Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘trafic d’êtres humains’

Un Libanais soupçonné de trafic de femmes arrêté à Moscou

Posted by dodzi sur avril 6, 2012

L’Orient le Jour

Un Libanais soupçonné de trafic de femmes a été arrêté à Moscou, a rapporté vendredi l’agence d’information russe RIA Novosti. Une de ses complices, une femme de 34 ans, a également été arrêtée, selon l’agence citant une commission d’enquête russe.

Le Libanais, dont le nom n’a pas été dévoilé, aurait forcé une femme de nationalité russe à se prostituer au Liban pendant plusieurs semaines en septembre 2009. La victime affirme qu’on lui avait promis un travail dans un restaurant au Liban. A son arrivée à Beyrouth, son passeport lui avait été confisquée, et elle avait été forcée de « fournir des services sexuels » à des clients d’un super night club à Tabarja, au nord du Liban, toujours selon RIA Novosti.

La victime a finalement réussi à contacter l’ambassade russe au Liban qui l’a rapatriée dans son pays.

« Aucune mise en accusation formelle n’a été prononcée à ce jour », conclut l’agence russe.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Yousra, réfugiée irakienne au Liban, un cas parmi 48 000 autres

Posted by dodzi sur janvier 21, 2010

Iloubnan.info

Par Nada Akl

L'UNHCR estime à plus de 48 000 le nombre de réfugiés irakiens au Liban.

Yousra El-Amiri, une réfugiée irakienne entrée illégalement au Liban il y a quelques mois, a ces derniers jours monopolisé l’attention de différentes ONG: elles accusent entre autre la Sûreté Générale d’avoir arbitrairement détenu cette femme alors même qu’un juge avait ordonné sa libération. Une controverse qui remet en lumière l’absence de politique concernant la situation des 48 000 réfugiés irakiens au Liban.

L’aventure de Yousra El-Amiri, 37 ans, commence en Irak, son pays, où des milices armées tuent son père et la menacent. En mai 2009, elle quitte le pays avec son frère et entre clandestinement au Liban via la Syrie. Quand les autorités libanaises les arrêtent tous deux, elle est condamnée à un mois de prison. La peine prend fin le 21 Juin mais le 11 Décembre 2009, El-Amri est toujours détenue, malgré l’ordre de libération immédiate prononcée par le juge Cynthia Kasarji (une décision du tribunal confirmée par le ministère de l’Intérieur). « En septembre 2009, Yousra El-Amiri a été reconnue comme réfugiée par le Haut commissariat des Nations Unies aux réfugiés(HCR) », explique Nizar Saghieh, son avocat. Le Liban a signé et ratifié la Convention des Nations Unies contre la torture qui interdit le rapatriement des personnes qui risquent la torture dans leur pays. Saghieh demande des comptes au ministère de l’Intérieur: « Yousra El-Amri a été détenue arbitrairement pendant 7 mois sans aucune justification juridique ».

Comme Yousra, les Irakiens qui ont fuit leur pays pour trouver refuge au Liban sont généralement identifiés comme réfugiés par le HCR. Mais le Liban n’a pas signé la Convention sur les réfugiés de 1951 et ne donne pas d’effet juridique à la reconnaissance de ce statut par le HCR. Ceux qui qui entrent clandestinement au Liban en quête d’un refuge contre la persécution, ou alors qui y entrent légalement mais qui, pour les mêmes raisons, après l’expiration de leurs visa, sont donc traités comme des immigrants illégaux et sont arrêtés ; ils risquent la prison et le rapatriement. Cependant, selon un accord passé entre le HCR et le gouvernement libanais, les réfugiés et les demandeurs d’asile sont tolérés pour une période limitée en attentant l’orientation vers un autre pays ou le rapatriement volontaire. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sexe et misère, la face cachée du tourisme au Liban

Posted by dodzi sur septembre 2, 2009

AFP/Cyberpresse.ca

par Rana Moussaoui

Prostituée Beyrouth«Je fais parvenir aux clients des hôtels de luxe des albums de photos de jeunes filles, c’est comme vendre de la marchandise». Kamal est proxénète à Beyrouth, un métier en plein essor bien qu’illégal dans un pays où coexistent conservatisme et libertinage.

«Ce boulot, j’en ai hérité de mon père», affirme à l’AFP ce quadragénaire libanais, qui utilise un prénom d’emprunt.Dans des hôtels, des boîtes de nuit, des maisons closes, des «chalets» et sur les autoroutes, des «travailleuses du sexe», parfois mineures, sont à la chasse de clients nantis, notamment des gens du Golfe à la recherche de plaisirs dans le pays jugé le plus libéral du monde arabe.

«L’été, la demande monte en flèche, alors on s’entraide entre réseaux. Ils nous passent des filles en cas de besoin et vice-versa», explique Kamal, propriétaire d’une boîte dans une région côtière au nord de Beyrouth, connue comme une «plateforme» de la prostitution.

Là, dans des «super night clubs», des établissements peu communs dans le monde arabe, des filles exclusivement étrangères, venues notamment d’Europe de l’Est grâce à des visas dits «d’artistes», s’adonnent à la «danse» et souvent à la prostitution.

«Pour moi, c’est un travail comme les autres», lâche Kamal. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban appelle à créer un bureau arabe contre les crimes organisés

Posted by dodzi sur mars 23, 2009

Xinhua/Iloubnan.info

Ziad Baroud - Ministre de l'IntérieurBEYROUTH, 22 mars – Le ministre libanais de  l’Intérieur Ziad Baroud a proposé dimanche, lors d’une réunion du  Conseil des ministres arabes de l’Intérieur à Beyrouth, qu’un  bureau soit mis en place pour lutter contre les crimes organisés,  rapporte le site local Elnashra.

S’adressant à 18 ministres arabes de l’Intérieur et au nom du  président libanais Michel Suleiman, M. Baroud a déclaré que ce  bureau devrait prendre en charge la lutte contre le trafic de  drogue et d’immigrants, et les crimes sur internet.

Il dit « Instaurer la sécurité est liée à trois principes: la préservation de la dignité de l’État; gagner la confiance du peuple et renforcer les capacités des forces de sécurité.  » Il a reconnu que les pays arabes souffrent de la négligence mais d’après lui « cela peut changer si nous coopérons ensemble ».

« Il est nécessaire de renforcer les accords au niveau de la  lutte contre le terrorisme entre les Etats arabes », a déclaré  Baroud aux participant de la conférence de deux jours qui s’est  ouverte dimanche à Beyrouth au milieu de strictes mesures de  sécurité.

Selon Baroud, la mondialisation est une arme à double tranchant et les organisations criminelles et le terrorisme transnational  l’utilisent pour menacer la stabilité des pays arabes.

Il a exprimé l’espoir que le Conseil examine la possibilité de créer ce bureau et d’établir sa structure, affirmant que le Liban est prêt à en accueillir le siège.

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :