Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘structure’

Nahas annonce son plan de consolidation de l’infrastructure du Broadband

Posted by jeunempl sur avril 13, 2010

(L’Orient le Jour)

Le ministre des Télécoms, Charbel Nahas, a déploré hier la situation actuelle du réseau Internet au Liban, annonçant un plan visant à élargir les bandes passantes internationales, en vue d’une augmentation de la vitesse de connexion et d’une amélioration de la couverture territoriale.

La poursuite du projet de l’installation du broadband au Liban (Internet très haut débit), à travers la technologie de la fibre optique, a été au cœur d’un atelier de travail organisé hier par le ministère des Télécommunications. Les représentants de plus de 300 compagnies, administrations publiques, hôpitaux, universités et associations ont pris part à cet atelier ainsi que plusieurs responsables, dont le gouverneur de la Banque du Liban (BDL), Riad Salamé et les ministres Raya el-Hassan (Finances), Gebran Bassil (Énergie et Ressources hydrauliques), Mohammad Safadi (Économie), Mohammad Khalifé (Santé), Fadi Abboud (Tourisme), et Mohammad Fneich (Réforme administrative).

À cette occasion, le ministre des Télécommunications, Charbel Nahas, a dressé un bilan assez sombre de la situation du réseau Internet au Liban, soulignant que l’infrastructure actuelle n’est pas en mesure de satisfaire les besoins des particuliers, encore moins ceux des sociétés et de l’économie en général. « L’absence de vision et la négligence de la structure sous-terraine a mené à la prolifération et l’entassement d’une série de petites infrastructures disparates et désorganisées (…). Aujourd’hui, la qualité des prestations offertes, notamment au niveau de la vitesse de connexion, ne répond aucunement aux besoins individuels, domestiques et administratifs », d’où le faible taux de pénétration de l’Internet dans le pays, a-t-il ainsi insisté. M. Nahas a souligné à cet égard le manque à gagner sur le plan économique, rappelant les résultats d’une étude élaborée par la Banque mondiale sur le secteur de l’Internet au Liban, selon laquelle, une augmentation de 10 % du taux de pénétration du Broadband contribuerait à une croissance de 1,35 % du produit intérieur brut (PIB) par an, soit près de 400 millions de dollars, et impliquerait, en parallèle, « une hausse de 140 milliards de livres (environ 100 millions de dollars) des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La Ligue arabe sert-elle encore à quelque chose ?

Posted by jeunempl sur avril 6, 2010

El Nashra

Un sommet extraordinaire prévu d’ici octobre prochain pour débattre de sa réforme et la sortir de sa léthargie.
Minée par les conflits entre pays membres et les rivalités internes, la structure a peu d’impact sur la géostratégie mondiale.

En dépit des innombrables réunions sur le sujet, elle n’a pas réussi à faire avancer le dossier palestinien.
Le Sommet de Syrte a-t-il accouché d’une souris comme cela a été si fréquemment le cas aux réunions de la Ligue arabe ? Tenu les 27 et 28 mars dans la ville natale du président libyen Mouammar Kadhafi, le 22e sommet ordinaire de la Ligue arabe ne donne pas le sentiment de faire exception à ce qui semble être une triste règle. Réunis en Libye, les représentants de la Nation arabe ont, une fois de plus, livré un spectacle affligeant, à commencer par les Palestiniens qui n’ont pas raté l’occasion d’afficher leurs divisions. Les Irakiens n’ont pas été en reste. Leur ministre des affaires étrangères Hoshyar Zebari a failli se retirer des travaux avant même le démarrage du Sommet des chefs d’Etat arabes, en réaction à la décision du numéro 1 libyen de recevoir une délégation de l’ancien parti Baas. Le Liban, qui réclame toujours au pays hôte des explications à propos de la disparition de l’imam chiite Moussa Sadr sur son territoire en 1978, a failli, tout bonnement, boycotter la rencontre. Ce n’est qu’à la suite de médiations turque, syrienne, et de la part du Secrétaire général de la Ligue Amr Moussa que le pays du Cèdre a tout au plus consenti une représentation minimale en dépêchant… son envoyé à la Ligue arabe. Enfin, Silvio Berlusconi, seul chef d’Etat européen invité à l’événement, s’est donné en spectacle à deux reprises, la première en s’endormant pendant la rencontre et la deuxième en baisant la main du guide de la Révolution libyenne.
On l’a bien compris, le Sommet de Syrte aura été décevant.

Réformer la ligue ? Mirage ou réalité ?

Sans surprise, les principales victimes de cette situation auront été les Palestiniens, mis en difficulté par la décision israélienne de construire 1 600 nouveaux logements à Jérusalem-est. La rencontre n’a même pas débouché sur un consensus arabe sur la question de la reprise des négociations indirectes. Pourtant, le comité des ministres des affaires étrangères, réuni peu avant le sommet, avait bien présenté aux chefs d’Etat arabes une Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La notation de la dette libanaise pourrait progresser, selon Moody’s

Posted by jeunempl sur février 18, 2010

(L’Orient le Jour)

Selon l’agence internationale Moody’s, une amélioration de la notation de la dette libanaise dépend de l’évolution de la conjoncture politique et financière.

Dans un récent rapport sur le Liban, l’agence de notation Moody’s a dressé un bilan général de l’économie locale, soulignant que le niveau élevé de liquidités, la base importante des dépôts, la capacité à mobiliser les pays donateurs ainsi que l’historique sans faille des remboursements constituent les principaux points forts du pays. En revanche, la fragilité de l’accalmie politique, le niveau élevé d’endettement ainsi que les déséquilibres persistants au niveau des balances fiscale et externe en sont les principales faiblesses.
L’agence, qui a rappelé avoir relevé en avril 2009 à « B2 » sa notation des bons du Trésor en livres libanaises et en devises étrangères, émis par l’État libanais, s’est félicitée de la croissance réalisée sur le plan local l’an dernier. Moody’s a toutefois souligné que les défis structurels Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le confessionnalisme libanais a fait son temps

Posted by jeunempl sur août 15, 2009

Tribune des Droits humains

Drapeau LibanLe pluralisme religieux est la clé de voûte du système politique libanais. De nombreux observateurs estiment que le Liban a désormais dépassé cette structure politique, qui a fait ses preuves par le passé. Reste à savoir comment les Libanais pourront continuer de fonctionner à l’intérieur de ce système tout en renforçant leur sentiment d’identité nationale aux dépens de celui d’appartenance religieuse.

Luna Farhat/Service de Presse de Common Ground – Un des aspects positifs du système libanais, qui compte 18 rassemblements religieux officiellement reconnus, c’est qu’il permet à toutes les communautés religieuses d’avoir une représentation dans le gouvernement, de participer à la gestion des affaires de l’Etat et de contribuer à son essor.

Cette formule a été élaborée dans le Pacte national non écrit de 1943, adopté lors de l’accession à l’indépendance, qui a débouché sur une répartition attribuant : aux maronites, la présidence de la république, par élection de l’assemblée nationale ; aux sunnites, la présidence du Conseil des ministres ; aux chiites, la présidence de l’assemblée nationale. A l’assemblée nationale, les sièges sont répartis entre chrétiens et musulmans selon un rapport de 6 à 5, équilibre qui a en principe tenu jusqu’en 1989.

Pour certains, la guerre civile qui a ravagé le pays de 1975 à 1990 est due au fait que la répartition confessionnelle était inadaptée pour assurer que toutes les mouvances religieuses soient équitablement représentées au gouvernement.

En somme, s’il est vrai que le système a été conçu pour assurer l’équilibre politique entre plusieurs communautés confessionnelles et garantir une coexistence pacifique entre elles, sa conception fondamentalement confessionnelle donne plus de poids à l’appartenance religieuses qu’à la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :