Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Sénégal’

Amine Maalouf à l’Académie française : Le Liban immortalisé

Posted by jeunempl sur juin 27, 2012

L’Hebdo Magazine – Julien Abi-Ramia

«Un grand bonheur, un beau rituel, mais une cérémonie intimidante». Sur les boutons de son costume d’académicien, tout de vert orné, Amine Maalouf a tenu à border, à la place des traditionnels rameaux d’olivier, de tout petits cèdres. Cèdre que l’on retrouve aussi sur son crosse de son épée, aux côtés d’une Marianne parée. Sur l’envers, une sculpture représentant l’enlèvement d’Europe, princesse phénicienne, par le dieu Zeus déguisé en taureau. Sur la lame sont gravés d’un côté les prénoms de sa femme et de ses trois fils, de l’autre les premiers mots d’un poème composé par son père. Sous la Coupole, l’écrivain est accompagné de symboles forts. Tout ce qui fait son identité entre avec lui dans le cercle prestigieux des artisans de la francophonie. Longtemps considérée comme vieillissante et recroquevillée, l’Académie, depuis plusieurs années, se rajeunit et s’ouvre sur le monde. Elle accueille aujourd’hui l’ambassadeur le plus rayonnant d’un pays, le Liban, qui a donné tant d’adorateurs de la langue française. Comme Gebran Khalil Gebran, Amin Maalouf est élevé au rang de fierté nationale.

Intimiste et magistral

L’Académie a ses codes et ses traditions. L’une d’elles est le discours que prononce le nouvel entrant en hommage à son prédécesseur. Et au fauteuil 29, Amin Maalouf succède à l’anthropologue Claude Lévi-Strauss qui, lui-même, a succédé à Ernest Renan. A quelle plus belle lignée l’auteur du Rocher de Tanios, prix Goncourt en 1993, pouvait-il rêver? Comme parrains de son magistère, le Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Electricité : Matelec devrait construire une deuxième centrale au Sénégal

Posted by jeunempl sur novembre 10, 2011

Le Commerce du Levant

Le groupe libanais Matelec, spécialisé dans la transmission et la distribution d’électricité, est sur le point de signer un contrat avec l’Etat sénégalais pour construire une centrale électrique de 80 MW.

« Nous avons remporté l’appel d’offres il y a deux ans, explique le directeur de la société Sami Soughayar au Commerce du Levant. Mais des délais sont liés à l’Etat sénégalais ». Le chantier, estimé à 100-120 millions d’euros (137-164 millions de dollars), nécessitera dix-huit à vingt-quatre mois de travaux.

Les bailleurs internationaux (dont la Banque africaine de développement, la Banque ouest-africaine de développement, et la Société financière internationale) vont assurer 75% du financement, et le groupe libanais les 25% restants. Matelec sera un producteur d’électricité indépendant (independent power producer, IPP) qui exploitera le site en mode Build-Own-Operate (BOO).

« Nous construirons la centrale, la financerons, la gérerons, et l’État nous achètera l’électricité », précise Sami Soughayar dans un article paru dans Jeune Afrique. Cette centrale sera la deuxième construite et gérée par Matelec dans le pays : la centrale de Kounoune (région de Dakar), opérationnelle depuis 2008, fournit déjà 67,5 MW, soit 25% de l’énergie du pays.

Matelec se développe également au Kenya : il y construit une centrale de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Economie, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Socio-Environnement – L’espoir du Web 2.0 pour les acteurs de terrain : le témoignage d’Ibrahim El Ali

Posted by jeunempl sur janvier 3, 2010

Libnanews

Interview réalisée par Céline Hountomey pour http://www.internetsansfrontieres.com/

Le Web 2.0 et les nouvelles technologies numériques offrent à ceux qui les utilisent, où qu’ils se trouvent, la possibilité de témoigner de leur action auprès du plus grand nombre. En Afrique, en Amérique du Sud, en Asie, ils sont de plus en plus nombreux  à apprivoiser ces outils pour faire entendre leur voix. Le libanais Ibrahim El Ali est l’un de ces acteurs de terrain qui a très vite compris les leviers que représentaient les nouveaux usages de l’internet pour faire connaître son action.

Rencontré en décembre dernier lors d’une conférence-débat organisée par l’équipe de « Solidaires du monde » sur le thème “Internet : générateur de nouvelles solidarités », Ibrahim El Ali est le fondateur d’une ONG au Liban qui oeuvre pour la protection de l’environnement. Il se présente lui-même comme « celui qui veut laisser à nos enfants une planète où il fait bon de vivre » sur son blog qu’il anime pour parler des thèmes qui lui sont chers : l’environnement, la francophonie, le dialogue interculturel.

Lorsque l’on parle d’internet et de nouvelles solidarités, le plus efficace selon lui, est de laisser témoigner ceux qui sont sur le terrain et peuvent expliquer concrètement l’impact de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La pollution des fleuves du Liban

Posted by jeunempl sur novembre 28, 2009

Mawassem Kheir

1- Parlez-nous de vous-même? Votre formation? Votre profession? Vos activités?

Je suis président d’une ONG Mawassem Khair (moissons de la bienfaisance) dont la seule mission est de faire découvrir et sauvegarder ce patrimoine de la biodiversité et la richesse de notre nature.

Membre de la communauté Libanaise du Sénégal, j’ai commencé mes actions en Afrique avant de me consacrer exclusivement au Moyen-Orient…. Là-bas, au côté de mon frère Haidar El Ali, je me suis engagé, dans le cadre de l’association Océanium, dans la défense des dauphins et des espèces protégées, puis dans l’effort de reboisement.
Au Liban ensuite, où je me suis rendu la première fois il y a cinq ans seulement,  accompagnant mon père  suite au décès de ma mère. Le Liban a été pour moi une révélation : j’y ai découvert une « Terre Sacrée », capitale de la biodiversité du Moyen-Orient, et je me suis, depuis lors, engagé dans la protection de son riche patrimoine écologique. Mon ONG, Mawassem Khair, Moisson de la Bienfaisance, en coopération avec la FINUL, a participé au désamorçage de plus de 4000 bombes au Liban du Sud, au reboisement de la région ainsi qu’à la lutte contre les incendies, et surtout aux efforts de sensibilisation et d’éducation de la population aux problèmes environnementaux.
Mon grand projet actuel est de renforcer mes initiatives de reboisement du Liban, d’assister les municipalités en matière de traitement des déchets et des eaux usées, et de créer une agence d’information dédiée au développement durable et aux questions d’éco-santé au Liban.
[Pour suivre les actions de Ibrahim El Ali, rendez-vous sur son site : http://fondation-elali.blogspot.com/]

2-Que pouvez-vous dire des fleuves au Liban?

Le Liban, contrairement à ses voisins, dispose d’abondantes ressources en eau. Ses fleuves sont à l’image des nombreux paradoxes de notre pays. Que ce soit notre eau, nos montagnes, nos plantes et fleurs, notre littoral, nos oiseaux migrateurs, ou la faune sauvage – affluence du trésor de la biodiversité du moyen orient et gâchis permanents causés par la cupidité -, l’écosystème libanais paye un lourd tribut à cause des solutions de facilité et du manque d’implication d’un gouvernement encore instable, davantage inquiet de son maintien et soucieux des questions de  sécurité, que de développement durable qui est pourtant parti intégrante de la sécurité humaine.

Le Liban est composé de plus de 2000 rivières et de 40 fleuves dont 17 pérennes que sont le Nahr Litani, l’Oronte, Nahr Awali, Nahr Ibrahim, Nahr Abu Ali, ainsi que 23 saisonniers.
Les principaux polluants sont de nature agricole, avec l’azotate et le phosphore, par les engrais et les différents pesticides de nature industrielle, les lacunes en matière d’évacuation d’eaux usées et enfin de déchets physiques de toute sorte. L’eau est la plus grande richesse des décennies à venir, protégeons-la pour en tirer les fruits demain.

3- Quelles sont les activités qui polluent (les causes de la pollution) ?

Quelle question ! Tout pollue au Liban. L’agriculture, comme je le disais tantôt, avec son surdosage en pesticides n’est certainement pas le dernier des facteurs. Savez-vous qu’en France, 70 produits sont acceptés comme pesticides alors qu’au Liban, nous en avons plus de 130 homologués, sans parler des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Basket – VIèmes Jeux de la Francophonie: Les « Lionnes » débutent avec un carton offensif

Posted by jeunempl sur septembre 29, 2009

Sud Quotidien – Omar Diaw

Jeux-Francophonie-Libandrapeau belgeLes Lionnes du Sénégal ont réussi hier une bonne entrée en matière aux 6e Jeux de Jeux de la Francophonie qui se déroule du 27 au 6 octobre à Beyrouth. Les Sénégalaises ont largement dominé la Belgique dans la poule A sur le score de 90 à 74. Les Lionnes tenteront de rester dans la même dynamique en croisant ce mardi la Roumanie.

Le Sénégal est venu à bout de l’équipe féminine belge de basket par 24 points d’écart (90-74) en match comptant pour les préliminaires de la poule B de la compétition. A la mi-temps les poulains de Moustapha Gaye qui avaient déjà remporté le premier quart temps (25-11), ont assuré l’essentiel en dominant les Belges par 41 à 30. Au troisième quart temps, le Sénégal jouera avec le feu après avoir maintenu son écart.

Les coéquipières d’Aya Traoré vont baisser le pied et subir un retour exceptionnel des Belges qui reviennent à 3 points (50-47).L’avertissement sera vite gommé par le Sénégal qui revient à 10 points d’écart (58-48), avant de dérouler sur la fin pour obtenir sa première victoire assez nette dans l’ensemble. Cette victoire les filles du coach Moustapha Gaye. Ce large score n’est d’ailleurs pas sans rappeler le large score lors de la dernière rencontre qui avait opposé les deux formations. C’était il y a quatre ans lors des derniers Jeux de la Francophonie qui se sont déroulé à Niamey ( Niger).

Les Lionnes s’étaient, en effet, imposé sur la marque sans appel de 81 à 39. Le Sénégal retrouvera ainsi, ce mardi à 20 heures, la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Actualité environnementale consacrée au Liban sur RFI – Ibrahim El Ali : « On est face à une urgence vitale et les projets manquent totalement d’ampleur »

Posted by jeunempl sur août 16, 2009

Libnanews

L’écologiste libanais Ibrahim El Ali était l’invité la semaine dernière, de l’émission sur l’actualité environnementale « C’est pas du Vent », retransmise sur RFI. Aux côtés des présentateurs Arnaud Jouve et Anne-Cécile Bras, il a insisté sur l’urgence des mesures  à prendre en ce qui concerne la protection de l’environnement dans le monde. Interrogé sur le Liban, il déplore le manque d’attention de la population libanaise face au défi écologique qui l’attend, l’appelant à l’assister dans ses travaux d’Hercule, tout en faisant remarquer le comportement naturellement écologique du Libanais.

Arnaud Jouve: Bonjour et bienvenue à tous dans votre magazine de l’environnement, consacré aujourd’hui aux jardins partagés (…), à découvrir en deuxième partie de cette émission.

Anne-Cécile Bras: Mais tout de suite, on décortique l’actualité environnementale de cette semaine, avec vous Ibrahim El Ali.

Ibrahim El Ali: Bonjour tout le monde !

Anne-Cécile Bras: Nous sommes ravis de vous retrouver. Alors, vous êtes le directeur fondateur de l’association « Mawassem Khair », en français « Moisson de la bienfaisance ». C’est une association de défense de l’environnement libanaise. C’est en gros le principe, sur place vous pouvez nous en dire plus?

Ibrahim El Ali: Oui, je travaille donc au Liban pour la protection de l’environnement. Je rappelle à tous les auditeurs que le Liban est le réservoir de la biodiversité au Moyen-Orient et qu’on a tous à y gagner à faire un grand effort pour sauvegarder cette biodiversité qui est tout de même le début de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Forum de Paris à l’UNESCO : Discours d’Ibrahim el Ali

Posted by jeunempl sur avril 7, 2009

Libnanews

“Nul ne peut atteindre l’aube sans passer par le chemin de la nuit.”

Khalil Gibran

ibrahim-elali-forumunescoJe viens d’arriver de mon pays le Liban,  là-bas sur un des villages  de la Haute Galilée, un olivier qu’on nomme l’Olivier Farsi nourrit ses habitants depuis plus de 2700 ans d’huile et d’olives et produit de la richesse pour le développement durable en revivifiant notre biodiversité.

Le Dollar, monnaie récente (200 ans), est devenu maintenant l’architecture de notre système économique, et le pilote du développement industriel. Puis par les crises en cascades qu’il engendre… la meilleure arme de destruction massive de notre planète.

La science et la finance doivent être au service de notre Mère Nature, de sa régénération  et non les promoteurs de sa calamité. L’exemple le plus flagrant  est  la main mise que la finance veut faire de la nature et du ventre des habitants du Tiers Monde, en imposant les OGM, alors que tout scientifique vous dira que l’agriculture biologique ou l’agriculture durable sont  bien meilleures  pour notre environnement.

Je m’appelle Ibrahim El Ali, je veux vous parler de deux expériences qui vont illustrer la thèse que je veux soutenir, l’importance de la sensibilisation et la participation de la population en cas de catastrophes naturelles.

Au Liban tout d’abord, juste après la guerre de 2006, j’ai pu organiser le déminage de plus de 4000 bombes à sous munitions et plus de 100 Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Francophonie: Diouf rend hommage au Liban et prône le « multilatéralisme »

Posted by jeunempl sur mars 21, 2009

AFP

francophonieLe secrétaire général de la Francophonie Abdou Diouf a rendu hommage au Liban, « carrefour entre le monde arabe et l’Occident », et plaidé pour le « multilatéralisme » sur la scène internationale, vendredi à Beyrouth, pour la 21e journée mondiale de la Francophonie.

Le Liban, « carrefour éternel entre le monde arabe et l’Occident », « nous a toujours habitués à célébrer la Francophonie avec éclat », a déclaré le patron de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

« Notre solidarité avec le Liban est totale, j’allais dire, même, fusionnelle », a-t-il ajouté dans un discours prononcé au Palais de l’Unesco.

La cérémonie officielle –à laquelle participait le secrétaire d’Etat français à la Coopération et à la Francophonie Alain Joyandet–, devait ensuite donner lieu à un spectacle de chant et de danse de jeunes artistes libanais sélectionnés pour concourir aux VIe jeux de la Francophonie.

Ces Jeux se dérouleront au Liban à partir du 27 septembre.

Dans la journée, l’ancien président sénégalais avait en outre participé à l’Université Saint-Joseph (francophone) à une conférence sur le thème « Francophonie: choix culturel, engagement politique ».

La Francophonie « devenue, au fil des années, un véritable laboratoire de la diversité du monde, a vocation (…) à proposer une Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Plusieurs Etats membres invitent le Conseil de Sécurité à s’acquiter de ses responsabilités pour faire face à la situation à Gaza

Posted by dodzi sur janvier 8, 2009

UN.org

Conseil de sécurité

6061e séance (reprise) –matin

Le Conseil de sécurité a poursuivi, ce matin, la réunion qu’il avait entamée la veille au niveau ministériel sur la situation à Gaza.  Les représentants d’une quinzaine d’États Membres ont ainsi, à leur tour, appelé à une cessation immédiate des hostilités, tandis que certains ont déploré l’« inaction » du Conseil, l’invitant à « prendre ses responsabilités ».

Les délégations ont tous plaidé en faveur de l’arrêt immédiat des combats.  Si le représentant de la République tchèque, qui s’exprimait au nom de l’Union européenne, s’est félicité de la décision israélienne d’observer chaque jour une trêve de trois heures, son collègue de l’Argentine l’a en revanche qualifiée d’« inacceptable », dans la mesure où, a-t-il dit, « elle ne peut contribuer en aucune façon à répondre aux besoins humanitaires urgents des Palestiniens ».  « C’est la cessation immédiate et permanente des hostilités qui est nécessaire », a-t-il ajouté.

Le représentant tchèque a souligné que l’Union européenne était « déterminée à entreprendre tous les efforts pour mettre un terme à la violence actuelle ».  Il a affirmé que le Hamas devrait cesser, sans condition, ses tirs de roquettes contre Israël, tandis qu’Israël devrait mettre fin à son action militaire.  Il a, de même, salué l’initiative prise hier par le Président de la France, M. Nicolas Sarkozy, et le Président de l’Égypte, M. Hosni Moubarak, en vue d’arrêter l’escalade de la violence.

Les condamnations plus directes des attaques israéliennes ont été multiples et parfois vives.  Si certains les ont jugées « disproportionnées », d’autres, comme le représentant du Nicaragua, ont parlé, de « campagne de destruction » se poursuivant depuis plus de 60 ans, ou, comme celui du Venezuela, de « génocide ».  « La machine de guerre israélienne doit être arrêtée et les criminels de guerre israéliens traduits en justice », a estimé pour sa part le représentant de la République islamique d’Iran. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :