Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Réseau’

Bras de fer

Posted by jeunempl sur mai 29, 2011

Frenchy – Libnanews

Comme on le sait tous, le bras de fer entre le Ministre Nahhas et la compagnie Ogero, s’est poursuivie cette semaine avec l’implication surprise du ministre de l’Intérieur, des FSI, de l’armée libanaise et même de la présidence de la république.

Un petit récapitulatif s’impose: le sujet de la dispute étant du matériel d’origine chinoise, offert au Liban durant les années Saniora, avec pour objectif initial de permettre le déploiement d’un 3ème réseau GSM directement géré par le ministère des télécommunications.

Le problème initial est que les équipements installés étaient opérationnels et servaient à un réseau « Ogero 415″ (MIC 3), sans que l’on sache quels sont « ses clients » et dans quels buts ou objectifs. Sans autorisation officielle du Conseil des Ministres quant aux fréquences utilisées à ce que je sache, bref, un réseau opérait en toute illégalité.

Le commandant des FSI est contacté par Ogero pour « garder le matériel et empêcher qu’il ne tombe dans des mains privées », il agira sans vote du Conseil des Ministres. Ce geste fort honorable oublie que même si cet équipement tombait dans les mains des 2 autres sociétés de télécommunication, elles ne s’occupent que de gérer des réseaux dont l’état est propriétaire. Chaque mois, l’état verse environ 8 millions de dollars à titre de maintenance de ces réseaux MIC1 (Cellis avant et Alfa aujourd’hui) et MIC2 (LibanCell puis MTC Touch).

Pire encore, ce geste des FSI s’est fait à contre courant des ordres donnés par Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Billets & Opinions, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’Arlésienne de l’Internet au Liban

Posted by jeunempl sur mai 10, 2011

Blog de Frenchy – Libnanews

En 1993, alors que le réseau fixe libanais souffrait encore des séquelles de la guerre civile, a été décidé l’installation d’un réseau GSM. L’appel d’offre, lancé en Mars 1993 s’est achevé en juin 1994 avec la signature des contrats avec France Telecom Mobile International (FTMI) et Ericsson, de 2 réseaux MIC1 et MIC2, à charge ensuite à ses derniers de trouver des partenaires locaux, il s’agira respectivement du groupe Mikati avec 33% des parts pour MIC1 et qui deviendra Cellis et du groupe Dalloul pour MIC2, devenant ainsi LibanCell. Le coût par minute était alors de 7 cents pour la ligne abonnement, l’abonnement coutait 25 USD et il fallait fournir une garantie bancaire de 500 ou 700 dollars pour l’accès à l’international.

En mai 1995, le service GSM deviendra effectif avec un déploiement d’un réseau, on peut se souvenir qu’à l’époque, ce réseau a accordé 2 mois d’utilisation gratuites à ses nouveaux abonnés pour tester le service. Le prix du service à l’époque: 5 cents la minute hors taxes, 2 cents de taxe accordées aux municipalités contre 12 cents aujourd’hui.

Parallèlement, même si le Liban était connecté depuis 1982 à Internet via l’AUB, le réseau mondial sera effectivement introduit dans les foyers libanais à partir de la même année, avec la création de FAI en 1995 et qui deviendront opérationnels en 1996. Jusqu’en 2000-2001, il revenait en fait directement aux FAI (Fournisseurs d’Accès Internet) de s’assurer un accès à Internet, je me souviens d’un FAI important en particulier qui ne disposait que d’une connexion avoisinant les 700 KB/S pour toute sa clientèle. On avait également présent au Liban, ComputServ, AOL etc… donc des acteurs majeurs, via des représentants locaux, sans que toutefois cela ne soit officiel, comme le détail cet article de l’époque.

Les réseaux de la Méditerranée en 2008, avant l’installation du cable IMEWE

Cela changera donc à partir de 2000, avec la mise à disposition par l’État libanais, via la société Ogero, de moyens de connexions autre que les connexions satellitaires, et l’installation de hub notamment à Bir Hassan. Outre l’intérêt « économique », celle d’obliger les FAI d’acheter à l’état leur bande passante et ainsi améliorer les finances de l’état,les prix élevés seront répercutés principalement sur la clientèle. On peut ainsi citer le cas d’une université privée américaine équipée par 2 connexions T1 et qui payait par mois 60 000 usd pour chacun de ses campus.

Ne nous trompons pas, il s’agissait également pour l’état libanais de regrouper les connexions internet et ainsi mieux les contrôler. On peut citer le cas notamment de l’affaire « des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Téléphonie mobile : premier test réussi de la 3.5G au Liban

Posted by jeunempl sur avril 18, 2011

Le Commerce du Levant

Le système de téléphonie mobile de troisième génération 3,5G a été teste aujourd’hui sur le réseau Alfa, avant son lancement officiel dans quelque mois.

La 3.5G est une version améliorée de la 3G, qui permettra aux Libanais de surfer sur Internet à une vitesse pouvant atteindre 21 mégabits par secondes, soit une vitesse supérieure à celle du DSL de 40 à 100 fois, ainsi qu’à celle de la technologie 2.5G utilisée actuellement sur les réseaux libanais.

Le ministre sortant des Télécommunications, Charbel Nahas, qui a testé le service, a souligné que les utilisateurs pourront surfer sur leur téléphone mobile ou sur leur ordinateur grâce à petit appareil appelé « dungle ».

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un nouveau plan pour assainir 80% des eaux usées d’ici à 2015

Posted by jeunempl sur avril 12, 2011

Le Commerce du Levant

Gebran Bassil a annoncé le lancement du nouveau plan d’assainissement intitulé « pour ne pas gaspiller notre eau » et destiné à mieux gérer les 320 millions de mètres cubes d’eaux usées produites chaque année au Liban. Aujourd’hui seulement 8% d’entre elles sont traitées. L’objectif est que d’ici à 2015, ce chiffre avoisine les 80%.

Le plan s’articule autour de deux idées : diminuer le niveau de pollution des nappes souterraines par la collecte des eaux usées et leur traitement de façon optimale pour réduire les dépenses hydrauliques du pays. Plusieurs programmes d’assainissement avaient déjà été élaborés auparavant, mais avec seulement quatre stations d’épuration en activité et 60% des foyers libanais raccordés aux réseaux d’égouts en 2011, les objectifs fixés sont loin d’avoir été atteints.

Le nouveau plan qui s’étend jusqu’en 2020 prévoit entre autres la mise en fonction de 54 stations d’épuration, l’adoption de lois et règlementations spécifiques et l’implication du secteur privé.

Le nouveau plan coûtera au total 3,108 milliards de dollars et devra couvrir aussi bien les réseaux d’égouts que les stations d’épuration. Le financement ne devrait pas poser problème a expliqué le ministre, car une grande partie est financée par le Conseil du Développement et de la Reconstruction (680 millions de dollars) et par les municipalités à qui il incombe de prendre en charge l’assainissement (1,150 milliards de dollars). Donc, 70% du financement requis est d’ores et déjà disponible. Les 30% restants devront être financés par l’Etat, les dons internationaux et les acteurs du secteur privé, a affirmé Gébran Bassil.

Posted in Culture & Société, Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Electricité : YTL Power reprend à Kepco la gestion de deux centrales libanaises

Posted by jeunempl sur janvier 28, 2011

Le Commerce du Levant

La société malaysienne YTL Power a remporté l’adjudication pour le contrat d’opération et de maintenance des centrales électriques de Zahrani et de Deir Amar. Elle prend la suite de Keloco la filiale libanaise du groupe sud-coréen Kepco, dont le contrat de cinq ans arrive à échéance en février 2011.

Electricité du Liban a lancé en mai dernier un appel d’offres pour assurer la continuité, et elle est parvenue à une « économie de 100 millions de dollars, sachant que la différence entre le mieux disant et le deuxième est de 47 millions de dollars », a déclaré le ministre sortant Gebran Bassil dans une conférence de presse, sans toutefois donner le montant total du contrat. L’adjudication prévoit aussi d’augmenter les capacités de production de 55 mégawatts, à un coût de 20 millions d’euros.

Le conseil d’administration d’EDL et le ministre de l’Energie ont approuvé le résultat de l’adjudication qui attendait l’approbation de la ministre des Finances sortante, Raya el Hassan. Cette dernière a ouvert la ligne de crédit en ce sens vendredi dernier, a précisé son conseiller Nabil Yamout au Commerce du Levant.

Les deux centrales concernées assurent 900 des 1500 mégawatts de production de courant au Liban, soit 60 % du total.

Posted in Culture & Société, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Haut débit : Ericsson remporte l’appel d’offres pour la 2e phase du projet de fibre optique

Posted by jeunempl sur janvier 20, 2011

Le Commerce du Levant

La société suédoise Ericsson a remporté l’appel d’offres du ministère des Télécoms pour la fourniture et l’installation des équipements permettant l’exploitation du réseau de fibre optique libanais, les multiplexeurs DWDM*, avec une offre à 6,3 millions de dollars.

Cette offre est la plus basse parmi les quatre compagnies restées en lice. L’équipementier français Alcatel-Lucent a proposé 10,6 millions de dollars, la société chinoise Huawei, 14,2 millions de dollars, et la finlandaise-allemande Nokia-Siemens 10,1 millions de dollars.

Le responsable du dossier chez Ericsson, Mohammad Dirgham, explique au Commerce du Levant que l’offre de sa société est attractive car « nous avons pris la décision stratégique de faire du Liban une plateforme pilote dans le déploiement de la nouvelle génération de multiplexeurs DWDM au Moyen-Orient». Par ailleurs, la société craignait les offres agressives des concurrents, notamment chinois et indiens.

Selon un communiqué du ministère, sept sociétés ont répondu à l’appel d’offres lancé fin 2010. Deux ont été éliminées d’office car leurs dossiers étaient incomplets ; il s’agit de l’américaine Tellabs et de l’indienne UTL. Sur les cinq candidats restants, celui présenté par la société chinoise ZTE a été écarté par le comité chargé d’ouvrir les plis car il ne remplissait pas le cahier des charges.

Cette adjudication correspond à la deuxième phase du déploiement du réseau internet à haut-débit au Liban, qui devrait permettre aux usagers de bénéficier d’une vitesse de connexion de 15 mégabits contre un maximum aujourd’hui d’environ 1 Mb/s (souvent théorique). La première phase avait permis l’adjudication de la construction du réseau de fibre optique en septembre 2010 à un consortium réunissant Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bassil lance une stratégie hydraulique sur 25 ans: Plus de 7,7 milliards de dollars d’investissements nécessaires dans le secteur de l’eau

Posted by jeunempl sur décembre 28, 2010

Le Commerce du Levant

Le ministre de l’Energie et de l’Eau, Gebran Bassil, a présenté lundi les principaux points d’une stratégie nationale pour le secteur de l’eau, qui doit permettre au Liban de passer d’un déficit d’environ 283 millions de mètres cubes par an à un léger excédent d’ici à 2035.

Actuellement, en année sèche, la demande théorique en eau est de l’ordre de 1474 millions de mètres cubes par an alors que l’offre ne dépasse pas 1191 millions. Au cours des 25 prochaines années, la demande devrait atteindre 1800 millions de mètre cubes.

Le plan, qui doit encore être approuvé en Conseil des ministres, vise à porter l’offre annuelle à 1862 millions de mètres cubes, et constituer ainsi des réserves stratégiques d’environ 62 millions de mètres cubes par an.

Les investissements nécessaires ont été estimés à plus de 7,7 milliards de dollars d’ici à 2020 et les besoins en fonds de roulement à près de 2 milliards de dollars.

Si toutes les mesures proposées sont mises en œuvre, les revenus annuels du secteur devraient augmenter de 110 millions de dollars à 520 millions de dollars en 2020, ce qui permettrait de couvrir les besoins en fonds de roulement à partir de 2014 et d’amortir les dépenses d’investissements à partir de 2020.

Selon Bassil, environ 1,6 milliard de dollars d’investissements ont déjà été engagés, mais le reste doit être financé par l’Etat, les fonds internationaux, et le secteur privé. Ce dernier est surtout appelé à s’impliquer au niveau du traitement des eaux usées.

Dans le détail, la stratégie comprend deux volets principaux : infrastructure et gestion du secteur de l’eau.

Pour ce qui est des infrastructures, la stratégie prévoit d’abord de développer la production, notamment en construisant des barrages qui permettraient de générer 670 millions de mètres cube d’eau supplémentaire par an.

Les réseaux de distribution, dont la moitié a plus de 25 ans, doivent également être réhabilités pour réduire le taux de gaspillage qui s’élève actuellement à 49% contre une moyenne mondiale de 37%.

Enfin, le plan prévoit de créer des usines de traitement des eaux usées. Le réseau d’égouts couvre 60% de la population, mais moins de 6% des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ces câbles secrets qui sèment la zizanie au Liban

Posted by jeunempl sur décembre 8, 2010

Sibylle Rizk – Le Figaro

Le quotidien Al-Akhbar a publié des télégrammes diplomatiques secrets de WikiLeaks portant notamment sur le réseau de communications du Hezbollah.

Le Liban occupe une place particulière dans la déferlante WikiLeaks: l’un des quotidiens du pays a publié en exclusivité des télégrammes diplomatiques du site spécialisé dans les «fuites». Al-Akhbar, dont l’audience est beaucoup moins grande, se retrouve ainsi au rang des «privilégiés» au côté de titres aussi prestigieux que le New York Times, le Guardian, Le Monde ou El Pais.

Ce quotidien arabophone qui revendique une ligne éditoriale ouvertement anti-américaine a mis en ligne le 3 décembre dernier quelque 183 documents en version originale ne figurant initialement pas sur le site WikiLeaks lui-même et en publie depuis des traductions en arabe dans sa version papier sans se priver de citer les protagonistes «sauf si nous jugeons qu’une telle exposition met leur vie en danger», explique le directeur de la rédaction, Khaled Saghiyé.

Interrogé sur la provenance des télégrammes, il dit les avoir obtenus par des «intermédiaires» et non pas de WikiLeaks directement, comme c’est le cas pour ses pairs américain, anglais, français et espagnol. Al-Akhbar affirme avoir en sa possession d’autres documents de ce type dont il s’interroge sur l’opportunité de publication.

La trentaine de télégrammes émanant de l’ambassade des États-Unis à Beyrouth publiés sur le site d’Al-Akhbar* datent de 2008 et du tout début de 2009. Deux d’entre eux ont fait particulièrement du bruit à Beyrouth: le premier attribue au ministre libanais de la Défense, Elias el-Murr, des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Energie renouvelable – Projet: Eclairage vert à Midane

Posted by jeunempl sur novembre 20, 2010

Le Commerce du Levant

La municipalité de Midane à Jezzine, dans le Sud du Liban a inauguré samedi un prototype d’éclairage public hybride combinant énergies solaire et éolienne, et utilisant des lampes LED.

Le prototype, qui a coûté 3000 dollars, a une autonomie de quatre jours, en raison de 10 heures d’éclairage par jour, sans soleil ni vent, « des conditions climatiques improbables dans la région », explique Elie Aouad, l’ingénieur qui a mis au point ce projet, au Commerce du Levant.

L’étude du projet a commencé l’année dernière lors d’un concours lancé par un des émigrés originaires de Midane pour l’ensemble de la région de Jezzine. Elie Aouad a remporté le troisième prix.

Aouad ne compte pas en rester là. Il espère passer à l’exécution de son projet, en deux temps. La première étape consiste à changer les 120 ampoules actuelles de l’éclairage public du village par des lampes LED, d’une puissance de 60 watts chacune, tout en restant connecté au réseau électrique. « Rien qu’avec cette mesure, on économisera de 80 à 85 % de la facture électrique, qui est de l’ordre de 13 000 dollars par an aujourd’hui », souligne-t-il. Cette étape devrait coûter entre 85 et 95 000 dollars, selon Aouad. Ces coûts sont à étaler sur dix ans, la durée de vie moyenne d’une lampe LED étant de loin plus importante qu’une lampe traditionnelle. Ce qui réduirait les coûts d’entretien et de remplacement des lampes. Sans oublier que ce type d’éclairage est Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Nahas : La condamnation explicite d’Israël par un organisme international est une première

Posted by jeunempl sur octobre 26, 2010

(L’Orient le Jour)

Au lendemain du vote de la condamnation d’Israël par la Fédération internationale des télécommunications pour avoir infiltré le réseau libanais, le ministre des Télécoms, Charbel Nahas, a tenu une conférence de presse au siège de son ministère pour expliquer les circonstances de ce vote et ses conséquences sur le plan pratique.

Dans un long exposé sur les circonstances qui ont conduit à la condamnation de l’État hébreu par 43 voix, contre 23 et 57 abstentions, pour ses actes de piratage et d’infiltration du réseau téléphonique libanais, M. Nahas a tenu à rappeler qu’il s’agit d’une première en la matière, Israël n’ayant pratiquement jamais été explicitement dénoncé pour ses violations, notamment par une entité internationale relevant des Nations unies. Le vote avait eu lieu lors de la dernière réunion de la Fédération au Mexique.

« En toute fierté, j’annonce que le ministère des Télécommunications a gagné une bataille, le Liban ayant pu obtenir une condamnation internationale d’Israël de la part de la plus haute autorité onusienne en matière de télécommunications, et ce pour avoir infiltré notre réseau, ainsi que pour ses actes de piraterie, de sabotage et ses tentatives de semer la discorde sur les réseaux de téléphonie », a affirmé le ministre. Outre les conséquences dangereuses que ce comportement peut entraîner au plan des décisions économiques, M. Nahas a mis l’accent sur les conséquences à redouter notamment au plan sécuritaire, dans la mesure où ce type de violation, dont l’objectif est de collecter des données d’une haute importance, peut conduire à des actes d’agression. « C’est d’ailleurs ce qui s’est passé au cours des dernières années en matière d’espionnage, de parasitage, de manipulation des données et de diffusion de messages par Israël en vue de la zizanie, notamment au lendemain de la résistance dont a fait preuve le peuple libanais pour contrer l’agression israélienne de 2006 », a encore précisé le ministre.

Revenant sur les circonstances du vote au sein de la Fédération internationale des télécommunications, M. Nahas a passé en revue les multiples obstacles auxquels la délégation libanaise a dû faire face, trois semaines durant, pour enfin parvenir à l’adoption de la condamnation de l’État hébreu. Parmi les objections suscitées, l’argument selon lequel cette question ne Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Régional, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :