Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Sleimane’

La Syrie présente ses excuses au Liban

Posted by dodzi sur novembre 9, 2011

AFP/Le Figaro

La Syrie s’est excusée auprès du Liban des violations répétées de la frontière et a appelé au respect de l’indépendance et de la souveraineté de son voisin, a indiqué aujourd’hui le bureau du président libanais Michel Sleimane. Un porte-parole de la présidence, s’exprimant sous couvert de l’anonymat, a indiqué que Michel Sleimane avait soulevé le problème des violations de la frontière avec le président syrien Bachar al-Assad et que des responsables de la sécurité des deux pays en avaient discuté, confirmant des informations de la presse locale.

Selon le quotidien Al-Liwaa, M. Sleimane a affirmé dans un entretien qu’il avait parlé personnellement avec M. Assad des incursions répétées en territoire libanais et que la « Syrie avait exprimé ses plus grands regrets pour des violations non intentionnelles », promettant qu’elles ne se répéteraient pas.  M. Sleimane a également confirmé que l’armée syrienne avait posé des mines le long de la frontière avec le Liban pour empêcher les trafics et les infiltrations.

Les tensions à la frontière avec la Syrie sont montées d’un cran depuis le début de la révolte contre le régime de Bachar al-Assad Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’électricité, ce courant qui ne passe pas…

Posted by jeunempl sur août 25, 2011

L’Orient le Jour – Scarlett Haddad

Le dossier de l’électricité est un véritable casse-tête. Alors que le gouvernement s’est en principe doté du slogan « tous pour le travail » et a fait des problèmes sociaux des citoyens sa priorité, le voilà qui peine à adopter une loi programme pour relancer le secteur de l’électricité, déjà votée par le précédent gouvernement. La situation est absurde et à la limite du ridicule, d’autant que « le plan de l’électricité » est spécifiquement mentionné dans la déclaration ministérielle du gouvernement, qui a repris le plan du cabinet précédent, lequel avait été alors salué comme une grande réalisation. Le ministre de l’époque, qui est toujours le même, avait déclaré que pour la première fois, le gouvernement adopte un plan global pour relancer le secteur électrique. Le plan prévoit en effet la production de 700 mégawatts supplémentaires, mais aussi la construction de centrales électriques et l’amélioration du réseau de distribution, pour un coût de 1,2 milliard de dollars étalés sur quatre ans.

Alors pourquoi un plan connu depuis plus d’un an et adopté par le gouvernement d’union nationale avant d’être repris dans la déclaration ministérielle du gouvernement Mikati devient-il un sujet de conflit au sein d‘un gouvernement issu d’une majorité dite cohérente et qui affirme vouloir résoudre les problèmes des citoyens ? La situation semble inexplicable, même si les sources ministérielles assuraient hier encore que le gouvernement n’est pas près de chuter et que la solidarité y reste satisfaisante.

De réunion en report et de report en réunion, il semble de plus en plus évident que le dossier électrique cache des rivalités sous-jacentes, qui n’ont rien à voir avec le plan proprement dit. Officiellement, pourtant, le gouvernement a décidé de donner une nouvelle chance aux concertations internes et aux explications et il tiendra sa prochaine réunion le Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ces câbles secrets qui sèment la zizanie au Liban

Posted by jeunempl sur décembre 8, 2010

Sibylle Rizk – Le Figaro

Le quotidien Al-Akhbar a publié des télégrammes diplomatiques secrets de WikiLeaks portant notamment sur le réseau de communications du Hezbollah.

Le Liban occupe une place particulière dans la déferlante WikiLeaks: l’un des quotidiens du pays a publié en exclusivité des télégrammes diplomatiques du site spécialisé dans les «fuites». Al-Akhbar, dont l’audience est beaucoup moins grande, se retrouve ainsi au rang des «privilégiés» au côté de titres aussi prestigieux que le New York Times, le Guardian, Le Monde ou El Pais.

Ce quotidien arabophone qui revendique une ligne éditoriale ouvertement anti-américaine a mis en ligne le 3 décembre dernier quelque 183 documents en version originale ne figurant initialement pas sur le site WikiLeaks lui-même et en publie depuis des traductions en arabe dans sa version papier sans se priver de citer les protagonistes «sauf si nous jugeons qu’une telle exposition met leur vie en danger», explique le directeur de la rédaction, Khaled Saghiyé.

Interrogé sur la provenance des télégrammes, il dit les avoir obtenus par des «intermédiaires» et non pas de WikiLeaks directement, comme c’est le cas pour ses pairs américain, anglais, français et espagnol. Al-Akhbar affirme avoir en sa possession d’autres documents de ce type dont il s’interroge sur l’opportunité de publication.

La trentaine de télégrammes émanant de l’ambassade des États-Unis à Beyrouth publiés sur le site d’Al-Akhbar* datent de 2008 et du tout début de 2009. Deux d’entre eux ont fait particulièrement du bruit à Beyrouth: le premier attribue au ministre libanais de la Défense, Elias el-Murr, des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La façade chrétienne du 14 mars à deux pas de l’écroulement, si Sfeir décide de se rendre à Damas

Posted by jeunempl sur février 12, 2010

El Nashra

Ce n’est pas la première fois que le Patriarche maronite Nasrallah Sfeir critique des chrétiens, des politiciens, voire des Etats régionaux. Ce n’est pas la première fois qu’il s’agrippe aux médias pour déclarer des positions qui divergent plus qu’elles ne convergent et qui génèrent des problèmes plus qu’elle ne les résout.

Pour ne pas analyser les propos du Patriarche, leurs répercussions et leurs conséquences, vaut mieux s’arrêter sur son passage à Damas, sachant que ce point capte l’attention de plus d’un analyste, notamment au niveau des propos de Sfeir autour cette visite. Il ne relève pas de changements en Syrie qui le pousseraient à s’y rendre et il estime qu’elle est toujours omniprésente dans le territoire libanais. Cependant, il a fait entendre à l’opinion publique libanaise ne pas y avoir reçu d’invitation, tout en assurant qu’il ne s’y rendra qu’aux côtés de sa confession. En principe, le Patriarche devrait être au courant des nombreux changements qui ont touché la relation libano syrienne : au niveau de la forme, son armée n’est plus présente au Liban, des ambassadeurs ont été échangés entre les deux pays pour la première fois dans l’histoire. De même, cette relation a bénéficié d’une ouverture occidentale complète par le biais du Président de la République et du Premier ministre soutenus tous les deux par le Patriarche. Au niveau du fond, tous les leaders demandent une aide à la Syrie d’intervenir pour former un gouvernement d’union nationale. Nous ne pouvons pas oublier que ses bons contacts avec l’Arabie Saoudite se sont répercutées positivement sur le Liban, ce qu’admet le Patriarche lui-même quand il affirme que rien ne garantit la continuité de la trêve au Liban tant que l’intérêt syro saoudien y est, et nous sommes le maillon faible de la région qui est affecté par tout avènement. Et si le Patriarche admet que la Syrie a une grande influence sur la situation libanaise, soit il appelle à l’instabilité soit à isoler l’autre partie des libanais qui n’a pas la même opinion que lui. Dans ce cadre-là, les sources qui suivent les discours du Patriarche estiment que celui-ci admet l’existence d’une grande faille entre les Libanais, plus particulièrement entre les maronites et il avoue son incapacité à trancher à ce niveau-là.
Les sources s’arrêtent sur la morale des propos de Sfeir concernant la confession maronite et sa visite en Syrie. Si l’on omet le député Michel Aoun, l’ancien Président de la République Emile Lahoud et son fils ainsi que le député Sleimane Frangieh et son épouse, il ne reste plus des « fils de la confession du Patriarche » que les chrétiens du 14 mars, dernière pierre de négociation avec les autorités syriennes pour tourner la page avec la Syrie.

Le Patriarche les salue et assure implicitement qu’il n’ira pas en Syrie sans eux, ce dans l’objectif de leur remonter moral d’une part et de transmettre un message qu’il représente les chrétiens du 14 mars et qu’il Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le président libanais assure Sarkozy de ses « bonnes relations » avec Damas

Posted by jeunempl sur janvier 3, 2010

AFP

Le président libanais Michel Sleimane a assuré à son homologue français Nicolas Sarkozy, qui l’a reçu samedi à l’Elysée, que ses relations avec la Syrie étaient « normales et bonnes ».

Les deux chefs d’Etat, qui se sont entretenus durant près d’une heure, ont évoqué « de nombreux sujets » dont « l’amélioration de la situation intérieure libanaise » et les relations avec la Syrie, a déclaré M. Sleimane.

Ces relations sont « normales et bonnes, comme elles l’étaient auparavant, étant donné qu’il y a eu un échange au niveau diplomatique », a affirmé le président libanais, qui a répondu en arabe à des journalistes sur le perron de l’Elysée.

« Les relations sont très bonnes avec la Syrie et nous allons encore les améliorer », a-t-il ajouté, précisant que son entretien avec Nicolas Sarkozy avait également porté sur « les perspectives de solutions au Proche-Orient » et sur la participation du Liban au Conseil de sécurité à l’ONU, où il siègera à partir de cette année comme membre non-permanent.

Le président français a été le premier dirigeant occidental reçu au Liban en juin 2008 après l’élection de M. Sleimane. M. Sarkozy l’avait déjà accueilli en mars dernier, afin de lui réaffirmer le soutien de Paris au processus d’indépendance du Liban vis-à-vis de Damas.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

« Assafir »: Noël à Bkerké: invitation présidentielle à Aoun, mais Geagea n’y était pas invité

Posted by jeunempl sur décembre 29, 2009

El Nashra

Le quotidien « Assafir » rapporte que, le jour de Noël, le Président de la République, le général Michel Sleimane, a invité le général Michel Aoun, député chef du groupe parlementaire « Changement et Réformes », à participer à la messe de Noël à Bkerké. Ce dernier y a répondu positivement, mais s’est excusé de ne pouvoir participer au déjeuner, étant engagé ailleurs. L’invitation présidentielle s’est également adressée à tous les ministres maronites, ainsi que les députés du Kesrouan et de Jbeil. Ceci explique la présence du ministre Salim Sayegh, mais pose des questions sur l’absence du ministre Boutros Harb.

Toutefois, le chef du conseil exécutif des Forces Libanaises, Samir Geagea, « aurait mené un raid sur la scène qui se déroulait à Bkerké », expression utilisée par Sleimane et Aoun, compagnons d’armes dans l’institution militaire, surpris par l’arrivée inattendue de Geagea. En effet, ce dernier n’y était pas invité et sa présence n’était pas prévue.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le président Sleimane condamne l’attaque terroriste en Iran

Posted by jeunempl sur octobre 19, 2009

Iloubnan

Michel Sleiman - Président de la République LibanaiseLe Président libanais Michel Sleiman a fermement condamné lundi l’attaque terroriste et sanglante qui a coûté la vie, dimanche soir, à au moins 41 personnes au sud-est d’Iran, dont des commandants des Gardiens de la Révolution en Iran.

Dans une lettre de condoléances adressée à son homologue iranien Mahmoud Ahmadinejad, Sleimane a confirmé la solidarité totale du Liban avec la République Islamique. « Le Liban restera aux côtés de l’Iran pour faire face aux projets terroristes », a conclu Sleimane.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban siègera pendant deux ans au Conseil de Sécurité, et le Président Sleimane confirme son refus de tous les projets suspects!

Posted by jeunempl sur octobre 17, 2009

El Nashra

Drapeau LibanONUEnfin, le Liban est élu membre non permanent au Conseil de Sécurité. Et ce, pour la seconde fois au cours de son histoire, et après 56 ans d’absence.
Ce petit pays, qui lutte fort pour former un gouvernement de partenariat national, siègera pendant deux années au Conseil de Sécurité, à l’ombre de pressions régionales et internationales.

Cette victoire a été acclamée à l’unanimité, aussi bien au niveau local, qu’au niveau arabe, régional et international.
Toutefois, le scrutin gouvernemental ne témoigne d’aucun progrès. Rien n’indique que le cabinet verrait le jour bientôt. Après l’excès d’optimisme qui a marqué les derniers jours, la situation demeure telle quelle, déviant vers une  stabilité négative. Pourtant, le Premier ministre désigné Saad Hariri poursuit et accentue ses concertations, s’entretenant ainsi avec le président de l’Assemblée nationale Nabih Berri, « chef du parti des jeûneurs »…
Le Liban devient membre non permanent au Conseil de Sécurité

Donc, après 56 ans d’absence, le Liban a été élu au Conseil de Sécurité, où il siègera en membre non permanent en 2010 et en 2011. Aucun concurrent du Liban Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Liban dans l'Histoire, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le président libanais soutient toute conférence de paix sur le Moyen-Orient

Posted by jeunempl sur juillet 17, 2009

CRI

Président Michel Sleiman

Président Michel Sleiman

Le président libanais Michel Sleimane a déclaré jeudi qu’il soutient toute conférence de paix internationale pour le Moyen-Orient basée à l’initiative pacifique arabe.

M. Sleimane a fait ces remarques lors d’une rencontre avec le vice-ministre russe des Affaires étrangères Alexandre Sultanov, en tournée au Moyen-Orient pour promouvoir le plan libanais de convoquer une conférence de Moscou sur la région plus tard.

Lors d’une visite en Égypte du 23 au 24 juin, le président russe Dimitri Medvedev a annoncé que la Russie envisage de tenir une conférence de paix internationale sur le Moyen-Orient à Moscou, dans le cadre de la solution de deux États d’ici la fin de l’année.

« Toute solution au Moyen-Orient qui n’est pas basée sur la garantie des droits des Palestiniens, surtout leur droit de retourner à leur terre, serait une Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le président libanais souligne le rôle de la Syrie dans les efforts de paix

Posted by jeunempl sur juillet 6, 2009

Xinhua

sleiman_assadLe président libanais, Michel Sleimane, a déclaré lundi que tous efforts arabes et internationaux pour atteindre une paix complète dans la région devraient provenir d’un accord avec la Syrie, a rapporté Elnashra sur son site Internet.

M. Sleimane a indiqué que « les relations libano-syriennes connaissent une confiance mutuelle », après sa rencontre avec son homologue syrien Bachar al-Assad en août 2008.

MM. Sleimane et Assad ont accepté en août dernier d’établir des relations diplomatiques pour la première fois depuis leur indépendance. Les ambassades ont été ouvertes dans les deux capitales après la décision.

La Syrie a mis un terme en 2005 à sa longue présence militaire de trois décennies au Liban, après les manifestations de masse qui ont suivi l’assassinat de l’ancien Premier ministre libanais, Rafik Hariri, à Beyrouth.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :