Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Articles Tagués ‘Sharon’

Moubarak rencontre le lobby pro-israélien à Washington

Publié par dodzi le août 17, 2009

almasry-alyoum/GlobanNet

Hosni MoubarakHosni Moubarak, président égyptien tient ce lundi sur les lieux de sa résidence à Washington, une série de rencontres avec des personnalités américaines influentes, aux Etats-Unis. Il rencontrera, à cet effet, Hillary Clinton, chef du département d’Etat pour évoquer l’évolution de la situation régionale et internationale, notamment pour ce qui est de la cause palestinienne, les affaires du Moyen Orient, du Golfe, du Soudan, du Liban et la situation dans la Corne de l’Afrique.

Slim Aouad, porte-parole de la présidence de la République, a déclaré que "le Président Hosni Moubarak rencontrera également l’émissaire américain au Moyen Orient, George Mitchell, une dizaine de personnalités influentes, dont des anciens ambassadeurs américains en Egypte, des anciens conseillers de la sécurité intérieure américaine en Egypte. Il s’entretiendra, par ailleurs, avec les représentants de l’ensemble des organisations juives américaines, dont l’AIPAC "American Israel Public Affairs Committee", lobby pro-israélien.

Le président égyptien rencontrera demain mardi le conseiller de la sécurité intérieure américaine, James Johns, et se dirigera par la suite, à la Maison Blanche, en vue d’une rencontre au sommet avec le Président américain Barack Obama. Lire la suite »

Publié dans Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Madsen: Cheney avait une équipe de la mort et a assassiné Hariri et Hobeika

Publié par jeunempl le mai 7, 2009

Tayyar.org

Dick Cheney, le nom qui surgit toujours à chaque fois qu’il y a des discussions au sujet d’un crime sérieux quelque part dans le monde. En effet, Cheney avait sa propre équipe de la mort au sein d’une unité de la CIA qu’il dirigea à partir de la Maison Blanche. Par les ordres de Cheney, cette unité d’assassinats a tué l’ancien ministre libanais et chef des Forces Libanaises, Elie Hobeika, le 24 janvier 2002 ainsi que l’ancien premier ministre Rafic Hariri le 14 février 2005, a déclaré le journaliste d’investigation Wayne Madsen.

Madsen, connu pour ses contacts étroits avec les cercles actifs de la CIA, s’exprimait à la TV "Russia Today" lorsqu’il révéla que la même équipe qui avait assassiné Hobeika, en coordination avec le bureau de l’ancien premier ministre israélien Ariel Sharon, avait également assassiné Hariri.
"C’est quelque chose que j’ai entendu il y a 5 ans de la part de sources au sein de la CIA", a dit Madsen. "J’ai rapporté en 2005 que la cellule au sein de la CIA liée à la Maison Blanche était responsable d’avoir coordonné les assassinats au Liban de l’ancien leader chrétien Elie Hobeika, et aussi l’ancien premier ministre libanais Rafic Hariri, et que cela avait été effectué en coordination étroite avec une cellule similaire dirigée par le bureau du premier ministre israélien Ariel Sharon", a-t-il déclaré.

En 2002, Hobeika devait voyager à Bruxelles pour témoigner contre Sharon dans l’affaire des massacres de Sabra et Chatila à Beyrouth. Cependant, en 2005, l’assassinat de Hariri avait pour objectif de créer une situation Lire la suite »

Publié dans Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Malgré le boycott, les Libanais valsent avec «Bachir»

Publié par dodzi le mars 17, 2009

Libération

Le film israélien sur le massacre de Sabra et Chatila circule sous le manteau.
BEYROUTH, de notre correspondante ISABELLE DELLERBA

Valse avec Bachir a obtenu un oscar

La porte de fer claque. Les retardataires resteront dehors. La galerie d’art beyrouthine, transformée pour un soir en salle de projection, est déjà comble. Elle ne pourra accueillir, ce soir-là, tous ceux qui, curieux ou sceptiques, veulent voir comment «l’autre», l’ancien soldat israélien devenu réalisateur, Ari Folman, relate l’une des pages les plus sombres de leur propre histoire : le massacre de Sabra et Chatila, commis en septembre 1982 par les phalangistes chrétiens au lendemain de l’assassinat de leur chef, Béchir Gemayel, alors que les troupes de l’Etat hébreu encerclaient le camp palestinien.

Le film d’animation Valse avec Bachir, Golden Globe Award et césar 2009 du meilleur film étranger, n’est pas diffusé dans les cinémas libanais. Le visionner est même illégal. Le Liban boycotte en effet tous les produits israéliens. «Je comprends parfaitement cette politique mais je trouve absurde de prohiber une œuvre d’art», lâche Ralf, appareil photo en bandoulière – «au cas où les forces de l’ordre interviendraient pour mettre fin à la projection».

Au premier rang, un couple de quinquagénaires BCBG a prévu des sandwiches «pour avoir quelque chose à se mettre sous la dent si nous sommes arrêtés». Lire la suite »

Publié dans Billets & Opinions, Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Radio France Internationale condamnée pour le licenciement d’Alain Ménargues

Publié par dodzi le mars 12, 2009

François Xavier – Le Mague

La cour d’appel de Paris vient de condamner RFI à verser 200.000 euros d’indemnités au journaliste Alain Ménargues, licencié en 2004 parce qu’il avait osé dénoncer le caractère raciste d’Israël.

Souvenez-vous, cela avait un peu remué le PAF, certains y étaient allés une fois encore de leur discours idiot sur l’antisémitisme qui revenait, sur des propos inadmissibles, c’est vrai, Israël n’est que la « première démocratie » du Proche-Orient, ô jamais un pays raciste et xénophobe, enfin non voyons restons sérieux …

Hé bien, le Tribunal a décidé que dire sur le plateau de LCI que Israël est un état raciste ne permet pas à RFI de licencier aussitôt le porteur d’une telle vérité ; même si toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire …

A tel point que l’article ici publié en son temps avait fait réagir les internautes qui se sont alors confondus dans leur mauvaise foi pour certains courtisans de l’état hébreu …

Mais que reproche-t-on, finalement, à Ménargues ?

Avoir rendu compte, de longue date, des crimes de l’armée israélienne au Proche-Orient, que ce soit dans ses reportages ou dans ses livres. Alain Ménargues connaît bien la région, pour avoir été notamment correspondant de Radio-France à Beyrouth pendant de nombreuses années. Lire la suite »

Publié dans Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le film anti guerre "Valse avec Bachir" n’est qu’une mascarade

Publié par dodzi le mars 7, 2009

Altermonde-sans-frontières

Personnellement, je trouve le film exaspérant, inquiétant, scandaleux et trompeur. Il mérite un Oscar pour les illustrations et l’animation, mais une marque d’infamie pour son message. Ce n’est pas par accident que lors de la cérémonie du Golden Globe, Folman n’a même pas mentionné la guerre de Gaza qui faisait rage au moment où il acceptait ce prix prestigieux. Les images en provenance de Gaza ce jour-là ressemblaient étonnamment à celles de son film. Mais il a gardé le silence. Aussi, avant que nous ne chantions les louanges de Folman, louanges que nous nous adresserions bien sûr à nous-mêmes, nous ferions bien de nous rappeler que ce n’est pas un film contre la guerre, ni même un film qui critique Israël en tant que puissance militariste et occupante. C’est une tromperie et une escroquerie d’auto congratulation, qui nous dit à nous et aux autres combien nous sommes adorables.

Par Gideon Levy

Hollywood sera sous le charme, l’Europe applaudira et le ministère israélien des affaires étrangères enverra le film et ses réalisateurs dans le monde entier pour montrer le pays sous son beau jour. Mais en vérité, c’est de la propagande. Ses réalisateurs ont de la classe, ils sont sophistiqués et doués et ils ont du goût, mais le film est de la propagande. Un nouvel ambassadeur de la culture rejoindra Amos Oz et A.B. Yehoshua et lui aussi sera considéré comme fabuleusement éclairé – à l’inverse des soldats assoiffés de sang aux postes de contrôle, des pilotes qui bombardent les quartiers résidentiels, des artilleurs qui tuent les femmes et les enfants, et des ingénieurs de combat qui défoncent les rues. Ici, vous avez le tableau opposé. Et qui plus est, en dessin animé. C’est un bel Israël, éclairé, angoissé et moralisateur, qui danse une valse avec et sans Bachir. Pourquoi aurions-nous besoin de propagandistes, d’attachés, de commentateurs et de porte-paroles pour diffuser « l’information » ? Nous avons cette valse. La valse repose sur deux fondements idéologiques. Le premier est le syndrome « nous avons tué et nous pleurons » : oh ! Qu’est ce que nous avons pleuré et pourtant nous n’avons pas de sang sur les mains. Ajoutez une pincée d’holocauste sans lequel il n’y a pas d’introspection israélienne qui vaille. Et une larme de victimisation- autre ingrédient absolument essentiel dans le discours public national- et c’est fait ! Vous avez le portrait trompeur d’Israël en 2008, en paroles et en images. Lire la suite »

Publié dans Culture & Société, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Interview de Pierre Stambul : " Moi, juif anti-sioniste…"

Publié par dodzi le mars 5, 2009

Le Matin DZ

Tandis qu’à Gaza un fragile cessez-le-feu se maintient depuis le 18 janvier, les négociations se poursuivent pour la mise en place d’une trêve durable entre le Hamas et Israël, de nombreuses voix s’élèvent et demandent des comptes à Israël.  Celle de Pierre Stambul, membre du bureau national de l’Union Juive Française pour la Paix, en est l’une d’elles.

Dans cet entretien, il explique comment l’impunité dont a joui Israël   jusqu’à présent a permis  le crime.

Le Matin: L’UJFP  fait partie de ces voix juives qui s’élèvent en France et en Europe pour critiquer la politique d’occupation israélienne et condamner fermement l’agression criminelle contre la population de Gaza qui a fait plus de 1300 morts, notamment des centaines d’enfants. Comment votre action est-elle perçue en France?

Dans les manifestations de soutien au peuple de Gaza, les militant-e-s  de l’UJFP ont défilé sous leurs banderoles, avec des mots d’ordre : « juifs et arabes ensemble contre l’occupation ». À Paris, il y a (à toutes les manifestations) une grande banderole commune à l’UJFP et l’ATMF (Association des Travailleurs Maghrébins de France). Il y avait aussi une pancarte : « Israéliens contre l’Apartheid » portée par des Israéliens de Paris. Pour les manifestants qui ne nous connaissaient pas, ça a été à la fois une grande surprise et une grande satisfaction. Nos interventions au micro ont été très chaudement applaudies avec émotion et nous avons reçu beaucoup plus d’invitations que d’habitude pour venir parler ou expliquer. Aussi bien devant des publics issus de l’immigration que devant des associations engagées pour la Palestine et même devant des publics de Français d’origine juive qui partagent notre condamnation totale du crime qui vient de se dérouler. Pour l’UJFP, la découverte réciproque avec les Musulmans et les Français d’origine arabe est très importante.

Du côté des médias français, globalement, ils continuent de nous ignorer, mais nous avons quand même été interviewés ou filmés à quelques occasions pendant les manifestations.

Du côté du CRIF et des institutions communautaires  juives, nous sommes plus que jamais des traîtres « ayant la haine de soi ». Notre existence les irrite. Lire la suite »

Publié dans Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La paix, grande oubliée de la campagne

Publié par dodzi le février 10, 2009

Dernières Nouvelles d’Alsace

« Lopinion na plus confiance dans les Palestiniens. »

Dror Sullaper : « L'opinion n'a plus confiance dans les Palestiniens. »

Dans la démocratie en guerre qu’est Israël, aucun candidat ne fait campagne sur un plan de paix. Dror Sullaper, journaliste à la radio publique israélienne, y voit le signe d’une perte de confiance de l’opinion. Elle ne croit plus ni à la négociation, ni au retrait unilatéral.

- Quelles sont, à vos yeux, les spécificités de ce scrutin ?
- Il a lieu très peu de temps après le précédent : deux ans et demi à peu près [au lieu de quatre ans]. C’est un signe net de l’instabilité politique du pays. La notion de grand parti n’existe plus : on s’achemine vers quatre partis « moyens », de taille similaire. Par ailleurs, observateurs et instituts de sondages sont tous d’accord : un bloc composite, partis de droite et partis religieux, devrait obtenir sinon la majorité des sièges, du moins une minorité de blocage empêchant le petit bloc de gauche de former un gouvernement.

- Est-ce que cela tient à la guerre de Gaza ou à un mouvement d’opinion plus profond ?
- Probablement aux deux. Le lendemain de chaque guerre, il y a eu ici une évolution à droite de la société. J’y ajouterai deux autres éléments. Le premier, c’est que les Israéliens, à tort ou a raison, pensent qu’en 2000, aux négociations de Camp David, Israël a donné tout ce qu’il pouvait donner, notamment en matière territoriale. Or les Palestiniens ont répondu par la troisième Intifada, particulièrement meurtrière pour les civils israéliens. L’opinion n’a donc plus confiance dans les Palestiniens. Lire la suite »

Publié dans Billets & Opinions, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Obama Président : la méprise ?

Publié par dodzi le février 4, 2009

Affaires-stratégiques.info

Entretien avec Guy Spitaels, ministre d’Etat belge et professeur honoraire à l’Université libre de Bruxelles, auteur de « Obama président : la méprise » (Ed. Luc Pire).

Pour Guy Spitaels, les deux candidats aux présidentielles américaines voulaient l’un comme l’autre maintenir la domination mondiale des Etats-Unis, leurs différences se marquant essentiellement au niveau de la tactique, unilatéraliste chez McCain et plutôt multilatéraliste chez Obama. Selon ses propres dires, le 44e président des Etats-Unis entend jouer le rôle de shérif du monde. Guy Spitaels, répond aux questions de Pascal Boniface, directeur de l’IRIS.

Pascal Boniface : Comme développé dans votre livre « Obama Président : la méprise », pourquoi ne vous attendez-vous pas un changement radical de la part de la politique étrangère américaine ?

Guy Spitaels : Oui, c’est le cœur du propos : la méprise ne se porte pas sur la personnalité d’Obama. Je suis en effet, comme chacun, séduit par ses qualités, son charisme, la maîtrise dont il a fait preuve pendant toute la campagne, la sagesse qui décevra peut-être d’aucuns mais qui est réelle dans la composition de son équipe. Le problème n’est pas là, la méprise est double au fond. Certains voudraient voir en Obama le porteur de leurs inspirations pour le Tiers-Monde, pour l’environnement, pour une nouvelle reconstruction des Nations-Unies. Ce sont des objectifs extrêmement louables, mais il faut davantage s’attendre au principe d’« America first ».

La première méprise dont pourraient être victimes les Européens, c’est donc de ne pas voir, comme avec tous les Présidents américains, qu’il agira légitimement – évidemment – pour défendre les intérêts de ces concitoyens. La seconde méprise réside dans ses conceptions pour ce faire, celles qu’il entretient de son pays. Et là il me semble qu’il n’y a pas de doute. Dans son livre, maintenant traduit, “Change We Can Believe in”, il disait déjà que les Etats-Unis devaient être un shérif, mais le problème était que le shérif au pouvoir était un mauvais shérif. Il a repris ce thème d’une certaine manière dans son article remarqué de Foreign Affairs, au début de sa campagne, où il disait qu’il essaierait certes de dialoguer avec les puissances ennemies et d’autres, mais que si cela était nécessaire, il agirait unilatéralement. C’est ainsi, me semble-t-il, qu’il voit les choses. Son discours inaugural n’a fait que confirmer ce propos : « We are ready to lead once more ». Mais je ne sais pas si ce leadership est la fonction qu’un certain nombre d’habitants de la planète attendent des Etats-Unis. Qu’en pense-t-on en Chine, dans le monde musulman, en Russie ? Lire la suite »

Publié dans Billets & Opinions, Géneral, Régional, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le cauchemar d’Israël depuis plus d’un demi-siècle

Publié par dodzi le janvier 5, 2009

L’Orient le Jour

La misère et le confinement aidant, c’est dans Gaza qu’a grandi le mouvement national palestinien.

David Ben Gourion a craint de l’envahir en 1948. Un autre Premier ministre d’Israël, Yitzhak Rabin, a suggéré de la faire « couler dans la mer ». Depuis plus d’un demi-siècle, pour les Israéliens, la bande de Gaza est un cauchemar. Au point que lorsque des Israéliens profèrent à quiconque d’aller « au diable », en hébreu cela donne « Lekh le-Azza ! » (va à Gaza).

Sur le terrain, tous les ingrédients sont là pour rendre invivable ce territoire minuscule de 362 km carrés, où s’entassent dans la misère 1,5 million d’âmes, en majorité descendants des réfugiés de 1948 et 1967. Prise en étau entre Israël et l’Égypte, coincée entre la mer et le désert, ce n’était qu’une question de temps avant que Gaza, avec l’afflux des réfugiés fuyant l’État d’Israël naissant, ne devienne une poudrière.

Ben Gourion, qui s’est refusé à conquérir Gaza durant la première guerre israélo-arabe, lancera même l’idée de « transférer le contrôle de la bande de Gaza de l’Égypte à la Jordanie ». Ce plan fera long feu. En revanche, c’est à Gaza que naîtra, en 1948, un « État palestinien », proclamé par le grand mufti de Jérusalem, haj Amine el-Husseini. « Très vite, durant ces années, le fossé social et économique entre les Palestiniens de Cisjordanie et de Gaza s’est creusé car les Égyptiens limitaient les mouvements hors de Gaza », explique un expert du conflit, Dany Rubinstein. Lire la suite »

Publié dans Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 40 followers

%d bloggers like this: