dans sa fonction de président du Conseil, d’un rôle de facilitateur de compromis entre les pays de l’UE. Il a affirmé vouloir rester « discret » et ne pas se répandre en interviews dans les médias.

M. Van Rompuy s’est dit par ailleurs favorable à ce que « l’Union européenne continue à s’élargir pour inclure d’autre pays » dans les années à venir, « à condition qu’ils remplissent les critères » demandés. Une manière de répondre à ceux qui l’accusent d’être un opposant à l’entrée de la Turquie dans l’UE. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Khaled Mechaal : la paix passe par le retour aux frontières de 1967

Posted by dodzi sur septembre 23, 2009

New Statesman/Contre-Info.info

Khaled MechaalLoin de vouloir la « destruction d’Israël », les dirigeants du Hamas réaffirment régulièrement qu’ils recherchent un accord de paix et de reconnaissance mutuelle avec Israël sur la base des frontières de 1967. Tout comme Ismail Haniyeh, qui a défendu cette position dans une lettre adressée mardi au secrétaire général de l’ONU, Khaled Mechaal, le dirigeant du Hamas exilé à Damas, considère qu’un « règlement pacifique réaliste du conflit devrait commencer par un accord de cessez-le feu entre les deux parties, basé sur un retrait complet d’Israël de tous les territoires occupés en 1967. » Ce sont, dit-il, « l’intransigeance israélienne et l’absence de volonté d’agir de la part de la communauté internationale qui entravent ce règlement. » Dans un entretien accordé à Ken Livingstone, il s’exprime sur les perspectives de paix, le blocus de Gaza, la désunion palestinienne.

Khaled Mechaal s’entretient avec Ken Livingstone, pour le New Statesman, 22 septembre 2009

Ken Livingstone : Pourriez-vous parler un peu de votre enfance et des expériences qui ont façonné le développement de l’homme que vous êtes aujourd’hui ?

Khaled Mechaal : Je suis né dans le village cisjordanien de Silwad, près de Ramallah, en 1956. Dans ma jeunesse, mon père m’a raconté comment il avait participé à la révolution palestinienne contre le mandat britannique en Palestine dans les années trente et comment il avait combattu aux côtés d’autres Palestiniens, avec des armes rustiques, contre les organisations sionistes, bien équipées et entrainées, qui attaquaient les villages palestiniens en 1948.

J’ai vécu à Silwad pendant 11 ans avant la guerre de 1967, lorsque j’ai été obligé avec ma famille de quitter la maison et de m’installer en Jordanie, comme des centaines de milliers de Palestiniens. Ce fut une expérience traumatisante que je n’oublierai jamais. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mika promet beaucoup de surprises dans son nouvel album

Posted by dodzi sur avril 8, 2009

Libnanews

Mika - LibanBeyrouth, le 7 avril – Après le grand succès que fut « Life In Cartoon Motion » en 2007, le chanteur anglo-libanais Mika s’apprête à lancer son deuxième album, sans pour autant donner une date précise pour sa parution. Dans une vidéo publiée sur son blog, Mika annonce que l’enregistrement de l’album est achevé, et qu’il passe à présent au mixage.

Cette vidéo est un avant-goût furtif à ce que sera le prochain disque de Mika. Le pop singer y dévoile ses principales inspirations pour la composition de ses nouvelles chansons, notamment les films muets des années 20 et les compositeur allemand Kurt Weill. Il a même indiqué vouloir ajouter une touche magique semblable à celle des oiseaux dans le film culte de Walt Disney « Cendrillon » qui aident la belle héroïne à confectionner sa robe pour aller au bal et rencontrer le prince charmant. Ce côté magique et enfantin trouve jusqu’à présent toujours sa place dans la musique et dans les concerts de Mika, comme si ce chanteur n’a toujours pas lâché la main de l’enfant qu’il a été. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Issam Abou Jamra, vice-Premier ministre et candidat à Achrafié

Posted by dodzi sur mars 26, 2009

L’Hebdo Magazine

«Je libèrerai Achrafié des rouleaux-compresseurs»

L’annonce de a candidature au siège grec-orthodoxe à Achrafié a fait l’effet d’une bombe et a donné à ses détracteurs l’opportunité de lui tirer dessus à boulets rouges. Pourtant, c’est avec beaucoup de sérénité que Issam Abou Jamra, vice-Premier ministre, a accepté le choix de l’opposition et se prépare à défendre Achrafié «des rouleaux compresseurs du passé, comme il l’avait défendu en prenant les devants sur ses lignes de démarcation pendant la guerre». Rencontre.

Vos détracteurs affirment que vos alliés de l’opposition préfèrent réserver le siège grecorthodoxe de Marjeyoun à Assaad Hardan et vous présente comme une victime de calculs électoraux qui vous désavantagent. Qu’y atil de vrai?
Lorsqu’on est membre d’un parti, il n’y a pas de victimisation. Au sein du Courant patriotique libre (CPL), nous pensons avant tout à l’intérêt général. Je suis un dirigeant du CPL et j’y occupe une place symbolique. J’aime ma région et j’aurais aimé y présenter ma candidature, d’autant plus que je n’y ai jamais abandonné les habitants et j’ai toujours rendu, dans la mesure de mes moyens, des services à tous ceux qui le demandaient. Par ailleurs, les habitants de la région auraient aimé me rendre la pareille à l’occasion de cette échéance. Notre alliance avec le Hezbollah et Amal me pousse aussi à me présenter dans ce caza. Mais, dans une étude que nous avons menée sur tout le territoire libanais, nous sommes arrivés à la conclusion que ma candidature à Achrafié serait plus bénéfique à l’opposition. D’autre part, ma candidature à Achrafié, où j’ai habité et où j’ai des connaissances solides, me convient, du fait des services que j’ai rendus à la région depuis 1970. Les habitants d’Achrafié savent parfaitement que mes prises de position sont stables, depuis l’époque où j’étais officier dans l’armée, en passant par la période où j’étais viceprésident du gouvernement de Michel Aoun, à ce jour. Ces facteurs jouent en ma faveur. Et si je suis élu, tout ce dont la région a besoin sera réalisé.

La déclaration de Michel Aoun visant à justifier votre candidature à Achrafié a choqué plus d’un.
«Il n’y a pas de nerf à Achrafié», a-t-il dit.
Le général Aoun a mis tout son poids lors de la conférence de Doha pour assurer la libre décision et le libre choix aux habitants de plusieurs ciconscriptions, dont Achrafié, Jezzine, Koura, Batroun, Zghorta, et il a senti que les propos de M. Hariri à Doha étaient une offense. «Vous les prendrez sur papier, mais en réalité, ces régions resteront entre mes mains», lui avait lancé le chef du Moustaqbal. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’Iran, ennemi ou partenaire? Un casse-tête pour Washington

Posted by dodzi sur mars 9, 2009

24 Heures

DÉCRYPTAGE | Plus que jamais, Téhéran est en position de force face aux Etats-Unis. De l’Afghanistan à l’Irak, du Liban à la bande de Gaza, la République islamique joue un rôle incontournable. Pas sûr, dans ces conditions, que les mollahs soient pressés de saisir la main tendue par Barack Obama.

Infographie

Il y a, comme ça, des coïncidences troublantes. Hier, des médias iraniens annonçaient que la République islamique venait de procéder au tir expérimental d’un nouveau missile à longue portée. Sans précision. De quoi inquiéter tous ceux qui ont entendu, la semaine dernière, un officier iranien de haut rang déclarer que les missiles pouvaient désormais atteindre les sites nucléaires israéliens…

Mais surtout: voilà qui laissait bien des observateurs perplexes, au lendemain de la rencontre encourageante, samedi à Damas, entre l’émissaire américain Jeffrey Feltman et le chef de la diplomatie syrienne Walid al-Moualem. Depuis 2005, on n’avait pas vu un tel rapprochement entre les Etats-Unis et le principal allié de l’Iran. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Contacts avec Hezbollah: USA pas prêts

Posted by dodzi sur mars 7, 2009

AFP/Le Figaro

hezbollah-usaLes Etats-Unis ont indiqué qu’ils n’étaient « pas prêts » à faire comme leur allié britannique et à autoriser des contacts avec le mouvement chiite libanais Hezbollah, que Washington considère comme un mouvement terroriste. Un porte-parole du département d’Etat, Gordon Duguid, a indiqué que l’administration du président Barack Obama avait été consultée par Londres, avant l’annonce de ces contacts par le ministre britannique des Affaires étrangères David Miliband hier. Il s’agira de contacts à des niveaux subalternes avec la branche politique du Hezbollah.

M. Duguid a insisté sur le fait que les Etats-Unis poursuivaient une politique de longue date – y compris sous l’administration Bush – consistant à éviter tout contact avec le bras politique ou le bras armé du Hezbollah. « Nous ne sommes pas prêts à franchir la même étape (que les Britanniques), non. Notre position sur le Hezbollah n’a pas changé », a dit M. Duguid, sans louer ni critiquer la décision britannique.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Londres a autorisé des contacts avec le Hezbollah, confirme Miliband

Posted by dodzi sur mars 6, 2009

Romandie News

hezbollah-drapeauLONDRES – Le ministre britannique des Affaires étrangères David Miliband a confirmé vendredi avoir autorisé des contacts à niveau subalterne avec le mouvement chiite libanais Hezbollah, tout en soulignant que l’influence de l’Iran dans la région « devait être freinée ».

« La branche militaire du Hezbollah est interdite en Grande-Bretagne » mais la branche politique dispose maintenant d’un représentant au gouvernement d’union nationale libanais formé en juillet, a souligné le ministre.

« Nous avons autorisé des contacts à niveau subalterne avec eux (la branche politique ndlr) pour rendre absolument claire notre détermination à voir appliquée la résolution 1701 du Conseil de sécurité de l’ONU, qui appelle à la dissolution des milices au Liban », a déclaré M. Miliband sur la BBC.

La résolution 1701 visait à arrêter les combats entre Israël et le Hezbollah au Liban en 2006.

A Beyrouth, Ibrahim Moussaoui, porte-parole du Hezbollah, a salué l’annonce de M. Miliband, la présentant comme « un pas dans la bonne direction ». Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Londres pourrait discuter avec le Hezbollah

Posted by dodzi sur mars 5, 2009

Le Journal Du Dimanche

hezbollah-drapeauLe gouvernement britannique, rompant avec la ligne qu’il suivait depuis des années, n’exclut plus d’ouvrir des discussions avec la branche politique du Hezbollah libanais. « Nous avons revu notre position (…) à la lumière des évolutions positives au Liban », a déclaré mercredi devant une commission parlementaire le secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères Bill Rammell. Il a notamment évoqué la formation en juillet dernier à Beyrouth d’un gouvernement d’union auquel participent le Hezbollah et ses alliés. « Pour cette raison, nous examinons la possibilité d’établir des contacts » avec le mouvement chiite pro-iranien, a-t-il ajouté.

(NDLR: le Hezbollah participe au gouvernement libanais depuis 2005, lorsqu’il était allié au mouvement du 14 mars, dirigé par Hariri. C’est le Courant Patriotique Libre qui a rejoint le gouvernement libanais en juillet 2008)

Posted in Géneral, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Comment expliquer le succès du Hamas ?

Posted by dodzi sur février 12, 2009

Geostratégie

Pour les grands médias, l’affaire semble entendue : le Hamas est terroriste, intégriste et fanatique. Pourtant, ce mouvement a gagné les dernières élections et sa popularité ne cesse de croître auprès des Palestiniens. Pourquoi ? Nous l’avons demandé à Mohamed Hassan, auteur de “L’Irak face à l’occupation”, et un des meilleurs spécialistes du Moyen-Orient…

Qu’est réellement le Hamas ?

Le Hamas est un mouvement politique issu d’un des plus vieux mouvements politiques d’Egypte, les Frères Musulmans. Le mot « Hamas » signifie l’éveil, il fait référence à quelque chose en éruption… C’est un mouvement nationaliste islamiste que l’on pourrait comparer au mouvement nationaliste irlandais. Face à l’occupation coloniale de l’Irlande par les Britanniques, se développa à partir de 1916 un mouvement de résistance, l’Irish Republican Army. Comme les Irlandais étaient catholiques et les colons britanniques protestants, l’occupant tenta d’en faire une guerre de religions. La religion peut être utilisée pour mobiliser un peuple pour une cause.

Quel contexte historique explique l’émergence du Hamas ?

Pour le comprendre, nous devons prendre en considération différents événements historiques. Le premier est la guerre des Six Jours qui discrédita le nassérisme en 1967. Nasser était un président égyptien qui encouragea une révolution arabe pour l’indépendance et le développement. Suite à la sévère défaite que lui infligea Israël, son idéologie perdit en influence. Après sa mort, l’Egypte et Israël entrèrent à nouveau en conflit lors de la guerre d’Octobre en 1973. L’Egypte et la Syrie voulait récupérer des territoires sous occupation israélienne. Finalement, l’Egypte et Israël signèrent un accord, mais cet événement marqua une profonde division dans le monde arabe entre les pays qui étaient prêts à accepter les conditions israéliennes et ceux qui voulaient résister comme la Syrie, l’Algérie, l’Irak… Bien sûr, la question palestinienne restait un élément crucial dans ces conflits. La résistance à Israël avait d’ailleurs mené à la formation de l’OLP, l’Organisation pour la Libération de la Palestine. Cette organisation a été créée dans le but de rassembler les différents mouvements de résistance pour allier leurs efforts dans la résistance à Israël. Avant de négocier avec cette organisation lors des accords d’Oslo, Israël la considérait comme un groupe terroriste et lui infligea plusieurs défaites qui peuvent expliquer l’émergence du Hamas. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :