Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Sami Chehab’

L’Egypte accuse les autorités libanaises de collusion avec la cellule du Hezbollah

Posted by jeunempl sur avril 21, 2009

Libnanews

Drapeau du LibanegypteSelon le quotidien arabophone Al Hayat, les autorités égyptiennes ont accusé leurs homologues libanaises de conspiration dans le cadre de l’enquête sur la cellule du Hezbollah présente sur son territoire, laissant présager une confrontation politique entre les deux pays.

Selon le quotidien, la découverte d’un vrai-faux passeport libanais entre les mains du dénommé Sami Chehab sous l’identité de Salim Bassem Sami Hahem, de son vrai nom Mohammed Youssef Mansour, et membre du Hezbollah, constituerait une preuve de conspiration des autorités libanaises en raison de l’utilisation de documents officiels libanais pour faciliter l’entrée de ce dernier. Ils indiquent également que le document officiel transmis par le pays des cèdres demandant à l’avocat Montassar al Zayat de représenter Mohammed Youssef Mansour comporterait les mêmes caractéristiques tout en étant authentique. Ce document aurait été approuvé par le ministère des affaires étrangères libanais ainsi que l’ambassade égyptienne au Liban.

Les autorités du Caire accusent par conséquence les autorités libanaises de préparer les documents authentiques mais illégaux aux membres du Hezbollah.

Pour rappel, le secrétaire général du Hezbollah Sayyed Hassan Nasrallah avait reconnu la présence de membres de l’aile militaire du mouvement chiite dans le cadre d’une aide logistique à la résistance palestinienne de Gaza. Les autorités égyptiennes ont cependant accusé Sami Chehab d’être impliquées dans la préparation d’actes terroristes, accusation pour laquelle il encourt la peine de mort.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le gouvernement égyptien contre le Hezbollah

Posted by jeunempl sur avril 19, 2009

Le Monde Diplomatique – Par Alain Gresh
hezbollah-drapeauLes accusations égyptiennes s’inscrivent dans le cadre d’une stratégie d’une partie des pouvoirs arabes pour faire de l’Iran (et aussi de la Syrie, du Hezbollah et du Hamas) l’ennemi principal, au détriment de la lutte contre Israël.

Sur le site du Monde (« L’armée israélienne sur ses gardes à la frontière égyptienne », 14 avril) : « L’armée israélienne a été placée en état d’alerte élevé le long de la frontière avec l’Egypte, a annoncé mardi 14 avril un haut responsable de l’Etat hébreu. Les forces de sécurité égyptiennes sont à la recherche de treize hommes soupçonnés d’appartenir au Hezbollah et de préparer des attentats contre les ressortissants israéliens dans le Sinaï. »

Le quotidien revient sur les origines de la crise :

« Les autorités égyptiennes avaient annoncé, mercredi 8 avril, l’arrestation de quarante-neuf personnes liées au Hezbollah et accusées de préparer des attentats en Egypte. Le chef du Hezbollah Hassan Nasrallah a reconnu que le leader présumé des personnes arrêtées, un Libanais identifié comme Sami Chehab, était bien membre de son mouvement et qu’il se trouvait en “mission logistique” en Egypte afin de faire parvenir du matériel militaire aux Palestiniens de Gaza. »

Dans son discours, dont on trouvera le texte intégral en anglais ci-joint, Hassan Nasrallah rappelle la chronologie des événements :

« — Le 19 novembre 2008, les autorités égyptiennes ont arrêté (avec d’autres Arabes) un citoyen libanais, accusé d’avoir transporté des armes et des équipements à travers la frontière égyptienne vers la Palestine. Certains médias ont mentionné l’appartenance de cette personne au Hezbollah. Mais les choses se sont arrêtées là, et le Hezbollah n’a pas réagi.

— Quelques semaines plus tard, Israël lançait sa guerre contre Gaza. Le Hezbollah a alors défendu l’ouverture du passage de Rafah pour lever le siège de Gaza et aider la résistance. Comme le gouvernement égyptien ne l’a pas ouvert, nous l’avons dénoncé, ce qui a suscité une forte campagne des médias et des autorités contre nous, mais rien n’a été dit de cette affaire d’arrestation.

— Après la guerre, la situation s’est calmée, et une certaine réconciliation arabe a eu lieu. »

Jusqu’au 8 avril, ajoute Nasrallah, quand le procureur général égyptien a publié une déclaration affirmant que la direction du Hezbollah Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’armée fait ses adieux à ses martyrs, s’engageant à punir leurs assassins alors que l’Egypte poursuit son attaque contre le Hezbollah

Posted by jeunempl sur avril 15, 2009

El Nashra

Quelques heures après l’embuscade de Riyak qui a fait 4 martyrs dans les rangs de l’armée libanaise, cette dernière s’est déployée dans l’ensemble du caza de Baalbeck. Les militaires, appuyés par des renforts terrestres et aériens, ont dressé des barrages et perquisitionné plusieurs domiciles, passant la zone au peigne fin, à la recherche des assassins de leurs hommes.

L’opération a résulté en l’arrestation de plus de 35 personnes recherchées par la Justice, ainsi que la saisie de nombreuses voitures volées, et d’importantes quantités de drogues et d’armes.

En parallèle, l’armée syrienne s’est déployée le long de la frontière libano-syrienne, « à certains points sensibles » surtout, pour empêcher le passage des fuyards du territoire libanais en Syrie.
Une personne, qui ne s’est pas arrêtée à un barrage de l’armée libanaise, a été tuée; Fayez Ibrahim Atrache était assis derrière son oncle, Jamil Atrache, à bord d’une motocyclette. Le conducteur des deux-roues, qui portait une arme et qui est recherché par la justice, ne s’est pas arrêté au barrage; les soldats ont tiré en sa direction, blessant Fayez Atrache, qui est décédé des suites de ses blessures. Jamil Atrache, lui, a réussi à prendre la fuite. L’incident a eu lieu à l’entrée sud du village de Hermel.

Une deuxième personne, Ahmad Osman, qui était à bord d’une jeep Pathfinder, a été également blessée. Lui non plus ne s’est pas arrêté à un barrage de l’armée qui a tiré en sa direction.

Le commandant en chef de l’armée, le général Jean Kahwaji, s’est quant à lui rendu auprès de la troupe déployée dans la Békaa. Kahwaji s’est réuni avec Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :