Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Tiers-Monde’

Environ 28% des Libanais sont pauvres et 8% vivent dans des conditions de pauvreté extrême

Posted by dodzi sur février 8, 2009

Iloubnan.info

Dans son rapport hebdomadaire, la banque Byblos a publiée dans « Lebanon this week » que le ministère des affaires sociales et le Programme des Nations Unies pour le développement ont lancés deux rapports sur la pauvreté et les conditions de vie au Liban.

Les rapports prouvent que presque 28% de la population libanaise qualifie en tant que pauvres, tandis que 8% vivent dans des conditions de pauvreté extrême, qui signifie que 300.000 individus ne peuvent pas satisfaire leurs besoins alimentaires et autres.

Les rapports indiquent que la pauvreté est concentrée dans la ville de Tripoli, les régions d’Akkar et de Minieh-Dennieh dans le nord, les villes méridionales de Jezzine et Saida, et les régions de Hermel et de Baalbeck du Bekaa.

Les études ont indiqués que ces régions abritent deux tiers de pauvreté extrême et à 50% de pauvreté totale bien qu’elles incluent moins d’un tiers de la population libanaise.

D’ailleurs, des disparités substantielles ont été trouvées à travers les régions. Le nord comporte 20.7% de la population du Liban mais inclut 38% de l’entière population pauvre, alors que des ménages extrêmement pauvres sont représentés dans les régions du sud et de Bekaa.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban : 28 % de la population vit sous le seul de pauvreté

Posted by dodzi sur février 5, 2009

Libnanews

Beyrouth, le 4 février – Dans une étude publiée conjointement par le ministère des affaires sociales et le PNUD, on indique que 28% de la population libanaise vit sous le seul de pauvreté, tandis que 8%, soit 300 000 personnes, vivraient dans des conditions de pauvreté extrêmes, ne leur permettant par de financer leur besoins les plus nécessaires.

Cette étude qui s’est étalée durant les 10 dernières années a été dévoilée en présence du ministre des affaires sociales, le Docteur Mario Aoun ainsi que la représentante au Liban du Pnud, Mara Ruedas. Selon cette étude, 50% des personnes vivant sous le seuil de pauvreté résideraient dans 4 régions, dont Tripoli, la plaine du Akkar, Minieh Denniyé au Nord Liban ainsi que Saida et Jezzine au Sud Liban et dans la région du Hermel et de Baalbeck dans la vallée de la Békaa. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Obama Président : la méprise ?

Posted by dodzi sur février 4, 2009

Affaires-stratégiques.info

Entretien avec Guy Spitaels, ministre d’Etat belge et professeur honoraire à l’Université libre de Bruxelles, auteur de « Obama président : la méprise » (Ed. Luc Pire).

Pour Guy Spitaels, les deux candidats aux présidentielles américaines voulaient l’un comme l’autre maintenir la domination mondiale des Etats-Unis, leurs différences se marquant essentiellement au niveau de la tactique, unilatéraliste chez McCain et plutôt multilatéraliste chez Obama. Selon ses propres dires, le 44e président des Etats-Unis entend jouer le rôle de shérif du monde. Guy Spitaels, répond aux questions de Pascal Boniface, directeur de l’IRIS.

Pascal Boniface : Comme développé dans votre livre « Obama Président : la méprise », pourquoi ne vous attendez-vous pas un changement radical de la part de la politique étrangère américaine ?

Guy Spitaels : Oui, c’est le cœur du propos : la méprise ne se porte pas sur la personnalité d’Obama. Je suis en effet, comme chacun, séduit par ses qualités, son charisme, la maîtrise dont il a fait preuve pendant toute la campagne, la sagesse qui décevra peut-être d’aucuns mais qui est réelle dans la composition de son équipe. Le problème n’est pas là, la méprise est double au fond. Certains voudraient voir en Obama le porteur de leurs inspirations pour le Tiers-Monde, pour l’environnement, pour une nouvelle reconstruction des Nations-Unies. Ce sont des objectifs extrêmement louables, mais il faut davantage s’attendre au principe d’« America first ».

La première méprise dont pourraient être victimes les Européens, c’est donc de ne pas voir, comme avec tous les Présidents américains, qu’il agira légitimement – évidemment – pour défendre les intérêts de ces concitoyens. La seconde méprise réside dans ses conceptions pour ce faire, celles qu’il entretient de son pays. Et là il me semble qu’il n’y a pas de doute. Dans son livre, maintenant traduit, “Change We Can Believe in”, il disait déjà que les Etats-Unis devaient être un shérif, mais le problème était que le shérif au pouvoir était un mauvais shérif. Il a repris ce thème d’une certaine manière dans son article remarqué de Foreign Affairs, au début de sa campagne, où il disait qu’il essaierait certes de dialoguer avec les puissances ennemies et d’autres, mais que si cela était nécessaire, il agirait unilatéralement. C’est ainsi, me semble-t-il, qu’il voit les choses. Son discours inaugural n’a fait que confirmer ce propos : « We are ready to lead once more ». Mais je ne sais pas si ce leadership est la fonction qu’un certain nombre d’habitants de la planète attendent des Etats-Unis. Qu’en pense-t-on en Chine, dans le monde musulman, en Russie ? Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Géneral, Régional, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :