Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘station d’épuration’

Stations d’épuration et pollution : 85% des eaux usées rejetées dans la mer

Posted by jeunempl sur septembre 29, 2013

Arlette Kassas – L’Hebdo Magazine

station d'épuration des eaux uséesLe Centre national des sciences marines a placé le Liban dans une très mauvaise position avec 85% des eaux usées rejetées directement dans la mer. Conséquence immédiate: un niveau de pollution du littoral libanais inquiétant et des appels à l’exécution des plans établis afin de la réduire par un traitement des eaux usées.

Le défaut de traitement des eaux usées ne date pas d’aujourd’hui. Malgré les efforts des dernières années, le problème est loin d’être réglé. La construction des stations d’épuration n’a pas répondu à la qualité souhaitée.

Avant la guerre de 1975, il existait deux stations d’épuration au Liban. Malheureusement, elles ont été détruites. Au lendemain de la guerre, les efforts ont été déployés pour la reconstruction. Toutefois, les progrès en matière de traitement d’eaux usées sont restés minimes, les priorités étant ailleurs.

Dans les années 2000, le Conseil du développement et de la reconstruction (CDR) lance un vaste chantier de construction de stations d’épuration notamment dans les villes côtières. Mais les municipalités concernées n’en ont pas facilité l’implantation de crainte des conséquences ou des mauvaises odeurs. Il a fallu du temps pour vaincre leurs réticences.

Le plan stratégique de 2000 prévoit la création de plusieurs dizaines de stations d’épuration réparties sur l’ensemble du territoire libanais. Sur vingt, dites prioritaires, huit fonctionnent normalement, sept ont encore besoin de finissage et d’être reliées aux égouts. Trois sont en cours de construction. D’autres restent sous étude.

Le coût de construction d’une station est d’environ 100 millions de dollars et l’entretien annuel est d’environ 4% de ce coût. La plupart des stations de traitement des eaux usées construites au Liban ont été financées par des emprunts effectués auprès de gouvernements étrangers, de la Banque mondiale, de la Banque européenne d’investissement, de l’Agence française de développement ou de la banque islamique. Les réseaux d’égout sont construits aux frais de l’Etat libanais.

Certaines municipalités ont commencé à construire des stations d’épuration à leurs propres frais, telle celle de Rimhala, dans le caza de Aley. Un autre projet est en voie d’exécution dans la région des Cèdres.

Selon des études, le Liban investit beaucoup dans le domaine de l’eau. Depuis le début des années 1990, il a ainsi investi en moyenne 0,5% de son PIB annuel. Plus de deux milliards de dollars ont été dépensés pour la construction Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un nouveau plan pour assainir 80% des eaux usées d’ici à 2015

Posted by jeunempl sur avril 12, 2011

Le Commerce du Levant

Gebran Bassil a annoncé le lancement du nouveau plan d’assainissement intitulé « pour ne pas gaspiller notre eau » et destiné à mieux gérer les 320 millions de mètres cubes d’eaux usées produites chaque année au Liban. Aujourd’hui seulement 8% d’entre elles sont traitées. L’objectif est que d’ici à 2015, ce chiffre avoisine les 80%.

Le plan s’articule autour de deux idées : diminuer le niveau de pollution des nappes souterraines par la collecte des eaux usées et leur traitement de façon optimale pour réduire les dépenses hydrauliques du pays. Plusieurs programmes d’assainissement avaient déjà été élaborés auparavant, mais avec seulement quatre stations d’épuration en activité et 60% des foyers libanais raccordés aux réseaux d’égouts en 2011, les objectifs fixés sont loin d’avoir été atteints.

Le nouveau plan qui s’étend jusqu’en 2020 prévoit entre autres la mise en fonction de 54 stations d’épuration, l’adoption de lois et règlementations spécifiques et l’implication du secteur privé.

Le nouveau plan coûtera au total 3,108 milliards de dollars et devra couvrir aussi bien les réseaux d’égouts que les stations d’épuration. Le financement ne devrait pas poser problème a expliqué le ministre, car une grande partie est financée par le Conseil du Développement et de la Reconstruction (680 millions de dollars) et par les municipalités à qui il incombe de prendre en charge l’assainissement (1,150 milliards de dollars). Donc, 70% du financement requis est d’ores et déjà disponible. Les 30% restants devront être financés par l’Etat, les dons internationaux et les acteurs du secteur privé, a affirmé Gébran Bassil.

Posted in Culture & Société, Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’Italie finance deux projets de développement

Posted by jeunempl sur août 13, 2010

Le Commerce du Liban

La direction générale de la coopération au développement du ministère italien des Afaires étrangères a approuvé le financement de deux nouveaux projets de développement au Liban.

Le premier, financé par des crédits d’aide d’une valeur de 14 millions d’euros consiste à construire des stations de traitement des eaux usées et des stations de pompage à Hrajel et à Mechmech. Le second, financé par un don d’une valeur d’un million d’euros au profit du ministère de l’Environnement, vise principalement à encourager la production de l’électricité par l’énergie solaire. Plus de 900 panneaux photovoltaïques seront installés dans les administrations publiques. Une assistance sera fournie à cet effet au ministère afin de consolider ses capacités de manière à répondre aux besoins du pays au niveau de l’environnement et de l’énergie.

Posted in Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’Italie finance deux projets supplémentaires de développement au Liban

Posted by jeunempl sur août 13, 2010

(L’Orient le Jour)

Le comité de pilotage de la Direction générale de la coopération au développement du ministère italien des Affaires étrangères a approuvé deux nouvelles initiatives pour le Liban.

Baptisé « Stations pour le traitement des eaux usées à Hrajel et à Mechmech », le premier projet est financé par des crédits d’aide d’une valeur totale de 14 millions d’euros. Il consiste à construire des stations pour le traitement des eaux usées et des stations de pompage, à installer des canalisations d’égout et à traiter les boues activées dans ces deux villages. Ce projet vise « améliorer les conditions de vie et les conditions de santé des habitants de ces deux villages en réduisant la pollution environnementale d’une manière durable et la contamination des nappes d’eau souterraines », précise un communiqué de l’ambassade d’Italie, qui souligne par ailleurs que ce projet vise aussi à renforcer les capacités de gestion des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :