Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Tebnine’

L’hôpital gouvernemental de Tibnine réhabilité avec l’aide du gouvernement belge

Posted by jeunempl sur octobre 1, 2011

(L’Orient le Jour)

C’était un grand moment pour Tebnine et pour son hôpital gouvernemental. Peu avant le coucher du soleil, jeudi, une cérémonie s’est déroulée dans la localité afin de marquer l’achèvement des travaux de réhabilitation de l’hôpital gouvernemental de Tibnine, effectués grâce à un financement belge.

La cérémonie s’est tenue sous le patronage du président de la Chambre Nabih Berri, représenté par le ministre de la Santé Ali Hassan Khalil, de l’ambassadrice de Belgique, Mme Colette Taquet, ainsi que de M. Carl Michiels, président du comité de direction de la Coopération technique belge. Des représentants des autorités locales et religieuses, ainsi que des membres du contingent belge de la Finul ont également participé à cet événement.

Le gouvernement du royaume de Belgique a fait un don de 3 millions d’euros pour réaliser ce projet de 3 ans, mis en œuvre par la Coopération technique belge (CTB), en partenariat avec le Conseil du développement et de la reconstruction libanais (CDR) et le ministère libanais de la Santé, et avec le soutien de la Banque islamique de développement (BID).

Grâce à cette réhabilitation, les capacités de l’hôpital se sont étendues et atteignent désormais 65 lits. Ce projet vise en fait à fournir aux habitants de la région un meilleur accès à des soins de qualité. Il contribue également au Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Culture & Société, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La Vierge installée à Cana : le mariage se renouvelle

Posted by dodzi sur septembre 12, 2011

L’Orient le Jour

Le village de Cana de Galilée (Cana al-Jalil) a vu ressusciter hier, devant son église Saint-Joseph, la liesse éthérée du mariage où Jésus a accompli son premier miracle. La Vierge Marie, qui avait demandé à son fils de changer l’eau en vin, resplendit comme une nouvelle mariée sous le soleil de Tyr, sculptée dans une pierre blanche, d’une douceur immaculée. C’est une cérémonie de piété qui a réuni des pèlerins de toutes confessions, venus célébrer le lever de voile sur la statue de Notre-Dame de Cana. Sur fond de louanges chantées par Joumana Medawar et devant les yeux émus d’une centaine de personnes rassemblées en demi-cercle devant l’église grec-catholique, la sculpture, d’une hauteur de 2,3 mètres, faite de résine et de béton, s’est dévoilée, dans l’arôme des pétales de roses lancées et l’encens des rameaux imbibés d’eau sainte. Alors que les applaudissements et les you-yous s’intensifiaient, plusieurs s’agenouillaient pour prier, croisant leurs mains avec ferveur, comme pour mieux embrasser ce moment de foi. Debout au milieu de l’enceinte, le regard mouillé sous son voile bleuâtre, Raïfa Azzam, trentenaire, confie toute la force que stimule en elle la foi. « Ce recueillement avec soi-même, cette énergie que l’on ressent lorsqu’on se rapproche de Dieu montrent que la foi perdure et que notre unité tient bon », affirme Raïfa, habitante chiite du quartier chrétien de Cana. Racontant ses visites continues à l’église de son village depuis son enfance et les apparitions de la Vierge dans ses rêves, elle interrompt son récit pour prêter l’oreille aux allocutions de circonstance qui se poursuivent. « Libanais, chrétiens et musulmans, joignons nos mains dans un retour à nos sources, sous l’ombre de Marie notre mère qui nous aidera à rester unis », déclare Joyce Gemayel, présidente du comité Liban-Terre Sainte, qui organise l’événement. C’est feue Margot Tyan, mère de Mme Gemayel, qui était derrière l’idée d’installer une statue de la Vierge à Cana. Son dernier vœu, formulé à sa fille avant sa mort en 2009, était de voir cette idée se réaliser. « Celle qui nous a réellement conviés à ce recueillement est Marie », précise néanmoins Mme Gemayel, valorisant « votre présence aujourd’hui, qui est un acte de foi (…) et je suis certaine que la Vierge est présente aujourd’hui parmi nous ».

De fait, c’est un hommage à la Sainte Vierge que les participants veulent exprimer. « C’est la Vierge Marie qui m’a permis de venir dans cette région que je visite pour la première fois », confie sereinement Rodine, jeune fille de Jbeil. Derrière elle, une femme entourée de ses trois enfants et transportant son quatrième dans une poussette avance lentement vers la statue nouvellement inaugurée pour l’effleurer, à l’instar de plusieurs dizaines de croyants qui n’ont cessé d’affluer vers le lieu de la cérémonie. « Nous contribuons aujourd’hui à renforcer la présence de Marie ici », estime Mario, 21 ans, venu de Aïn el-Remmaneh. Cette glorification de Marie porte un symbole particulier lié tant à la date qu’au lieu de l’événement. Retenue parce qu’elle est la plus proche du 8 septembre, fête de la Nativité de la Vierge, la date du 11 septembre inaugurera la célébration annuelle de Notre-Dame de Cana au premier dimanche après le 8 septembre. Le lieu de Cana, qui incorpore désormais son nom à celui de la Vierge, est lui-même un lieu cité par l’Évangile et cet événement vise à trancher le débat sur la localisation au Liban du Cana évangélique. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le gouvernement décidera d’ici fin mars de prolonger ou non la mission au Liban

Posted by jeunempl sur février 3, 2011

L’avenir.net

Le gouvernement devra décider d’ici la fin mars de prolonger ou non sa participation à la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL), qui est actuellement d’une centaine de Casques bleus. C’est ce qu’a indiqué mercredi le ministre de la Défense, Pieter de Crem.

Le mandat des troupes belges a été prolongé jusqu’au 31 août prochain, ce qui correspond à celui de la FINUL adopté par le Conseil de sécurité de l’ONU. « Fin mars, nous (le gouvernement) devrons décider ce que nous allons faire avec la mission au Liban. Cela dépendra de l’interprétation de la notion d’affaires courantes et comment celle-ci évolue », a déclaré De Crem en commission de la défense de la Chambre, en réponse à des questions des députés Theo Francken (N-VA) et Philippe Blanchart (PS).

Quatre ans après leur arrivée dans le sud du Liban, les Casques bleus belges de la FINUL ne sont plus qu’une centaine – contre plus de 350 au départ – et se concentrent sur une seule mission: le fastidieux déminage de la « Ligne bleue », la démarcation tracée par l’ONU après le retrait israélien unilatéral du Liban sud en 2000, pour fixer la frontière entre les deux pays.

Ils ont aussi déménagé, quittant à la mi-octobre le camp Scorpion à Tebnine qu’ils occupaient depuis leur arrivée, en septembre 2006, pour rejoindre un cantonnement français à At Tiri, plus au sud.

Posted in Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les Casques bleus belges déminent la frontière israélo-libanaise

Posted by jeunempl sur décembre 21, 2010

Belga

Quatre ans après leur arrivée dans le sud du Liban, les Casques bleus belges de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) ont réduit à la fois leurs effectifs à une centaine d’hommes, et leurs missions, pour se concentrer sur une seule: le fastidieux déminage de la « Ligne bleue » marquant la frontière libano-israélienne.

Ils ont aussi déménagé, quittant à la mi-octobre le camp Scorpion à Tebnine qu’ils occupaient depuis leur arrivée, en septembre 2006, pour rejoindre un cantonnement français à At Tiri, plus au sud, a constaté mardi l’agence sur place à l’occasion d’une visite sur place du « patron » de l’armée belge, le général Charles-Henri Delcour.

Réduit à une centaine d’hommes et de femmes – contre plus de 300 au départ -, le contingent belge actuel de la FINUL, baptisé BELUFIL-13, se concentre désormais sur des tâches de déminage le long de la « Blue Line », la démarcation tracée par l’ONU après le retrait israélien unilatéral du Liban sud en 2000, pour fixer la frontière libano-israélienne, a expliqué mardi son chef, le commandant Philippe Ramaekers, du 4ème bataillon de génie d’Amay, près de Huy.

Ces mines ont été posées par les Israéliens pour « couvrir » leur retrait.
Il s’agit d’un travail « fastidieux », a indiqué le commandant Ramaekers, en faisant allusion à la difficulté du terrain et aux mesures de sécurité prises pour se livrer à cette tâche délicate.

Posted in Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Finul : Le QG de Chamaa, un bout d’Italie au Liban

Posted by jeunempl sur octobre 4, 2010

(Patricia Khoder – L’Orient le Jour)

Le contingent italien de la Finul a ouvert les portes de sa nouvelle caserne à Chamaa, jeudi dernier, à la presse. Au programme de la journée : tournée dans le quartier général des Casques bleus et cérémonie de remise d’aides à des municipalités de la zone, en présence de l’ambassadeur d’Italie, Gabriele Checchia, qui achève un mandat de quatre ans au Liban.

À son arrivée au Liban, dans le cadre de la seconde Finul, le contingent italien, qui compte actuellement environ 2 200 hommes, avait pris pour quartier général la base de Tebnine. Il y a quelques mois, ce quartier général a été transféré dans une immense zone à Chamaa, dans le caza de Tyr. Le contingent italien commande le secteur ouest, une zone couvrant les cazas de Tyr et de Bint-Jbeil, et où sont déployés sept contingents de la Finul : le contingent italien bien sûr, mais aussi des Casques bleus français, coréens, slovènes, ghanéens, malais et ceux du sultanat de Brunei.

C’est pour la seconde fois, depuis 2006, que la brigade Garibaldi, déployée actuellement au sud du Litani, sert au Liban. Les soldats italiens de la Finul y passent six mois avant de rentrer chez eux pour être remplacés. Mis à part le quartier général de Chamaa, les soldats italiens possèdent des casernes à Maaraké, Mansouri, Zibkine et bien sûr à Naqoura.

Le quartier général de Chamaa est un bout d’Italie au Liban. Il a été construit sur un immense terrain donnant sur la mer.

Ce sont des soldats portant des signaux à la main qui vous indiquent le chemin quand vous faites votre entrée au quartier général du contingent. Ici, la place principale s’appelle place d’Italie, et les mets servis aux soldats comme à leurs hôtes et aux 200 Libanais qui travaillent avec le contingent viennent directement d’Italie. Cette mesure est prise dans tous les pays du monde où les soldats italiens sont présents pour des raisons de sécurité et d’hygiène. Également à l’entrée du quartier général, entre les oliviers, une statue de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Deux nouveaux Libanais condamnés à mort pour espionnage au profit d’Israël

Posted by jeunempl sur août 17, 2010

Belga

Un tribunal militaire libanais a condamné à mort mardi deux Libanais après les avoir reconnus coupables d’espionnage au profit d’Israël, a-t-on appris de source judiciaire.

Ces peines portent à cinq le nombre de condamnations à mort d’agents présumés travaillant pour le compte de l’Etat hébreu depuis la vaste opération lancée par les autorités libanaises en avril 2009 contre des réseaux d' »espions ». Aucune de ces peines n’a pour l’instant été exécutée. « Le chef du tribunal militaire, le général Nizar Khalil, a condamné à mort Oussama Mohammed Ali Berri, de la ville de Tebnine (sud), pour contact avec les services de renseignements israéliens et transmission d’informations qui ont aidé à des attaques israéliennes contre le Liban », a indiqué la source à l’AFP. Le général Khalil a également condamné à mort Antoine Salim Atmeh « pour être entré en Israël, avoir travaillé avec les services de renseignements israéliens et avoir convaincu Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban souhaite le maintien des Casques bleus belges

Posted by dodzi sur décembre 23, 2009

Belga/RTBF

Les autorités locales de Tebnine, au sud du Liban, souhaitent le maintien des Casques Bleus belges et réclament même le retour de l’hôpital militaire qui y a été déployé avant d’être rapatrié en début d’année.

« Nous demandons au gouvernement belge de laisser ses troupes à Tebnine« , a affirmé mardi soir un des adjoints du maire de la localité, Youssef Fawaz, officier à la retraite, visiblement inquiet des rumeurs de retrait et de la réduction des effectifs militaires belges au Liban.

En septembre 2006, à la suite du conflit qui opposait Israël et le Hezbollah (mouvement politique chiite libanais), la Force Intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) fut renforcée et environ 350 Casques bleus belges envoyés au Liban.

En février dernier, le retrait d’un hôpital de campagne dont bénéficiaient la FINUL et la population locale a contribué à réduire à 239 le nombre d’effectifs belges de maintien de la paix. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Rapatriement dimanche d’un Casque bleu blessé du Liban

Posted by jeunempl sur août 15, 2009

Belga – 7sur7

BELUFIL - BELUBATTL’armée va rapatrier dimanche soir l’un de ses Casques bleus blessés mercredi dans un accident de la route au Liban du sud, a annoncé samedi le ministère de la Défense.

L’avion transportant ce blessé est attendu vers 21 heures à l’aéroport militaire de Melsbroek, a précisé un porte-parole du ministre de la Défense, Pieter De Crem. La presse est la bienvenue, mais aucune interview, ni du blessé, ni des membres de sa famille, ne sera possible, a-t-il ajouté.

Il s’agit du militaire le plus grièvement touché dans l’accident survenu mercredi vers 16 heures sur la route reliant la ville de Saïda à Tebnine, la garnison du contingent belge de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL).

En effectuant une « manoeuvre d’esquive », un véhicule blindé à roues du type LMV (Light Multirole Vehicle) a quitté la route et terminé sa course quinze mètres plus bas. Les trois occupants, issus du 1er régiment de Carabiniers-Grenadiers de Bourg-Léopold, avaient été transférés vers l’hôpital civil de Saïda. L’un d’eux avait déjà rejoint son unité vendredi. La Belgique participe depuis trois ans à la FINUL avec près de 250 Casques bleus.

Posted in Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban: les Casques bleus belges ont neutralisé plus de 13.300 sous-munitions

Posted by jeunempl sur mai 12, 2009

Le Vif/L’Express

BELUFIL - BELUBATTLes Casques bleus belges présents au Liban depuis deux ans et demi ont neutralisé ou détruit plus de 13.300 sous-munitions et « nettoyé » près de deux millions de mètres carrés d’engins explosifs, a indiqué mardi le ministre de la Défense, Pieter De Crem.

En date du 15 avril 2009, 29 bombes d’avions, 13.370 sous-munitions (de bombes à fragmentation, ou « cluster »), 419 projectiles de tous les types et onze mines antipersonnel ont été neutralisés, a précisé le ministre en commission de la défense de la Chambre, en réponse à une question de la députée Brigitte Wiaux (cdH). Le détachement belge de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) a aussi contrôlé de façon visuelle 1.725.077 m², 30.304 m² ont été vérifiés au niveau du sous-sol à l’aide de détecteurs, a ajouté M. De Crem. Le contingent belge de la FINUL, qui associe aussi des militaires luxembourgeois – d’où son nom de « BELUFIL » -, est stationné depuis septembre 2006 au camp Scorpion à Tebnine, une petite ville du Sud-Liban située à une douzaine de kilomètres de la frontière israélienne.

Posted in Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La Belgique prolongera sa présence militaire jusque fin 2010

Posted by jeunempl sur avril 16, 2009

Belga/RTBF

herman-van-rompuyLe gouvernement belge a l’intention de prolonger sa présence militaire au Liban, au travers de la Force intérimaire des Nations unies dans ce pays (Finul), jusque fin 2010, comme c’est le cas pour l’Afghanistan, a indiqué mercredi soir à Beyrouth le premier ministre Herman Van Rompuy, à l’entame d’une visite de deux jours au Liban.

Le premier ministre et le ministre de la Défense Pieter De Crem sont arrivés mercredi soir à Beyrouth pour une visite de deux jours aux autorités du pays et aux militaires belges présents sur place. « L’intention est de prolonger notre présence militaire jusque fin 2010, comme nous le faisons pour l’Afghanistan », a indiqué M. Van Rompuy peu après son arrivée. Le chiffre des effectifs concernés n’a pas encore été arrêté, a-t-il ajouté.

Posted in Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :