Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘socialisme’

Les chrétiens d’Orient sacrifiés

Posted by dodzi sur mars 31, 2009

Tayyar.org

Par Richard Millet*

egliseMaronites, coptes, melkites, syriaques, arméniens, assyriens, chaldéens, grecs-orthodoxes, éthiopiens-catholiques, outre des catholiques et des protestants… Comment peut-on être un chrétien d’Orient ! se dit l’Occidental déchristianisé, assis sur sa Sécurité sociale et persuadé que le monde se limite à la béatitude démocratique. N’ont-ils pas, ces chrétiens, ce qu’ils méritent, c’est-à-dire le tort d’être divisés en trop d’Eglises aux noms étranges, quasi sectaires, probablement obscurantistes ? Existent-ils même, puisqu’ils ne passent jamais à la télévision, sauf pour Noël, à Bethléem, et que les écrivains ne s’y intéressent pas, à l’exception de Jean Rolin, qui a consacré aux chrétiens de Palestine, espèce rare, un livre, « Chrétiens », dans lequel le regard de l’écrivain était nu : un Européen les découvrait, ces chrétiens d’Orient dont on ne sait à peu près rien en Occident, avant tout parce qu’on n’en veut rien savoir.

Il se peut qu’ils soient morts politiquement entre 1975 et 1989 (avec la guerre civile du Liban), poumon de la chrétienté orientale. Respectés en Syrie, dans la paradoxale main de fer de l’alaouite Assad, ils sont menacés, brimés, exilés ou tués en Egypte, en Turquie, en Irak, où la cynique importation de la démocratie américaine entraîne des assassinats et un exode massif : plus de 200 000 chrétiens, sur 400 000, ont déjà quitté le pays. Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Comment expliquer le succès du Hamas ?

Posted by dodzi sur février 12, 2009

Geostratégie

Pour les grands médias, l’affaire semble entendue : le Hamas est terroriste, intégriste et fanatique. Pourtant, ce mouvement a gagné les dernières élections et sa popularité ne cesse de croître auprès des Palestiniens. Pourquoi ? Nous l’avons demandé à Mohamed Hassan, auteur de “L’Irak face à l’occupation”, et un des meilleurs spécialistes du Moyen-Orient…

Qu’est réellement le Hamas ?

Le Hamas est un mouvement politique issu d’un des plus vieux mouvements politiques d’Egypte, les Frères Musulmans. Le mot « Hamas » signifie l’éveil, il fait référence à quelque chose en éruption… C’est un mouvement nationaliste islamiste que l’on pourrait comparer au mouvement nationaliste irlandais. Face à l’occupation coloniale de l’Irlande par les Britanniques, se développa à partir de 1916 un mouvement de résistance, l’Irish Republican Army. Comme les Irlandais étaient catholiques et les colons britanniques protestants, l’occupant tenta d’en faire une guerre de religions. La religion peut être utilisée pour mobiliser un peuple pour une cause.

Quel contexte historique explique l’émergence du Hamas ?

Pour le comprendre, nous devons prendre en considération différents événements historiques. Le premier est la guerre des Six Jours qui discrédita le nassérisme en 1967. Nasser était un président égyptien qui encouragea une révolution arabe pour l’indépendance et le développement. Suite à la sévère défaite que lui infligea Israël, son idéologie perdit en influence. Après sa mort, l’Egypte et Israël entrèrent à nouveau en conflit lors de la guerre d’Octobre en 1973. L’Egypte et la Syrie voulait récupérer des territoires sous occupation israélienne. Finalement, l’Egypte et Israël signèrent un accord, mais cet événement marqua une profonde division dans le monde arabe entre les pays qui étaient prêts à accepter les conditions israéliennes et ceux qui voulaient résister comme la Syrie, l’Algérie, l’Irak… Bien sûr, la question palestinienne restait un élément crucial dans ces conflits. La résistance à Israël avait d’ailleurs mené à la formation de l’OLP, l’Organisation pour la Libération de la Palestine. Cette organisation a été créée dans le but de rassembler les différents mouvements de résistance pour allier leurs efforts dans la résistance à Israël. Avant de négocier avec cette organisation lors des accords d’Oslo, Israël la considérait comme un groupe terroriste et lui infligea plusieurs défaites qui peuvent expliquer l’émergence du Hamas. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Israël, une société à la dérive

Posted by dodzi sur février 10, 2009

Le Temps/Association France Palestine Solidarité

Frédéric Koller

L’heure est aux discours musclés. Benyamin Netanyahou promet de débarrasser le pays du Hamas et de maintenir les colonies ; Tzipi Livni, parfois encore qualifiée de « Colombe », n’a pas hésité, lors des frappes sur Gaza, à appeler les soldats à y « aller sauvagement » ; Ehoud Barak, sur un mode poutinien, a promis de « traquer les terroristes jusque dans les toilettes ».

Membres du gouvernement actuel, Kadima dOlmert et le parti travailliste de Barak font face à une montée en puissance des partis dextrème droite, le Likoud de Netanyahu et Israel Beitenou de Lieberman

Membres du gouvernement actuel, Kadima d'Olmert et le parti travailliste de Barak font face à une montée en puissance des partis d'extrème droite, le Likoud de Netanyahu et Israel Beitenou de Lieberman

Le parapente tourbillonne avec élégance au-dessus de la plage de Tel-Aviv avant de croiser un hélicoptère Apache de l’armée israélienne. L’appareil vient de décoller et trace plein sud : direction Gaza, à une soixantaine de kilomètres du poumon économique d’Israël. L’apparente insouciance de Tel-Aviv, une ville qui semble vivre dans une bulle, est quelques secondes troublée par le bruit de la machine de guerre. En réalité, à la veille d’élections législatives qui devraient porter une seconde fois au pouvoir le faucon Benyamin Netanyahou, l’ensemble de la population n’a plus qu’une obsession : comment sécuriser Israël face aux roquettes du mouvement islamiste Hamas.

« Il faut répondre à la terreur par la terreur. » Dan a une trentaine d’années et a fait la deuxième guerre du Liban comme réserviste. Désormais, c’est œil pour œil, dent pour dent. Et pour réaliser ce programme, le commerçant votera Avigdor Lieberman. « D’ici cinq à dix ans, il sera premier ministre. Il faut une droite très dure au pouvoir. C’est le seul qui a un discours clair. Tous les autres sont des girouettes. »

Ex-videur moldave de boîte de nuit, Avigdor Lieberman soigne son look d’ours en cravate, passe plus de temps en Russie qu’en Israël et est menacé de poursuites pour ses affaires jugées opaques. C’est l’homme politique qui monte. Qualifié de « fasciste » par la gauche, son parti « Israël notre patrie » devrait s’imposer comme troisième force politique du pays derrière le Likoud et Kadima, mais devant les travaillistes. Il est considéré comme le nouveau faiseur de roi, et Benyamin Netanyahou lui a déjà promis un important ministère dans la perspective d’un gouvernement de coalition. Ni Tzipi Livni (Kadima) ni Ehoud Barak (Parti travailliste) n’ont exclu de gouverner avec lui. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :