Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Ron Arad’

Ron Arad serait mort au bout de 9 ans de détention

Posted by dodzi sur septembre 7, 2009

L’Orient le Jour

Ron AradLe quotidien israélien Yediot Aharonot a rapporté hier, citant des sources israéliennes des services de renseignements, que le pilote israélien Ron Arad est décédé des suites d’une longue maladie, neuf ans après son arrestation au Liban. Le pilote avait été fait prisonnier par le mouvement Amal en octobre 1986 après la chute de son avion militaire. Il avait été ensuite transporté en Iran puis il avait été renvoyé, au milieu des années 90, au Liban où il avait été maintenu en détention dans une base des Gardiens de la révolution iranienne, dans la Békaa. Il serait mort en 1995.

Selon le quotidien israélien, c’est l’ambassadeur d’Iran à Berlin qui aurait informé les autorités allemandes que les efforts de médiation au sujet de Ron Arad devaient prendre fin.

En soirée, le bureau du Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, publiait un communiqué affirmant que les recherches se poursuivront pour déterminer le sort de Ron Arad.

Publicités

Posted in Géneral, Liban dans l'Histoire, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Torture : les Nations unies exigent d’accéder à la prison secrète d’Israël

Posted by dodzi sur mai 21, 2009

Info-Palestine

Jonathan Cook – The National

Hamoked : « Cette prison est une violation du droit internationale plus lourde encore que dans le cas de Guantanamo Bay, car elle n’a jamais été inspectée et nul ne sait ce qui s’y passe. »

Torture-IsraelLes observateurs des Nations unies sur la torture ont reproché à Israël son refus d’autoriser l’inspection d’une prison secrète surnommée par les critiques, le « Guantanamo Bay d’Israël », et ils exigent qu’Israël leur dise si d’autres camps clandestins de détention sont en activité.

Dans un rapport publié vendredi, le Comité contre la Torture demande qu’Israël révèle l’emplacement du camp, officiellement appelé « Camp 1391 », et en permette l’accès au Comité international de la Croix-Rouge.

Des conclusions d’organisations israéliennes des droits de l’homme indiquent que la prison a servi dans le passé à détenir des prisonniers arabes et musulmans, notamment des Palestiniens, et que la torture et la maltraitance physique y étaient régulièrement pratiquées par les interrogateurs.

Une commission de 10 experts indépendants du Comité des Nations unies a également jugé crédibles les rapports de groupes israéliens concluant que les détenus palestiniens étaient systématiquement torturés en dépit de la décision de 1999 de la Cour suprême israélienne interdisant de telles pratiques.

L’existence du Camp 1391 a été révélée en 2002, quand des Palestiniens y furent internés pour la première fois lorsque Israël a lancé une nouvelle invasion de la Cisjordanie. Dans des conclusions à l’attention du Comité des Nations unies, Israël a nié que des prisonniers étaient actuellement détenus sur ce site, tout en reconnaissant que plusieurs Libanais y avaient été détenus lors de l’attaque du Liban en 2006. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Gilad Shalit : La Grande Illusion

Posted by dodzi sur mars 9, 2009

Palestine Think Tank/Info-Palestine

Par Gilad Atzmon

Dans le roman national israélien, le soldat est campé comme un être innocent, « pris » dans une guerre qu’il est condamné à mener, à son corps défendant. Le combattant israélien est un combattant qui « tire dans le tas, puis sanglote ».

(JPG)

Pleurnicher sur le sort de Shalit et faire l’impasse sur les 11 000 prisonniers politiques palestiniens en Israël...

Voici de cela quelques jours, Noam Shalit (le « père de ») a fustigé le Hamas, au motif que celui-ci retiendrait son fils prisonnier sans raison. Miraculeusement, il a réussi le tour de force d’oublier que son fils Gilad était bel et bien un soldat combattant, qui servait en tant que gardien de mirador d’un camp de concentration, et qu’il avait été capturé dans un bunker blindé surplombant Gaza…

Le Père Shalit a ainsi enjoint au Hamas d’« arrêter de nous prendre en otages des symboles de guerres du passé ». Il a également prétendu que le Hamas serait impliqué dans rien moins qu’une « résistance imaginaire ». Apparemment, ce sont là des déclarations vraiment gonflées, de la part d’un père supposé être extrêmement préoccupé par le sort de son fils.

La saga de Gilad Shalit est, à n’en pas douter, un cas d’étude exemplaire de l’identité israélienne. En dépit du fait que Gilad Shalit est un soldat et qu’il a été directement impliqué dans les crimes de l’armée israélienne contre une population civile, les Israéliens et les lobbies juifs, dans le monde entier, persistent à le présenter comme une « victime innocente ». Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :