Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Srifa’

Sud-Liban: Le Hezbollah déjoue une nouvelle tentative d’espionnage israélienne

Posted by jeunempl sur décembre 4, 2011

Al Manar

Environ une semaine après l’annonce de la faillite du bureau de la CIA à Beyrouth, le Hezbollah a réalisé un nouvel exploit dans sa guerre contre les agresseurs de la souveraineté libanaise.

Les combattants de la résistance ont réussi vendredi à avorter une nouvelle tentative israélienne d’espionner le réseau de télécommunication de la résistance dressé entre les deux localités de Srifa et Der Kifa (proche de Tyr).

Une fois découvert par les combattants de la résistance, le dispositif d’espionnage israélien a été bombardé par un drone israélien.

« L’ennemi israélien a fait exploser un dispositif d’espionnage attaché à un réseau de communications entre les villages de Srifa et Deir Kifa (Sud-Liban), à l’aide d’un drone », affirme un communiqué du Hezbollah.

Dans son communiqué, le Hezbollah affirme que les Israéliens ont fait exploser le dispositif après que les combattants de la résistance islamique l’eurent découvert, précisant que l’explosion, à l’est de la ville côtière de Tyr, n’avait pas fait de blessé dans les rangs des résistants.

Plus tôt vendredi, le Hezbollah avait envoyé cinq de ses membres dans la zone où le dispositif avait été posé, ce qui a pu alerter les Israéliens sur le fait que leur engin avait été découvert, a en outre indiqué un responsable du Hezbollah dans le sud du Liban.

En réaction à ce nouvel exploit de la résistance, le chef du conseil exécutif du Hezbollah, sayed Hachem Safiyyedine a affirmé vendredi soir que l’avortement de cette tentative d’espionnage israélienne est une « nouvelle preuve de la vigilance de la résistance face à l’ennemi israélien, (…) et de sa disposition à défendre le Liban en dépit de tous les développements ».

Le dispositif israélien avait été installé dans une région proche du QG de l’unité française de la FINUL

Ce dispositif d’espionnage sophistiqué a été détecté au cœur de la région sud et non pas dans une région frontalière. Et plus précisément, dans un lieu proche du quartier général de l’unité française de la FINUL (forces intérimaires des Nations-Unies au Liban). Une question s’impose: qui a Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un convoi belge cible de jet de pierres au Liban: deux militaires blessés

Posted by jeunempl sur juin 28, 2011

RTL.be

Un incident s’est produit au cours de la nuit de mardi à mercredi au Liban, dans les environs de Srifa, entre des militaires belges faisant partie du contingent des Nations-Unies (FINUL) et la population locale.

Selon le service de presse de la Défense, les militaires belges faisaient route de Beyrouth à At-Tiri au Sud-Liban où se trouve le cantonnement belge, lorsque leur convoi a dû dévier de l’itinéraire prévu pour des raisons encore inconnues. Il s’est alors retrouvé sur « un chemin de sable difficilement accessible ». La colonne belge a été bloquée et les militaires ont été la cible de jets de pierre.

Deux militaires belges blessés

Les forces armées libanaises ont été immédiatement dépêchées sur place afin d’intervenir. Le convoi a ensuite été escorté jusqu’au camp coréen de la FINUL près de Tyr, où les militaires belges ont passé la nuit. Durant l’incident, deux militaires belges ont été légèrement blessés et quelques véhicules ont été endommagés. Une enquête a été ouverte par les autorités libanaises et la FINUL. Le service de presse a précisé que davantage de détails sur cet incident seront communiqués lors du point presse hebdomadaire au cabinet du ministre de la Défense, vendredi à 11h00.

Posted in Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Analyse des secousses au Sud : une crise sismique pas comme les autres

Posted by dodzi sur septembre 3, 2009

L’Orient le Jour

Tremblement de terreCela fait un an et demi que la terre tremble périodiquement au Sud, dans la région de Tyr. Le séisme le plus fort au cours de cette série a atteint les 5 degrés sur l’échelle de Richter – il a été ressenti à Beyrouth et causé des dégâts à Tyr – et cette crise sans précédent surprend les spécialistes. Analyse à froid du phénomène.

« En trente ans de métier, jamais je n’ai vu pareille crise », déclare d’emblée Alexandre Sursock, directeur du Centre de géophysique du Conseil national de la recherche scientifique (CNRS). Il explique que les tremblements de terre qu’on a coutume d’appeler « de Srifa » sont causés par trois petites failles qui ne sont ni celle de Zrariyé-Tyr ni celle de Naqoura (celles-ci sont plus importantes), mais qui sont prises dans leur système.

Il rappelle qu’un millier de séismes ont été enregistrés en quatre mois à peine, et que la croûte à cet endroit a été fracturée sur trente kilomètres d’épaisseur, et sur dix kilomètres de long. « C’est une faille dite mûre, c’est-à-dire capable de générer des tremblements de terre, explique-t-il. Ceux-ci sont l’expression des tensions présentes dans la croûte terrestre. On peut se demander pourquoi ces secousses ont lieu à un endroit et pas à un autre d’une faille donnée. C’est le mouvement de la faille, en fait, qui déplace le sol alentour, vers une autre zone. » Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La menace sismique se fait pesante

Posted by jeunempl sur juillet 22, 2009

IRIN

Tremblement de terreNaeme Khalil, 80 ans, surveille la construction de sa nouvelle maison à trois étages, dans le village de Shour, dans le sud du Liban. Sa maison a été détruite par un missile israélien, il y a trois ans, pendant la guerre contre le Hezbollah, qui a fait environ 1 200 morts et un million de personnes déplacées au sein de la population libanaise.

Aujourd’hui, la zone est en paix, mais elle n’est pas préparée à faire face à une menace qui pourrait être encore plus dévastatrice : les tremblements de terre.

Si les failles qui traversent le pays sont nombreuses, les sismologues sont particulièrement inquiets au sujet du système de la Mer Morte, qui sépare les plaques géantes que sont l’Afrique et l’Asie. Il s’agit de la faille la plus profonde et la plus dangereuse du Moyen-Orient, qui part de l’Ethiopie, passe par le détroit d’Aqaba, pour remonter jusqu’au sud du Liban et la vallée de la Bekaa.

Le sud du Liban est classé zone trois et quatre sur une échelle indiquant la fréquence et la force des séismes prévus, ce qui signifie que les secousses pourraient atteindre une magnitude de 7,5 sur l’échelle de Richter.

En 1759, le dernier tremblement de terre important, de magnitude sept, avait tué 40 000 personnes à Beyrouth et Damas. Les experts prévoient des tremblements de terre majeurs sur la faille tous les 250 à 300 ans.

« Ce qui signifie que nous nous attendons à en subir un, même si nous ne pouvons pas prévoir la date avec précision », a expliqué Mohamed Harajli, professeur d’ingénierie à l’Université Américaine de Beyrouth.

L’année dernière, entre février et juillet, environ 800 secousses de magnitude 2,3 à 5,1 ont été enregistrées dans le sud, d’après Moueen Hamze, du Centre national de la recherche scientifique du Liban. Les habitants de Srifa, un village situé à quelques kilomètres de Shour, ont passé des semaines à camper dans la cour de l’école, par peur du séisme.

« A Srifa, c’était une alerte précoce », a dit à IRIN le général Maroun Kraish, qui dirige le comité de la gestion des crises et des alertes précoces, créé peu après le tremblement de terre de Srifa.

« Le sud est un prototype pour le reste du Liban », a expliqué M. Kraish. « C’est un endroit qui convient aux exercices, et c’est la zone la plus susceptible de subir un séisme ». L’armée libanaise doit procéder à un exercice important ce mois-ci, avec la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :