Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Romain’

Hippodrome Romain de Beyrouth: La Justice suspend la décision de démantèlement suite au recours de l’APPL

Posted by jeunempl sur juin 2, 2012

Libnanews

Le Conseil d’Etat libanais a décidé de la suspension de la décision n˚ 849 du 14 février 2012 du ministre de la Culture Gaby Layoun, décision qui était en faveur du démantèlement de l’Hippodrome Romain de Wadi Abou Jmil à Beyrouth afin de permettre la construction d’un projet immobilier sur le site et cela suite au recours en justice intenté par l’Association pour la Protection du Patrimoine Libanais (APPL): une première au Liban.

Pour rappel, cette décision du ministre de la Culture allait à l’encontre du rapport de la DGA qui soulignait la nécessité de la conservation des ruines in-situ et également à l’encontre des décisions de son prédécesseur Tamam Salam qui avait inscrit l’Hippodrome sur la Liste Officielle Libanaise des Monuments et Sites Classés et Inscrits Monuments Historiques, par décision publiée le 10 septembre 2009 dans le journal officiel(2). En outre, nous sommes ici devant un cas où les intérêts privés sont privilégiés par rapport à l’intérêt public, ce qui met les autorités libanaises pourtant garantes de la sécurité du patrimoine national en infraction avec leurs propres lois et procédures.

Selon l’avocate de l’association Carla Cherfane, précédemment interviewée par Libnanews, la décision aujourd’hui suspendue viole tant les règles du droit local que les règles du droit international, rappelant que le classement d’un site impose aux propriétaires de ne pas entamer des travaux sans aviser deux mois à l’avance la DGA, seule autorité compétente de délivrer une autorisation préalable. Maitre Carla Cherfane avait également souligné les différents vices de procédures de la décision du ministre de la Culture Gaby Layyoun.

Maitre Raoul Sfeir, avocat spécialisé en droit international rattaché au barreau de Paris, et membre actif de l’APPL, avait souligné de son côté, que la décision du Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Jbeil livre ses petits secrets : Le joyau en héritage

Posted by jeunempl sur décembre 25, 2011

Julien Abi Ramia – L’Hebdo Magazine

Jbeil, la plus petite des grandes villes du pays, le carrefour paisible de millénaires d’histoire. Havre de quiétude, la cité de l’alphabet est en mouvement. Bercée par la mer, pavée de pierres blanches, ses nuits sont douces et branchées. L’endroit rêvé pour une ballade qui n’en finirait jamais. Visite guidée.

Si Jbeil était une femme, elle serait souriante et lumineuse. Attirante et joyeuse. Charmeuse mais tellement simple, sans chichis. Elle serait intelligente, un peu folle et si romantique. Elle aurait tant de choses à raconter. De grandes histoires et de petites anecdotes. Vous l’écouteriez parler des heures durant, assis sur la plage, les yeux tournés vers l’horizon. Elle aimerait marcher, se balader, soir et weekend. Au bord de la mer ou sur la terrasse d’un café, la nuit lui va si bien. On l’aimerait d’un amour adolescent, plus profond qu’un amour de vacances, moins solennel qu’un mariage. Avec elle, vous êtes en paix, serein. Vos soucis, elle les met entre parenthèses. Elle a le contact facile, ouverte sur le monde. C’est quelqu’un de cultivé, qui aime l’art et l’archéologie. Beauté extérieure, richesse intérieure. C’est une bonne copine qui aime la fête, un sacré brin de fille qui n’aime pas la vie pépère.

On a tous un souvenir, un attachement particulier avec ce grand village. On vous explique pourquoi.

Une impressionnante richesse archéologique

A Beyrouth, Berytus ne veut pas dire grand-chose. A Jbeil, Byblos signifie tout. Ses habitants se savent héritiers d’une histoire séculaire. Byblos, c’est l’une des premières implantations humaines du Levant, l’une des premières villes de l’humanité. Elle est déjà occupée à l’époque du néolithique, il y a près de 7000 ans. Elle deviendra la figure de proue de la Phénicie heureuse, dont le peuple commerçant attirera les Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban : Découverte de fresques et de tombeaux romains dans une grotte

Posted by jeunempl sur octobre 5, 2009

AFP

Des archéologues japonais ont découvert lundi dans le sud du Liban une grotte aux parois recouvertes de fresques datant de l’époque romaine et contenant des sépultures, a déclaré à l’AFP un responsable supervisant les fouilles.

La grotte, située dans une zone rocheuse de la localité de Borj al Chemali, à l’est de la ville côtière de Tyr (85 km au sud de Beyrouth), « contient six tombeaux appartenant à une famille romaine », a indiqué Nader Siqlawi, archéologue à la Direction générale des antiquités au Liban.

A l’entrée, « les parois sont décorées de fresques représentant des végétaux, des animaux et des oiseaux multicolores », a-t-il ajouté.
Une partie du sol est également couverte de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Des chambres funéraires romaines creusées dans la roche mises au jour à Achrafieh

Posted by jeunempl sur août 1, 2008

La cité des morts reposait sous l’ancien parking de Sofil

(May Makarem – L’Orient le Jour)

Des tombes souterraines construites au IIIe siècle de notre ère ont été découvertes dans le sous-sol de l’ancien parking de Sofil, à Achrafieh. Reposant à cinq mètres au-dessous du niveau de la route, les caveaux creusés dans la paroi rocheuse ont été scellés avec des murs de pierre. L’intérieur est composé de plusieurs « loculis » ou chambres funéraires renfermant chacune un sarcophage, en terre cuite, en plomb ou en pierre, indique M. Assaad Seif, directeur des fouilles à la DGA. Il signale que les cercueils en plomb sont « très détériorés » en raison de l’acide contenu dans la roche calcaire marneuse qui a attaqué le métal.
La cité des morts qui s’étale sur plus de trois mille mètres carrés a également livré des indices d’installations plus anciennes que le romain et l’hellénistique. L’équipe archéologique de la DGA a donc décidé de pousser plus loin ses fouilles.
Ce site, ajouté à ceux découverts ces dernières années dans les secteurs de Gemmayzé, Akkaoui, Mar Mitr et Saint-Nicolas, la rue Ghandour el-Saad et la rue du Liban, à Achrafieh, apporte une somme de connaissances sur la typologie funéraire de la nécropole romaine de Beyrouth et sur les modes d’inhumation à cette période de l’histoire. On sait maintenant que du Ier siècle avant J.-C. jusqu’au Ier siècle de notre ère, la majorité des cercueils utilisés étaient en bois. Un changement de tradition est ensuite survenu avec l’utilisation de la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :