Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘ressources’

Le défi de la formation aux métiers du secteur pétrolier

Posted by jeunempl sur mars 1, 2014

Le Commerce du Levant – Mona E. Sukkarieh

Cours - Pétrole et gazLes compagnies qui obtiendront des licences d’exploration et de production au Liban seront tenues d’embaucher des citoyens libanais à hauteur de 80 % de leurs effectifs. Il s’agit là d’un objectif ambitieux, inscrit dans le règlement régissant les activités pétrolières offshore. Cela pose un défi non seulement aux compagnies pétrolières mais aussi aux autorités libanaises et aux universités et aux instituts de formation professionnelle et technique dont les cursus et programmes actuels ne répondent pas aux besoins anticipés du marché du travail.

Étant donné la proximité du Liban des pays du Golfe riches en hydrocarbures, plusieurs universités libanaises proposaient depuis des années déjà aux étudiants des diplômes pétrole et gaz leur permettant de faire carrière dans ces pays. Mais ces programmes sont loin d’être suffisants. On s’attend désormais à ce que ces universités et centres de recherche anticipent la possible découverte de ressources offshore et le développement d’un secteur pétrolier au Liban pour offrir aux jeunes Libanais un choix plus large et un enseignement plus complet ainsi que des installations et des équipements plus modernes. Après une période d’hésitation, l’année 2013 a vu un certain nombre d’universités introduire de nouveaux programmes d’études et de formation pour accompagner l’émergence éventuelle d’une industrie pétrolière dans le pays.

Les étudiants qui ont l’intention de suivre l’un ou l’autre de ces programmes seront sur le marché dans quatre à cinq ans. Mais ces futurs diplômés n’auront aucune expérience professionnelle. Pendant les premières années, les Libanais formés à l’étranger seront donc avantagés. Il faudra donc les encourager à retourner travailler dans leur pays en leur proposant des conditions séduisantes.

Parallèlement aux programmes académiques, une attention particulière devrait être accordée à la main-d’œuvre locale peu qualifiée, un sujet jusque-là négligé. Des programmes de formation sont à l’étude. Une Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Exploration du gaz offshore : tout est prêt… ou presque !

Posted by jeunempl sur septembre 25, 2012

(L’Orient le Jour – Marisol Rifai)

Une journée en mer avec le ministre Gebran Bassil, qui a tenu à montrer à la presse les avancées considérables auxquelles le Liban est parvenu.

Une fois n’est pas coutume… C’est à bord d’un bateau que le ministre de l’Énergie et de l’Eau, Gebran Bassil, a convié une petite dizaine de journalistes des principaux médias libanais à une conférence bien particulière. « Cette expédition a pour objectif de familiariser la presse avec le dossier des ressources énergétiques que renferment les fonds marins libanais », a souligné M. Bassil dès son arrivée hier au port de Beyrouth. En effet, l’enjeu est de taille pour le ministère de l’Énergie qui a fait de ce dossier son cheval de bataille et qui est fier aujourd’hui de montrer les avancées auxquelles il est parvenu ces dernières années. « D’un point de vue technique et juridique, le Liban possède aujourd’hui tous les outils nécessaires à l’exploration des fonds marins de sa Zone économique exclusive (ZEE) », a ainsi annoncé M. Bassil.

Rappelons que la loi-cadre 132, nécessaire à l’exploitation offshore des ressources, a été adoptée en 2010, suivie de plusieurs décrets relatifs à la gestion du dossier. Parallèlement, depuis le début des années 2000, les deux entreprises britannique et norvégienne, Spectrum et PGS, ont entrepris des études de reconnaissances et les résultats établis sont plus que prometteurs.

« Les 22 700 m² (Note du MPLBelgique: ce sont des km², il s’agit d’une erreur de rédaction) de la ZEE libanaise ont été entièrement passés au peigne fin en 2D et plus de 50 % d’entre eux en 3D », a indiqué M. Bassil. L’avantage d’une étude en trois dimensions c’est qu’elle permet de cerner avec 4 à 5 fois plus d’exactitude les chances de trouver des puits de pétrole ou de gaz et les marges d’erreur pour les entreprises en sont considérablement réduites », a-t-il ajouté. L’attraction de la journée a donc été le paquebot M/V Polar Duke de 107 mètres de long qui effectue actuellement l’inspection en 3D d’une large zone à plus de 2 000 mètres de profondeur. Selon le ministre, il est encore trop tôt et techniquement impossible de déterminer avec exactitude la quantité de gaz ou de pétrole que renferment nos fonds marins. « Mais pour avoir une idée de l’importance de cette découverte et selon les estimations, la zone explorée actuellement par le M/V Polar Duke est de 12 TCF (trillion cubic feet) et ses hydrocarbures pourraient couvrir Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bassil signe un accord de délimitation des zones pétrolifères et sismiques

Posted by jeunempl sur mars 31, 2012

(L’Orient le Jour)

Le ministre de l’Énergie et des Ressources hydrauliques, Gebran Bassil, a signé hier un accord pour la délimitation des zones pétrolifères et sismiques terrestres et maritimes avec la société Spectrum.

« Cet accord est la première étape pour les projets de forage pétrolier et gazier au Liban », a souligné M. Bassil. Il a précisé que son ministère avait reçu l’accord du gouvernement pour entreprendre des appels d’offres permettant aux entreprises d’effectuer ces délimitations terrestres et maritimes.

M. Bassil a par ailleurs annoncé que la société française Beicip-Franlab était actuellement en train d’analyser les informations concernant les quantités probables de gaz présentes en mer libanaise. « Les résultats temporels sont très encourageants, ils sont trois à cinq fois plus importants que la quantité estimée précédemment », a indiqué M. Bassil.

« Supposons un champ gazier de 283 milliards de mètres cubes exploitée sur une période de 22 ans à hauteur de 12 milliards de mètres cubes de gaz par an, nous pourrions assurer la quantité de gaz suffisante pour Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bassil signe un accord sur les levés sismiques

Posted by jeunempl sur mars 30, 2012

ANI

Le ministre de l’Energie et des Eaux Gebran Bassil a signé vendredi un accord sur les levés sismiques marins et terrestres et il s’est réuni avec des membres de l’entreprise Beicip-Franlab qui effectue des analyses sur les données sismiques.

M. Bassil a affirmé dans une conférence de presse au ministère que cet accord est une démarche pratique en vue d’entamer les travaux d’exploration du pétrole dans les eaux territoriales libanaises.

« Le ministère de l’Energie et des Eaux a été choisi par le gouvernement pour permettre aux entreprises de mener ces levés », a-t-il expliqué.

Et d’ajouter que « l’entreprise française Beicip-Franlab nous a informés plus tôt que les études préliminaires ont démontré la présence d’une grande et prometteuse quantité de pétrole et de gaz dans nos eaux territoriales », a-t-il affirmé, assurant que « des efforts sérieux doivent être entrepris vu l’importance et la délicatesse de cette affaire.

Interrogé sur les obstacles politiques qui pourraient entraver le cours de ce projet prometteur, M. Bassil a Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ressources gazières : les États-Unis prêts à aider le Liban

Posted by jeunempl sur février 18, 2012

(L’Orient le Jour)

Le Liban entend faire respecter « entièrement » ses droits sur ses richesses sous-marines, a affirmé hier le président de la Chambre, Nabih Berry, au représentant spécial du gouvernement américain pour la région, Frederick Hoff, qui a assuré à son interlocuteur que son gouvernement « est prêt à aider » le Liban dans ce domaine. Une assurance confirmée un peu plus tard par un communiqué de l’ambassade des États-Unis, qui indique que M. Hoff « a encouragé le Liban à trouver une solution » à ce problème.

Les frontières maritimes du Liban et sa zone d’exclusion économique ont été au centre de l’entretien que le président de la Chambre a eu avec le coordinateur américain spécial pour la région, en présence de l’ambassadrice des États-Unis, Maura Connelly.

M. Berry a exprimé au responsable US « la détermination du Liban à prospecter et à exploiter ses richesses gazières et pétrolières dans sa zone d’exclusion économique », insistant sur le fait que ses droits dans ce domaine « doivent être entièrement Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Forage de gaz: le Liban envisage de lancer un appel d’offres d’ici trois mois

Posted by jeunempl sur janvier 9, 2012

(L’Orient le Jour)

Le ministre de l’Énergie a minimisé le risque de conflit avec Israël, alors que la frontière maritime entre les deux États fait l’objet d’une longue dispute.

Le Liban va lancer sous trois mois un appel d’offres pour le forage de gaz, a déclaré hier le ministre de l’Énergie Gebran Bassil à l’AFP. Il a ajouté qu’il espérait signer des contrats avec des groupes pétroliers internationaux avant la fin de l’année.

« Nous disposons désormais de tout ce qui est nécessaire pour qu’une compagnie pétrolière ait assez d’informations pour entamer ses activités et nous sommes sur la bonne voie pour débuter le forage au large », a-t-il ajouté, assurant que des groupes américains, européens, russes et chinois ont manifesté un intérêt. « Nous travaillons pour faire des éventuels forages un facteur de stabilité et non un facteur de conflit », a-t-il poursuivi.

« Je crois qu’Israël n’a aucun intérêt à menacer nos ressources pétrolières. Il a ses propres ressources. C’est un équilibre des pouvoirs et le Liban a désormais assez de pouvoir pour protéger ses propres ressources », a-t-il prévenu.

Mercredi, le gouvernement avait approuvé un décret stipulant la création de l’autorité qui supervisera l’exploitation des hydrocarbures au large de la Méditerranée. En août, le Parlement avait voté une loi définissant les Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Exploitation pétrolière : Le gouvernement approuve les décrets d’application de la loi

Posted by jeunempl sur janvier 6, 2012

Le Commerce du Levant

Le gouvernement a approuvé mercredi les décrets d’application de la loi sur l’exploitation des ressources pétrolières, notamment en ce qui concerne l’autorité de gestion du secteur du pétrole en gestation, sur les plans administratif, financier et de l’emploi.

L’approbation de ces décrets permet désormais au gouvernement de lancer des appels d’offres pour l’exploration pétrolière dans les eaux territoriales libanaises.

Découverts à 1.634 mètres de profondeur et à 130 km au large de la frontière libano-israélienne, les fonds sous-marins abriteraient 3.454 milliards de mètres cubes de gaz et 1,7 milliard de barils de pétrole, selon une étude américaine du US Geological Survey. Israël et le Liban sont toujours en désaccord sur le tracé de leurs frontières maritimes.

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Signature d’un accord sur la topographie maritime

Posted by jeunempl sur décembre 7, 2011

ANI

Le ministre de l’Energie et des Eaux Gebran Bassil a assuré mercredi que le gaz et le pétrole sont une ressource nationale appartenant à tous les Libanais, à l’issue de sa signature d’un accord sur la topographie maritime avec la compagnie française Beicip-Franlab qui fournit des solutions globales en exploration-production pour les domaines pétroliers et gaziers.

Il a indiqué que les résultats des premières analyses étaient assez encourageants au sujet des gisements de gaz dans les eaux territoriales et permettaient au Liban de se préparer à l’étape suivante – celle de l’exploration -, appelant le gouvernement à approuver les décrets qui lui avaient été soumis sur ce sujet.

M. Bassil a également abordé le sujet des raffineries, soulignant l’importance de la position géographique du Liban et rappelant que le Liban possède l’infrastructure nécessaire avec la présence d’anciennes raffineries et des lois régissant leur travail.

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Signature d’un accord sur la gestion de l’eau destinée à l’irrigation

Posted by jeunempl sur septembre 30, 2011

Le Commerce du Levant

Les ministères de l’Energie et de l’Agriculture ont signé un accord sur la gestion des ressources hydrauliques destinées à l’irrigation.

Cet accord, d’un montant de 370 millions de dollars financé par l’Italie et la FAO sur cinq ans, vise à soutenir le développement du secteur agricole. Il prévoit notamment la réhabilitation des réseaux d’irrigation de 15.000 hectares de terres.

Selon le ministère de l’Energie et de l’Eau, l’irrigation représente 60% des besoins en eau du Liban.

Le ministère avait présenté en 2010 un plan visant à augmenter les ressources en eau du Liban à 1862 millions de m3 par an d’ici 2035. La demande actuelle se situe autour de 1474 m3 par an alors que les ressources disponibles ne totalisent que 1191 m3. La demande devrait augmenter à 1800 m3 en 2035, selon le ministère.

Posted in Economie, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

12 % d’énergie renouvelable en 2020 : peut-on aller plus loin ?

Posted by jeunempl sur septembre 29, 2011

(Soraya Hamdan – L’Orient le Jour)

En 2009, le Liban s’était engagé, lors du sommet de Copenhague, à produire 12 % de son énergie à partir de sources renouvelables, d’ici à 2020. Aujourd’hui, où en est-on ? Le pays a-t-il les moyens d’atteindre cet objectif ? Ministres compétents et experts ont fait le point hier lors d’une conférence sur ce thème organisée par le Parti libanais pour l’environnement.

Le Parti libanais pour l’environnement a organisé hier, en collaboration avec la fondation Friedrich-Ebert-Stiftung, une rencontre sur le thème des énergies renouvelables à Beyrouth, en présence du ministre de l’Environnement, Nazem el-Khoury, du ministre de l’Énergie et des Ressources hydrauliques, Gebran Bassil, du président de la fondation allemande, Samir Farah, et du directeur du programme sur l’énergie et l’environnement au sein du PNUD, Edgar Chéhab. En 2009, le Liban s’était engagé au sommet de Copenhague à produire 12 % de sa capacité énergétique à partir de sources renouvelables en 2020. Un an et demi plus tard, le pays est-il prêt à tenir cet engagement ?

Pour Habib Maalouf, président du Parti libanais pour l’environnement, « le Liban est doté d’un potentiel énergétique naturel extrêmement riche qui lui permet non seulement d’atteindre l’objectif des 12 %, mais de produire 50 % de son énergie à partir de sources renouvelables, compte tenu de la richesse hydraulique et solaire du pays ». Le pays du Cèdre est en effet doté d’un potentiel éolien et hydraulique estimé respectivement à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :