Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘ressource’

Projet de loi sur la recherche de pétrole au Liban : c’est pour 2011

Posted by jeunempl sur février 3, 2010

Iloubnan

Selon le rapport Lebanon This Week publié la semaine dernière par la Banque Byblos, le ministère de l’Energie et de l’Eau a indiqué que le projet de loi concernant la recherche de pétrole au Liban sera prêt en 2011, et que sur le terrain, les explorations devraient commencer dans trois ou cinq ans. Le ministère a ajouté qu’après l’adoption de la loi par le Parlement, les efforts législatifs se concentreraient sur l’émission des décrets d’application.

Le gouvernement adoptera pour sa part un accord sur le partage des revenus avec les compagnies pétrolières étrangères, ajoute le ministère. Toujours selon lui, les revenus potentiels issus du pétrole ne devraient pas être alloué à la couverture du déficit fiscal, ni à celle de la dette publique.

Le développement d’un cadre légal est une étape nécessaire pour préparer la voie à l’exploration offshore pour la recherche de pétrole et de gaz. En 2004, le gouvernement libanais a signé un accord avec la société juridique américaine Baker Botts, qui donne mandat à cette dernière pour établir ce cadre législatif, qui servirait de base pour l’application de l’accord international sur le partage de la production, intitulé Production Sharing Agreement (PSA). Le PSA intervient dans l’établissement des accords que les Etats passent avec les sociétés pétrolières internationales sur le partage de la production de pétrole.

En 2002, la société britannique Spectrum Energy & Information Technology a mené une étude sismologique selon laquelle il y a des chances de trouver des gisements de gaz naturel et de pétrole dans les eaux territoriales libanaise, et notamment le long de la côte nord du Liban. Spectrum a souligné l’existence d’indicateurs géologiques et de preuves substantiels qui montrent la présence potentielle d’hydrocarbures. La société a cependant prévenu que Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LIBAN: Les réserves d’eau menacées

Posted by dodzi sur août 17, 2009

IRIN

Lac Qaraoun

Le lac artificiel de Qaraoun, dans la vallée de la Bekaa, est l’un des deux seuls barrages du Liban

D’après Wael Hmaidan, directeur exécutif d’IndyACT, la Ligue des activistes indépendants, le Liban sera le premier pays du Moyen-Orient à être touché par le changement climatique. « La répartition des pluies a changé, la densité de la neige décroît et les feux de forêt se multiplient », a-t-il dit.

Les précipitations annuelles moyennes du Liban sont supérieures à 800 millions de mètres cubes (m3), et permettent le maintien de plus de 2 000 sources pendant la saison sèche, qui dure sept mois. De quoi rendre jaloux les pays voisins plus arides, comme l’Irak ou la Jordanie.

Mais la situation est en train de changer. « Il y a 20 ans, nous comptions sur 80-90 jours de pluie par an au Liban. Aujourd’hui nous prévoyons 70 jours de pluie », a indiqué Bassem Jaber, expert de l’eau du Projet de mise en place des outils techniques de gestion de l’eau (MOTGE), au ministère libanais de l’Energie et de l’eau.

D’après M. Jaber, ce n’est pas la quantité de pluie qui change, mais la période à laquelle elle tombe : « Il tombe la même quantité d’eau, mais en un temps plus court, ce qui empêche l’infiltration dans le sol. L’eau coule en surface et se jette dans l’océan, sans avoir été exploitée. Sur son chemin, elle provoque l’érosion du sol, des glissements de terrain et des inondations soudaines. A long terme, ces phénomènes aboutissent à la désertification ».

M. Hmaidan, d’IndyACT, affirme que ces changements météorologiques pourraient conduire le pays au désastre : « Les seules ressources naturelles du Liban sont son climat agréable, ses forêts et son eau. L’économie du pays repose sur le tourisme, qui dépend de ces ressources. Si elles disparaissent, c’en est fini de l’économie libanaise ». Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Une source naturelle à eau limpide serpente au milieu de notre ville natale “Jezzine”

Posted by jeunempl sur juillet 6, 2009

La Revue EcoJeunesse

Jezzine-Chute-EauConnue pour son eau fraîche et pure, le « Nabe3 » alimente plusieurs villages et constitue une source principale pour l’irrigation de divers champs et vergers.

En plus, cette merveilleuse source assure l’eau potable pour la plupart des citoyens et traverse le fleuve pour ressortir plus abondante, plus rafraîchissante en cascade. Cette cascade  est la plus importante chute d’eau au Liban, elle est classée la 3ème au monde, elle forme l’emblème de la ville et la fierté de ses habitants.

Mais cette eau semble menacée, elle risque d’être asséchée. Que faire alors face à ce grand problème ? Il faut que l’état réagisse afin de limiter les dégâts que l’assèchement peut provoquer.

Plusieurs solutions peuvent être prises en considération. Pourquoi ne construit-on pas des barrages pour économiser l’eau et l’utiliser en cas de besoin ? L’eau a une autre particularité : C’est un reproducteur électrique non polluant. Pourquoi ne peut-on pas l’exploiter pour diminuer l’utilisation des énergies épuisables ?

Notre région se trouve aussi devant une perte d’eau précieuse qui peut entraîner plusieurs circonstances négatives. Citons par exemple , la diminution du taux de tourisme dans la région, la réduction des produits agricoles et par suite l’augmentation des chômeurs.

Cette source est un don de Dieu et c’est de notre devoir de la sauvegarder avec tous les moyens.

Gaêlle Asmar, Maria Arayé, Rita Abdel –Nour
College des Soeurs des Sts-Coeurs – Jezzine (Sud du Liban)

Posted in Billets & Opinions, Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections 2009 – Programme du CPL: Electricité

Posted by dodzi sur mai 30, 2009

MPLBelgique.org

Programme complet du Courant Patriotique Libre

Programme-CPLChapitre 9 Electricité

Diagnostic

A. Une capacité de production insuffisante et des centrales vétustes

1. Une capacité de production insuffisante : Fin janvier 2008, le Liban disposait d’une capacité théorique de production de 2312 MW mais la capacité réelle était limitée à près de 1562 MW, essentiellement à cause du mauvais état des équipements qui nécessitent de fréquents arrêts. Le pic de demande était estimé à 2220 MW, ce qui signifie qu’il existait un déficit de l’ordre de 700 MW. La demande devrait augmenter de 43% d’ici 2022 pour atteindre 3180 MW. Ceci suppose une augmentation considérable de la capacité réelle de production qui devra atteindre près de 3600 MW afin de répondre entièrement à la demande sans risque d’interruption.

2. Des centrales vétustes qui consomment beaucoup plus que leur consommation théorique : Les centrales de Zouk et de Jyeh, les plus anciennes du pays et qui représentent ensemble 46% de la puissance thermique installée, consomment 40% de plus que si elles étaient neuves.

B. Des réseaux de transport et de distribution incomplets et vétustes

1. Des réseaux de transport et de distribution vétustes occasionnant des pertes techniques élevées : Celles-ci sont estimées à 15% de la production totale contre moins de 5% dans les pays développés.

2. Un réseau de transport incomplet : Le nouveau réseau 220 kV prévu pour desservir l’ensemble du pays n’est toujours pas terminé, tout comme la connexion avec le réseau syrien. Le nouveau centre national de contrôle n’est toujours pas achevé alors que les travaux de construction ont été lancés en 2006. Tout ceci empêche l’optimisation de la distribution du courant sur l’ensemble du territoire national.

C. Une gestion désastreuse qui provoque un déficit financier colossal

Celui-ci a atteint 4% du PIB en 2007. Il est provoqué par les facteurs techniques mentionnés ci-dessus mais aussi par les erreurs de gestion et les mauvais choix suivants :

1. Des carburants chers : Les spécifications du fioul lourd utilisé dans les centrales de Zouk et Jyeh (1% de teneur en souffre) sont trop restrictives et augmentent son prix d’achat. Les centrales de Zahrani et de Beddawi fonctionnent au gasoil, le plus cher de tous les combustibles disponibles sur le marché, alors qu’elles peuvent également fonctionner au gaz naturel, beaucoup moins cher.

2. Une tarification inadaptée : Le tarif en vigueur a été institué le 1ier mars 1996 et n’a plus été changé. Le prix du baril de pétrole était alors de l’ordre de 21 US$. Le prix moyen de facturation du kWh est de l’ordre de 9 US cents/kWh depuis 1996 alors que le coût de production était de 22,5 US cents/kWh au premier semestre 2008.

3. Une tarification qui se veut à caractère social mais qui ne l’est pas : le prix moyen du kWh que paient les consommateurs est plus cher pour les petits consommateurs que pour les consommateurs moyens.

4. Des privilèges injustifiés : Il existe quatre concessions géographiques de distribution auquel EDL vend du courant en moyenne tension au prix de 4 US cents/kWh. Leur marge est de l’ordre de 5 US cents/kWh, ce qui est très excessif et injustifié.

5. De gros consommateurs qui résilient leur abonnement : Le tarif en haute tension et en heure de pointe atteint 21 US cents/kWh, soit un prix proche du coût de production par des groupes électrogènes privés, ce qui amène certains gros consommateurs, notamment des industriels, à compter exclusivement sur leurs propres groupes électrogènes et à résilier leur abonnement à EDL, ce qui constitue un manque à gagner car ces gros consommateurs sont aussi souvent de bons payeurs.

6. Une capacité de gestion opérationnelle et financière insuffisante : EDL fonctionne en sous-effectifs : 2000 postes sont pourvus sur un total prévu de 5000. Le département financier emploie 97 personnes sur les 256 prévues
dans l’organigramme mais seulement 10 ont une expertise financière, à tel point que le PDG reconnaît lui-même
être dans l’impossibilité d’établir des comptes fiables.

7. Des pertes non techniques élevées : Elles sont estimées à 18% de la production totale. Elles sont dues à des branchements illégaux et à des arrangements informels au niveau de la distribution. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections 2009 – Programme du CPL: Energie

Posted by dodzi sur mai 30, 2009

MPLBelgique.org

Programme complet du Courant Patriotique Libre

Programme-CPLChapitre 8 Energie

Diagnostic

1. En 2006, 96,2% des sources d’énergie était importé. En 2007, la valeur des importations nettes de sources d’énergie fossiles (dérivés pétroliers et charbon) a été de 2,6 milliards US$, soit près de 11% du PIB et un tiers du déficit commercial du pays. Ce montant est supérieur de 10% à la valeur totale des exportations du pays au cours de cette année-là. Les importations ont représenté 25,2% de la valeur totale des importations au cours de la même année et encore ce chiffre ne tient-il pas compte des importations illégales à travers la frontière syrienne.

2. L’électricité produite à partir de l’énergie hydraulique n’a représenté en 2006 que 7,4% de l’énergie produite au Liban en dehors de la production par des groupes électrogènes privés.

3. Le développement des énergies renouvelables est faible : près de 49 m2 de capteurs/1.000 habitants en 2007 contre près de 800 à Chypres et 500 en Grèce. Aucun usage de l’énergie éolienne.

4. L’efficacité énergétique du pays est également faible : le PIB par unité d’énergie consommée est inférieur d’un tiers à celui des pays les plus avancés et il est inférieur de 17% à celui des pays de la zone Moyen-Orient-Afrique du Nord : bâtiments mal isolés, industries peu performantes sur le plan de l’énergie (pas d’audits énergétiques, fortes pertes d’énergie, faible efficacité des équipements de combustion), moteurs des véhicules peu performants (mauvaises conditions, forte consommation), transports en commun peu développés, très nombreuses petites unités de production (générateurs individuels ou de quartier) pour palier les pannes d’EDL et dont les rendements sont inférieurs aux rendements des usines électriques, pertes techniques élevées sur ses lignes et dans les circuits de distribution (15% contre 3% en France).

5. Taux de croissance moyen attendu de la consommation électrique de 4% par an durant la période 2005-2015 et de 3,5% par an sur la période 2005-2030. Cela représente plus du doublement de la consommation de combustibles pour la production d’électricité d’ici 2030 alors que leurs prix ont fortement augmenté au cours des années 2005-2008 et devraient continuer à augmenter une fois la crise financière terminée. Cela signifie aussi un doublement des capacités de production même si l’entretien atteint un très haut niveau de qualité (marge de sécurité ramenée à 10% seulement).

Objectifs

1. Diminuer les volumes d’hydrocarbures importés et augmenter l’indépendance énergétique du pays dans le but de le rendre moins vulnérable aux tensions qui existent sur les marchés internationaux d’hydrocarbures et de diminuer le déficit commercial. Pour cela, il est également nécessaire d’augmenter la part des énergies renouvelables dans la production totale d’énergie.

2. Optimiser la consommation d’énergie dans les entreprises afin d’améliorer la compétitivité de l’économie du pays et optimiser la consommation d’énergie domestique afin de libérer une partie du pouvoir d’achat des ménages, ce qui est contribuera à augmenter les taux de croissance de l’économie. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Vers la Troisième République…

Posted by dodzi sur mai 28, 2009

MPLBelgique.org

MouvementPourLeLiban logo

Le Mouvement Pour le Liban publiera chaque jour plusieurs chapitres du programme politique et électoral du Courant Patriotique Libre. Vous pouvez télécharger le document PDF en cliquant sur le lien suivant: http://www.tayyar.org/Tayyar/temp/electoral09_FR.pdf

Des principes de la Troisième République

La Troisième République sera une république laïque et moderne. Elle sera fondée sur la notion d’Etat de Droit et sur le règne des Institutions. Elle se réalisera par :

V Une adéquation entre les prérogatives et les fonctions.
V Des comportements conformes aux règles et des pratiques transparentes.
V Un partenariat commun pour construire une démocratie véritable et un esprit citoyen.
V Un développement équilibré et un partage équitable des ressources.
V Une reconstruction des principales institutions et la réactivation des organes d’inspection de l’Etat.
V Une Justice indépendante et non politisée.
V La dissolution du Conseil pour le Développement et la Reconstruction, qui est devenu un Etat parallèle, et la réactivation du travail des différents ministères.
V L’adoption du principe de la compétence dans le recrutement et du principe du mérite dans l’avancement.
V Une économie libérale fondée sur les principes de la concurrence loyale.
V La protection des libertés de chaque citoyen sur l’ensemble du territoire national et la stabilisation politique du pays.

Le programme électoral du Courant Patriotique Libre comporte 20 chapitres et un dernier chapitre consacré aux réalisations du bloc du Changement et de la Réforme entre 2005 et 2009:

1. Agriculture
2. Développement rural
3. Environnement, gestion des ressources naturelles et aménagement du territoire
4. Marché du travail et Emploi
5. Entreprises et Industrie
6. Gestion des finances publiques et de la dette publique
7. Politiques sociales
8. Energie
9. Electricité
10. Télécommunications
11. Tourisme
12. Education
. Enseignement de base et secondaire dans les écoles publiques
13. Eveil à l’Environnement dans les écoles
. Eveil à l’Environnement dans les universités
14. Justice
15. Culture
16. Diaspora
17. Information
18. Sécurité et Défense
19. L’Etat laïque
20. Renforcer la démocratie
21. Les réalisations du Bloc du Changement et de la Réforme entre 2005 et 2009

Posted in Activités MPL, Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :