Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘secteur’

Le défi de la formation aux métiers du secteur pétrolier

Posted by jeunempl sur mars 1, 2014

Le Commerce du Levant – Mona E. Sukkarieh

Cours - Pétrole et gazLes compagnies qui obtiendront des licences d’exploration et de production au Liban seront tenues d’embaucher des citoyens libanais à hauteur de 80 % de leurs effectifs. Il s’agit là d’un objectif ambitieux, inscrit dans le règlement régissant les activités pétrolières offshore. Cela pose un défi non seulement aux compagnies pétrolières mais aussi aux autorités libanaises et aux universités et aux instituts de formation professionnelle et technique dont les cursus et programmes actuels ne répondent pas aux besoins anticipés du marché du travail.

Étant donné la proximité du Liban des pays du Golfe riches en hydrocarbures, plusieurs universités libanaises proposaient depuis des années déjà aux étudiants des diplômes pétrole et gaz leur permettant de faire carrière dans ces pays. Mais ces programmes sont loin d’être suffisants. On s’attend désormais à ce que ces universités et centres de recherche anticipent la possible découverte de ressources offshore et le développement d’un secteur pétrolier au Liban pour offrir aux jeunes Libanais un choix plus large et un enseignement plus complet ainsi que des installations et des équipements plus modernes. Après une période d’hésitation, l’année 2013 a vu un certain nombre d’universités introduire de nouveaux programmes d’études et de formation pour accompagner l’émergence éventuelle d’une industrie pétrolière dans le pays.

Les étudiants qui ont l’intention de suivre l’un ou l’autre de ces programmes seront sur le marché dans quatre à cinq ans. Mais ces futurs diplômés n’auront aucune expérience professionnelle. Pendant les premières années, les Libanais formés à l’étranger seront donc avantagés. Il faudra donc les encourager à retourner travailler dans leur pays en leur proposant des conditions séduisantes.

Parallèlement aux programmes académiques, une attention particulière devrait être accordée à la main-d’œuvre locale peu qualifiée, un sujet jusque-là négligé. Des programmes de formation sont à l’étude. Une Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Culture & Société, Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tourisme : des aspects positifs en dépit de la situation

Posted by jeunempl sur décembre 10, 2012

(L’Orient le Jour)

Evolution économique & croissance - GraphePlage Liban - TourismeBien que le secteur touristique libanais ait été significativement affecté par les turbulences régionales et l’instabilité politico-sécuritaire sur le plan local, des points positifs méritent d’être mis en lumière, a souligné un rapport paru dans le dernier bulletin mensuel de la SGBL, EcoNews.

Dans les détails, le nombre de visiteurs a chuté de 15,88 % en glissement annuel à 1,18 million au cours des 10 premiers mois de 2012. Le secteur touristique libanais avait pourtant fait preuve d’une forte capacité de résilience au cours des cinq premiers mois, au cours desquels le nombre de touristes arabes avait poursuivi sa progression à 15,2 % en glissement annuel, a noté le rapport. Mais la multiplication des affrontements à Tripoli en juin dernier, suivie d’une série d’enlèvements en août, a dissuadé les touristes et poussé la plupart des pays du Golfe à mettre en garde leurs ressortissants.

De ce fait, avec la raréfaction des visiteurs arabes, qui constituent habituellement près d’un tiers du nombre total de touristes se rendant au Liban, le taux d’occupation dans les hôtels a baissé de 38,5 % en octobre. L’attentat de la place Sassine survenu en octobre et l’onde de choc qui a suivi ont égalemen Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Economie : Dossier sur les salaires au Liban

Posted by jeunempl sur août 27, 2012

L’Hebdo Magazine – Lilianne Mokbel

Echelle des salaires : 2258 milliards de livres par an

Ce que tout le monde attendait est arrivé. Le Conseil des ministres, qui s’est réuni jeudi 16 août, a approuvé le réajustement des salaires des fonctionnaires du secteur public dans la même proportion que celle votée pour le secteur privé en février dernier avec effet rétroactif au 1/2/2012. Le Conseil a par ailleurs reporté l’examen de l’échelle des salaires des fonctionnaires à sa réunion prévue mercredi 5 septembre. L’étude de la grille des salaires et son vote seraient probablement relégués aux calendes grecques. Le feu couvant sous la cendre, le gouvernement a pallié aux besoins les plus urgents des ressources humaines du secteur public. Sa décision est celle du moindre mal, dans la mesure où « l’approbation de l’échelle des salaires aurait monté les gens, notamment les lobbies financier, immobilier et commercial, contre les fonctionnaires ».

En fait, le projet de la grille des salaires comprend 37 articles sur un total de 60 articles portant sur l’augmentation et/ou la création de nouveaux impôts et taxes qui visent à assurer son financement. Parmi ces taxes figure une série d’impositions contestées par une large frange sociale (ces taxes sont presque les mêmes que celles qui ont été supprimées du budget de 2012), c’est-à-dire, entre autres, le relèvement du taux de la TVA de 10% à 12%, la hausse de la taxe sur les intérêts bancaires de 5% à 7%, l’imposition d’une taxe de 4% sur le mazout et d’une autre d’une même proportion sur les profits des ventes de biens-fonds immobiliers acquis avant 2009, et de 15% pour ceux acquis après 2009.

Le coût estimé de cette nouvelle grille est exorbitant. Il est approximativement de l’ordre de 2258 milliards de livres en rythme annuel, sachant que son application serait sans aucun effet rétroactif. Dans le cadre de cette grille, certains réajustements de salaires atteignent une progression de 99% sur base du salaire actuel du fonctionnaire, alors que la valeur de la promotion à un grade supérieur de certaines catégories de fonctionnaires peut atteindre 278% de la valeur actuelle du grade. D’ailleurs, le ministère des Finances a estimé à environ 1362 milliards de livres le coût de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Abboud durant la réunion des ministres du Tourisme en Jordanie : plus de sérieux requis dans l’implémentation des décisions

Posted by jeunempl sur septembre 30, 2011

S.N. – ANI

Fadi Abboud - Ministre du Tourisme

Le ministre du Tourisme Fadi Abboud a critiqué vendredi le travail touristique arabe, appelant à plus de sérieux dans l’implémentation des décisions, lors de sa participation à la deuxième Conférence économique de Akaba pour l’innovation et l’administration de l’investissement touristique.

Soulignant qu’il n’est pas pessimiste à l’égard de la situation du tourisme, M. Abboud a toutefois mis l’accent sur la réalité de ce secteur qu’il a considéré « en dégradation dans tous les pays arabes à cause des crises politiques qui frappent la région ».

Le ministre a également qualifié le travail arabe touristique joint de « perte de temps » et de « gaspillage de l’argent public ».

Il a donné, à titre d’exemples, l’accord signé entre le Liban et la Jordanie qui consiste en la diminution à moitié des frais des aéroports dans les deux pays et qui, jusqu’à l’heure, reste non implémenté.

Il a noté, dans ce cadre, que le Liban a perdu pour l’été 2011, près de 100 000 touristes jordaniens à cause des développements prenant lieu en Syrie et la fermeture de la voie terrestre.

« Si nous désirons adopter de vraies recommandations applicables, nous devons mettre en oeuvre un agenda exécutif, élaborer des plans et assurer des budgets, sinon, nous ne Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les aléas du tourisme vus par Abboud

Posted by jeunempl sur septembre 27, 2011

D.H. – ANI

Fadi Abboud - Ministre du Tourisme

Les aléas du tourisme et les hauts et les bas de ce secteur ont été largement commentés par le ministre du Tourisme Fadi Abboud, dans un entretien accordé mardi à la station « Melody FM ».

M. Abboud, qui a tout d’abord précisé que les revenus du tourisme constituaient 22% du PNB, a insisté sur l’importance du développement de ce secteur pour la croissance de notre pays, déplorant la présence d’un seul aéroport actif au Liban.

« Le Liban est devenu un spécialiste des opportunités ratées. Nous avons trois aéroport, un seul est actif », a-t-il regretté.

Il s’est alors demandé « pourquoi nous ne pouvons avoir un aéroport régional dans la plaine de la Bekaa, et un autre au Liban-Nord « , avant de préciser que « cela est dû à l’enchevêtrement des compétences, le ministère du Tourisme n’ayant aucun pouvoir dans la politique des transports ».

M. Abboud s’est également penché sur le tourisme maritime qui n’est guère exploité et sur le port de Beyrouth où des bateaux de croisière, avec 3500 à 5000 touristes à bord, pourraient accoster. « Ces idées et plans sont Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

14 millions d’euros de l’UE au secteur agricole libanais

Posted by jeunempl sur juillet 30, 2011

Le Commerce du Levant

La convention de financement du « Programme d’agriculture et de développement rural », auquel contribue l’Union européenne (UE) à hauteur de 14 millions d’euros en dons, a été signée par le ministre de l’Agriculture, Hussein Hajj Hassan, la chef de la Délégation de l’UE au Liban, Angelina Eichhorst, et le président du Conseil du développement et de la reconstruction (CDR), Nabil el-Jisr.

Ce projet vise à soutenir le ministère de l’Agriculture dans la mise en œuvre de sa politique de réforme du secteur agricole. Les principaux résultats attendus du programme sont, entre autres, le renforcement des capacités du ministère de l’Agriculture pour concevoir, mettre en œuvre et contrôler les politiques agricoles, l’amélioration de la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Plus de 50% du secteur industriel en Côte d’Ivoire aux mains des Libanais

Posted by jeunempl sur mai 23, 2011

Le Commerce du Levant

Plus de 50% du secteur industriel en Côte d’Ivoire est aux mains des Libanais, a affirmé le président de la Chambre de commerce et d’industrie libanaise en Côte d’Ivoire Joseph Khoury, à l’occasion de la visite de quatre jours du ministre libanais sortant des Affaires étrangères Ali Chami dans l’Etat africain.

Khoury a ajouté que 99% des grandes surfaces appartiennent aussi aux Libanais, 80% de l’industrie de la pêche et du secteur d’exportation, 60% du secteur de la construction, 75% du secteur du commerce du bois et 70% du secteur de la publication.
Les Libanais en Côte d’Ivoire possèdent 4000 entreprises, employant plus de 300.000 personnes. Selon Khoury, le poids global de la communauté libanaise dans l’ensemble de l’économie ivoirienne est de 35%.

On estime le nombre de Libanais vivant en Côte d’Ivoire entre 60.000 et 90.000 personnes, dont plus de 90% vivent dans Abidjan, la capitale économique. Près de 8.000 d’entre eux ont quitté le pays fin avril en raison des violences ayant opposé les partisans de l’ancien président du pays Laurent Gbagbo et le nouveau président élu Alassane Ouattara.

Posted in Economie, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban compte plus de 157.000 agriculteurs

Posted by jeunempl sur mai 9, 2011

Le Commerce du Levant

Le ministre démissionnaire de l’agriculture a dévoilé lundi les résultats préliminaires du recensement agricole qui couvre environ 75% des agriculteurs du pays, le reste devant être inclus d’ici le 15 juin prochain.

Le ministère a recensé 157000 agriculteurs et éleveurs dans 1350 villages sur un total de 1510. Parmi eux, 20% vivent dans la Bekaa, 31% dans le Nord et à Akkar, 19% au Mont Liban, 14% à Nabatiyeh, et 11% dans le Sud.
Le recensement révèle que 76% des agriculteurs n’ont aucune couverture médicale et sociale, tandis que 24% sont assurés car ils travaillent dans le secteur public ou privé.

Les statistiques indiquent également que 76% des agriculteurs exploitent 82% des terrains.
La superficie totale des terrains agricoles a été estimée à 215.000 hectares, mais la majorité des terres individuelles s’étendent sur moins de 10 acres.
Les propriétaires terriens sont à 91% des hommes, contre 9% de femmes, et la plupart d‘entre eux ont plus de 45 ans.
Près de 54% des terrains sont irrigués, la majorité dans la Bekaa (58%) et 20% dans le Nord. Près de 49% des terrains sont irrigués par les eaux souterraines.

Selon le ministère, 48% des terres sont plantées d’arbres fruitiers, 46% fournissent des récoltes saisonnières, 1% abritent des serres et 5% sont en jachère.
Enfin, au niveau du bétail, le ministère a recensé 67.000 vaches, 236.000 moutons et 367.000 chèvres.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le secteur des TIC peut créer plus de 60.000 emplois d’ici 2015

Posted by jeunempl sur mars 23, 2011

Le Commerce du Levant

Dr Charbel Nahas - Ministre des Télécommunications

Le président de l’Autorité de régulation des télécommunications par intérim Imad Hobballah a indiqué lors de la première journée de la conférence ArabNet à Beyrouth que la lenteur de la connexion internet au Liban réduit le productivité du pays, sachant que 5000 heures de travail perdues représentent un manque à gagner d’un demi-million de dollars.

Il a souligné le potentiel qui réside derrière le développement du secteur des TIC, qui peut créer entre 60.000 et 85.000 opportunités de travail d’ici 2015, avec d’excellents salaires, contribuant par la même occasion à limiter la fuite des cerveaux.

Il a également souligné le droit de tout Libanais à avoir une connexion broadband. Il a promis une connexion de 10MB pour le citoyen lambda en 2015 et de 20MB d’ici 2020.

La conférence ArabNet sur les technologies de l’information et des télécommunications (TIC) a démarré aujourd’hui à Beyrouth sous le patronage du président de la République Michel Sleiman, représenté par le ministre des Télécommunications Charbel Nahas et le gouverneur de la Banque centrale Riad Salamé, un des parrains de l’évènement.

De nombreuses interventions ont insisté sur l’importance du secteur des télécommunications dans la région du monde arabe, et ont appelé à améliorer son infrastructure ainsi qu’à la simplification des formalités administratives pour le lancement des start-up, notamment dans le domaine des TIC.

Nahas a prévu un essor libanais dans le domaine de la télécommunication et du numérique, notamment grâce à l’aboutissement dans les mois à venir des projets de fibre optique, de la technologie 3G et de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Reclassification des hôtels: Le nouveau contrat fait du bruit

Posted by jeunempl sur novembre 18, 2010

L’Hebdo Magazine – L.MO.

Enfin, le ministre du Tourisme, Fadi Abboud, a crevé l’abcès en donnant le feu vert à la mise en application du projet de reclassification des hôtels, lequel se trouve dans les tiroirs du ministère depuis que Arthur Nazarian détenait le portefeuille du tourisme. Le contrat de reclassification des établissements hôteliers en une, deux, trois ou quatre étoiles, a été confié à la compagnie française de surveillance Veritas. Dans une première étape, le contrat couvre uniquement les établissements situés dans le Grand-Beyrouth.

Le contrat ne satisfait pas toutes les parties. A priori, ce sont les hôteliers qui devront couvrir, selon les instructions du ministre, le financement du projet. Ceci équivaut à une cotisation à l’unité variant entre 1700 et 2000 dollars, selon une estimation préliminaire. Ceci n’est pas du tout pour satisfaire les hôteliers.

De plus, d’après une source du secteur, la première réunion qui a groupé les différentes parties prenantes au siège du ministère n’a pas été particulièrement cordiale. Les représentants de la société de surveillance se sont montrés peu flexibles et exigeants. Alors qu’à la deuxième réunion, pour des raisons que notre source ignore, les responsables de Veritas ont mis de l’eau dans leur vin en acceptant de communiquer aux hôteliers les normes sur Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :