Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘superficie’

Immobilier Liban : les acquéreurs recherchent de plus en plus des appartements de petites tailles

Posted by jeunempl sur août 20, 2012

L’immobilier 100% entre particuliers

Le secteur immobilier libanais affiche un net ralentissement après une période de forte croissance de 2005 à 2009

Selon Walid Moussa, expert de Real Estate Association of Lebanon, même si la chute des ventes des appartements au Liban a atteint 17 %, cette phase difficile et transitoire est nécessaire pour stabiliser le marché immobilier libanais et lui donner une nouvelle dynamique. Il explique que cette baisse est surtout due au recul des demandes des expatriés libanais (- 20,3 %), ces acquéreurs assurant depuis plusieurs années près de 50 % des ventes d’appartements au Liban. La demande locale, assez faible, ne peut à elle seule offrir une nouvelle envolée au marché foncier libanais.

Les prix de l’immobilier au Liban ne baissent pas en raison de la pénurie de terrains constructibles

Devant la chute des transactions immobilières (- 12 % en 2011) et le peu de demandes de permis de construire, on pourrait penser que les prix de l’immobilier libanais vont baisser, mais c’est loin d’être le cas. Les causes sont multiples, le manque de projets de construction de bâtiments, la pénurie des terrains, mais surtout les prix élevés des matières premières maintiennent à un niveau important les prix de l’immobilier libanais.

La solution pour doper les ventes immobilières au Liban : construire des appartements plus petits avec 50 % de superficie en moins par rapport aux habitations construites en 2005

Pour éviter le gel du marché immobilier au Liban en attendant le retour des acquéreurs étrangers, les promoteurs développent de nouveaux logements à grand standing comme à Beyrouth pour attirer une clientèle au niveau social élevé. Le consultant immobilier de l’agence Ramco, Guillaume Boudisseau, souligne que face à la difficulté d’obtenir des crédits bancaires, les futurs acheteurs libanais recherchent des appartements plus Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban compte plus de 157.000 agriculteurs

Posted by jeunempl sur mai 9, 2011

Le Commerce du Levant

Le ministre démissionnaire de l’agriculture a dévoilé lundi les résultats préliminaires du recensement agricole qui couvre environ 75% des agriculteurs du pays, le reste devant être inclus d’ici le 15 juin prochain.

Le ministère a recensé 157000 agriculteurs et éleveurs dans 1350 villages sur un total de 1510. Parmi eux, 20% vivent dans la Bekaa, 31% dans le Nord et à Akkar, 19% au Mont Liban, 14% à Nabatiyeh, et 11% dans le Sud.
Le recensement révèle que 76% des agriculteurs n’ont aucune couverture médicale et sociale, tandis que 24% sont assurés car ils travaillent dans le secteur public ou privé.

Les statistiques indiquent également que 76% des agriculteurs exploitent 82% des terrains.
La superficie totale des terrains agricoles a été estimée à 215.000 hectares, mais la majorité des terres individuelles s’étendent sur moins de 10 acres.
Les propriétaires terriens sont à 91% des hommes, contre 9% de femmes, et la plupart d‘entre eux ont plus de 45 ans.
Près de 54% des terrains sont irrigués, la majorité dans la Bekaa (58%) et 20% dans le Nord. Près de 49% des terrains sont irrigués par les eaux souterraines.

Selon le ministère, 48% des terres sont plantées d’arbres fruitiers, 46% fournissent des récoltes saisonnières, 1% abritent des serres et 5% sont en jachère.
Enfin, au niveau du bétail, le ministère a recensé 67.000 vaches, 236.000 moutons et 367.000 chèvres.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les dernières neiges, un apport important pour l’alimentation en eau

Posted by jeunempl sur décembre 23, 2010

(Suzanne Baaklini – L’Orient le Jour)

La neige tombée lors de la dernière tempête qui a frappé le Liban a couvert une superficie de quelque 2 200 kilomètres carrés, avec une épaisseur de 40 centimètres en moyenne. Ces chiffres ont été fournis par le Conseil national de la recherche scientifique (CNRS) qui estime que la quantité d’eau qui résulterait de la fonte de cette neige pourrait suffire à un million de personnes pendant un an.

La dernière tempête qui a frappé le Liban début décembre n’a pas eu que des méfaits ou engendré que des dégâts. L’abondante neige qu’elle a laissée peut être déterminante dans l’alimentation des nappes phréatiques du Liban en eau. Les calculs du Conseil national de la recherche scientifique (CNRS) montrent d’ailleurs que cet apport peut être considérable.

En effet, des données récentes obtenues par le CNRS grâce aux photos aériennes du satellite industriel Modis, prises le jeudi 16 décembre, montrent que la dernière tempête de neige qui a frappé le Liban a couvert une superficie de 2 200 kilomètres carrés environ. L’épaisseur moyenne du manteau neigeux était d’environ 40 centimètres. Toujours selon le CNRS, si l’on compte la masse spécifique de la neige qui est de 0,65, il s’avère que la quantité d’eau résultant de cette tempête pourrait atteindre les 570 millions de mètres cubes environ. Si l’on en déduit le pourcentage d’évaporation et de ruissellement superficiel non recensé, qui varie généralement entre 55 et 60 %, le CNRS estime que la quantité d’eau qui reste suffira à plus d’un million d’habitants pour une année entière !

La signification de ces chiffres va au-delà du calcul ponctuel du volume d’eau résultant d’une vague de froid. Le secrétaire général du CNRS, Mouïn Hamzé, explique à L’Orient-Le Jour qu’ils Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Hajj Hassan annonce une stratégie pour la relance du secteur agricole

Posted by jeunempl sur décembre 20, 2010

iloubnan

Le ministre de l’Agriculture Hussein Hajj Hassan a affirmé lundi qu’un plan est prévu « afin de reprendre la culture de betteraves pour la production de sucre. Il s’exprimait lors d’un débat sur l’agriculture organisé au Club de la Presse, à l’occasion duquel il a exposé les différents points de sa nouvelle stratégie agricole pour relancer le secteur agricole libanais dans son ensemble.
« Nous avons également mis en place un plan pour la culture du blé, puisque après le dernier incendie, la Russie ne peut plus, selon les normes internationales imposées récemment, exporter son blé », a affirmé le ministre libanais de l’Agriculture Hussein Hajj Hassan alors qu’il venait d’annoncer l’existence d’un plan de reprise de la culture de la betterave à sucre.

M. Hajj Hassan a indiqué que « le secteur agricole au Liban est « prometteur » et « indispensable, étant donnés les changements qui marquent le système alimentaire mondial ».

Le ministre a prononcé ces déclarations lors d’un débat sur l’agriculture au club de la Presse en présence notamment du président du club Youssef Howayek.

Le responsable a souligné « qu’en décembre 2006, il avait mis la stratégie de son ministère pour une période qui s’étale sur 5 ans », notant qu’au Liban, « près de deux millions et demi d’hectares seulement sont cultivés et que cette superficie est Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :