Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Temoin’

Liban – L’assassinat de Rafic Hariri : une nouvelle version qui dérange

Posted by jeunempl sur décembre 29, 2010

Chems Eddine CHITOUR – Le Grand Soir

« Nous voulons coopérer avec l’enquête. Comme tous les Libanais, nous voulons connaître la vérité. Nous avons condamné l’assassinat du ministre Al-Hariri depuis le début et estimé que c’était un tremblement de terre. »
Hassan Nasrallah leader chiite libanais

Ce mois de décembre, le Tribunal pour le Liban va publier l’acte d’accusation pour l’assassinat de Rafic Hariri le 14 février 2005. Petit retour en arrière pour situer Rafic Hariri. Rafic (Baha ad-Din) al Hariri mort assassiné le 14 février 2005 à Beyrouth, est un homme d’affaires et homme politique libanais, musulman sunnite. Il fait fortune en Arabie Saoudite avant de diriger cinq gouvernements au Liban entre 1992 et 2004, notamment de 1992 à 1998 puis de 2000 à 2004. Il démissionne de son poste de Premier ministre en octobre 2004, à cause de tensions avec le président Émile Lahoud. Le 14 février 2005, malgré le blindage de son véhicule, un attentat-suicide commis par camionnette contenant une seule charge explosive de 1 800 kg, composée d’un mélange de Rdx, Petn et Tnt le tue en même temps qu’une vingtaine de personnes sur la route du bord de mer de Beyrouth. Les services de renseignements syriens sont immédiatement montrés du doigt par l’opposition et une partie de la population. Selon certains témoignages, il aurait reçu des menaces de la part de la Syrie. En décembre 2005, l’ancien vice-président syrien Abdel Halim Khaddam [en exil à Paris après 20 ans de pouvoir, Ndrl] confirme ces accusations. (1)

Cet assassinat marque le début de ce que certains appellent la Révolution du cèdre, Une commission d’enquête est décidée par le Conseil de sécurité le 7 avril 1995. Le 1er septembre 2005, sur la proposition du procureur allemand Detlev Mehlis, agissant dans le cadre d’une enquête internationale mandatée par l’Organisation des Nations unies (ONU) à la demande de la France, le procureur général de la République libanaise Saïd Mirza procède à l’incarcération de Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Osseiran: un tribunal ne peut être fondé sur les faux témoins

Posted by dodzi sur décembre 8, 2010

iloubnan.info

BEYROUTH – Le député Ali Osseiran a considéré mercredi que « la poursuite des polémiques liés aux dossiers du Tribunal Spécial pour le Liban et des faux témoins n’est plus acceptable ».

« Aucun tribunal ne peut être fondé sur les faux témoins », a-t-il ajouté, espérant « la prise d’une position sincère de la part de la famille Hariri concernant ce sujet, afin de préserver la mémoire et le bon souvenir du Premier ministre martyr Rafic Hariri ».

M. Osseiran avait déjà reçu à Rmeili une délégation des maires de Saida-Zahrani qui ont adressé leur remerciement aux deux ministres Ziad Baroud et Ghazi Aridi pour leur rôle joué dans la région.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Tribunal spécial sur le Liban à l’épreuve de la guerre de l’ombre Part 2/3

Posted by jeunempl sur août 16, 2010

Les Libanais «des analphabètes secondaires»

Par René Naba – Libnanews

Le Liban,  banc d’essai de la théorie de la désorientation informative et de la dissension sociale.
La neutralisation de cet important lot d’agents pro israéliens, dont un officier supérieur en charge de la lutte antiterroriste au sein du renseignement militaire libanais, le général Fayez Karam, fait gravissime, proche collaborateur du général Michel Aoun, principal allié chrétien du Hezbollah, témoigne du degré d’infiltration d’Israël dans l’appareil libanais. Il révèle, par contre coup, la porosité de la société libanaise et sa vulnérabilité. Une société pourtant l’une des plus rebelles du monde arabe, mais, paradoxalement, la plus affligée par le phénomène de désorientation informative, la plus affectée par la théorie de la dissension sociale.

Théâtre de la première et de la plus longue guerre civile urbaine de l’époque contemporaine, le terrain y est davantage propice aux manipulations du fait de la division ethnico communautaire du pays, l’institutionnalisation du confessionnalisme en tant que mode de gouvernement, et, du communautarisme en tant qu’horizon indépassable de la société. Ce phénomène s’est amplifié du fait de la guerre intestine par l’effondrement des structures familiales et la recomposition des alliances claniques, donnant lieu à une prolifération de groupuscules se proposant de développer des solidarités parallèles en marge des réseaux habituels. Un phénomène accentué par un vigoureux prosélytisme religieux d’origine anglo saxonne, particulièrement au sein des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Nous observons tranquillement l’érosion au sein de ce qui reste de ceux qui se nomment le groupe du 14 mars

Posted by jeunempl sur avril 22, 2009

Tayyar.org

aoun_2Présidé par le chef du Courant Patriotique Libre (CPL), le général Michel Aoun, le bloc du Changement et de Réforme a tenu hier à Rabieh sa réunion hebdomadaire.

A la suite de la réunion, le général Aoun s’est adressé aux journalistes, dont voici un résumé de ses déclarations :

« Nous avons discuté lors de notre réunion de ma dernière visite en Russie et des affaires que nous avions discuté avec les responsables russes. Nous nous sommes entretenus avec les Russes à propos du terrorisme et des moyens de le combattre ainsi que de la question palestinienne. J’ai prononcé un discours à Moscou au cours duquel j’ai présenté notre approche vis-à-vis de la question palestinienne. En fait, ce problème ne peut pas être résolu avant d’accorder au peuple palestinien ses droits. Il ne s’agit pas uniquement de la question de la terre mais aussi la question de l’Homme.

En ce qui concerne le Tribunal Spécial pour le Liban (TSL), nous adressons la question suivante au ministère de la Justice libanaise et au ministère de l’Intérieur : Après que Zouheir Siddiq se soit dirigé vers les Emirats Arabes Unis, les Forces de Sécurité Intérieure (FSI) ont reçu un appel pour que Siddiq soit délivré aux autorités libanaises, sachant qu’il est recherché par les autorités libanaises et les Nations Unies (UN). Les UN ont répondu qu’ils ne voulaient pas de Siddiq alors que le gouvernement libanais n’a pas répondu jusqu’à l’heure. Nous voulons savoir si ceci est véridique ou pas. Si cela est vrai, nous voulons savoir pourquoi, sachant que les autorités libanaises avaient présenté une demande pour son extradition. Même si l’autorité juridique libanaise s’est dessaisie du dossier Hariri, elle a le droit car il est recherché par les autorités libanaises. De là, elle peut le transférer au TSL.
S’il est inutile d’enquêter avec Siddiq, alors pourquoi les quatre officiers ont été arrêtés ? Il y a des questions qui doivent être clarifiées par les autorités libanaises. Nous souhaitons que la justice libanaise fasse une demande d’extradition de Siddiq. Ensuite, soit elle le transfère à son tour au TSL, soit elle enquête avec lui selon la loi libanaise. Siddiq nous a causé le problème des 4 officiers. C’est suite à ses attestations sur le rôle des 4 officiers dans l’assassinat de Rafic Hariri qu’ils ont été arrêtés.

A l’égard des prochaines élections législatives, nous annonçons que le candidat du CPL au Akkar est Joseph Chahda. Nous avons discuté de plusieurs sujets électoraux lors de notre réunion. Nous observons tranquillement l’érosion au sein de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban : disparition du faux témoin de l’affaire Hariri

Posted by jeunempl sur mars 11, 2009

Altermonde Sans Frontières
Rafik HaririL’enquête sur la mort de Rafic Hariri (photo ci-contre), assassiné en février 2005, se complique un peu plus.
Personnage clé en 2005, placé sous protection de la France, ce Syrien est devenu embarrassant après de fausses déclarations. Il est aujourd’hui introuvable.

La france s’est-elle débarrassée, à bon compte, d’un personnage encombrant, à quelques mois de l’installation du tribunal international chargé de juger les assassins de l’ancien premier ministre libanais, Rafic Hariri ? La question se pose, après la mystérieuse disparition de Zouheir Assadiq de son domicile de Chatou en banlieue parisienne, où il était pourtant « surveillé » par la police.

« Récupéré » par la France en août 2005, l’homme est un membre des services de renseignements syriens recruté par le clan Hariri, qui fit de fausses déclarations à la justice internationale pour « charger » Damas et son allié libanais de l’époque, l’ancien président de la République, Émile Lahoud (Nos éditions du 30 novembre 2005). Assadiq a quitté sa maison le 13 mars. Selon la version officielle que nous a livrée la DST « sa famille se trouve aujourd’hui à Abu Dhabi, mais nous ne sommes pas sûrs de là où il est. Il est très vraisemblable qu’il ait quitté le territoire, mais on ne peut pas tout dire, c’est une affaire sensible. » Précision supplémentaire : « Nous n’avons pas participé à son départ. Mais on ne souhaitait plus le voir chez nous, c’est un affabulateur, un type plus que douteux. »

Ses interrogateurs s’en apercevront tout au long de ses deux ans et demi de présence en France, où il sera d’abord arrêté en vertu d’un mandat international, avant d’être remis en liberté.

« Coup monté »

Un retour en arrière s’impose pour remonter aux sources de la « manip ». Quelques mois après l’assassinat de Hariri en février 2005, l’entourage de l’ancien premier ministre rentre en contact avec Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Meurtre Hariri: l’enquête avance lentement, un témoin à charge « disparaît »

Posted by jeunempl sur avril 12, 2008

(AFP)

Rafik Hariri - Attentat - EnqueteLa disparition d’un témoin à charge dans l’affaire de l’assassinat de l’ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri vient jeter une l’ombre sur l’enquête internationale en cours, qui progresse toutefois lentement mais sûrement.

Où se trouve Mohammad Zouheir Assadiq? Beaucoup se posent cette question au Liban après l’annonce du chef de la diplomatie française Bernard Kouchner il y a trois jours que ce témoin syrien, qui résidait depuis 2005 en France, avait « disparu ». Son ministère a indiqué ensuite que le témoin avait quitté son domicile en banlieue parisienne il y a près d’un mois. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :