Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘thermique’

Le Liban produit près de 1,5 million de tonnes de déchets solides par an

Posted by jeunempl sur juillet 18, 2010

Le Commerce du Levant

Le Liban produit près de 1,5 million de tonnes de déchets solides par an, dont 10 % seulement sont recyclés, 40 % amoncelés dans des dépotoirs spécifiques et 50 % jetés dans des terrains vagues.

Durant les dix dernières années, les services de collecte et de recyclage des déchets se sont développés, mais ce ne sont que des projets qui répondent à des problèmes urgents. Le recours aux terrains vagues reste la solution la plus largement adoptée même pour la fermentation des déchets organiques. Cette lacune résulte de l’absence de plan de triage à la source. Selon le ministre de l’Environnement, les systèmes de gestion intégrée des ordures couvrent actuellement 19 % du territoire libanais seulement (Beyrouth, Mont-Liban, Tripoli et Zahlé) et 60 % de la population en bénéficie.

Il propose une solution qui inclurait la collecte, le triage léger, le recyclage et la désintégration thermique, et suggère la création de quatre centres de traitement des déchets : un pour Beyrouth et le Mont-Liban, un pour la Békaa et la régionde Baalbeck-Hermel, un pour le Sud et Nabatiyé et un pour le Liban-Nord et le Akkar, et estime le budget d’une telle opération à 55 dollars/tonne de déchets, le gouvernement pouvant même acheter de l’énergie électrique (biomasse) de ces centres à 11 cents le kW/h. Ce projet qui s’étalerait sur un minimum de 25 ans nécessite deux ans de préparation et deux autres années pour sa mise en application.

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban – Energie : malgré le manque de soutien du gouvernement, le ministre de l’Energie passe à l’action

Posted by jeunempl sur avril 15, 2010

MPLBelgique.org

Depuis son entrée en fonction, le nouveau ministre de l’Energie et des Ressources hydrauliques Gebran Bassil sait que le ministère des Finances n’est pas prêt à lui accorder le moindre centime pour combler le déficit de production d’électricité. Bassil s’était alors dans un premier temps lancé dans un travail de reconnaissance afin de restructurer la gestion de l’Energie.

C’est ainsi qu’il a commencé par supprimer dès le mois de mars les subventions annuelles au mazout. Ces dernières ne profitaient qu’aux trafiquants alors qu’elles étaient destinées à réduire les charges sur le citoyen. Cette mesure permet d’économiser près de 9 millions de dollars à l’état. Cette somme, le ministre a voulu la dédier aux premières mesures destinées en faveur des énergies renouvelables au Liban.

Quelles sont ces mesures et leur étendue à l’échelle nationale?

Grâce aux 9 millions de dollars dégagés, 3 projets ont été lancés pour promouvoir la réduction de la consommation électrique ainsi que l’utilisation des énergies renouvelables.

C’est ainsi qu’1 million de ménages libanais recevront chacun 3 lampes économes. Chacune de ces ampoules consomme 24 watts et remplacera une ampoule conventionnelle de 100 watts, permettant à chaque foyer d’économiser 28 dollars par an de facture énergétique. Le coût du projet est estimé à 7 millions de dollars et devrait permettre à l’état d’économiser 76 millions de dollars sur 4 ans. Autrement dit, si 15% de ces ampoules sont effectivement utilisées, une installation de 30 MW de puissance serait économisée, soit 2% de la production actuelle. A noter que cette mesure concerne essentiellement les consommations de nuit.

Le second projet consiste à subventionner les crédits à l’acquisition de chauffe-eau solaire, à hauteur de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Economie, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La Chine offre 600 chauffe-eau solaires au Liban

Posted by jeunempl sur mars 31, 2010

(L’Orient le Jour)

La République populaire de Chine, représentée par son ambassadeur Liu Zhiming, a fait don hier au Liban de 600 chauffe-eau solaires, en complément des 500 unités offertes en 2005, ainsi que de 2 500 tuyaux pour réparer le matériel endommagé durant la guerre de juillet 2006. Le ministre de l’Énergie et des Ressources hydrauliques, Gebran Bassil, a reçu ce don au nom du Liban et s’est félicité de l’intérêt porté par la Chine aux énergies renouvelables et de la coopération totale entre les deux pays.

M. Bassil a rappelé à cette occasion la détermination de l’État à exploiter toutes les sources d’énergies renouvelables disponibles pour pallier, ne serait-ce que partiellement, le problème de l’électricité au Liban. En ce qui concerne la distribution des chauffe-eau solaires, M. Bassil a indiqué qu’un tirage au sort sera organisé à cette fin dans deux mois. Seuls les citoyens ayant présenté à partir du 1er avril une demande d’obtention d’un compteur de 15 ampères ou de remplacement de compteur de 5 et 10 ampères pourront participer au tirage. Cette initiative consiste à encourager un plus grand nombre de citoyens à s’abonner à l’Électricité du Liban (EDL) et à lutter de manière indirecte contre les branchements illicites.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

«D’ici 2020, la part d’ENR dans la consommation du sud de la Méditerranée pourrait baisser»

Posted by jeunempl sur juin 26, 2009

Journal de l’Environnement

solaire-energie-renouvelablePrésident de l’association libanaise pour la maîtrise de l’énergie et pour l’environnement (Almee), Said Chehab est dubitatif quant à la concrétisation du Plan solaire méditerranéen. Selon lui, il ne pourra être mené à bien sans la création d’un environnement juridique et économique favorable aux énergies renouvelables dans les pays du sud du bassin méditerranéen.

Axe majeur de l’Union pour la Méditerranée, le Plan solaire méditerranéen prévoit l’installation de 20 gigawatts d’énergies renouvelables (chaleur solaire, photovoltaïque, éolien surtout) en 2020 dans les pays du sud du bassin méditerranéen. Que pensez-vous de cet objectif, presque un an après le lancement de l’UPM?

Le Plan solaire méditerranéen est grippé depuis la guerre israélo-palestinienne de décembre dernier.
Quant à l’installation de 20 GW, elle est possible, mais pas en 2020. C’est un scénario très optimiste et très agressif.
Il faut donc une relance de ce plan, politique mais aussi économique. Le Plan solaire ne décollera pas si l’environnement juridique et économique favorable n’est pas là.

L’Imeder (voir plus bas) peut-il jouer un rôle dans l’atteinte des objectifs?

Les grandes centrales solaires photovoltaïques font peur, et les grands groupes n’auront pas besoin d’aide pour les installer. L’idée que l’Imeder défend, c’est un réseau d’énergies renouvelables à taille humaine.
Toutefois, l’Imeder a un point de vue trop technique. Ce qu’il faut avant tout, c’est créer un environnement juridique favorable au développement des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :