Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Résistance’

Massoud Achkar : Loyauté envers les martyrs

Posted by jeunempl sur juin 30, 2012

L’Hebdo Magazine – Joëlle Seif

« Si c’est à refaire je le referai». Celui qui prononce ces paroles a été parmi les premiers à porter les armes pour défendre sa région et la présence chrétienne dans ce pays, en 1975. Compagnon de Bachir Gemayel, il a participé à ses côtés à toutes les batailles. Il s’est retiré lorsque les luttes fratricides ont secoué les Forces libanaises. Pourtant, il n’a pas abandonné le combat pour sa vision du Liban. Candidat à plusieurs reprises aux législatives, il a réalisé un excellent score à Achrafié. Portrait de Massoud Achkar.

Son amabilité et sa disponibilité le rendent proche des gens. D’ailleurs, il est plus connu sous son surnom et c’est familièrement que tout le monde l’appelle «Poussy». Il vient d’une famille chrétienne, pratiquante, profondément attachée au Liban, qui lui a transmis les valeurs morales et la passion pour son pays.

C’est de son père Joseph Achkar, médecin, et de sa mère Faridé, militante à la Croix Rouge libanaise, que Massoud Achkar a hérité l’amour de l’action sociale. Il est le plus jeune de la famille qui comprend trois garçons: Maroun, Nabil et lui. Marié à Greta Abou Nader, Massoud Achkar est père de quatre filles: Maria, Raïssa et les jumelles Nay et Christine. Il leur a transmis les valeurs nationales si chères à son cœur et leur a appris le respect de l’autre. «Elles vont toutes les quatre au conservatoire et font du sport», dit-il. Il aurait aimé Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Elections 2013, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Aoun au quotidien Al Balad: s’ils n’avaient pas pris notre initiative au sérieux, nous aurions dit « au revoir » au gouvernement

Posted by jeunempl sur juin 21, 2012

Source : Pierre Akiki – Al Balad
Traduction : RPLFrance.org

Il n’y a guère de frustration dans l’interview du général Michel Aoun, il est toujours en quête de points positifs au sein de tout ce qui est négatif. Son point de vue n’a pas changé, et en dépit du fait qu’il soit contemporain de nombreux gouvernements depuis 2005 jusqu’à maintenant, le général Aoun s’est avéré être un numéro difficile irremplaçable dans toute équation. Dans son entretien avec « Sada Al Balad», le général Aoun appelle de Rabieh à la nécessité de protéger le Liban et sa sécurité et à éteindre le feu dès le début.

L’entrevue avec le général Aoun a eu lieu deux jours avant le dialogue national qui sera tenu à Baabda sous le haut patronage du Président de la République le Général Michel Sleiman.

  • Commençons par le dialogue national qui aura lieu le lundi, peut-on s’attendre à de bonnes nouvelles?

Le dialogue est une bonne tentative. Même si les expériences antérieures n’ont pas été aussi encourageantes, il est toujours utile de se rencontrer. Récemment, nous effectuons des rencontres afin d’approuver la stratégie de défense et de répartir les tâches entre les institutions et la résistance, jusqu’à atteindre le processus de désarmement de la résistance, même si nous avons déjà expliqué la nécessité de la résistance et que le droit de la résistance est rendu légitime par la Charte des Nations Unies. Cela est apparu après la guerre de Juillet 2006, lorsque Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Analyse : Les incidents du Nord visaient l’affaiblissement de l’armée libanaise face au contrôle de sa frontière

Posted by jeunempl sur juin 6, 2012

Tayyar

Le 13 mai 2012, la sûreté générale libanaise a arrêté le jeune homme Chadi Mawlawi à Tripoli. Elle le soupçonnait d’appartenir à une organisation extrémiste islamique, pratiquant la  contrebande d’armes vers la Syrie. Son arrestation fut fondée sur les informations fournies par une superpuissance occidentale qui estimait que le terrorisme et l’athéisme ont atteint une ampleur qui ne peut plus être contrôlée. Les islamistes ont enflammé Tripoli, la capitale du Nord, et transformé les événements en un conflit entre sunnites et alaouites – entre les deux régions troublées de Bab El Tebbaneh et Jabal Mohsen.

L’arrestation d’un suspect par les autorités libanaises, qui a enflammé la sédition dans une zone pleine, est fondée sur la même logique qui fait de la capture de deux soldats à la frontière une cause pour déclencher une guerre globale contre le Liban, comme en 2006. Tout le monde tremblait et c’était un microcosme de la guerre qui a fait resurgir à l’esprit les événements de « Naher Al Bared ».

Lors des événements qui ont eu lieu à Tripoli, un soldat a été tué, mais personne n’a bloqué les routes en son nom, personne n’a brûlé des pneus et personne ne s’est révolté contre cela comme ils l’ont fait quand Mawlawi a été arrêté. Cet incident a été précédé par des menaces en provenance des pays du Golfe, en plus des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’Eglise maronite en désaccord avec Geagea à propos de la reprise du dialogue national

Posted by jeunempl sur juin 5, 2012

Assafir – Gracia Bitar

L’Eglise maronite s’est longuement penchée sur la décision «non sage» de Samir Geagea de ne pas participer au dialogue national à l’appel du président de la République, le 11 juin. «Le pays est divisé et menacé de perte si les choses continuent sur la même lancée. Aussi, n’y a-t-il d’autre solution que le dialogue», estime une source ecclésiastique.

Pour l’Eglise, le dialogue devrait mener à la formation d’un cabinet d’union nationale et les milieux ecclésiastiques préfèrent parler de «changement» et non pas de «chute» du gouvernement.

Bkerké n’est pas d’accord avec Samir Geagea lorsqu’il dit que le dialogue est une «perte de temps». «Pour Geagea, l’absence de dialogue signifie plus de tensions et de crispations, ajoute la même source. C’est pour cela qu’il doit réfléchir à deux fois et revenir sur son refus de participer au dialogue».

L’Eglise se montre compréhensive à l’égard de la position des sunnites, car 24 des 27 députés de cette communauté sont membres du bloc du futur. «Si la même chose s’était produite Lire le reste de cette entrée »

Posted in Elections 2013, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ziad Assouad : De la résistance au Parlement

Posted by jeunempl sur mai 27, 2012

L’Hebdo Magazine – Joëlle Seif

«Un jour, je monterai ces marches en tant que député et j’aurai mon siège sous la voûte de ce Parlement». Ces paroles prémonitoires prononcées par Ziad Assouad devant celle qui était encore sa fiancée alors qu’ils se promenaient, Place de l’Etoile, remontent à 2002. Une époque où le général Michel Aoun était en exil et où il était encore inconcevable d’avoir un député aouniste à Jezzine. En 2009, il sera élu. Parcours de ce jeune député, militant au sein du Courant patriotique libre depuis plus de vingt ans.

Ziad Assouad ne vient pas d’une famille politique traditionnelle. Il est tout simplement le fils de Jezzine et estime à ce titre avoir le droit de faire de la politique.

Dans les années 90, il est secouriste à la Croix-Rouge. Sa dernière mission, en octobre 90, consiste à transporter trois soldats syriens à l’hôpital. «Je vivais un conflit entre mon patriotisme d’une part et mon côté humanitaire d’autre part. J’ai senti à ce moment que je n’étais pas au bon endroit. J’aurais dû me trouver ailleurs, porter un fusil et défendre mon pays», se souvient le député. C’est à cet instant que le jeune homme, âgé d’une vingtaine d’années, décide de faire de la résistance. «Le problème, c’est que je ne savais pas encore quelle sorte de résistance je voulais faire. C’était une nouvelle étape dans ma vie. Après avoir vu le massacre de Nahr el-Mott, j’étais sûr que ce n’était pas dans les Forces libanaises que je voulais faire de la résistance», dit-il.

Assouad fait ses débuts au sein du Courant patriotique libre (CPL) alors que celui-ci est encore à ses premiers balbutiements. A cette époque, faire partie du CPL n’était pas payant, bien au contraire. «Nous étions poursuivis et arrêtés. Ce n’est qu’à partir de 2005 que le CPL est devenu gratifiant. Au départ, nous portions un uniforme militaire et nous prenions des tracts que nous lancions dans les villages du Akkar, à Kobeyate et Andket.

A Aïn el-Remmané, nous écrivions sur les murs: «Aoun reviendra». Quand le général a pu enregistrer des messages sur des cassettes, nous les distribuions. Il n’y avait pas de communication et nous nous organisions petit à petit. Nous nous retrouvions au hasard des circonstances et nous inventions plein d’idées pour transmettre notre message», se souvient Assouad. De cette période, il Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tripoli et le Akkar, pertes et profits…

Posted by jeunempl sur mai 26, 2012

(Scarlett Haddad – L’Orient le Jour)

Des sources diplomatiques occidentales se sont étonnées récemment du fait que la situation au Liban soit restée stable pendant tout la période écoulée, c’est-à-dire depuis le déclenchement de la crise syrienne, il y a un an et quatre mois. Ces sources précisent que les pronostics étaient bien plus pessimistes, tant les analyses occidentales estiment que la situation des deux pays est étroitement liée. Elles considèrent d’ailleurs que « ce phénomène » est essentiellement dû à la présence de l’actuel gouvernement, qui, en dépit de ses divisions internes et de sa quasi-paralysie, a réussi à préserver le calme en évitant à chaque occasion d’adopter des positions en flèche et en cherchant constamment à absorber le mécontentement populaire ou partisan, en prenant soin de ne pas réagir à chaud, même au prix de sa propre crédibilité. Ces sources diplomatiques se déclarent agréablement surprises par la capacité du gouvernement actuel à évoluer entre les écueils et les sables mouvants de la crise syrienne qui devient chaque jour plus pesante sur l’intérieur libanais, doublée des pressions arabes grandissantes pour pousser le gouvernement libanais à sortir de sa neutralité affichée. Les sources diplomatiques ne manquent pas non plus de relever la position très ferme du Hezbollah et d’Amal refusant de se laisser entraîner dans tout conflit ou dans tout affrontement sur le terrain, y compris avec des parties sunnites, en dépit de la tension actuelle et des polémiques verbales.

De fait, même l’enlèvement en Syrie des pèlerins libanais qui rentraient d’Iran a été traité avec sang-froid, alors qu’il est intervenu au moment où la crise battait son plein au Akkar et à Tarik Jdidé. Les commandements chiites s’étant empressés d’appeler la base au calme, tout en donnant des instructions claires à leurs partisans de ne pas répondre à la moindre provocation à n’importe quel prix. C’est dire qu’en dépit des craintes actuelles et de la succession d’incidents sécuritaires et autres, le scénario de la discorde et du chaos interne se heurte à une véritable résistance de la part d’un Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Cheikh Naïm Kassem : « La Syrie et la résistance ont vaincu le complot international »

Posted by jeunempl sur avril 22, 2012

Al Manar

Cheikh Naim Kassem

Le secrétaire général adjoint au Hezbollah Cheikh Naïm Kassem a annoncé l’échec du complot arabo-occidental contre la Syrie, grâce à l’unité du régime, au soutien de son peuple et à la faiblesse de l’opposition syrienne.

La Syrie a pu vaincre le complot international

S’exprimant sur la conjoncture régionale actuelle au cours d’une rencontre avec une délégation du site de la chaine alManar, cheikh Kassem s’est montré rassurant quant à la capacité du Président Assad et du peuple syrien de surmonter la crise provoquée par les grandes puissances.

« L’opposition armée n’a pas pu effectuer des changements dramatiques sur le terrain, et les pays occidentaux ont échoué dans leurs tentatives de renverser le régime d’Assad par la force. En même temps, le peuple a voté en faveur de la Constitution. Tous ces facteurs ont permis au régime syrien de tenir bon face à ce grand complot extérieur dont l’objectif primordial était d’éradiquer le choix de la résistance dans la région », a fait valoir cheikh Kassem.

Le plan Annan constitue un grand exploit

Pour lui, le plan de Kofi Annan représente le passage à une nouvelle phase complètement différente de la précédente. « Il s’agit de rechercher une solution politique au lieu de chercher à renverser le régime. Toutefois, cette solution politique nécessite du temps et il se peut que l’opposition ne réagisse pas positivement au plan Annan vu qu’elle n’est pas unie et que ses dirigeants sont en lutte pour le pouvoir », a-t-il prévu.

Malgré leur échec, les pays arabes et occidentaux poursuivent leur complot

Bien que la solution politique gagne du terrain en Syrie, le secrétaire général adjoint au Hezbollah n’admet pas la fin du complot contre ce pays. « On appelle actuellement à attendre les résultats des pressions économiques et de certains changements dans la région qui Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Souvenir du 13 avril 1975, début de la guerre au Liban

Posted by jeunempl sur avril 13, 2012

Dr Riad Jreige

Comment s’est opérée au Liban la modification des influences régionales depuis 1975 ?
Le Liban a-t-il la capacité de ne pas être sous influence ?

Le Liban de par sa composition pluricommunautaire, sa situation géographique et sa faiblesse militaire, s’est trouvé sinon depuis sa naissance du moins depuis plusieurs décennies, embarqué dans une scission politique souvent accompagnée de violence conduite par ses voisins immédiats ( Syrie et Israël).

La Syrie alliée de l’URSS et Israël allié des USA durant la période de la guerre froide se sont battus jusqu’en 1973 (guerre des six jours) date à laquelle la Syrie perdait le Golan déjà annexé en 1967.

Depuis 1973 plus aucun conflit d’envergure n’est venu perturber le « statut quo » établi à l’époque entre ces deux pays.
Pour le Liban, la fin de la période dite de la « guerre froide » n’a pas été de tout repos.
Le calvaire qu’a dû subir ce pays, 18 années durant et la guerre brûlante qui l’a enflammée, contrastait singulièrement avec la température plutôt fraiche vue à une échelle plus importante, celle des grandes puissances.

1975 – 1990 : La guerre froide

– USA-Israël-Chrétiens du Liban vs URSS-Syrie-Musulmans du Liban

Le communautarisme libanais a servi de terreau au rôle « tampon » entre ses deux voisins ainsi qu’un champ d’expérimentation, à moindre frais, pour les grandes puissances.
L’on a tenté une séparation entre les musulmans d’un côté, alliés de l’OLP présents massivement à l’époque au Liban, pris sous la houlette et la « protection » syrienne mais aussi de l’URSS et de l’autre, les chrétiens sensés être protégés par Israël, l’autre minorité du Proche-Orient, mais surtout principal allié et sous la protection des USA dans la région.

Outre un conflit civil armé d’une rare violence, cette scission s’est traduite sur le terrain par une présence massive militaire et influente des armées syrienne (1976) et israélienne (1978).
Bachir Gemayel, patron des Forces Libanaises a été le symbole, éphémère mais réel, de l’aide perpétrée par Israël pour son accession à la plus haute fonction de l’Etat en mai 1982.

La période de la guerre froide s’est terminée en 1989-1990.
Ceci s’est traduit dans la région par une nouvelle ère, celle de la mainmise américaine appliquée sur le terrain avec la première guerre contre l’Irak suite à l’invasion du Koweït par ce dernier.
Damas, privée de son allié soviétique, s’est rapprochée tactiquement de Washington en se déclarant l’allié des Américains dans leur expédition contre le régime de Saddam Hussein.

Au Liban, ceci s’est traduit le 13 octobre 1990 par l’invasion du « réduit chrétien » par l’armée syrienne et la reddition du Premier ministre par intérim le Général Michel Aoun.
La dichotomie Est / Ouest ou URSS / USA n’existait plus puisque le mur de Berlin était tombé, symbolisant la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Dossiers, Economie, Géneral, Liban dans l'Histoire, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La jalousie et la haine trucidaire d’Israël contre le Liban

Posted by dodzi sur mars 23, 2012

Journal Chrétien

Par Roger Akl

Les chrétiens du Liban ont en 1975 cru pouvoir compter sur l’aide d’Israël et de l’Occident pour sauver leur pays de la sédition islamo-palestino-progressiste, car, croyaient-ils, ils étaient en train de chercher à empêcher les réfugiés palestiniens, transformés en résistants à bombarder la Galilée avec leurs armes dépassées et si peu efficaces, entraînant des ripostes israéliennes meurtrières et destructrices contre le Liban, tout le Liban et son infrastructure.

En allant à Washington, comme adjoint à l’Attaché des Forces Armées, je pensais aller dans un pays ami. Quel ne fut mon dépit quand je réalisais que nous étions les ânes de la fable et que c’était le commencement d’une stratégie générale utilisant les guerres civiles, religieuses et confessionnelles libanaises pour enflammer le Moyen-Orient et en chasser les chrétiens. Les envoyés américains ont même offert aux chrétiens du Liban de les accueillir comme réfugiés aux Etats-Unis et au Canada.

Depuis, les agressions, destructions et massacres israéliens se répétèrent de plus en plus et, à chaque fois, le Liban ressuscitait comme le phénix de son antiquité. A tel point que les Occidentaux et leurs sbires du monde arabe décidèrent de changer illégalement la constitution libanaise pour installer au Liban un Premier Ministre, sujet saoudien, pour endetter le Liban et le forcer à suivre leurs diktats. Malheureusement pour lui, ce Premier Ministre, malgré le fait d’avoir endetté le Liban de plus de 65 milliards de dollars, pour le faire obéir aux ordres étrangers, échoua dans sa mission et fut assassiné, car sa mort fut jugée plus utile à leur stratégie que sa vie et ce fut ainsi que la Syrie fut forcée de quitter le Liban ; mais ce dernier battit quand même les Israéliens, en 2006, grâce à la résistance d’une petite partie de son peuple, les habitants du Sud-Liban.

Alors fut créé un Tribunal Spécial pour le Liban, chargé de faire chanter les Libanais pour ramener au pouvoir les sbires de l’étranger en la personne de Saad Hariri et du Premier Ministre Saniora, accusé aujourd’hui d’avoir fait disparaître plus de 16 milliards de dollars des caisses de l’Etat. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Géneral, Liban dans l'Histoire, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Nasrallah : il est dans l’intérêt de certains régimes de ne pas combattre la pauvreté et l’analphabétisme

Posted by jeunempl sur mars 15, 2012

S.N. – ANI

Le secrétaire général du Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah a souligné la nécessité de mettre un terme à l’analphabétisme au Liban qui atteint un taux de 16% de la population, lors d’une cérémonie organisée jeudi par l’association Nour pour éradiquer l’analphabétisme au Liban.

Il a ensuite noté que les statistiques officielles parlent de près de 57 millions d’analphabètes parmi les citoyens arabes dans des pays jouissant d’énormes moyens financiers, suffisants pour mettre fin au chômage et pouvant contribuer à des changements considérables dans la région.

Il a toutefois indiqué que certains régimes préfèrent ne pas combattre la pauvreté et l’analphabétisme.

Il a également fustigé ce qu’il a appelé « l’invasion des drogues dans les écoles », signalant que ce dossier, avec ceux du chômage et de la sécurité sociale, ne constitue pas un objet de discorde.

Mais le chef de la Résistance a clarifié que d’autres dossiers sont toujours loin de former une entente entre Libanais, en l’occurrence, la question de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :