Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘taxes’

Le déficit public s’est élevé à près de trois milliards de dollars en 2010

Posted by jeunempl sur février 4, 2011

(L’Orient le Jour)

Le déficit public a légèrement reculé l’an dernier, selon les chiffres publiés hier par le ministère des Finances. Celui-ci a en effet atteint 2,9 milliards de dollars, en baisse de 1,3 % par rapport à 2009. L’excédent primaire a, quant à lui, augmenté d’environ 12 % sur un an, à 1,2 milliard de dollars, en dépit d’une chute de 53 % des transferts provenant des Télécoms.

Selon les chiffres du ministère des Finances, publiés hier, le déficit public s’est élevé à 2,92 milliards de dollars sur l’ensemble de l’année 2010, contre un déficit de près de 2,96 milliards de dollars en 2009, reculant ainsi d’environ 38 millions de dollars sur un an (-1,3 %).

En termes relatifs, le déficit s’est ainsi élevé à 25,8 % du total des dépenses publiques fin décembre, contre près de 26 % un an plus tôt.
Parallèlement, le solde primaire a enregistré un excédent de 1,2 milliard de dollars l’an dernier, contre 1,1 milliard de dollars en 2009, enregistrant ainsi une croissance de 11,6 % sur un an.

En termes relatifs, l’excédent primaire est ainsi passé de 9,5 % à 10,6 % du total des dépenses publiques.
Il convient de rappeler que jusqu’à fin novembre, le déficit était en hausse de 9,4 % par rapport aux onze premiers mois de 2009. Pour le seul mois de décembre, celui-ci a toutefois largement reculé (-83,3 %), d’où la légère contraction sur l’ensemble des douze mois de l’année.

Les transferts à l’EDL en baisse

Toujours selon le ministère des Finances, on note un recul de 0,5 % des dépenses publiques sur l’ensemble de l’année 2010. Celles-ci se sont élevées à 11,3 milliards de dollars, contre 11,4 milliards de dollars un an plus tôt.

Ce léger recul a été favorisé par une baisse de 138 millions de dollars des dépenses hors service de la dette (-1,9 %), couplée à une hausse moins importante des dépenses liées à la dette, qui ont augmenté de 87 millions de dollars sur un an.

Dans les détails, les dépenses courantes du budget ont reculé de 2,1 % en 2010, pour s’établir à près de 6 milliards de dollars, contre 6,1 milliards de dollars l’année précédente.

Quant au service de la dette, il a progressé de 2,2 % sur un an, à 4,1 milliards de dollars, contre 4 milliards de dollars en 2009. Toujours au niveau des dépenses budgétaires, les transferts à Électricité du Liban (EDL) ont reculé de Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Baisse des taxes sur l’essence : la décision de Bassil est « illégale » selon Hassan

Posted by jeunempl sur janvier 27, 2011

Le Commerce du Levant

L’ordre adressé par le ministre de l’Energie et de l’Eau sortant, Gebran Bassil, au Haut conseil des douanes de réduire les droits d’accises sur le bidon d’essence de 3000 livres est « illégal et anticonstitutionnel », a déclaré jeudi la ministre des Finances sortante Raya al-Hassan à l’agence al-Markazia.

Une décision d’une telle envergure ne peut être prise qu’en Conseil des ministres, après l’analyse de son impact sur les finances publiques, a-t-elle estimé.

Selon elle, le décret 12480 sur lequel s’est basé Bassil dans sa demande a été suivi de plusieurs décrets qui donnent la prérogative de plafonner le prix de l’essence ou de le modifier au Conseil des ministres.

Hassan a également souligné que l’envoi de la demande de Bassil directement au Haut conseil des douanes n’est pas respectueux des procédures administratives, et qu’il aurait fallu s’adresser au ministère des Finances.

La ministre sortante a assuré que la décision ne sera pas appliquée, et que les douanes vont notifier imminement Bassil de l’impossibilité de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le ministre démissionnaire de l’Energie demande aux douanes de baisser les taxes sur l’essence

Posted by jeunempl sur janvier 27, 2011

Le Commerce du Levant

Le ministre démissionnaire de l’Energie, Gebran Bassil, a déclaré avoir envoyé aux douanes l’ordre de réduire les droits d’accises sur l’essence, afin de diminuer le prix à la pompe dès la semaine prochaine, sachant que mercredi, ce dernier a une fois encore renchéri de 300 livres.

Selon le tableau publié par le ministère, les prix de l’essence 98 et 95 octanes atteignent respectivement 36.900 et 36.200 livres libanaises.

Les prix de tous les autres carburants sont également en hausse, sauf celui de la bonbonne de 10 kilos de gaz butane qui est stable à 18.400 livres et celui de la bonbonne de 12,5 kilo qui est en baisse de 100 livres.

Face à la grogne populaire que suscite cette inflation – une manifestation est prévue dans les prochains jours – le ministre sortant a affirmé avoir trouvé une solution juridique pour réduire les prix, à travers une réduction des droits d’accise.

Bassil a envoyé une décision exécutoire aux douanes, avant la nomination de Nagib Mikati à la présidence du Conseil, affirmant « vouloir une solution rapide, au cas où la formation du nouveau gouvernement prend du temps ».
Il s’agit d’une mesure inhabituelle, le Conseil supérieur des douanes relevant du ministère des Finances et la décision de modifier les taxes nécessitant généralement une décision du Conseil des ministres, sur proposition du ministère des Finances.

Bassil se prévaut cependant du décret 12840 annexé au budget de 2001 qui donne selon lui au ministre de l’Energie de larges prérogatives en matière de fixation des prix des carburants. Se fondant sur des consultations juridiques, il affirme que ce décret jamais amendé à ce jour prime par rapport à une décision du Conseil des ministres.

Contacté par le Commerce du Levant, le président du Conseil supérieur des douanes Akram Chedid affirme que ses Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Carburants : les recettes fiscales atteignent un milliard de dollars en 2010

Posted by jeunempl sur janvier 7, 2011

Le Commerce du Levant

Les recettes publiques provenant des différentes taxes sur les carburants (droits d’accises et TVA), ont totalisé un milliard de dollars, a déclaré vendredi le ministre de l’Energie et de l’Eau Gebran Bassil lors d’une réunion avec les secteurs économiques concernés.

Bassil a appelé à une révision des taxes actuelles et a annoncé sa désolidarisation de la politique du gouvernement en la matière, à cause d’une situation qu’il qualifie « d’intolérable ».

Il a de même annoncé son plein appui aux différentes revendications sociales réclamant une baisse du prix des carburants.

Le niveau des taxes sur les carburants est décidé en Conseil des ministres.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Débat : Le « Yes we can » de Nahas, un appel vibrant à une révision de la politique économique

Posted by jeunempl sur mai 27, 2010

(Bachir El-Khoury – L’Orient le Jour)

Volonté politique de torpillage du processus d’adoption du budget ou pas, le document soumis par le ministre Charbel Nahas jeudi dernier en Conseil des ministres met le doigt sur la plaie et jette les fondements d’une vision économique à moyen terme.

Il y a une semaine, jour pour jour, le ministre des Télécoms, Charbel Nahas, soumettait aux ministres, alors réunis pour discuter du budget 2010 – pour la deuxième semaine consécutive -, un document comportant certaines critiques du projet de loi élaboré par le ministère des Finances dans lequel il établit également un diagnostic détaillé du mal économique libanais et propose des solutions à court et moyen terme. Ce document avait alors attisé quelque peu les tensions, certaines parties accusant en catimini le camp politique auquel appartient Charbel Nahas de vouloir saboter le processus d’adoption du budget sous le prétexte de la nécessité de débattre de la vision économique générale.

Dans un entretien avec L’Orient-Le Jour, le ministre des Télécoms, qui a expliqué les tenants et aboutissants de son document, a toutefois démenti en bloc ces accusations, soulignant qu’il « est temps de trouver des solutions aux problèmes chroniques dont souffrent les Libanais, sans les noyer dans des conflits politiques d’aucune sorte ».
« D’autant que notre gouvernement a aujourd’hui une occasion rare d’atteindre nombre des objectifs que nous nous sommes fixés. Car d’abord ce gouvernement est très largement représentatif, ensuite parce que la situation financière qui prévaut offre davantage de souplesse qu’auparavant et rend possibles des changements fondamentaux des politiques influant sur l’orientation générale de l’activité économique. » « Il ne faut donc surtout pas Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’argument écologique loin de faire mouche au Salon de l’auto de Beyrouth

Posted by jeunempl sur avril 11, 2010

AFP

Les voitures hybrides font cette année leur entrée au Salon de l’auto de Beyrouth. Mais en dépit d’une volonté affichée par certains ministres libanais, l’argument écologique est encore loin de faire mouche dans un pays où la grosse cylindrée est reine.

Avec 400 modèles exposés, allant des petites KIA bon marché aux luxueuses Maserati et Bentley, le salon de Beyrouth, qui a ouvert vendredi jusqu’au 18 avril, est une des plus grandes foires automobiles du Proche-Orient.

« Nous espérons inciter les Libanais à se tourner vers de petites voitures hybrides de quatre cylindres respectueuses de l’environnement, avec lesquelles ils rouleront d’ailleurs plus longtemps », a déclaré à l’AFP le ministre de l’Environnement, Mohammad Rahal.

Son ministère a récemment décidé, de concert avec les Finances, de supprimer les droits de douane et les taxes sur les voitures hybrides, une mesure qui ne sera effective que lorsque le gouvernement aura adopté le budget.

Les droits de douane sur les voitures importées peuvent atteindre 50% de leur prix d’arrivée, auquel il faut ajouter 10% de TVA et les frais d’immatriculation.

« Si nous parvenons à supprimer les droits de douane, au moins la moitié du prochain salon sera consacré aux voitures hybrides », a indiqué à l’AFP le ministre du Tourisme, Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections 2009 – Programme du CPL: Gestion des finances publiques et de la dette publique

Posted by dodzi sur mai 29, 2009

MPLBelgique.org

Programme complet du Courant Patriotique Libre

Programme-CPLChapitre 6 Gestion des finances publiques et de la dette publique

Diagnostic

A. Un Etat très endetté et qui subit des pertes financières considérables et injustifiées

1. Ratio dette/PIB parmi les plus élevés au monde,

2. Dette injustifiée au regard des sommes dépensées pour la reconstruction des infrastructures à la fin de la guerre et pour la subvention de différents secteurs économiques (énergie, agriculture, PME/PMI, etc.) mais justifiée par le taux prohibitif des intérêts payés durant de nombreuses années au regard des taux d’intérêts dans le monde et de l’inflation locale.

3. Pertes additionnelles dues à une mauvaise gestion de la dette publique, notamment à une mauvaise évaluation des besoins de financement qui conduit à emprunter parfois de manière excessive à cause d’une gestion chaotique des comptes des entités publiques et du manque de prévision.

4. Pertes dues à la mauvaise gestion de l’Electricité du Liban : pertes non techniques et pertes techniques sur le réseau, tarification inadaptée au prix des combustibles, pas de politique d’achats à long terme ni de couverture financière des risques.

5. Coût des infrastructures anormalement élevé qui s’explique par la corruption au plus haut niveau de l’Etat et par le désir de certains gouvernements précédents d’acheter l’appui de partis politiques par l’intermédiaire d’entrepreneurs qui leur sont proches. C’est notamment le cas pour les travaux financés par l’intermédiaire du CDR et du Conseil du Sud et pour les indemnités payées par la Caisse des Déplacés. Les comptes de ces deux derniers organismes ne sont d’ailleurs pas soumis au contrôle des institutions de l’Etat et le budget du CDR n’était pas inclus jusqu’à récemment dans le budget de l’Etat.

6. Pertes dues à l’obsolescence de la loi sur les achats publics et au rôle inefficace des organismes de contrôle de l’Etat.

7. Surdimensionnement de certains équipements publics et surnombre de fonctionnaires dans certains secteurs, notamment dans le domaine de l’éducation publique. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Hoss appelle à ne plus imposer des taxes aux Libanais

Posted by dodzi sur janvier 28, 2009

iloubnan.info

BEYROUTH – L’ancien Premier Ministre Selim Hoss a mis en garde mercredi dans un communiqué contre de nouvelles taxes à imposer aux Libanais.

Il a affirmé que le Liban risque de perdre toute son électricité d’ici trois ou cinq ans. Les autorités de l’Etat et le Gouvernement « n’ont pas investi convenablement dans le secteur de l’électricité pour résoudre le problème qui s’empire d’une année à une autre », a-t-il précisé.

Hoss a ajouté que le ministre de l’Energie Alain Tabourian a évoqué un plan potentiel de détruire l’Electricité du Liban. Il a ainsi soutenu la position du président de la Chambre Nabih Berri appelant à annuler tous les Fonds en vigueur. Et d’ajouter que cette mesure peut freiner la gaspillage financier au sein de l’Etat.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :