Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Articles Tagués ‘Tachnag’

La société civile se rebelle et lance des tomates sur les parlementaires (video)

Publié par jeunempl le mai 31, 2013

OTV

Face à la prorogation parlementaire, le peuple réclame des comptes…

"Ils disent avoir peur de la situation sécuritaire… la seule chose qui leur fait peur, c’est de perdre leur chaise parlementaire", lance un manifestant.

Seuls les députés du Courant patriotique libre ont refusé ce vote et feront appel contre cette loi au conseil constitutionnel.

Publié dans Culture & Société, Dossiers, Elections 2013, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sondage : Le Courant Patriotique Libre, principale force politique au Metn (video)

Publié par jeunempl le mai 30, 2013

OTV

Le CPL regrouperait selon un sondage menée début mai près de 33% des électeurs de la circonscription du Metn.

Le député maronite Ibrahim Kanaan est le candidat le plus populaire de la région avec 51,9% de faveurs, suivi par Samy Gemayel avec 51,5%.
En ce qui concerne le siège orthodoxe, Ghassan Moukheiber recueille 48,7% d’avis favorables alors que Michel Murr doit se contenter de 45 %.

Après les derniers évènements politiques, le CPL aurait encore gagné 5 points passant à 38% de soutien, ceci reste néanmoins à confirmer.

Publié dans Actualité Tayyar-CPL, Elections 2013, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pakradounian : Nos alliances avec le député Aoun sont constantes

Publié par jeunempl le octobre 5, 2012

R.CH. – ANI

Le député Hagop Pakradounian a affirmé vendredi que la décision du gouvernement d’adopter la politique de dissociation n’a pas été appliquée au niveau populaire.

"Nous avons perdu 4 députés mais le pouvoir politique et populaire ne nous a pas été soustrait", a-t-il dit lors d’un entretien accordé à la "Voix du Liban".

En réponse à une question, concernant la possibilité d’établir une coalition avec le parti Kataëb ou le député Michel Murr aux élections législatives de 2013, M. Pakaradounian a dit : "Nos alliances avec le député Michel Aoun sont constantes et nous sommes ouverts aux autres partis".

Il a en outre indiqué que son dernier contact avec le chef du parti Kataëb avait eu lieu il y a un mois.

"Le Président de la République a affirmé lors de la tenue de la table du dialogue, qu’il est contre l’orientation des armes sur la scène interne et nous Lire la suite »

Publié dans Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Vrej Sabounjian : Actif et discret

Publié par jeunempl le avril 3, 2012

L’Hebdo Magazine – Joëlle Seif

Le ministre de l’Industrie, Vrej Sabounjian, est un homme discret. Aux belles paroles, il préfère l’action. Sur son travail au ministère, il est intarissable. En revanche, lorsqu’on essaie de le faire parler sur les alliances du parti Tachnag pour les élections de 2013 ou sur la réconciliation du parti avec Michel Murr, ses réponses sont très diplomatiques. Sarcastique à l’occasion, il ne manque pas d’égratigner au passage l’ancien président Amine Gemayel ou de répondre vertement à Walid Joumblatt.

Né en 1948, du plus loin qu’il s’en souvienne, Vrej Sabounjian a toujours fait partie du Tachnag. «Aussi loin que remontent mes souvenirs, j’étais membre du Tachnag» dit-il. C’est sur la décision du parti qu’il s’est présenté aux élections législatives de 2009 pour le siège arménien-orthodoxe à Achrafié. Mais ce n’est qu’en tant que ministre de l’Industrie dans le cabinet de Najib Mikati qu’il fait réellement son entrée en politique. «Il est vrai que c’est la première fois que je suis ministre, mais il existe beaucoup d’autres qui sont dans la même situation. Il est évident que certains sont plus familiers avec la procédure des réunions du Conseil, mais il y a des personnes qui ont beaucoup d’expérience sans avoir été ministres au préalable. Leurs interventions sont très intéressantes et utiles», confie Sabounjian. Les critiques formulées par l’actuelle opposition ne le dérangent pas outre mesure. «Quand on est en dehors du pouvoir, il est normal de critiquer l’action du gouvernement. Je suis pour la critique constructive. La critique gratuite ne sert à rien, puisque finalement, que ce soit la majorité ou l’opposition, tout le monde travaille dans l’intérêt du pays», affirme le ministre de l’Industrie.

Dans un pays où il existe deux visions de l’économie, celle reposant sur les services et l’autre sur l’industrie, Vrej Sabounjian considère qu’une économie de services ne peut réussir à elle seule et il faut impérativement qu’on ait une économie équilibrée. Pour lui, il est très important de prendre en considération les données et le timing, ce dernier étant Lire la suite »

Publié dans Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tournée d’inspection de Sabounjian dans les usines du Metn-nord

Publié par jeunempl le mars 9, 2012

N.Kh – ANI

Le ministre de l’Industrie Vreij Sabounjian a indiqué vendredi, après avoir effectué une tournée sur les usines du Metn-nord, que "la tournée industrielle dans cette région revêt une importance et un caractère spécifiques, vu que cette région regroupe des industries distinguées et connues dans les marchés locaux et internationaux".

"Des issues aux problèmes auxquels ces industries font face seront bientôt trouvées", a-t-il dit.

M. Sabounjian a en outre indiqué que "le ministère de l’Industrie coopère avec celui de l’Energie pour une solution à la question des industries qui utilisent l’énergie d’une manière intensive".

"Nous oeuvrons de même à assurer les facilitations nécessaires aux industries qui dépendent de l’énergie renouvelable. Nous avons aussi tranché avec le ministère des Finances sur la question de la récupération de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur les machines industrielles et les matières premières", a-t-il également précisé.

Le ministre a par ailleurs souligné que "la coopération avec le ministère des Affaires étrangères avance fermement pour activer le rôle des missions diplomatiques libanaises à l’étranger, afin qu’elles Lire la suite »

Publié dans Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le patriarche Rahi: le but du dialogue avec le Hezbollah est de rompre la glace

Publié par jeunempl le janvier 31, 2012

N.A. – ANI

Le patriarche maronite Mgr Rahi

Le patriarche maronite Béchara Boutros Rahi a affirmé mardi que "l’objectif du dialogue entre Bkerké et le Hezbollah est de rapprocher les partis et de rompre la glace".

Le chef de l’Eglise maronite qui s’est exprimé devant une délégation de jeunes représentant le PDL, a indiqué que "le siège de Bkerké ne remplace pas la table de dialogue".

"Nous ne pouvons nous accuser dans les moyens d’information et nous sommes prêts, en tant que patriarcat, à dialoguer à l’écart de tout intérêt électoral, commercial ou économique", a-t-il dit.

Le patriarche a également mis l’accent sur les trois piliers du cadre du dialogue qui sont "l’entité libanaise de l’Etat, la charte nationale et le message et le rôle du Liban dans le monde".

"Nous espérons construire, à partir de ces trois points, une société ouverte qui respecte les autres car nous ne pouvons toujours être des parties qui se disputent et s’entretuent", a-t-il clamé.

Concernant la stratégie de défense, le patriarche Rahi a souligné que "Bkerké ne s’est pas penché sur cette affaire qui est du ressort de la table de dialogue".

"Nous n’entamons pas de dialogue sur les techniques politique, économique et sécuritaire mais nous parlons de Lire la suite »

Publié dans Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Enthousiaste pour « l’opération de réforme », Aoun salue le mérite de Berry

Publié par jeunempl le juin 15, 2011

(L’Orient le Jour)

« L’opération de réforme se poursuit, mis à part la formation du gouvernement dont elle est indépendante, comme elle l’est de toutes les entreprises politiques », a affirmé hier le député Michel Aoun. Ainsi, « les poursuites » devraient continuer contre les auteurs de « crimes financiers » et « nous préviendrons les nouveaux venus de ne pas répéter les mêmes erreurs », a ajouté le chef du Courant Patriotique Libre.

Il n’a pas manqué d’inclure dans sa réforme le corps judiciaire. Dans cet esprit, la réunion du bloc du Changement et de la Réforme a porté notamment sur « les affaires de la commission des Finances et du Budget, dont l’examen a révélé de graves faits sur la conduite financière illégale des finances de l’État, et sur la dilapidation des deniers publics », a déclaré M. Aoun. Cela devrait conduire à la mise sur pied « de commissions d’observation (…) et le jugement des présidents et ministres », a-t-il martelé. Il a de plus affirmé accepter la présence d’observateurs financiers délégués par les Nations unies pour suivre de près « notre poursuite des responsables, à condition qu’ils soient meilleurs que les observateurs des élections ».

M. Aoun n’a pas manqué de rétorquer à ceux qui ont exprimé des réticences à l’égard du nouveau cabinet, faisant part d’un « engagement » à l’égard des résolutions internationales, niant toute confrontation avec le Tribunal spécial pour le Liban. « Nous sommes avec sa justice (…) et nous verrons au moment Lire la suite »

Publié dans Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pakradonian : la coopération avec le TSL n’est pas constitutionnelle

Publié par jeunempl le mars 2, 2011

Libnanews

Sur les ondes de Télé Liban, le député arménien Hagop Pakradonian s’est prononcé pour l’accélération de la formation du prochain gouvernement dirigé par le premier ministre Nagib Mikati, afin de faire face aux conséquences de la publication des actes d’accusations des personnes suspectées d’être impliquées dans l’assassinat de l’ancien premier ministre Rafic Hariri.

Pour rappel, le juge Antonio Cassesse a remis aujourd’hui un nouveau rapport concernant les derniers progrès effectués dans le  cadre de l’enquête. Certaines sources indiquent que la publication des actes d’accusation pourrait avoir lieu lors de la première moitié du mois de Mars.

Le parlementaire a également dénoncé le protocole d’application signé par l’ancien premier ministre Fouad Saniora entre le Liban et le TSL, l’estimant non constitutionnel en raison de l’absence de la signature du chef de l’état. Hagop Pakradonian poursuit en soulignant la nécessité de sortir « des compromis étrangers et d’aboutir à une décision nationale ».

Le député a également estimé que le Liban passe par une phase critique nécessitant un gouvernement d’union nationale, avant de conclure, estimant appartenir « J’appartiens à un peuple résistant et au parti Tashnag; celui qui a perdu sa patrie ne s’oppose pas à la résistance et à la libération du territoire ».

Publié dans Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les manifestants arméniens réussissent à arracher un poster géant du PM turc place des Martyrs

Publié par jeunempl le novembre 26, 2010

(L’Orient le Jour)

C’était la foule des grands jours hier place des Martyrs, où des centaines d’Arméniens et de sympathisants ont manifesté contre la visite au Liban du Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, exigeant de lui la reconnaissance par son pays du génocide commis contre les Arméniens il y a plus d’un siècle.

Les protestataires brandissaient force banderoles, sur lesquelles on pouvait notamment lire : « La définition de la paix pour la Turquie : génocide, massacre, déportation, annihilation »…
« Qu’il nous demande pardon d’abord ; ensuite, il viendra au Liban », déplore une Lire la suite »

Publié dans Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Géneral, Liban dans l'Histoire, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le parti Kataëb: Comme le phénix, il renaît de ses cendres

Publié par jeunempl le septembre 11, 2010

Arlette Kassas – L’Hebdo Magazine

En 2011, le parti Kataëb –le rocher comme le surnomment avec fierté ses partisans – célébrera son 75e anniversaire. Une série d’activités marqueront cette date-événement. Sous le slogan «Dieu, patrie, famille», le parti a été un acteur principal de l’une des périodes les plus importantes et les plus douloureuses de l’histoire du Liban.

D’une génération à l’autre, les hommes et les femmes de la dynastie des Gemayel ont lutté pour un Liban conforme à leurs principes. La famille compte cinq martyrs: Amine Assouad, Manuel, Maya, Bachir et Pierre. Comme le dit si bien Sami, député du Metn, «les Gemayel, c’est comme une armée. Elle avance. Quand l’un tombe, il y a toujours quelqu’un qui continue».

Depuis 1936, le parti lutte pour défendre ses constantes. Il connaît des hauts et des bas et des différends internes l’ont parfois déchiré. Selon des cadres phalangistes, le parti est, aujourd’hui, sur la voie d’une guérison complète. Il reprend avec force son rôle sur la scène politique.

Les Phalanges libanaises, plus souvent désignées par Kataëb, ont été fondées en 1936 par Pierre Gemayel, Georges Naccache, Charles Hélou, Hamid Frangié remplacé par Emile Yared, et Chafic Nassif. Les premiers partisans ont milité pour l’indépendance du Liban. Le parti Kataëb, conformément à sa constitution, défend une démocratie sociale basée sur «une liberté qui n’est pas celle des capitalistes et une égalité qui n’est pas celle des communistes». Il se voulait, au départ, un mouvement à caractère Lire la suite »

Publié dans Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 40 followers

%d bloggers like this: