Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Tourisme’

Retour en force de la corruption : Harb annule l’obligation d’enregistrement des mobiles en circulation au Liban

Posted by jeunempl sur mai 1, 2014

Le Commerce du Levant

Note du MPLBelgique.org : Il s’agit bien d’un retour en force des trafics de smartphones que le ministre Boutros Harb encourage par cette mesure. La justification de « l’image touristique du Liban » utilisée par Harb n’a aucun sens car cette mesure touche essentiellement les Libanais, une seule fois qui plus est, et non les étrangers qui ont leur propre ligne. De quoi relancer la contrebande, visiblement plus proche que prévu du 14 Mars. Par ailleurs, d’après nos sources, plusieurs projets de développements ont été suspendus par le ministre Harb… tout ceci dénote l’action destructrice et non coordonnée du clan Harb qui utilise aussi le ministère à des fins électorales.

Boutros HarbLe ministre des Télécommunications, Boutros Harb, a décidé d’annuler à partir du 5 mai l’obligation d’enregistrement des téléphones mobiles en circulation au Liban, qui était destinée à lutter contre la contrebande d’appareils.

Boutros Harb a indiqué lors d’une conférence de presse que cette mesure, instaurée en juin 2013 par son prédécesseur Nicolas Sehnaoui, avait nui à l’image touristique du Liban.

Cette mesure a aussi eu pour conséquence, selon lui, l’augmentation des prix des téléphones mobiles, la disparition des petits revendeurs de portables usagés et la baisse des ventes d’appareils sans avoir d’incidence sur la lutte contre la contrebande.

Publicités

Posted in Dossiers, Economie, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban, ambassadeur du trilinguisme

Posted by jeunempl sur juin 12, 2013

(L’Orient le Jour)

Plage Liban - Tourisme« Hi, kifak, ça va ? » Si la formule fait sourire, elle est pourtant véritablement révélatrice des mœurs locales, dans un pays où le trilinguisme est quasiment dans les gènes. Quoi de plus naturel, ainsi, que d’utiliser ce formidable atout et talent local pour promouvoir l’image du Liban à l’étranger ? Tel est l’objectif du « Label L », fruit d’un partenariat étroit entre le ministère du Tourisme, l’ambassade de France, l’Institut français du Liban, le British Council et l’École supérieure des affaires de Beyrouth.

« Le pluralisme linguistique est un atout majeur dans l’accès à de nouveaux marchés, et nous sommes fiers de lancer au Liban le premier label trilingue au monde, a déclaré l’ambassadeur de France, Patrice Paoli. C’est un modèle d’innovation, qui sera garant de la visibilité du Liban à l’international. Des guides touristiques comme Le Petit futé se sont déjà engagés à valoriser le label dans leurs prochaines éditions, tandis que des pays comme la Tunisie ou l’Arabie saoudite ont été séduits par notre idée. » « Selon une enquête menée auprès de 138 entreprises libanaises, plus de 50 % du personnel est trilingue, a ajouté M.Paoli, or ce trilinguisme est souvent une condition déterminante pour accéder à des postes à responsabilité. »

Tom Fletcher : « Le Liban est toujours créatif et bourré de talents »

De son côté, l’ambassadeur de Grande-Bretagne, Tom Fletcher, a insisté sur le symbole que représente ce label dans un contexte de fortes turbulences politico-sécuritaires. « En dépit de ce que disent certains, cela montre que le Liban est toujours créatif et bourré de talents, a-t-il fièrement clamé. Ce label est un nouvel outil qui prouve que le Liban a encore un bel avenir dans le monde des affaires. »
Même son de cloche du côté du ministère du Tourisme : « Le trilinguisme est un indicateur de performance socio-économique de nos hôtels, a déclaré Nada Sardouk, la directrice générale du ministère du Tourisme. Nous excellons dans le domaine du service client, c’est un trait Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Beyrouth et Byblos élues meilleures destinations de la région

Posted by jeunempl sur mai 26, 2013

(L’Orient le Jour)

Jbeil - Le vieux portBeyrouth et Byblos ont été respectivement élues première et seconde destination favorite au Moyen-Orient selon le choix des lecteurs du magazine de voyage américain Conde Nast Traveller.

Les résultats du sondage cité par le Lebanon this Week de la Byblos Bank se basent sur l’avis de 46 476 lecteurs du monde entier ayant participé à l’étude en ligne du magazine. Les participants ont ainsi voté en fonction de six critères que sont l’atmosphère, l’ambiance et l’hospitalité des habitants, le logement, les restaurants, la culture, les sites touristiques et le shopping. Chaque facteur est noté sur une échelle de 5 points allant de « excellent », « très bon », « bon », « juste » ou « mauvais ».

Le score final attribué est ainsi la moyenne de ces 5 notes. Beyrouth s’est vu attribuer un score de 75,9 points sur 100, tandis que Byblos a reçu la note de 74,6 points. Les deux villes libanaises ont été suivies par Dubaï (72,6 points), Tel-Aviv (71,2 points) et Jérusalem (70,6 points).

Dans le monde, la ville de Charleston a été élue meilleure destination aux États-Unis, Cape Town a été récompensée sur le continent africain, tandis que Florence a été élue meilleure ville en Europe et Bangkok en Asie. Vancouver a reçu l’award pour le Canada, Sydney pour l’Australie, et Buenos Aires pour l’Amérique centrale et l’Amérique du Sud.

Photo de Byblos – Jbeil : Tayyar-intishar.org

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bassil lance deux projets de développement dans la caza de Batroun

Posted by jeunempl sur janvier 1, 2013

(L’Orient le Jour)

Au KesrouanLe ministre de l’Énergie et de l’Eau, Gebran Bassil, a annoncé que deux projets ont été confiés à des entrepreneurs dans le caza de Batroun. Il s’agit du réseau des eaux usées à Kfarhalda et du barrage de Mseilha. Le ministère a réussi au cours des derniers jours de l’année à conclure ces deux affaires, souligne un communiqué publié par le bureau de presse de M. Bassil.

Le projet relatif au traitement des eaux usées à Kfarhalda représente un coût de 39,8 milliards de livres. L’entreprise Homan-Veolia Otv a remporté l’appel d’offres. Les eaux usées du jurd de Batroun se jettent dans le lit de Nahr el-Joz ainsi qu’à proximité des cascades de Beit Chlela, polluant le secteur. Ce projet devrait venir à bout du problème.

Concernant le barrage de Mseilha, il s’agit de l’un des projets les plus importants en matière hydraulique et touristique et devrait pourvoir la région en eau. C’est l’entreprise Maltauro-Batco qui a remporté l’appel d’offres. Son coût s’élève à 55 millions de dollars.
M. Bassil précise, dans le communiqué, qu’il a voulu à travers ces deux projets souhaiter de joyeuses fêtes aux habitants du caza de Batroun.

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Réductions exceptionnelles pour relancer le tourisme

Posted by jeunempl sur décembre 19, 2012

Le Commerce du Levant

Fadi Abboud - Ministre du Tourisme

Fadi Abboud – Ministre du Tourisme

Le ministre libanais du Tourisme, Fadi Abboud, a annoncé des réductions de 50% durant 50 jours sur les billets d’avion, les hôtels et dans les centres commerciaux dans le but de redynamiser l’économie et relancer le tourisme au Liban.

Ces réductions seront effectives entre le 8 janvier et le 28 février.

« Nous allons lancer une campagne à partir du 8 janvier prochain et pendant 50 jours où les billets d’avion, les hôtels et les voitures de location seront à moitié prix », a déclaré M. Abboud. « Des offres spéciales dans les restaurants et les commerces seront également à l’ordre du jour », a-t-il ajouté.

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tourisme : des aspects positifs en dépit de la situation

Posted by jeunempl sur décembre 10, 2012

(L’Orient le Jour)

Evolution économique & croissance - GraphePlage Liban - TourismeBien que le secteur touristique libanais ait été significativement affecté par les turbulences régionales et l’instabilité politico-sécuritaire sur le plan local, des points positifs méritent d’être mis en lumière, a souligné un rapport paru dans le dernier bulletin mensuel de la SGBL, EcoNews.

Dans les détails, le nombre de visiteurs a chuté de 15,88 % en glissement annuel à 1,18 million au cours des 10 premiers mois de 2012. Le secteur touristique libanais avait pourtant fait preuve d’une forte capacité de résilience au cours des cinq premiers mois, au cours desquels le nombre de touristes arabes avait poursuivi sa progression à 15,2 % en glissement annuel, a noté le rapport. Mais la multiplication des affrontements à Tripoli en juin dernier, suivie d’une série d’enlèvements en août, a dissuadé les touristes et poussé la plupart des pays du Golfe à mettre en garde leurs ressortissants.

De ce fait, avec la raréfaction des visiteurs arabes, qui constituent habituellement près d’un tiers du nombre total de touristes se rendant au Liban, le taux d’occupation dans les hôtels a baissé de 38,5 % en octobre. L’attentat de la place Sassine survenu en octobre et l’onde de choc qui a suivi ont égalemen Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Abboud clôture sa visite au Brésil : ouverture d’une ligne de vol direct entre les deux pays

Posted by jeunempl sur décembre 1, 2012

ANI

Fadi Abboud - Ministre du Tourisme

Fadi Abboud – Ministre du Tourisme

Le ministre du Tourisme, Fadi Abboud, a clôturé vendredi sa visite au Brésil durant laquelle il a appelé la diaspora libanaise à signer une pétition pour réclamer l’ouverture d’une ligne de vol direct entre les deux pays « pour créer un pont permanent de communication entre les expatriés et leur pays d’origine ».

M. Abboud avait participé, plus tôt dans la journée, à un atelier de travail organisé par la Chambre libano-brésilienne pour le Commerce.

Il avait, également, répondu à l’invitation au dîner organisé en son honneur par le consul libanais à Sao Paolo.

Enfin, le ministre avait visité le siège de l’archevêché des grecs orthodoxes à Sao Paolo.

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le nombre de passagers de l’AIB en hausse de 7% fin octobre

Posted by jeunempl sur novembre 26, 2012

Le Commerce du Levant

Aéroport International de Beyrouth

Quelque 5.053.884 passagers ont utilisé l’Aéroport international de Beyrouth (AIB) à fin octobre, en hausse de 6,7% par rapport à la même période un an plus tôt.

Dans les détails, et pour le seul mois d’octobre, l’AIB souligne une hausse de l’ordre de 5,5% de l’activité du Liban, ainsi que du Liban en direction de l’étranger.

Sur les 473.258 passagers qui ont utilisé l’aéroport, l’AIB recense 223.691 arrivées (+3,6% en glissement annuel) et 246.711 départs (+7,9% en glissement annuel).

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Le taux d’occupation des hôtels de Beyrouth à 58% fin septembre

Posted by jeunempl sur novembre 19, 2012

Le Commerce du Levant

Selon la dernière étude du cabinet de conseil Ernst & Young, le taux d’occupation moyen des hôtels de Beyrouth s’est établit à 58% sur les neuf premiers mois de l’année, contre 55% un an plus tôt.

En effet, les hôtels de la capitale ont bénéficié sur les neuf premiers mois de l’année d’une augmentation de l’activité aérienne, ainsi que du conflit en Syrie.

Le taux d’occupation des hôtels de Beyrouth est inférieur à celui de Dubaï (79%), Abou Dhabi (74%), Amman (73%), et Charm el-Cheikh (67%).

Par ailleurs, toujours selon les mêmes sources, le tarif moyen par chambre a atteint les 200 dollars, enregistrant une baisse de 9,5% en glissement annuel, les revenus par chambre disponible ont diminué de 4,9% à 117 dollars contre 123 durant la même période un an plus tôt.

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Manifestation antiloi 174 : le deuil du tourisme

Posted by jeunempl sur novembre 8, 2012

(L’Orient le Jour)

Note du MPLBelgique.org : Depuis le 1er septembre 2012, L’Orient le Jour mène une campagne féroce contre l’application de la loi anti-tabac… qui interdit de fumer dans les lieux publics, restaurants compris. Ils utilisent ainsi l’argument du marasme touristique que cette mesure implique… une expérience que n’ont pas connu les états ayant appliqués cette mesure bien avant le Liban. Ce média privilégie donc sa propagande médiatique contre le gouvernement et auquel ses bailleurs sont hostiles, plutôt que la santé et l’évolution des pratiques et mentalités dans un pays gangréné par les méfaits de la cigarette et des narguilés. D’après les sondages, près de 80% des Libanais sont favorables à l’application de cette loi anti-tabac.

Des milliers de personnes se sont rassemblées hier au carrefour de Sodeco pour exprimer leur ras-le-bol de la loi antitabac (loi 174). Répondant à l’appel des propriétaires de restaurants, de boîtes de nuit et d’hôtels, près de 7 000 manifestants (10 000 selon les organisateurs), pour la plupart des employés et serveurs au sein des sociétés concernées, ont dénoncé avec rage la grave nuisance que porte la loi à leur commerce, dont elle contribue à réduire une clientèle déjà affectée par la précarité de vie et les menaces pesantes sur la sécurité, aussi bien des Libanais que des étrangers.

« Députés, vous vous êtes disputés sur tout, sauf sur notre gagne-pain ! », « Prenez garde, la mauvaise politique est dangereuse pour l’économie », ou encore « N’éteignez pas la cigarette dans la poche des gens », pouvait-on lire sur les banderoles, brandies par des serveurs de narguilés et des garçons, accompagnés par leurs gérants respectifs et revêtus de leur costume de travail, avec le nom du restaurant ou du café qu’ils représentent. Certains vont même jusqu’à solliciter la presse pour fournir le nom du restaurant, espérant quelque publicité dans la foulée des revendications. C’est dire la frustration des restaurateurs face à leurs pertes, qu’ils rejettent directement sur la loi 174.

Pas de loi au prix du gagne-pain

« Nous ressentons fortement la diminution du nombre de clients », assurent à L’Orient-Le Jour des serveurs de restaurants arabes de renom. « Même si les clients viennent déguster notre cuisine, il reste qu’une cigarette est un complément essentiel au verre siroté, sans oublier que le narguilé est lui aussi demandé chez nous », ajoutent pour leur part les gérants de ces mêmes restaurants. Insensibles par ailleurs aux soucis de santé liés à leur exposition quotidienne aux fumées de tabac, c’est le risque de perdre leur emploi qui Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :