Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Sous-munitions’

Liban : Les actions du ministre des Affaires Etrangères M. Adnan Mansour

Posted by jeunempl sur octobre 2, 2011

MPLBelgique.org

Le ministre des Affaires Etrangères, M. Adnan Mansour, est peut-être le plus belge des ministres du gouvernement libanais actuel. Ambassadeur du Liban en Belgique de 2007 à 2010, M. Mansour aura eu le mérite de redynamiser la communauté libanaise de Belgique, de par son ouverture et sa diplomatie. C’est donc tout logiquement que nous ouvrons notre dossier consacré au suivi des réalisations des ministres du gouvernement Mikati par les défis auxquels fait face notre ministre des Affaires Etrangères et des Emigrés.

Le vote des émigrés, le respect des frontières maritimes vis-à-vis de l’exploitation pétrolière en mer Méditerranée, la lutte contre les bombes à sous-munitions et enfin les soulèvements régionaux (Libye et Syrie) ainsi que la reconnaissance d’un état palestinien à la lumière de la présidence libanaise du conseil de sécurité de l’ONU sont autant de sujets cruciaux pour l’avenir du pays.

Frontière maritime

23 septembre 2011 (ANI) : Les frontières maritimes au coeur de la rencontre de Mansour avec son homologue chypriote
5 septembre 2011 (ANI) : Mansour informe les Nations-Unies du refus du Liban des coordonnées géographiques relatives à la zone privée
22 août 2011 (ANI) : Mansour adresse une lettre à Ban Ki Moon : les coordonnées israéliennes maritimes violent les droits du Liban
15 août 2011 (RPLFrance.org): Mansour: nous n’avons pas accepté de discuter la question de l’équilibre des ressources hydrauliques avec l’ennemi
28 juillet 2011 (ANI) : Mansour : favorable à une loi délimitant la zone économique libanaise
20 juin 2011 (ANI) : Mansour: l’accord entre Chypre et Israël porte atteinte aux droits du Liban
18 juillet 2011 (ANI) : Williams de chez Mansour: je poserai à New York le sujet du tracé des frontières maritimes
14 juillet 2011 (L’Orient le Jour) : La question du tracé des frontières maritimes aujourd’hui en Conseil des ministres
11 juillet 2011 (ANI) : Le ministre Mansour: pour une étude sur la violation des frontières maritimes par Israël

Vote des émigrés

19 août 2011 (ANI) : Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Dossiers, Géneral, Nos articles, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban: Il faut renforcer la lutte contre les armes à sous-munitions

Posted by jeunempl sur septembre 25, 2011

IRIN

BASM - Clusters

Plus de 100 enfants ont été tués ou mutilés par des sous-munitions au Liban depuis 2006, a dit à IRIN un haut-gradé de l’armée lors d’une conférence internationale sur les armes à sous-munitions qui s’est tenue récemment à Beyrouth.

Depuis 2006, les sous-munitions ont tué ou blessé 408 civils libanais, incluant 115 enfants, a dit à IRIN le commandant Pierre Bou Maroun en marge de la deuxième réunion des États parties à la Convention sur les armes à sous-munitions, qui s’est achevée le 16 septembre. M. Bou Maroun dirige le Centre régional d’action contre les mines (Regional Mine Action Centre, RMAC) des Forces armées libanaises, situé à Nabatiyeh.

Le RMAC s’occupe de coordonner toutes les opérations de déminage réalisées dans le pays.

Le président libanais Michel Sleiman a pris la parole pendant la réunion pour qualifier les sous-munitions d’« arme de guerre méprisable » conçue pour « tuer et mutiler la population civile » à long terme. Il a par ailleurs ajouté que l’État libanais « mettrait tout en œuvre » pour faire respecter la Convention, « en particulier en ce qui concerne l’assistance aux victimes et le nettoyage du territoire ».

La réunion a rassemblé des représentants de plus de 115 gouvernements, des Nations Unies, des organisations de la société civile et des survivants des armes à sous-munitions afin de discuter des moyens à mettre en œuvre pour satisfaire les principales obligations de la Convention.

« Les gouvernements doivent démontrer qu’ils respectent leurs engagements et mettent en œuvre tout un train de mesures urgentes pour Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Lutte contre les armes à sous-munitions : L’exemple libanais

Posted by jeunempl sur septembre 17, 2011

L’Hebdo Magazine

BASM - Largage

C’est à Beyrouth qu’a eu lieu, cette semaine, la deuxième convention sur les bombes à sous-munitions. Le Liban, gravement affecté par ces armes meurtrières, devrait en être débarrassé d’ici à 2016.

Quatre militaires libanais, tête couverte d’un casque et gilet de protection sur le dos, sondent le sol à la recherche de bombes à sous-munitions. Centimètre par centimètre, chaque bout de terrain nettoyé est balisé avec précaution. A environ 100 mètres de là, une équipe médicale se tient prête. Soudain, l’un des soldats s’effondre en criant: il vient d’être blessé à la jambe par l’explosion d’une bombe. Si la scène n’est qu’une simulation destinée aux journalistes et aux représentants de quelque 80 pays, le scénario n’a rien d’improbable. Sur le site d’al Faouqa, situé dans la commune de Nabatiyé, l’armée a découvert depuis 2006 plus de 17 000 de ces engins explosifs. L’équipe de déminage en a encore trouvé et éliminé trois.

La deuxième conférence, réunissant les Etats signataires du traité interdisant les bombes à sous-munitions (BASM), s’est tenue cette année à Beyrouth. Un choix qui ne doit rien au hasard: pendant la guerre de l’été 2006, Israël a largué selon l’Onu près de quatre millions de bombes sur le pays, dont près de 40 % n’ont pas explosé. «Le Liban a été gravement touché par ce fléau, rappelle Jordan Ryan, directeur du bureau de prévention des crises du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD). Plus de 400 personnes y ont perdu la vie depuis 2006, mais les conséquences sont bien plus larges que ces terribles pertes humaines. Ces bombes ont nui aux fermiers qui ne peuvent plus exploiter leur terre, elles ont affecté l’économie et les enfants sont privés de jeu dans les champs…».

Le Liban, un exemple pour la région

L’utilisation de BASM par Israël, en 2006, a choqué une partie de l’opinion mondiale. Elle a ainsi provoqué la mise en place du processus d’Oslo qui a abouti en 2008, à l’adoption de la Convention sur les armes à sous-munitions. Un traité qui interdit l’emploi, la production, le stockage et le transfert des BASM, et prévoit une assistance aux personnes qui en ont été victimes.
Trois ans plus tard, le texte est signé par 110 pays, et ratifié par Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mansour : Israël a largué quatre millions de bombes à fragmentation au Liban en 2006

Posted by dodzi sur septembre 11, 2011

L’Orient le Jour

Le ministre des Affaires étrangères, Adnane Mansour, a tenu hier une conférence de presse sur la seconde réunion des pays partenaires de la Convention sur les armes à sous-munitions (bombes à fragmentation), qui se tiendra à Beyrouth lundi prochain.

Le ministre a précisé que près de 700 participants représentant 80 États seront présents à ce forum, précisant que le Liban est malheureusement l’exemple le plus récent dans la région pour avoir vécu les conséquences néfastes des bombes à fragmentation et leur potentiel de destruction. M. Mansour a rappelé qu’Israël a largué 4 millions de bombes de ce type au Liban-Sud et dans la Békaa-Ouest, au cours des dernières 72 heures de la guerre de juillet 2006, sans parler des dizaines d’engins explosifs non actionnés et des mines qui sont toujours semées dans ces deux régions, a-t-il précisé.

Le ministre a également rappelé que depuis la cessation des hostilités avec Israël, le 14 août 2006, 400 victimes sont tombées des suites des armes à sous-munitions dont le tiers a moins de 18 ans.

Il a en outre expliqué le rôle joué par le Liban sur la voie de l’interdiction des bombes à fragmentation, à cause notamment du recours d’Israël à ce type d’armes, une raison majeure qui a donné lieu à la Convention sur les armes à sous-munitions, en 2008. Le Liban a participé de manière active aux négociations sur ce plan. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , | 1 Comment »

Le Liban accueillera la réunion des pays membres dans la convention des bombes à sous-munitions

Posted by jeunempl sur septembre 9, 2011

N.KH. – ANI

BASM - Clusters

Le ministre des Affaires étrangères Adnan Mansour a indiqué vendredi que « le Liban est un témoin fort des restes des bombes à sous-munitions dévastatrices », et ceci en annonçant l’accueil du Liban le 12 septembre prochain pour la deuxième réunion des pays membres dans la convention des « bombes à sous-munitions », sous le parrainage et en présence du Président de la République Michel Sleiman.

M. Mansour a indiqué que « selon les Nations-Unies, Israël a lancé plus de 4 millions de bombes à sous-munitions au sud du Liban durant les dernières 72 heures de la guerre de juillet 2006 ».

« Dès l’établissement d’un cessez-le-feu le 14 août 2006, plus de 400 victimes de ces bombes sont tombées », a-t-il dit.

Le ministre a en outre souligné que « la réunion tenue à Beyrouth permettra aux pays de moderniser leurs législations nationales et d’échanger les points de vue quant à l’explication de la convention, dont la prohibition d’investir dans les compagnies productrices des bombes à sous-munitions et de la transition de ces bombes.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Quatre ans après la guerre israélienne, le sud du Liban toujours miné

Posted by dodzi sur avril 3, 2010

AFP/Iloubnan.info

Près de quatre ans après sa guerre dévastatrice avec le Hezbollah au cours de laquelle Israël a lâché plus de quatre millions de bombes à sous-munitions sur le sud du Liban, Mohammad Hajj-Moussa arrive à peine à parler du jour où il a perdu ses jambes.

Le 11 août 2006, cet adolescent maigre aux cheveux bruns était à moto, assis derrière son père qui devait livrer de la nourriture dans une localité voisine, quand une bombe à sous-munitions a explosé à leur passage.

« On m’a retrouvé dans un ruisseau quatre heures après l’explosion », se rappelle Mohammad, un réfugié palestinien de 15 ans qui s’exprime dans la maison décrépie de la famille dans le camp de réfugiés d’Al-Bass, à Tyr. « J’ai repris conscience au moment où ils me retiraient de l’eau, et j’avais compris: mes jambes avaient été broyées » par l’explosion.

Le jour-même, le Conseil de sécurité de l’ONU adoptait la résolution 1701 et trois jours plus tard, la guerre prenait fin. Elle aura duré un mois. Mais les avions israéliens avaient lâché sur le sud du Liban plus de quatre millions de bombes à sous-munitions, dont 90% au cours des 72 heures avant le cessez-le-feu, après l’adoption de la résolution 1701, souligne l’ONU.

Près de 40% des sous-munitions n’ont pas explosé. Les munitions ont tué 46 personnes et mutilé plus de 300 civils depuis 2006, selon l’armée libanaise et l’ONU. La plupart des victimes sont des sapeurs, des fermiers et des enfants qui confondent ces objets brillants avec des jouets. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban: les Casques bleus belges ont neutralisé plus de 13.300 sous-munitions

Posted by jeunempl sur mai 12, 2009

Le Vif/L’Express

BELUFIL - BELUBATTLes Casques bleus belges présents au Liban depuis deux ans et demi ont neutralisé ou détruit plus de 13.300 sous-munitions et « nettoyé » près de deux millions de mètres carrés d’engins explosifs, a indiqué mardi le ministre de la Défense, Pieter De Crem.

En date du 15 avril 2009, 29 bombes d’avions, 13.370 sous-munitions (de bombes à fragmentation, ou « cluster »), 419 projectiles de tous les types et onze mines antipersonnel ont été neutralisés, a précisé le ministre en commission de la défense de la Chambre, en réponse à une question de la députée Brigitte Wiaux (cdH). Le détachement belge de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) a aussi contrôlé de façon visuelle 1.725.077 m², 30.304 m² ont été vérifiés au niveau du sous-sol à l’aide de détecteurs, a ajouté M. De Crem. Le contingent belge de la FINUL, qui associe aussi des militaires luxembourgeois – d’où son nom de « BELUFIL » -, est stationné depuis septembre 2006 au camp Scorpion à Tebnine, une petite ville du Sud-Liban située à une douzaine de kilomètres de la frontière israélienne.

Posted in Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Commission Européenne – Déminage des bombes à sous-munitions au Sud Liban

Posted by jeunempl sur janvier 1, 2009

MPLBelgique.org

[Rétrospective: L’équipe de presse du MPLBelgique.org retranscrit et retransmet un reportage vidéo réalisé par le service d’aide humanitaire de la Commission Européenne sur l’incidence des bombes à sous-munitions larguées par l’armée israélienne au Sud Liban 48 heures avant la fin des hostilités]

Commission européenne – aide humanitaire : http://ec.europa.eu/

europe-drapeauFred Gras (Fondation suisse de déminge): « Beaucoup de familles vivent dans ces maisons. Quand nous travaillons dans le jardin, nous leur demandons de rester à l’intérieur ou de séloigner. Pas loin d’ici, à 100 mètres, un enfant a été blessé par des sous-munitions avec lesquelles il jouait et qui ont explosé.

Husein Jusef Balhas (habitant): « Mon souci principal était la sécurité de mes enfants, c’est pourquoi nous insistons pour que les enfants restent à l’intérieur de la maison. Nous cragnions qu’ils se blessent. Avant qu’on autorise les enfants à sortir, le secteur doit être débarassé des bombes. Il y a même eu une explosion tout près d’ici. Avant, on devait enfermer les enfants à l’intérieur. On ne pouvait pas leur permettre d’aller dehors. Maintenant ces organisations s’occupent de déminer la zone et les enfants peuvent aller dehors et jouer. »

Fred Gras: « Maintenant, il creuse très lentement et très prudemment, parce qu’il ne sait pas exactement ce qu’il y a sous la terre. D’après les données, ce qu’il sait, c’est Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Rétrospective : Liban – Septembre 2006, 1 million de sous-munitions non explosées (Handicap International)

Posted by jeunempl sur janvier 1, 2009

MPLBelgique.org

[Rétrospective: L’équipe de presse du MPLBelgique.org retranscrit et retransmet un reportage vidéo réalisé par Handicap International – France sur l’incidence des bombes à sous-munitions larguées par l’armée israélienne au Sud Liban 48 heures avant la fin des hostilités]

John Rodsted/NPAI – Handicap International – www.sous-munitions.org

Bombes à sous munitions - BASM

Bombes à sous munitions - BASM

Cet homme habite dans le sud du Liban, sa ferme a été bombardée lors du dernier conflit. Aujourd’hui, deux de ses vaches, entérées dans son jardin, ont été tuées par des sous-munitions qui n’avaient pas explosé à l’impact. Pour l’instant, malgré les conditions de sécurité précaires, aucun membre de sa famille n’a été blessé.
Sa femme et ses sept enfants vivent sous la menace permanente de ces armes.

Les sous-munitions ont été largement utilisées lors des derniers conflits; en Irak, au Kosovo et en Afghanistan.
En 2006, elles ont été massivement larguées dans le sud du Liban. Les frappes qui se sont intensifiées dans les 72 dernières heures, ont touché des zones habitées. En 34 jours, plus de 2.800.000 de sous-munitions ont été lancées sur cette zone. Selon les Nations Unies, 1 million n’ont pas explosé, menaçant quotidiennement la population.

Un habitant: « Je suis vraiment terrifié par leur présence. C’est inimaginable de vivre avec ça parce que c’est un risque mortel qui nous menacera toute notre vie. »
Dans ce quartier résidentiel, le danger est permanent. De l’autre côté de la rue, un homme a été récemment tué en marchant sur une sous-munition. Le mur porte encore des traces de l’accident.

Pour les populations, il est urgent d’apprendre à vivre avec cette menace. Des programmes de prévention ont été mis en place. Des opérations de déminage sont également Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Une centaine de pays signent le traité interdisant les sous-munitions

Posted by jeunempl sur décembre 4, 2008

RTBF – Gregory Tervel

Bombes à sous munitions - BASM

Bombes à sous munitions - BASM

Une centaine de pays ont signé mercredi à Oslo le traité international interdisant les sous-munitions. La Belgique était représentée en Norvège par le ministre des Affaires étrangères, Karel De Gucht

La Belgique a joué un rôle précurseur dans l’élaboration de ce traité de désarmement, le plus important de ces 10 dernières années. Elle avait été le premier pays du monde, en 2006, à interdire la production, l’utilisation, le transport et le stockage des sous-munitions. Notre pays a alors appelé à l’élaboration d’un traité international, en déployant des efforts diplomatiques importants.

Le traité d’Oslo signé mercredi est le résultat d’un processus entamé en février 2007 dans la capitale norvégienne. Il s’est terminé à la fin mai de cette année, à Dublin. Après d’âpres négociations, un peu plus de 100 pays ont abouti à un accord sur le texte du traité.

La diplomatie belge n’est pas restée les bras croisés. Des initiatives ont été prises un peu partout à travers le monde pour convaincre le plus de pays possible à embarquer dans l’aventure. « C’était un exercice de longue haleine, mais le résultat en vaut la peine », a indiqué Werner Bauwens, envoyé spécial pour le Désarmement et la Non-Prolifération du Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :