Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Sidon’

Beyrouth : Le ministre Sehnaoui exige « des excuses publiques » de la député Hariri

Posted by jeunempl sur juillet 10, 2011

D.CH. – ANI

Le ministre des Télécoms Nicolas Sehnaoui a critiqué dans un communiqué publié dimanche, les propos de la député Bahia Hariri au Parlement qui avait indiqué que la ville de Beyrouth avait été écartée de la carte politique, par sa représentation au sein du gouvernement.

« La position de la député représente une insulte contre 184 mille citoyens chrétiens beyrouthins et une atteinte à la coexistance » a indiqué le communiqué du ministre, qui a ajouté que Beyrouth est représentée par cinq ministres qui sont: Samir Mokbel, Hassan Diab, Walid Daouk, Charbel Nahhas et Nicolas Sehnaoui.

« Les familles de ces ministres ne manquent pas de noblesse et ont contribué dans l’histoire de la ville et dans le développement de son identité » a estimé le communiqué.

« Nous demandons des excuses publiques de la député Hariri et qu’elle permette aux fils natifs de Beyrouth de choisir leurs représentants » a martelé le communiqué, dénonçant enfin « le silence des députés d’Achrafieh sur cette insulte ».

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban : A la découverte du pays d’auberges en monastères

Posted by jeunempl sur novembre 5, 2010

Tour Magazine

Le tour-opérateur STI Voyages propose de partir à la rencontre du Liban mais loin des sentiers traditionnels, d’auberges en monastères. L’occasion de découvrir un pays fort en contrastes.

Culture, diversité de ses paysages, population accueillante… le Liban est un territoire fort en contrastes qui séduit chaque année un peu plus de touristes.

Le tour-opérateur STI Voyages propose une balade culturelle loin des sentiers traditionnels, d’auberges en monastères. Elle mène les voyageurs vers les sites historiques de ce pays du Levant
mais aussi à la rencontre d’un peuple qui s’est construit au fil de métissages culturels, des Phéniciens aux Romains…

A Sidon, ancienne cité de la Terre Sainte, les touristes visiteront le Château de la Mer, les souks et le Palais de Beit ed-Dine. Ils découvriront les différentes facettes de Deir el Kamar et du complexe palatial.

Mais aussi les paysages somptueux de la réserve des Cèdres de Maaser, piquée des fameux cèdres millénaires avant d’emprunter la jolie route qui surplombe le fleuve Litani.

Le voyage continuera à Baalbek , puis de l’antique village de Byblos, ancienne place forte des Phéniciens, aux plus anciens Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban que j’aime !

Posted by jeunempl sur juillet 25, 2009

Francois Couplan – Ibrahim el Ali – Blog

Voyage d’un ethnobotaniste au Liban : François Couplan

Attention, se rendre au Liban peut s’avérer dangereux ! Mais cette mise en garde n’est pas à prendre au sens où l’on pourrait l’entendre. Si la situation politique est toujours volatile dans la région, là ne réside pas le plus grave risque. À mon sens, c’est surtout l’addiction résultant d’un séjour, même bref, au pays des cèdres qui peut se montrer douloureuse… L’hospitalité, qui reste en Occident une notion très vague, est ici mise en pratique au quotidien. Les Libanais sont profondément heureux de faire découvrir à leurs hôtes leur pays et leurs traditions, et de partager avec eux des moments conviviaux pour le simple plaisir d’être ensemble.

La beauté de la contrée n’est pas l’un de ses moindres atouts. Le Liban est un pays de montagnes. Partant de la côte, l’altitude augmente rapidement le long les pentes des monts du Liban qui atteignent plus de 3000 m au nord de la chaîne. Les crêtes et les terrasses de cette façade maritime sont parsemées d’innombrables villages qui se développent anarchiquement. Mais la majorité de la population se concentre dans les villes de la côte : Trablous (Tripoli), Jbeil (Byblos), Saïda (Sidon), Sour (Tyr), et surtout la chaotique métropole de Beyrouth, sans doute la ville la plus animée du Proche-Orient.

À l’est de la première chaîne s’étale la vaste plaine de la Bekaa, cultivée depuis des millénaires, puisque cette région faisait partie du « croissant fertile » où naquit l’agriculture. Certaines des Graminées et des Légumineuses sauvages figurant parmi les premières plantes à avoir été Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections 2009 – Biographie: Nassif Hanna Azzi (Chouf)

Posted by jeunempl sur mai 18, 2009

MPLBelgique.org

Nassif Azzi est candidat du Courant Patriotique Libre sur la liste du Changement et de la Réforme pour l’un des 3 sièges maronites de la circonscription du Chouf.

Nassif-Azzi-elections09Candidat: Nassif Azzi
Courant Patriotique Libre
Maronite – Chouf

Ses racines familiales
– Natif du village de Jiyé à Kharrouba dans le caza du Chouf, le 22 décembre 1952.
– Son père, le professeur Hanna Nassif Azzi, était directeur de l’école publique de Rmaylé. Il fut l’un des fondateurs de la ligue des Azzi.
– Sa mère, Mme. Yvonne Hanna el Khoury Chelala, est originaire de Beit Chlala à Batroun.
– Il a 4 soeurs:
Nada, mariée au professeur François Youssef Azzi
Norma, mariée à Mansour Toufic Azzi
Nayla, docteur
Nina, célibataire

Ses études primaires et secondaires
– Après les maternelles chez les soeurs de la Ste Famille Maronite à Jiyé, il poursuivit ses études primaires et complémentaires à l’école des Frères Maristes à Saïda et Rmaylé.
– Les études secondaires ont été complétées à l’école publique de Saïda (Zatari).
– Les études universitaires, il les a faite à l’Université Libanaise et à l’Université de Paris I, la Sorbonne.

Sa situation académique
– Enseignant assistant à l’Université Libanaise (UL) à la faculté de lettres et de sciences politiques (département de philosophie)
– Il enseigne à l’Université Libanaise depuis 1981
– Il a présidé à plusieurs reprises le département de philosophie à la faculté de lettres, 2ème section (UL)
– Il a enseigné l’esprit de l’arabe moderne à l’Université St-Esprit Kaslik (USEK) entre 1985 et 1991
– Il a enseigné la philosophie générale dans plusieurs établissements culturels depuis 1977

Ses activités culturelles et idéologiques
– Actif dans les rangs du mouvement culturel à Antélias
– Fondateur et responsable de la « Rencontre philosophique » au Liban
– Activiste écologique ayant participé à plusieurs actions dans ce domaine
– Penseur et écrivain, il tend à répandre une vision politique moderne pour l’appliquer à la situation globale au Liban.

Diplômes universitaires
– 1981: Docteur en philosophie, diplômé à l’Université de Paris I, La Sorbonne
– 1979: Diplômé en études appliquées en philosophie à l’Université de Paris, La Sorbonne.
– 1977: diplômé en enseignement philosophique à l’Université Libanaise, faculté de Lettres et Sciences humaines.

Son parcours social et politique
– Adolescent, il s’est enrolé dans la jeunesse estudiantine chrétienne à Saïda, aux côtés de son guide spirituel Père Sélim Ghazal du St Sauveur, devenu plus tard Evêque.
– Activiste au mouvement de l’Eveil – Front des jeunes libanais à l’Université Libanaise, durant les années 70.
– Il a mené en 1975 une tentative pacifiste contre la guerre, aux côtés de ses parents et amis dans son village à Jieh et ses environs. Tentative qui s’est couronnée par le retour des déplacés chrétiens durant la guerre de 2 ans à leurs villages, ce qui a créé une atmosphère de sécurité dans la région côtière du Kharoub.
– En 1983, avec l’explosion de la montagne, cette guerre qu’il a considéré comme un complot contre le Liban et les chrétiens, il s’est réfugié à Beit Chlela, le village de sa mère où il s’est occupé de l’affaire des Déplacés.
– Il a fondé en 1988 avec quelques amis le « mouvement des déplacés résistants », mouvement politique indépendant faisant partie de la situation libanaise instaurée autour du projet politique du général Aoun pendant 2 ans.
– Il a fondé avec ses concitoyens « l’Union des Déplacés de la montagne » au moment du retour des déplacés, auquel il a participé après son retour à Jieh, où il a fondé le centre balnéaire « Jonasse » qui sera pendant des années un havre de paix et de plaisance pour tous les touristes ainsi que les déplacés revenant au pays.
– Il a débuté au sein du Courant Patriotique Libre en 2004 en s’occupant de la coordination entre les régions. Il a été désigné responsable de la presse et des relations générales avec la région de la montagne au Sud en passant par le Chouf .
Il fut aussi membre du bureau d’études et du comité des universitaires.
Il a été désigné par le général Aoun pour suivre plusieurs dossiers comme la communication politique avec les leaders libanais et le dossier de la cause palestinienne.
Il a ainsi pleinement participé aux accords avec le « Parti Populaire Nassérien » à Saïda et avec les orientations communes au « Parti Communiste libanais ».
Il avait préparé le document « Palestine dans la conscience chrétienne » qui a été présenté au congrès international de Téhéran pour défendre la cause palestinienne.

Autres activités
– Il a pratiqué le théâtre avec la troupe du club des jeunes unis à Jieh en jouant plusieurs rôles comme celui de Léonardo dans la pièce « Les noces de sang » de Garcia Lorca, et Richard III dans l’oeuvre de Shaekspeare en passant par le cantique des cantiques. Il s’est même aventuré deux fois dans la mise en scène entre 1973 et 1975.
– Il a travaillé comme critique théatral durant son séjour à Paris dans la revue « L’Avenir » où il a rencontré plusieurs célébrités libanaises et mondiales.

Son poste actuel
Il occupe actuellement le poste de responsable de l’information et des relations générales en plus de sa responsabilité à la montagne du Sud Liban au sein du Courant Patriotique Libre.

Son oeuvre
– 1979: « Prélude à l’étude laïque dans la pensée arabe contemporaine » (Thèse pour obtenir le diplôme en philosophie à l’Université de Paris I)
– 1981: « Kamal el Hajj entre religion et laïcité » (thèse en langue française, université de Paris I)
– 1986: « Nos martyrs, des Saints » (Beyrouth, éditions Khalifé)
– 1987: « L’exode » (Beyrouth, éditions Khalifé)
– 1996: « Le philosophe, père Joachim Moubarak » (Antélias)
– 1997: « Autour de la Cause » (Antélias)
– 2001: « Le retour, un chapitre de la mémoire » (Beyrouth, éditions Georges Hajj)
– 2002: Kamal Youssef el Hajj 1917-1976, 25 ans après sa mort (Antélias)
– 2003: « René Habchi 1915-2003 », avec la participation de Pascal Habchi (éditions « Mouvement Culturel », Antélias)
– « Prières et signes » (trilogie pour Tony)
– « Homélie du Lundi » (article politique)
– « Le temps qui s’arrête ou l’histoire d’un revenant »
– « Les nouveautés linguistiques dans les oeuvres philosophiques de Kamal Youssef el Hajj »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Fouad Saniora candidat, clash électoral en perspective à Saïda au sein de la majorité

Posted by jeunempl sur avril 7, 2009

Libnanews

siniora_1

Le premier ministre libanais Fouad Saniora a annoncé sa candidature pour le siège sunnite de Saïda, au Sud Liban. Cette candidature laisse présager d’une dure bataille électorale pour les 2 sièges Sunnites, entre majorité et opposition.

Des sources proches de la majorité avaient annoncé une possible confrontation entre le premier ministre libanais et le député Bahia Hariri, sœur de l’ancien premier ministre Rafic Hariri, tout 2 dans le camp de la majorité actuelle ainsi qu’avec le député actuel Ousama Saad, pour l’opposition.

De source médiatique, on avait indiqué que Fouad Saniora avait demandé au dirigeant de la majorité parlementaire Saad Hariri, une place sur la liste de la 3ème circonscription de Beyrouth, ce qu’il avait refusé. Saad Hariri avait estimé préférable que Fouad Saniora se présente à Saïda en raison de la polémique actuelle sur les fonctions du premier ministre.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Retour de Suisse au Liban d’une tête en marbre volée

Posted by jeunempl sur février 2, 2009

Confédération Suisse

Un examen de provenance effectué par le commerce d’antiquités a révélé que le vol remonte à 1981 déjà et qu’il a été commis au Liban. Le possesseur a remis l’objet à l’ambassadeur du Liban le 2 février 2009 à l’Office fédéral de la culture (OFC).

La tête représente un jeune Grec et remonte au 3e siècle av. J.-C. Elle fait partie du fond des sculptures d’Echmun dans la Sidon antique. C’est, par la douceur de ses lignes, un parfait exemple du style classique tardif. Il s’agit peut-être d’une statue votive représentant un jeune athlète.

Le marchand d’antiquités a vérifié la provenance de l’objet qui lui avait été amené pour être proposé à une vente aux enchères. Il a constaté qu’il s’agissait d’un objet volé. Il s’est alors mit en relation avec le fournisseur et le service spécialisé Transfert international des biens culturels de l’OFC. Ce dernier, après un contrôle approfondi, a pu établir que les devoirs de diligence avaient été respectés. Il a été possible de convenir d’une restitution à l’amiable de l’objet volé au pays d’origine.

De nouveaux devoirs de diligence s’appliquent depuis l’entrée en vigueur de la loi fédérale sur le transfert des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Eliminatoire de la coupe d’Asie 2011: Le Liban sombre face au Vietnam

Posted by jeunempl sur janvier 30, 2009

Iloubnan

Deuxième sortie dans le cadre de la poule D et seconde défaite pour l’équipe du Liban de football. Mercredi à Saïda, le pays du Cèdre a débuté les éliminatoires de la coupe d’Asie 2011 de la pire des façons, en sombrant corps et âme contre la Syrie sur le score sans appel de 2 à 0. La sélection nationale a renoué avec ses anciens démons. Statiques, sans imagination, très en-dessous de leur niveau en club, les joueurs ont été défaillants dans à peu près tous les compartiments du jeu.

La dernière fois que l’équipe du Liban a entamé une campagne de qualification par deux défaites consécutives doublées d’une prestation indolente, elle a terminé son parcours droit dans le mur*. Ce postulat n’a évidemment pas valeur de règle absolue. Mais il ne pousse guère à l’optimisme tant les rouges, vaincus mercredi soir par une équipe de Syrie que beaucoup snobaient il y a encore peu, se sont montrés décevants et ont paru loin du compte.

Sans imagination, sans audace mais surtout sans envie, la sélection libanaise se retrouve menée dès la première mi-temps. Les visiteurs Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’antique Sidon polluée par une montagne de déchets

Posted by jeunempl sur février 26, 2008

(Cyberpresse)

Poubelle - SaidaOn l’appelle «la montagne de Saïda», mais elle n’a rien de champêtre, au contraire. Il s’agit d’un vaste dépotoir à ciel ouvert qui se jette dans la Méditerranée et pollue cette ville historique du sud du Liban, sans solution en vue dans ce pays en crise.

Cette décharge se trouve seulement à quelques mètres des sites touristiques de l’antique Sidon, tels que le Château de la Mer, vestige des croisades, le vieux souk ou le temple phénicien d’Echmoun.

La «montagne d’immondices», vieille d’une trentaine d’années, a grossi à vue d’oeil au fil des ans et atteint aujourd’hui la hauteur d’un immeuble de quatre étages et un volume d’environ 600.000 mètres cubes. «C’est révoltant. Comment peut-on enlaidir son propre pays ainsi ?», s’insurge Mahmoud, un restaurateur. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , | 1 Comment »

La Méditerranée des Phéniciens

Posted by jeunempl sur février 9, 2008

(Le Monde)

Alphabet phénicienComment présenter une civilisation capitale pour l’Occident, celle des Phéniciens, alors que ses traces ne sont pas si nombreuses et surtout peu spectaculaires ? L’Institut du monde arabe (IMA) a relevé ce défi avec, notamment, la complicité du Musée du Louvre, qui a ouvert ses collections. Le résultat est mitigé.

Issus de ce qui est, en gros, aujourd’hui le Liban, les Phéniciens ont dominé pendant près d’un millénaire une bonne partie du bassin méditerranéen, avec un apogée entre 960 et 320 avant J.-C. Leurs bateaux sillonnent alors les côtes à partir des ports de Tyr et de Sidon. Ces navigateurs fondent des villes comme Carthage, près de l’actuelle Tunis, colonisant une partie de l’Espagne et de la Sicile. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :