Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘TNT’

Découverte d’explosifs à Naamé, suspects arrêtés : une nébuleuse libano-palestino-syrienne

Posted by jeunempl sur août 24, 2013

L’Hebdo Magazine – Mona Alami

Naameh - voiture piégéeL’attentat de Roueiss, dans la banlieue sud, a été suivi d’une série de révélations choc mettant en relief l’existence d’un réseau libano-palestino-syrien, mêlé aux attentats terroristes frappant actuellement le Hezbollah à Beyrouth et dans les diverses régions du Liban. Eclairage.

En alerte depuis l’attentat de Roueiss, le jeudi 15 août, les services de sécurité ont interpellé ces derniers jours plusieurs personnes suspectées d’appartenir à des cellules terroristes. Ces services ont ainsi réussi à mettre la main sur une voiture piégée prête à l’emploi dans le cadre d’un nouvel attentat, ainsi que sur les membres de plusieurs cellules dormantes.
Selon diverses sources, les renseignements récoltés confirmeraient l’existence d’un réseau regroupant des Palestiniens et des Libanais extrémistes, mais aussi des Syriens, information publiée par Magazine il y a quelques mois déjà. Dans les milieux salafistes et sécuritaires interrogés, on souligne également la possibilité de l’instrumentalisation de ces groupes par un ou plusieurs services de renseignements étrangers.

Ainsi, l’enquête sur l’attentat de Roueiss qui a provoqué la mort de 27 personnes et de 320 blessés au moins, s’est intensifiée ces derniers jours. Avec en toile de fond plusieurs révélations fracassantes depuis l’arrestation par la Sûreté générale, le 
week-end dernier, de quatre personnes. Ces dernières seraient accusées de faire partie d’un gang de huit suspects impliqués dans des opérations terroristes depuis la découverte d’une voiture bourrée d’explosifs à Naamé, au sud de Beyrouth, juste deux jours après l’attentat de Roueiss.

Samedi 17 août, les agents de la sécurité libanaise ont découvert une voiture contenant plus de 250 kg d’explosifs dans un garage de la ville de Naamé. Les explosifs auraient été destinés à servir à plusieurs autres attentats. Les suspects impliqués dans cette affaire seraient des partisans du cheikh fugitif Ahmad el-Assir, qui a échappé à la justice lors des combats qui ont opposé fin juin ses partisans à l’Armée libanaise et fait une quarantaine de morts à Saïda. La voiture de type Audi a été découverte à proximité du bâtiment de la municipalité de Naamé. Elle était munie de fausses plaques d’immatriculation et contenait cinq barils de TNT, ainsi que 50 kilos de nitrate, autre matière explosive, des détonateurs, des fusibles, ainsi qu’une télécommande permettant de faire sauter des véhicules à distance.

Ce serait un dénommé Mohammad Kassem el-Ahmad qui dirigerait la cellule terroriste. Il était surveillé par les agents de la Sûreté générale Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’histoire complète de la voiture piégée à Naameh

Posted by jeunempl sur août 20, 2013

Al Akhbar – Traduit par Al Manar

Naameh - voiture piégéeLa sureté générale a démantelé dimanche une cellule terroriste dans la région de Naameh, près de Khaldeh sur la route du Sud Liban. Trois suspects dans la planification de trois attentats à la voiture piégée ont été arrêtés. Parmi eux figurent un cheikh salafiste, son assistant et une troisième personne. Mais le cerveau de la cellule Mohammad A. a pris la fuite.

Le quotidien al-Akhbar a révélé dans son numéro de lundi les dessous du démantèlement de ladite cellule.

Mohammad A. n’est pas un simple salafiste, mais un extrémiste takifiri. Il a voulu faire le jihad, et a donc choisi de préparer plusieurs voitures piégées comme moyen à ce jihad !
Il a fait part de son désir de se procurer d’explosifs à un informateur de la sureté générale. C’est ainsi qu’il fut placé sous contrôle et poursuite depuis un mois et demi. Mais, Mohammad était très prudent, et les éléments de la sureté générale n’ont pas pu le rattraper en flagrant délit malgré leurs maintes tentatives.

Cependant, la sureté générale qui surveillait les communications de Mohammad était convaincue qu’un attentat était en cours de préparation. Parallèlement, des renseignements ont fait état que Mohammad dirigeait un réseau extrémiste composé de sept personnes, qui compte faire exploser des voitures et perpétrer des assassinats.

Il y a six jours, Mohammad est monté à bord de sa voiture de type Audi. Après avoir effectué une tournée, il l’a garée dans un Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban : découverte d’une importante quantité d’explosifs à Achrafieh

Posted by jeunempl sur avril 26, 2012

(L’Orient le Jour)

Les forces de sécurité ont découvert une énorme cache d’armes dans le dépôt de l’immeuble Zeidane dans le quartier de Jeitawi, à Achrafieh, a rapporté jeudi soir la chaîne de télévision al-Jadeed. A l’intérieur du dépôt, les forces de l’ordre ont trouvé 33 engins contenant 200 grammes d’explosifs, ainsi que plus de 37 kilos de TNT, une mine anti-personnelle israélienne de type M4 et une quantité de munitions pour armes automatiques.

Selon al-Jadeed, chacun des propriétaires de l’immeuble, Kamal et Ahmad Zeidan, possède une clé du dépôt, « mais aucun d’eux n’était au courant de la cache ». La découverte des explosifs a été rendue possible grâce au concierge de l’immeuble qui l’a trouvée en faisant le ménage du dépôt, précise la chaîne.

La chaîne OTV a, de son côté, ajouté que des photos montrant des membres des Forces libanaises effectuant des entraînements militaires ont également été trouvées dans le dépôt. La chaîne du Courant patriotique libre du général Michel Aoun a par ailleurs indiqué qu’un important membre des FL réside dans l’immeuble Zeidane.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban: une bombe explose devant une église, pas de blessé

Posted by dodzi sur mars 27, 2011

AFP

Attentat à la bombe devant une église orthodoxe à Zahle

Explosion d'une bombe devant une église orthodoxe, le 27 mars 2011 à Zahlé, au Liban

BEYROUTH — Une bombe a explosé sans faire de blessé dans la nuit de samedi à dimanche devant l’entrée d’une église à Zahlé, dans l’est du Liban, a annoncé dimanche un responsable de l’église.

La bombe, composée d’environ deux kilogrammes de TNT, a explosé vers 04H15 (01H15 GMT) devant une entrée latérale de l’église syriaque orthodoxe Sainte-Marie, a expliqué à l’AFP Mgr Youstinios Boulos Safar, évêque de Zahlé.

La porte a été soufflée, et à l’intérieur des bancs et l’autel ont été endommagés. Sept voitures garées à proximité ont également été touchées.

L’attentat n’a pas été revendiqué dans l’immédiat.

« Je dénonce ce type d’attentat et j’exhorte les gens à rester calmes », a déclaré Mgr Safar, précisant qu’il comptait célébrer la messe dominicale dans l’église visée.

L’église Sainte-Marie est située dans la cité industrielle de Zahlé, une ville majoritairement chrétienne située à une cinquantaine de km de Beyrouth.

C’est dans cette zone que sept cyclistes estoniens, des hommes âgés de 25 à 40 ans, ont été enlevés mercredi par des hommes armés. Les recherches pour les retrouver étaient toujours en cours dimanche.

 

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un enquêteur du TSL a évoqué la thèse du missile air-sol

Posted by jeunempl sur décembre 6, 2010

Al Manar

Après le journal russe Odnako (rapportée par Voltairenet) qui a soupçonné un missile air-sol d’être derrière l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri, la télévision libanaise New TV a repris la même version, se basant quant à elle sur une autre source : les conclusions d’une enquête élaborée par le coordinateur actuel pour la médecine légale au Tribunal spécial pour le Liban et dont elle cite le nom : le français Xavier Laroche.

Lui aussi, à la fin de son enquête élaborée en 2006 a conclu que l’assassinat du défunt Hariri ne peut être dû qu’à un engin aérien, et que la célèbre Mitsubishi n’était même pas piégée, et n’était qu’un leurre.

Pour en arriver à cette conclusion Laroche était parti du fait que la nature du cratère et des dégâts produits dans l’entourage par l’explosion contre le convoi du défunt Hariri ne peut en aucun cas être dû à une camionnette piégée ni à une explosion souterraine perpétrée à l’aide de 500 kg de TNT.

Dans le cas de cette dernière hypothèse, les destructions auraient dû être inférieures.

Et pour qu’une camionnette puisse avoir les effets constatés, elle a besoin d’une quantité allant de 5 à 10 tonnes de TNT, ce qui n’est pas le cas.

Partant du principe que l’engin devrait percuter le sol pour une telle déflagration, il en a conclu que l’arme du crime est forcément un missile lancé par air, doté de 500 kg de TNT et à qui la chute donne l’effet de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :