Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘réserve’

Le Liban détient les deuxièmes réserves en or de la région

Posted by jeunempl sur août 18, 2012

Le Commerce du Levant

Avec 286,8 tonnes d’or, le Liban détient les deuxièmes réserves en or de la région MENA et les 18es au niveau mondial fin juin, selon le rapport trimestriel du World Gold Council.

Au niveau mondial, le Liban surclasse notamment l’Espagne (281,6 tonnes), l’Autriche (280 tonnes) et la Belgique (227,5 tonnes), mais arrive derrière le Royaume-Uni (310,3 tonnes), le Venezuela (365,8 tonnes) et le Portugal (382,5 tonnes).

Au niveau régional, le Liban se classe juste derrière l’Arabie saoudite (322,9 tonnes) mais devant l’Algérie (173,6 tonnes), la Libye (116,6 tonnes), le Koweït (79 tonnes), l’Egypte (75,6 tonnes), la Syrie (25,8 tonnes), le Maroc (22 tonnes) et la Jordanie (13,4 tonnes).

Publicités

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Le bilan de la Banque du Liban en hausse de 4% en juillet

Posted by jeunempl sur août 12, 2011

Le Commerce du Levant

Le bilan de la Banque du Liban s’est élevé à 68,5 milliards de dollars en juillet, en hausse de 4% en rythme mensuel.

Cette croissance importante est due à la flambée du prix de l’or, la valeur des réserves en or de la BDL s’étant appréciée de 6,8%, soit 952 millions de dollars, à 14,88 milliards de dollars.

Les dépôts du secteur financier ont augmenté de 3,2% par rapport à juin, à 46,66 milliards de dollars, tandis que les dépôts du secteur public ont progressé de 7,6% à 5,69 milliards de dollars.

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban et Israël se disputent le gaz de Méditerranée orientale

Posted by jeunempl sur juillet 25, 2011

Paul Khalifeh – RFI

Le ton monte entre le Liban et Israël au sujet de l’exploitation de ressources gazières en Méditerranée. Beyrouth accuse Tel-Aviv d’avoir empiété sur sa souveraineté maritime dans un accord ratifié avec Chypre. Ce nouveau litige s’ajoute à celui des fermes de Chebaa occupées par Israël et revendiquées par le Liban. Cette fois, les enjeux économiques sont énormes car les découvertes de gaz sont gigantesques.

De notre correspondant à Beyrouth,

L’annonce de la découverte d’importants gisements de gaz et de pétrole, à l’Est de la Méditerranée, il y a un peu plus d’un an, avait ravivé l’inquiétude de voir une recrudescence de la tension entre le Liban et Israël. Aujourd’hui, ces craintes sont parfaitement justifiées. Depuis l’annonce par l’Etat hébreu de la conclusion d’un accord sur le tracé des frontières maritimes avec Chypre, début juillet, les déclarations belliqueuses fusent de part et d’autre. Beyrouth estime que ce tracé pénètre sur une distance de 19 kilomètres dans sa Zone économique exclusive (ZEE). Il a donc été décidé d’accélérer les procédures pour ne pas laisser le champ libre à l’Etat hébreu, avec lequel le Liban est techniquement en guerre depuis 1948.

Le président du Parlement, Nabih Berri, a assuré, mercredi 20 juillet 2011, que le Liban est fermement déterminé à défendre tous ses droits. « Il faut faire face aux tentatives israéliennes de violer nos eaux territoriales ou de mettre la main sur le pétrole et le gaz libanais, a dit ce leader chiite, allié du Hezbollah. Le Liban effectuera les démarches nécessaires et accélèrera la promulgation de la loi du tracé des frontières maritimes. Un projet de loi est en voie d’élaboration pour être examiné lors d’une Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La Forêt des pins, un havre en marge de la cité

Posted by jeunempl sur septembre 5, 2010

Sanaa al-Khoury – Les Hirondelles

Au carrefour des communautés, le Parc de Beyrouth pourrait rendre l’espace urbain plus cohérent. Inexploité, il ne joue pas son rôle.

Espace interdit, monde en marge de la ville, la Forêt des pins Horsh al-Sanawbar ressemble à un triangle de verdure clôturé au coeur de la capitale. Du côté de Tayouné, sur son portail verrouillé, se dresse un avertissement: «Interdit d’y entrer sans permission ». Assis à l’ombre d’un pin, un gardien dévisage les curieux. Une tasse de café à la main, il leur recommande de s’éloigner, ou bien d’aller chercher un permis à la municipalité.

Une formalité qui n’en est pas une, car pour obtenir le précieux sésame, il faut avoir au moins 35 ans. Condition sine qua non, même si elle n’est pas toujours suffisante, les riverains pensant même que ces fameux permis sont «réservés à des pistonnés ». De l’autre côté du parc, vers Qasqas, seuls de petits terrains vagues sont Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tannourine : nature stupéfiante et vestiges religieux

Posted by jeunempl sur août 17, 2010

Diana Kalil – iloubnan.info

La réserve naturelle de Tannourine (Liban nord), située dans les hauteurs de Batroun, à 100 km de Beyrouth, a été intégrée dans les grandes réserves au Liban avec la loi du 24 février 1999. Elle est gérée par le coité de la réserve naturelle de la forêt des cèdres de Tannourine en coopération avec le Ministère de l’Environnement.

La réserve monte à une altitude allant de 1250 à 1870 m et offre une vue splendide : une immense cédraie de plusieurs hectares, comprenant 400 000 arbres, trois gouffres ainsi qu’une immense vallée archéologique. L’ensemble du site est sublimé par les montagnes et falaises environnantes. La forêt de Tannourine a vue sur le site de la vallée de Ain el-Raha.

La réserve de Tannourine constitue un véritable trésor pour les randonneurs. Celle-ci est en effet peuplée d’un paysage forestier incomparable : une flore aux mille couleurs dont trois cents espèces de plantes, ainsi qu’un un large éventail de tulipes et d’œillets ; la faune, quant à elle, comprend pour la plupart des prédateurs comme le loup, le renard, l’hyène. A cela s’ajoutent des oiseaux dont le chant ne peut qu’enchanter les promeneurs.

Les activités pouvant être pratiquées sur le site sont nombreuses : spéléologie, escalade, tir à l’arc, pistes pour VTT.
Pour les passionnés de fouilles, ce site inclut des ruines d’églises et des objets ayant appartenu aux moines ermites qui ont habité le lieu.
Attention à respecter certaines règles comme par exemple l’interdiction de la chasse.
Pour une petite faim, quelques restaurants traditionnels attendent touristes et visiteurs.

Cette réserve est à découvrir et à redécouvrir car chacun de ses moindres recoins est un véritable havre de paix.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Interview – Ali Darwiche : «L’Etat doit soutenir ceux qui protègent l’environnement»

Posted by jeunempl sur août 15, 2010

Propos recueillis par Hassan Abbas – Les Hirondelles

Tous les dossiers du développement durable sont liés les uns aux autres. C’est en tout cas la philosophie d’Ali Darwiche, secrétaire général de l’organisation non gouvernementale libanaise Green Line.

De nombreuses voix s’élèvent pour pousser des pays comme le Liban à développer les énergies renouvelables. Que pensez-vous de ce dossier?

Il faut évidemment dépasser notre dépendance envers les énergies fossiles qui sont très polluantes et dont les réserves ne sont pas infinies. Car même sans penser à la protection l’environnement, il faut chercher d’autres sources d’énergie! Tous les experts en énergie s’accordent à dire qu’il n’y a rien de durable. Si nous consommons, nous épuisons les ressources. Le pétrole, l’énergie nucléaire et le charbon sont toutes des ressources épuisables. Par conséquent, si notre génération s’appuie uniquement sur elles, nous ne laisserons rien aux générations futures. Nous ne pouvons pas fonder une économie sur des ressources finies.

Où se situe le Liban à ce niveau?

Au Liban, nous ne reposons que sur le pétrole, alors qu’il faudrait infléchir la contribution du Liban au changement climatique. De plus, la pollution due à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les réserves de gaz du Liban s’élèveraient à un minimum de 707 milliards de m³

Posted by jeunempl sur juillet 3, 2010

(L’Orient le Jour)

Outre ses richesses hydrauliques, toujours sous-exploitées, le Liban posséderait d’importantes réserves de gaz et de pétrole qui pourraient lui permettre de passer d’un pays largement endetté à un pays excédentaire. Plusieurs études, dont celle réalisée par la compagnie norvégienne Petroleum Geo Services (PGS), confirment en effet l’existence de quantités importantes de gaz et/ou de pétrole au large du littoral libanais, qui couvriraient ses besoins énergétiques pour au moins un quart de siècle. De plus, le Liban pourrait avoir la possibilité de réaliser des excédents commerciaux en exportant une bonne partie de ces réserves vers les pays voisins ou les pays européens.

Selon l’expert pétrolier libanais Rabih Yaghi, cité par l’Agence nationale d’information (ANI), les réserves gazières varieraient en volume entre un minimum de 25 trillions de pieds cubes (près de 707 milliards de mètres cubes) et un maximum de 80 trillions de pieds cubes (2 264 milliards de mètres cubes) tandis que les réserves pétrolières s’élèveraient à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

« L’objectif principal du ministère du Tourisme est de créer un tourisme durable … »

Posted by jeunempl sur juin 4, 2010

(Liban Prestige Tours)

L’objectif principal du ministère du Tourisme est de créer un tourisme durable dans toutes les régions du Liban, a affirmé le ministre du Tourisme Fadi Abboud mardi lors d’une conférence organisée par le « club du changement » à l’Université Libanaise Internationale (LIU) à Khiyara, Bekaa-Ouest.

Abboud a estimé que l’écotourisme, qui fait partie du tourisme durable, permet de préserver le patrimoine et limite le déplacement des habitants des zones rurales vers les villes, « cela favorise le développement et la croissance des villages et la dynamisation leur économie », a-t-il ajouté.

Le ministre du Tourisme a également insisté sur la coordination entre les ministères de l’Environnement et de l’Agriculture pour protéger la vie sauvage et créer des réserves naturelles.

Il a enfin indiqué que le ministère travaille sur un guide et une carte touristiques ainsi que sur l’organisation des tours pour touristes et pour les Libanais qui désirent visiter les différentes régions éloignées du Liban.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :