Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘sioniste’

Lieberman ridiculise Kouchner et Moratinos

Posted by jeunempl sur novembre 1, 2010

L’Hebdo Magazine

Les ministres français et espagnol des Affaires étrangères, Bernard Kouchner et Miguel Angel Moratinos, ont été ridiculisés et même humiliés par leur homologue israélien, le controversé Avigdor Lieberman. Après une réunion à huis clos entre les trois ministres, Lieberman a décidé de révéler aux médias l’échange privé qu’il a eu avec ses homologues européens. Kouchner et Moratinos avaient demandé la prolongation du gel de la colonisation, ce qui leur a valu par Lieberman une réponse sans équivoque: «Allez d’abord résoudre vos propres problèmes dans vos pays respectifs avant de venir nous donner des leçons». Pas facile de communiquer avec le président du parti d’extrême droite Yisrael Beiteinu, un homme que même Ariel Sharon a dû chasser de son gouvernement en juin 2004 à cause de ses positions pour le moins extrémistes et racistes.

Publicités

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Démenti du Hezbollah : pas de trafic de drogues – Der Spiegel cherche à nuire à l’image du Hezbollah et est un outil à « l’entité sioniste »

Posted by dodzi sur janvier 12, 2010

Libnanews

Le Hezbollah a réfuté l’information publiée par le journal allemand Der Spiegel faisant état d’un trafic de drogue via l’aéroport de Frankfurt en sa faveur, accusant le quotidien de vouloir munir à l’image du parti.

Qualifiant cet article de fabrication, que Hezbollah a indiqué tenir moralement et légalement Der Spiegel responsable de ces accusations « injustes », avant de le décrire comme outil peu cher dans les mains de l’entité sioniste.

Selon le Hezbollah, cet article constituerait une tentative de couverture des crimes Israéliens au Liban et en Palestine, avant d’appeler les personnes responsables du titre un meilleur compte rendu des réalités dans ces deux pays.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La place qu’occupe le Liban dans le conflit du Moyen-Orient

Posted by jeunempl sur novembre 6, 2009

Libnanews – Myrna Naoum – Ghazieff

Peut-on tenir le pays des cèdres à l’écart, le soustraire à son environnement?

Drapeau LibanCarte - MondeMême si nous le voulions, nous ne pouvons arracher le Liban à son appartenance régionale sans risquer d’en altérer les racines voire les endommager irrémédiablement.

Avant la défaite de l’ « homme malade » qu’était l’empire Ottoman et la création « du Grand Liban », nos villes faisaient partie des provinces de l’empire en question, au même titre que les villes syriennes et palestiniennes entre autres. Il n’est pas étonnant donc de retrouver, hors des frontières libanaises aujourd’hui, en Syrie, en Palestine, en Jordanie ou en Irak des personnes portant le même nom. A l’époque un commerçant beyrouthin père de six ou sept enfants et pour le développement de son entreprise envoyait ses fils s’établir à Haïfa, à Damas… Cet exemple, à priori anodin, prouve à lui seul l’existence d’un lien qu’on ne peut défaire, le lien de sang.

Advint ensuite l’époque glorieuse de la colonisation -que l’Europe associe trop au progrès civilisateur pour que l’on trouve quelque chose de répréhensible dans le fait d’aller coloniser  des provinces ottomanes- où les anglais et les français se partagèrent le gâteau, certains ont même été jusqu’à prétendre que la création du grand Liban dans ses frontières actuelles, la proclamation de son indépendance, avaient un but bien précis, celui de paver la route pour ce qui allait devenir quelques années plus tard Israël*. Malgré la partition de ce qui fut « la grande Syrie » subsistent aujourd’hui encore, des similitudes sociologiques, des intérêts politiques et vitaux communs aux anciennes provinces ottomanes. Le communautarisme et le confessionnalisme figurent en bonne place au « hit parade », au grand jour au Liban, tapis dans l’ombre en Syrie et en Irak par la force des régimes au pouvoir. (Suite à la chute du régime en Irak, nous assistons à l’émergence du confessionnalisme et à la guerre fratricide qui en découle. Les communautés palestiniennes sont elles, restées à l’abri, unies dans leur lutte, ne connaissant qu’un éclatement d’ordre politique pour l’instant).

Quelles sont les menaces réelles qui pèsent sur le Liban?

La première menace qui attend le Liban au tournant est bien une menace qui vient de l’intérieur. Dès la naissance, ce Liban indépendant a déjà développé un cancer congénital qui finira par l’anéantir ou à défaut le maintenir dans un statu quo qui le fragilise et l’empêche de s’élever au rang d’une nation. Le Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

« Lebanon », lion d’or de Venise fraichement accueilli au Liban

Posted by dodzi sur septembre 16, 2009

Rue 89

Par Antoun Issa

Lebanon - Samuel MoazLes blogueurs libanais ont fait un accueil mitigé au film de l’Israélien Samuel Maoz « Lebanon », qui a reçu le lion d’or à la 66e Mostra de Venise, et qui est consacré à l’invasion par Israël en 1982 de son voisin du nord.

Nommé de façon très directe « Lebanon » (Liban), ce film autobiographique est entièrement tourné dans un char, tandis qu’il retrace l’implication de l’armée israélienne dans le conflit.

« Lebanon » est le second film autobiographique qui montre les soldats de l’IDF (Israeli Defence Force) en action durant la guerre civile au Liban (1975-1990), un an seulement après la sortie du film d’animation « Valse avec Bachir ». Les deux films tente de retracer -de la façon la plus sanglante- la brutalité et les dévastations de la guerre moderne.

Il était évident que ce film allait soulever une controverse parmi les Libanais, tous les événements liés la guerre civile étant extrêmement sensibles.

Ce film a reçu des critiques élogieuses dans le monde entier après avoir remporté le lion d’Or à la Mostra de Venise dernièrement, mais qu’en pensent les Libanais, et du film, et de l’accueil qu’il a reçu ?

Asad Abu Khalil, sur le blog Angry Arab, [en anglais, comme tous les liens suivants], qui n’a pas encore vu le film, douche le succès du film à la Mostra de Venise avec le commentaire suivant :

« “Je dédie ce film à tous les gens dans le monde qui reviennent sain et sauf de la guerre‘, a dit le metteur en scène quand on lui a remis son prix. Ils travaillent, ils se marient, ils ont des enfants, mais les souvenirs restent logés au fonds de leur âme.’”

Donc, ce clown sioniste dédie son fim aux guerriers (Je dirais ce que je pense du film quand je recevrais ma copie gratuite) et non aux victimes des terroristes israéliens. »

Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Liban dans l'Histoire, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Gad Elmaleh… et l’arnaque continue

Posted by jeunempl sur juillet 2, 2009

Nada Raad

Gad Elmaleh« Eh bien non, il ne s’agit pas d’un film de Spielberg où il faudrait sauver le soldat Abraham. C’est plutôt lui qui nous sauve et veille sur nous, nos idéaux, nos enfants, notre futur. Nous avons le choix ! Pas eux, donc pas nous ! Aidons-les à veiller sur eux… enfin sur nous. »

Tel est le commentaire personnel de l’humoriste français Gad Elmaleh inscrit sur le site de l’Association pour le Bien-être des Soldats Israéliens. A ceux qui connaissent les tendances politiques d’Elmaleh, pas besoin de clarifications. A ceux qui les ignorent, une simple recherche sur internet, le réseau de télécommunication international de ce siècle, suffit pour réaliser ce fait.

Nombreuses sont les justifications et les réactions au Liban, défavorables à l’annulation de la tournée d’Elmaleh, prévue les 13, 14 et 15 juillet, dans le cadre du festival international de Beïteddine. Cette annulation est survenue suite aux reportages diffusés par la chaine de télévision Al Manar, qui ont révélé le soutien inconditionnel de l’humoriste français à « Israël ».

En effet, Al Manar n’a rien fabriqué. Quelques rédacteurs se sont renseignés sur cette personnalité inconnue du public libanais, en surfant sur internet. En voici les résultats : Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Nasrallah : « Le Hezbollah n’est pas en conflit avec l’Egypte »

Posted by dodzi sur avril 11, 2009

sayyed-hassan-nasrallahGlobalNet Tunisie

Avec un calme olympien, Hassan Nasrallah, a rejeté en bloc les accusations de l’Egypte, les qualifiant « d’allégations fallacieuses et infondées », visant à salir l’image du Hezbollah dans le monde arabe au moment où il jouit d’une popularité sans cesse grandissante.

Hassan Nasrallah a reconnu, dans une intervention retransmise par la chaîne al-Manar, que Sami Shiheb arrêté aux frontières entre la bande de Gaza et l’Egypte est un membre du Hezbollah. Mais, « contrairement à ce qu’avancent les autorités égyptiennes, Sami était en mission logistique pour Gaza et non dans une action hostile contre le régime égyptien ».

« Si l’aide accordée à nos frères palestiniens, affamés et sous occupation, est un crime, nous en sommes fiers et nous le reconnaissons aujourd’hui officiellement », a-t-il laissé entendre. Selon le S.G. du Hezbollah, celui qui doit être condamné, c’est bien le régime égyptien et non Sami. « Car, il participe encore au maintien du blocus infligé au peuple palestinien, il œuvre jour et nuit à détruire les tunnels, la seule bouffée d’oxygène pour la bande de Gaza, qui servent non seulement au transit des armes mais aussi des produits de consommation, des médicaments » etc.

Hassan Nasrallah a tenu à clarifier la vision et la politique du Hezbollah qui consiste « à faire front contre le projet sioniste, à protéger le Liban, à libérer les terres et à soutenir la résistance en Palestine, en Irak… « . Hassan Nasrallah a souligné clairement que « le Hezbollah n’a de visées hostiles contre aucun pays arabe et ne cherche à entrer en conflit contre aucun gouvernement arabe. Nous n’avons pas d’inimitiés avec les pays arabes, notre seul ennemi est Israël ». Il ajoute que « le Hezbollah ne prend point de position contre un régime arabe ou un autre. Que le régime soit démocratique ou dictatorial, légitime ou illégitime, républicain ou monarchique, ceci ne nous intéresse guère. Même si on est sollicité par une opposition d’un régime déterminé pour prendre position, on récuse de s’engager sur cette voie ou d’interférer dans les conflits internes des pays arabes, car, cela n’est pas notre mission ».

« On s’attendait de l’Egypte à ce qu’elle appelle à une concertation entre les pays limitrophes autour de la stratégie à suivre en vue de faire face aux changements politiques en Palestine et aux Etats-Unis d’Amérique, et non à s’en prendre aux mouvements de résistance et au Hezbollah », a-t-il souligné, appelant « le procureur général égyptien à prendre sa retraite et à s’orienter vers le cinéma ou le théâtre ».

Et le chef du Hezbollah d’affirmer solennellement : « Je déments catégoriquement toute intention du Hezbollah de vouloir perpétrer des attentats, ou troubler l’ordre public et la sécurité de l’Egypte ou de tout autre pays arabe. Ces accusations cherchent à diaboliser le Hezbollah et à l’assimiler à al-Qaïda qui a son idéologie et sa politique, qui sont loin d’être celles du Hezbollah. Le Hezbollah est un parti libanais modeste, sa direction est libanaise et n’a pas de représentations ni de cellules dans aucun pays arabe ». Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :